Lorsque l’Etat trahit la Nation


Par le Général (2s) Antoine MARTINEZ


TRIBUNE

rideau rouge

Pendant qu’en plein état d’urgence la chienlit règne dans notre pays à la dérive, en particulier dans notre capitale saccagée en raison de l’incapacité de nos gouvernants à faire respecter l’ordre ainsi que la sécurité et la protection des biens et des personnes, l’ennemi, lui, poursuit sans entrave son action sur notre sol en franchissant une nouvelle étape dans sa stratégie de terreur, assassinant à présent un couple de policiers à son propre domicile.
Au-delà de la douleur et de la compassion et du soutien qui doivent être manifestés aux familles endeuillées ainsi qu’à tous les policiers qui assurent dans des conditions difficiles la sécurité des citoyens, la Nation meurtrie doit à présent réagir et exprimer sa colère puisque depuis les attentats de janvier et novembre 2015, entre le sursaut ou le suicide nos responsables politiques ne semblent pas vouloir choisir la première solution.
Le Chef de l’État s’entête à commenter les événements et refuse toujours de nommer précisément l’ennemi en déclarant à la suite de cet assassinat ignoble :  » c’est un acte incontestablement terroriste « .
Non, la vérité n’est pas celle-là. Il s’agit d’un acte incontestablement de guerre menée par l’islam.
Pourquoi donc refuser l’évidence et occulter la réalité ?
C’est, en fait, une question essentielle à laquelle nos gouvernants ont aujourd’hui le devoir de répondre.
Car on a pu penser pendant de nombreuses années qu’ils avaient, par manque de clairvoyance, par laxisme, et comme tous leurs prédécesseurs, laissé faire en matière d’immigration.
Ce manque coupable de lucidité a conduit à la situation désastreuse que nous connaissons avec l’entrée sur notre territoire de populations dont la culture et la religion, incompatibles avec les nôtres, invalident par leur nombre tout espoir d’intégration.
Mais l’analyse de certains événements ainsi que de déclarations, actions ou tentatives menées depuis 2012 tend à démontrer que, loin d’être passifs, nos gouvernants favorisent finalement de façon active et concrète l’instauration du communautarisme et l’islamisation criminelle de la société. Par cette démarche cynique et contraire au bien commun et à l’intérêt de la Nation qu’ils trahissent, ils visent, en fait, un double but.
Sur le long terme, ils veulent réaliser l’utopie maçonnique : faire disparaître nos racines et nos traditions chrétiennes en imposant, par le biais d’une immigration de peuplement de culture très différente, une mutation à marche forcée de notre identité. Ils souhaitent que cela débouche à terme sur la République universelle, avec une société athée débarrassée de toute morale chrétienne qui constitue un obstacle à leur projet insensé, utopie ultime des loges et de la finance apatride.
Sur le court terme, il veulent reconstituer leur socle électoral en naturalisant à tour de bras à défaut de réussir, faute d’une majorité suffisante, à accorder le droit de vote aux étrangers non européens, en appliquant des mesures préconisées par les études de Terra Nova et en encensant cette immigration extra-européenne contre et au détriment du peuple français.
Ils oublient simplement deux choses : d’une part, ils ne réussiront jamais à convertir en athée des adeptes convaincus de l’islam qui n’est pas une religion et qui vise la conquête du monde. Ils commettent donc une erreur magistrale dans la conduite de leur projet; d’autre part, ils parviendront peut-être, dans un premier temps, à reconstituer leur socle électoral en obtenant les voix des derniers arrivés ce qui leur permettra d’exercer encore le pouvoir. Mais pour combien de temps ? Ce résultat sera, en effet, temporaire car ils seront ensuite balayés par ceux-là mêmes qu’ils encensent aujourd’hui et qui seront suffisamment nombreux pour accéder seuls au pouvoir de façon démocratique pour le plus grand malheur de la France et de l’Europe.
C’est donc bien la voie du suicide, même s’ils ne l’ont pas choisie, sur laquelle ils se sont engagés. Comment peuvent-ils devant l’évidence – l’ennemi c’est l’islam – continuer sur cette voie mortelle ?

