Un système déplorable 15


Par Jean-Marie Pieri


TRIBUNE - copie

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

LOGO OBS

puppet-1004573_640

  Un spectacle déplorable 15  

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre 15

Le mal du siècle

La politique nous réserve bien des surprises et nous apprend chaque jour davantage: traîtrises, compromissions ou félonies rien ne change sous le soleil! Question: les hommes politiques si prévisibles sont-ils utiles à quelque chose? Souvenez-vous de la chanson « Maman, les petits bateaux ont-ils des jambes? » la réponse est évidente: « mais non mon gros bêta, s’ils en avaient, ils marcheraient » à méditer!
Pourquoi s’inquiéter de l’avenir de nos enfants, de l’échec du système éducatif, de la fuite des cerveaux, de la dette abyssale qui se creuse, de la courbe du chômage qui s’inverse, mais pas dans le bon sens, du gaspillage infini des ressources du pays, de l’argent du contribuable qui part en fumée ou sert à satisfaire les caprices des dieux « laïcs » qui nous gouvernent, du délitement de l’autorité de l’état, du double-jeu permanent des responsables politiques qui trahissent sans vergogne électeurs, nation, citoyens, tous complices affiliés à un système corrompu qui méprise les faibles et se couche comme une prostituée devant les puissants!
Cynisme ou félonie ordinaire allez savoir!
Les mouvements protestataires se multiplient à tous les étages de la pyramide: société fracturée, divisée, abimée intellectuellement, société conflictuelle qui voit naître les haines catégorielles, la chape de plomb du communautarisme idéologique et religieux empoisonne les esprits, l’intolérance s’installe dans les cerveaux qu’elle infecte comme une tumeur, tous les conflits du passé resurgissent en mode opératoire aggravé: prenons pour exemple l’antisémitisme virulent, la xénophobie, la lâcheté et l’hypocrisie, l’enflure verbale des maquignons médiatiques triomphe. Du mensonge institutionnel naissent les troubles et une violence rare!
Déchéance de nationalité ou déliquescence du régime!
La destruction du tissu économique se poursuit sans relâche: conflits dans l’entreprise, salariés asservis, agriculteurs exploités et réduits à la misère, ces phénomènes sont symptomatiques du malaise qui cancérise un pays déboussolé qui perd tous ses repères, certes au royaume du Danemark tout va bien, les princes qui nous gouvernent sont compétents, honnêtes et vertueux, gras et bien nourris, le peuple est heureux comme il ne l’a jamais été, l’économie prospère avec tous nos contrats signés au prix de quelques courbettes à des dictateurs sanguinaires ou d’autres régimes non imaginaires qui se soucient fort peu de morale et de démocratie!
Les fourberies de Scapin, Tartufe, Le Bourgeois gentillhomme sont à l’affiche d’une mascarade gouvernementale incessante, vile parodie de Molière ou obscur Festival B de Venise: comment se faire haïr à peu de frais, en dépit d’une propagande forcenée sous les yeux d’un citoyen médusé par tant d’impudence. Vilains dirigeants et méchants hommes maltraitent le peuple, la grandeur comme la générosité et la confiance ne se décrètent pas elles se méritent ou se gagnent!
Pourtant notre système est démocratique, le plus démocratique du monde, comme disait Staline, (pince sans rire, mortel, non!) Nos ennemis idéologiques osent critiquer notre socialisme si parfait et si rutilant, notre chemin c’est la voie du progrès au nom des lendemains qui chantent sur un sentier lumineux (tu parles!) J’enchanterai le monde d’une société juste et apaisée (ben voyons!) ces malheureux pinaillent et coupent les cheveux en quatre, pendant que des décisions incongrues se prennent au fond des cabinets noirs!
Peut-on faire le bonheur du peuple contre son gré, l’acharnement et l’obstination forcenés confinent parfois au fanatisme et à la bêtise! Il n’est de pire tyrannie que celle d’un esprit étroit et aveugle: déni de vérité, duplicité, mensonge et refus de reconnaître ses erreurs caracolent à la tête du pouvoir et deviennent le mal du siècle!
A suivre

Jean-Marie Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

   SUIVEZ ! PARTAGEZ !   

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Soutenir l’Observatoire du MENSONGE ce n’est pas cher, cela ne rapporte rien… Sauf le plaisir de l’avoir fait et de nous lire !

Vous pouvez acheter le livre « Les contes de l’étable » sur AMAZON

Cliquez sur le nom AMAZON ou ICI

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
JM Pieri pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Retrouvez tous nos articles sur Facebook en cliquant ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

L’article à lire absolument :

La connaissance

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous pouvez donc faire un geste pour que l’Observatoire garde son indépendance. Merci !

Cliquez juste sur le logo ci-dessous et laissez-vous guider sur notre plate forme totalement sécurisée

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 150.000 LECTEURS !

Avec 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Publicités

5 réflexions sur “Un système déplorable 15

  1. Victoire de Tourtour

    Hitler disait d’une part qu’il avait « un peu simplifié la démocratie » et, d’autre part, qu’il avait « libéré le peuple du fardeau du libre-arbitre ». Travail qu’est en train d’accomplir ,voire d’achever Bruxelles , « à petits pas  » ( Schuman, Discours de l’Horloge, 1950 ), par grignotements successifs ,bien aidée en cela par ses suppôts aux commandes des différents gouvernements d’Europe.
    Nos démocraties sont entrain de crever à petit feu, leurs fondements sapés.Et les peuples, sans s’en rendre compte, ont été peu à peu dépouillés de leur libre-arbitre, héritage de leur culture chrétienne. Liberté d’expression et liberté de pensée ont été détruites par petits bouts , Education Nationale et médias imbéciles et tartuffesques aidant,au profit d’une sorte de pensée automatique qui permet bonne conscience et confort moral..

