Déchéance politicienne


Par Maxime Tandonnet

TRIBUNE - copie

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France

   Déchéance politicienne  

Par Maxime Tandonnet

images9
Les Républicains, après le parti lepéniste, ont décidé hier de voter pour la révision constitutionnelle relative à la « déchéance de nationalité ».
Je désapprouve totalement ce choix.
Chacun s’accorde à considérer le projet comme essentiellement symbolique.
Les jihadistes français sont pour la plupart des jeunes de la seconde et de la troisième génération ou bien des « convertis » qui ne sont pas bi-nationaux et échapperaient au champ de la mesure. En outre, pour des raisons de droit international, il serait radicalement impossible d’expulser les terroristes déchus de la nationalité, sauf à renier les engagements internationaux de la France les plus fondamentaux en envoyant ces derniers à la mort, ce que personne ne fera jamais. Donc nous les garderions sur le territoire, avec la nationalité en moins. Ah, la belle affaire! Enfin quel effet dissuasif pourrait avoir la perspective de perdre la nationalité française sur des personnes déterminées à se faire exploser vivantes? La vérité, vous voulez la savoir? Quand le monde politique n’a aucune solution à appliquer ou à proposer pour relever les grands défis de l’époque – le chômage massif des jeunes, la fragmentation de la société, la montée des violences et des haines, la dette, les déficits, l’état effroyable des « cités », le déclin économique, la sur-fiscalité, la maîtrise des flux migratoires – il choisit de fuir dans les limbes en lançant des polémiques, en créant de gigantesques psychodrames pour faire oublier l’essentiel. Le sujet va occuper les esprits pendant des mois, déclencher des fureurs, déchaîner les passions, déchirer le pays. Cette tempête débouchera sur le néant. Tel est bien l’objectif de la classe dirigeante. Depuis deux jours, l’hystérie politico-médiatique se porte sur la question de « l’apatridie ». Ah, oui, l’apatridie, c’est bien là le grand problème du moment pour notre pays, chère Madame, l’apatridie! Les Républicains auraient pu prendre de la hauteur, échapper au piège en déclarant que ce débat n’était pas la priorité du moment et que la France avait d’autres urgences, d’autres chantiers devant elle, qu’on ne révise pas la Constitution pour des symboles. D’ailleurs, les mêmes qui considéraient naguère l’idée de déchéance de nationalité comme monstrueuse, pétainiste, vichyste, en font désormais le Graal d’une politique. Aujourd’hui, l’opinion applaudit dans un consensus aussi vaste qu’il est fragile, mais soudain, quand le voile va se déchirer, comment réagira-t-elle face à la débauche de contradictions et de manipulation? Le vrai drame de la France: on prend les gens pour des imbéciles.

 Maxime Tandonnet

max tAncien conseiller à la Présidence de la République, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

    SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…
OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Soutenir l’Observatoire du MENSONGE ce n’est pas cher, cela ne rapporte rien… Sauf le plaisir de l’avoir fait et de nous lire !

Vous pouvez acheter le livre « Les contes de l’étable » sur AMAZON

Cliquez sur le nom AMAZON ou ICI

L’article à lire absolument :

Franc-maçon

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Retrouvez tous nos articles sur Facebook en cliquant ICI

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous pouvez donc faire un geste pour que l’Observatoire garde son indépendance. Merci !

Cliquez juste sur le logo ci-dessous et laissez-vous guider sur notre plate forme totalement sécurisée

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 150.000 LECTEURS !

Avec + 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

Publicités

4 commentaires

  1. Déchéance de nationalité : « Aucune référence à la binationalité ne figurera dans la révision constitutionnelle ni, a priori, dans la loi ordinaire », annonce Valls
    Le gouvernement a décidé de supprimer toute référence à la binationalité dans la réforme constitutionnelle qui étend la déchéance de nationalité aux crimes terroristes, a annoncé Manuel Valls, mercredi 27 janvier. « Aucune référence à la binationalité ne figurera dans la révision constitutionnelle, ni a priori dans la loi ordinaire », a précisé le Premier ministre, qui s’exprimait devant la Commission des lois de l’Assemblée nationale.

    Donc a quoi servira cette loi ??? What are the big question ????