Parmi les décisions qui confirment cette volonté d’imposer la mutation de l’identité du peuple français les plus récentes sont concrétisées par les projets de deux ministres – et ce n’est pas un hasard – de culture musulmane.
La première, la ministre du travail, défend un projet de loi dont on ne sait pas vraiment s’il ne finira pas finalement dans un tiroir en raison des oppositions qui se manifestent violemment dans la rue depuis plusieurs semaines.
Mais si les opposants à ce texte se focalisent sur son article 2, il est cependant un autre article que presque personne n’évoque – l’article 6 – qui, s’il n’est pas modifié bouleversera profondément les relations au sein des entreprises entre non seulement le patron et ses salariés mais également entre les salariés entre eux.
Car personne ne pourra alors s’opposer au fait que des salariés – de confession musulmane, car c’est bien pour eux que cet article a été élaboré – veuillent manifester leurs convictions religieuses sur leur lieu de travail.
Il s’agit bien de la marque d’une volonté affichée d’islamiser les relations sociales. C’est intolérable et inacceptable.
La seconde, la ministre de l’Éducation nationale, a annoncé son intention de faciliter l’apprentissage de la langue arabe dès le CP à partir de la rentrée prochaine.
Il semble que les conséquences de quarante années de mesures insensées qui défient le bon sens, comme l’instauration des ELCO (Enseignement de la Langue et de la Culture d’Origine), ne soient toujours pas comprises malgré les rapports alarmants du Haut Conseil à l’Intégration (HCI) que nos gouvernants se sont empressés de supprimer à leur arrivée au pouvoir.
Il est pourtant clair que ces mesures ont constitué jusqu’ici un frein puissant à l’intégration des jeunes issus de l’immigration.
Les résultats scolaires le démontrent, une grande partie des ces jeunes ne maîtrisant pas le français ce qui représente un obstacle majeur au moment de leur entrée dans la vie active.
La conséquence est que l’école de la République est devenue le creuset de la libanisation du pays.
En prenant cette nouvelle décision irresponsable, la ministre accentuera le repli identitaire de cette partie de la société et accélérera le développement d’un communautarisme encore plus agressif. N’oublions pas que c’est cette même école qui a construit ces milliers de djihadistes nés sur notre sol. Ce projet est donc insupportable et criminel pour l’unité de la Nation déjà bien mal en point et il doit être combattu vigoureusement.
D’autres actions ou tentatives dans le même sens ont également été engagées au cours des trois dernières années, et au plus haut niveau de l’État d’ailleurs, même si plus personne n’en parle aujourd’hui car elles n’ont pas abouti.
Mais il faut les rappeler, car leur caractère répétitif et insistant visant le même but dévoile et met bien en évidence cette volonté d’imposer la mutation identitaire du peuple français. Elles pourraient donc être qualifiées de trahison à l’égard de la Nation.
Le Président de la République envisageait, en effet, en 2015, de convoquer le Parlement en Congrès pour modifier la Constitution afin de pouvoir ratifier la Charte européenne des langues régionales et minoritaires qui avait été jugée non conforme par le Conseil constitutionnel il y a déjà plusieurs années. Mais quelle était la motivation cachée de ce projet qui n’a pas abouti car le Président a compris qu’il ne disposerait pas d’une majorité suffisante ? La récente décision de la ministre de l’Éducation nationale sur l’apprentissage de la langue arabe dès le CP pourrait apporter un éclairage intéressant et suggérer la réponse à cette question.
Car, finalement, les termes importants de l’intitulé de cette Charte n’étaient-ils pas  » langues minoritaires  » avec le but inavoué de favoriser précisément, par clientélisme, l’admission de la langue arabe pratiquée par de nombreux compatriotes musulmans dont le vote compte aujourd’hui ? Il est difficile de ne pas le penser d’autant plus que cette tentative succédait à une précédente, concrétisée par le rapport sur la refondation de la politique d’intégration remis au Premier ministre à la fin de l’année 2013 et qui représentait une véritable provocation et une déclaration de guerre pour la Nation.
Après le tollé provoqué par sa publication, nos gouvernants s’étaient indignés (comme la ministre de l’Éducation nationale aujourd’hui face aux critiques sur son projet) des interprétations formulées sur ce texte clamant qu’il ne représentait pas la position du gouvernement. Le Président de la République, lui-même, n’hésitait pas à affirmer que ce rapport  » n’est pas du tout la position du gouvernement « .
Quelle hypocrisie et quelle mauvaise foi quand on sait que ce rapport avait été commandé par le chef du gouvernement avec une lettre de cadrage claire sur ce que devait être ses conclusions. Dix ministères avaient d’ailleurs été sollicités pendant plusieurs mois et les listes des présidents et des membres des groupes de travail avaient été validés par Matignon et l’Élysée.
Parmi les propositions insensées présentées qui relèvent, en fait, de la trahison à l’égard de la nation française, ce rapport insistait notamment sur  » la dimension arabe orientale de la France  » (sic) et préconisait déjà l’introduction de la langue arabe qui aurait eu, en outre, un statut égal avec le français ! Ces préconisations, ces propositions ne sont pas dignes de responsables politiques à qui la nation a confié sa destinée.
Ils n’ont pas le droit de trahir l’âme de la France et de son peuple qu’ils plongent dans la désespérance et dans l’exaspération qui provoqueront inévitablement sa révolte légitime.
On le constate, le fossé se creuse entre le peuple et ses dirigeants qui apparaissent, à juste titre en raison de leur démarche incompréhensible évoquée plus haut, comme œuvrant contre l’intérêt de la France et de son peuple.
Comment peuvent-ils favoriser et courtiser à ce point cette immigration de peuplement qui nous est hostile et qui conduit à une fracture identitaire source d’une guerre civile ethnique annoncée – car c’est à cela que mène leur multiculturalisme forcé qui n’est d’ailleurs pas multi mais bi – alors qu’ils ne peuvent pas ignorer qu’elle produit, sur notre sol, de plus en plus de combattants prêts à nous tuer car animés d’une haine viscérale commandée par le Coran à l’égard des non-musulmans ?
Quarante ans ont suffi pour rendre la France méconnaissable.
Il est temps, aujourd’hui, de réagir, c’est une question de vie ou de mort, et d’engager un processus raisonné de désislamisation progressive de notre société sur les quarante prochaines années par une série de mesures qui doivent répondre à un principe de précaution : arrêt de cette immigration, fin du regroupement familial, renvoi des clandestins, fermeture des mosquées salafistes, arrêt de la construction de nouvelles mosquées, arrêt de l’abattage rituel des animaux, application stricte de la loi républicaine sur l’interdiction de la burqa… et bien d’autres.
Ces mesures doivent, avant qu’il ne soit trop tard, provoquer et favoriser l’émigration de la partie importante de cette immigration ou issue de cette immigration qui refuse nos principes d’intégration et d’assimilation, nos valeurs et nos traditions vers des terres plus accueillantes pour pratiquer leur foi mortifère. Parce que la guerre civile annoncée est probablement déjà engagée.
Et si nous sommes en guerre comme l’a affirmé le Président de la République, il faut nommer l’ennemi, et le peuple a le droit et même le devoir de se défendre en toute légalité.
Quant à l’État, il n’a pas le droit de trahir la Nation.