    J'aime

  2. Janine

    On assiste actuellement, un peu, comme si on assistait à un film de grande violence, interdit aux moins de 15 ans (avant c’était 15 ans et non 10 ans)…!
    Les spectateurs sont médusés, terrés sur leurs sièges, près à crier à la moindre peur ou à sursauter…

    OUI MAIS, au cinéma, ou à la télé, ça ne durera que 2h ou 3h exceptionnellement…
    Actuellement, ça se passe comme ça dans ce pays, dans lequel tout le monde ou presque (du tout le monde, on élimine les « bisounours ») se comporte exactement comme s’il était au cinéma, sans jamais passer à l’acte…!

    Je suis entièrement d’accord avec ce qu’écrit Gérard comme d’habitude.
    Je suis outrée de voir le peuple de France encaisser les coups sans même vouloir se rebiffer, ou alors par quelques groupes, comme les VTC, actuellement mais ce sont les taxis qui leur en veulent apparemment.
    Hors le grand coupable dans toutes ces histoires sont toujours les mêmes : ceux qui se goinfrent à longueur d’année sur notre dos!

    Pourquoi le peuple ne se regroupe pas dans son ensemble contre ceux qui les exploitent, les volent, les tuent à petit feu chaque jour un peu plus, font tout pour faire disparaître l’histoire de leur pays, et bientôt…, jusqu’à leur langue… le Français, en transformant l’Education Scolaire en un vaste foutoir réorganisé pour les nullissimes et par des gens qui n’aiment pas la France et les Français!!!!!

    Comment ne pas comprendre que nous sommes passés d’un système « soi-disant » démocratique, à un système dictatorial ??? (j’écris soi-disant démocratique, car la démocratie est comme un escalier… avec des marches qui descendent surtout…)
    Quand on voit « hollandouille le tout mou » que je nommerai en plus : « gras-double » qui a pris au moins 30kg en moins de 4 ans, alors qu’à un poste semblable, si le travail était fait correctement avec responsabilité, une personne qui s’y mettrait sérieusement, maigrirait, tant elle se ferait de soucis…
    La table est bonne à l’Elysée, c’est évident, c’est le bon peuple qui nourrit ces voleurs, rien ne doit être trop beau pour ces vauriens!

    Sincèrement, j’attends chaque jour un soulèvement contre ces gens-là, mais… ce peuple est devenu un peuple de lâches, chacun pour soi, et normalement on devrait dire et Dieu pour tous…
    Et bien même sur le « Dieu pour tous », j’ai de gros doutes…!!!
    Dans le temps, il y avait une expression qui irait peut être mieux dans la circonstance :
    « chacun pour soi et les vaches seront bien gardées »… pour des veaux!!!

    Merci Monsieur Piéri pour toutes ces vérités bien assemblées…!
    Bien à vous.

    J'aime

  3. Gérard COUTANT

    Quand l’armée se rebiffe
    Le général Pierre de Villiers
    Pour une fois, la « grande muette », c’est-à-dire l’armée française, est sortie spectaculairement de son silence. Par la voix de son chef d’état-major, le général Pierre de Villiers, et avec tout le respect qui s’impose, elle s’en est prise vigoureusement à l’exécutif dans une longue tribune publiée par Le Monde du 21 janvier. À ses yeux, les responsables de l’exécutif font pression sur l’armée en lui réclamant, à cor et à cri, des résultats rapides dans sa lutte contre Daech. Et cela, pour des raisons de politique intérieure. Comme le dit un haut gradé cité par Le Monde : « La stratégie française est à trois jours, totalement faite par la politique intérieure. »
    Pour parler net, à l’approche des présidentielles, nos gouvernants comptent sur ces résultats rapides pour améliorer leur popularité en berne dans l’opinion. Or, il est toujours absurde de conduire une guerre – qui sera forcément difficile et longue –, en fonction d’impératifs électoraux à court terme. Il ne s’agit pas d’accabler telle ou telle majorité politique, en l’occurrence le pouvoir actuel. Ce serait injuste car, tout laisse penser que l’opposition aurait fait la même chose si elle était aux affaires. Nicolas Sarkozy n’était pas indifférent aux gains de politique intérieure quand il conduisit de façon brouillonne notre intervention en Libye, en 2011, avec les résultats que l’on sait.

    C’est un peu le monde à l’envers ! Nos militaires deviennent quelquefois plus cultivés et plus réfléchis que nos politiques. Qui s’en plaindra ?

    J'aime

  4. Gérard COUTANT

    Nous avons la classe politique la plus perfide, la plus traître,la mieux rémunérée, de toute l’histoire… En dessous, nous avons le peuple le plus idiot, le plus individualiste, le plus divisé, le plus con, le plus aliéné de toute l’histoire de France.
    Aujourd’hui j’ai honte de ce gouvernement de faquins et de cette France qui a oublié les chemins de la révolte et se laisse insultée et achetée par les criminels dont nous sommes les complices !
    « Quand on ne propose plus à nos jeunes nos gloires, nos drames, nos larmes, et même nos élans spirituels, ils vont chercher ailleurs d’autres drames, d’autres larmes, d’autres gloires et d’autres élans spirituels. »
    Citation de Philippe de Villiers

    J'aime

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s