    «Laisser se commettre une injustice, c’est laisser la porte ouverte à la prochaine.»
    Citation de Willy Brandt

    J'aime

  2. puisque c’est juste symbolique, ça ne vaut rien!!!
    3 mots pour en finir avec tous ces bla bla , » peine de mort » pour tous accolé a l’article 25 du code civil …. et on en parle plus

    J'aime

  3. Vaste sujet que la déchéance de la nationalité…
    Il convient cependant de préciser, déchéance nationale et binationale… La décision d’inclure dans la Constitution la déchéance de nationalité pour les binationaux, y compris ceux nés en France, fait grincer des dents à gauche. Certains dénoncent une mesure contraire aux valeurs de gauche. (Comme de bien entendu…)
    Déchéance de nationalité : les Français disent un « oui » massif
    C’est un débat qui agite la classe politique depuis plusieurs jours, c’est vrai. Les Français, eux, ont tranché.
    Selon un sondage , 9 Français sur 10 sont favorables à la déchéance de nationalité pour les binationaux reconnus coupables de terrorisme. (C’est clair et net…) Il en va de même de déchoir de la nationalité française une personne « d’origine étrangère » coupable d’une agression sur un dépositaire de l’autorité publique.

    « Quand un Français veut tuer d’autres Français, ça porte un nom: un traître »,

    Il convient aussi de mettre dans le même panier, les ministres d’état binationaux, un choix qui devrait se faire automatiquement dés l’âge de dix huit ans, choix d’une nationalité….
    Vous dites : « « « En outre, pour des raisons de droit international, il serait radicalement impossible d’expulser les terroristes déchus de la nationalité.» » »

    Ce a quoi il devrait y avoir une proposition de loi visant à étendre l’article du Code civil à toute personne engagée dans des mouvements djihadistes ayant acquis la nationalité par naturalisation serait déchu de la nationalité française, ou aux binationaux nés français, au profil de l’origine du pays des parents de nationalité d’origine… ce qui veut dire retour pour la personne dans le pays d’origine de ses parents…C’est clair, c’est net…
    RAPPEL : Quelles sont les conditions pour déchoir quelqu’un de la nationalité française?
    Quatre raisons de perdre sa nationalité:
    D’après l’article 25 du Code civil, quatre raisons permettent de déchoir quelqu’un de la nationalité française:
    – Pour un crime ou délit portant atteinte aux «intérêts fondamentaux de la nation».
    – Pour un crime ou délit «contre la nation, l’État et la paix publique». Exemples: fournir des armes à une armée étrangère, sabotage, complot et bien sûr actes de terrorisme.
    – Si la personne concernée s’est soustraite aux obligations du service national (qui a été suspendu en 1996).
    – Si elle a été condamnée en France ou à l’étranger pour un acte qualifié de crime par la loi française et ayant entraîné une condamnation à une peine d’au moins cinq années d’emprisonnement. En 1998, le gouvernement de Lionel Jospin avait supprimé cette possibilité de retirer la nationalité française à une personne naturalisée depuis moins de dix ans et reconnue coupable d’un crime passible de plus de cinq ans de prison.

    Pour une personne de nationalité française ayant des parents de nationalité française (de souche depuis plus de 1000 ans) bien entendu la déchéance ne s’applique pas ce qui ferait de lui un apatride , dans ce cas là le code pénal prévoit la prison…

    J'aime

    1. Je suis parfaitement en accord avec ce que vous écrivez Gérard, d’autant que, (je vais abréger…) si l’on considère qu’en 1940, le Général de Gaulle a été déchu de la nationalité Française parce qu’il n’était pas d’accord pour vendre la France et les Français à l’ennemi, en l’occurence, à l’époque, à l’Allemagne…, d’autant plus que l’on connaît la suite : il a quitté la France et a collaboré à partir de l’Angleterre pour le débarquement des alliés en Normandie pour aider à délivrer la France du joug Allemand.
      .
      Alors les Français binationaux qui terrorisent la France et les Français, je ne vois pas et ne comprend même pas comment on peut faire un quelconque sentiment sur la déchéance de la nationalité Française à ces gens-là, pour qui cette nationalité Française, d’après ce qu’ils en disent, est un poids et un écoeurement et ils en éprouvent du dégoût.
      Par conséquent, nous faisons beaucoup de sentiments pour des gens qui n’en font aucun pour notre pays.

      En plus, pour ce qui concerne la Nationalité Marocaine : les Français ayant acquis la nationalité Française par le « droit du sol » ou même par naturalisation, et, dont les parents sont Marocains d’origine, gardent leur nationalité Marocaine, car s’ils y renoncent, ils ne pourront jamais plus se faire naturaliser Marocains. Je ne sais pas, pour ce qui concerne les autres pays d’Afrique et Tiers-Monde, mais pour le Maroc, je l’avais su par un ancien collègue, Enseignant-chercheur, Marocain d’origine et Français par naturalisation.
      Bien à vous.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s