Général (2s) Antoine MARTINEZ


Capture d’écran 2016-06-18 à 22.29.28

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Du même auteur : Nommer l’ennemi et fixer le but de guerre et La lettre ouverte au Président des trois Généraux

   SUIVEZ ! PARTAGEZ !   

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Général (2s) Antoine MARTINEZ pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous voulez soutenir notre action ? C’est simple devenez gratuitement SUIVEUR du site : pour cela cliquez en haut à droite du site sur la case SUIVRE et laissez-vous guider…
Vous pouvez aussi nous aider en faisant un don : cliquez juste sur le coeur ci-dessous (notre plate forme est totalement sécurisée). MERCI !

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 180.000 LECTEURS !  + 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Advertisements

29 réflexions sur “Lorsque l’Etat trahit la Nation

  1. Ping : A quand les mesures radicales de désislamisation de la France ? | Espace détente, poésie, judaïsme et lutte contre la désinformation

  2. Gérard T

    Mile fois d’accord avec vous Général; et après , que faisons nous? A part pleurer sur le sort de la France chacun de notre coté , que faisons nous? Désespérant….Gérard T

  3. JEAN PN

    Général MARTINEZ … vous dites que l’État n’a pas le droit de trahir la Nation.
    Je pense que l’obligation d’un général est de défendre PHYSIQUEMENT son Pays au lieu de blablater et d’écrire des livres pour faire de l’argent

    1. Gérard COUTANT

      Avant de déblatérer (excusez le terme) JEAN PN sur l’Armée et ses Généraux comme vous le dites, à mon avis vous avez tord, il m’est pas possible de vous laisser dire autant « d’âneries », je pense qu’Il est trop aisé de prendre pour cible les militaires qui sonnent l’alarme. C’est leur métier, c’est leur devoir.
      Le devoir de réserve est parfaitement légitime lorsque le peuple fait confiance au gouvernement et que le gouvernement fait confiance à l’armée dans ses domaines d’expertises. Ce n’est aujourd’hui plus le cas.
      Pour votre info, le militaire ne saurait mentir sciemment ou par intérêt. Il a l’absolu devoir de dire la vérité à ses chefs militaires comme à ses mandants Ces Français qui votent et s’inquiètent chaque jour davantage devant le spectacle sidérant d’une contestation sociale multiforme et interminable, qui éructe, à coups de pierres et d’insultes aux forces de l’ordre, sa haine du monde, de l’État et de la France.
      Une citation du Général (2S) Gilbert ROBINET
      « Plutôt que de contester aux militaires leur légitime droit à s’exprimer sur les sujets qu’ils connaissent, c’est-à-dire se rapportant aux questions de défense et de sécurité, nos hommes politiques feraient mieux de s’inspirer de la méthode de raisonnement[1] enseignée dans les écoles militaires et, en particulier, à l’Ecole du guerre. »
      « En effet, à la guerre, avant d’entamer toute action, le chef militaire cherche à avoir une vision globale de son environnement lui permettant d’analyser les forces et les faiblesses des forces en présence, amies comme ennemies. Puis, en fonction de la mission reçue, il définit avec précision les effets qu’il doit obtenir et, parmi eux, un effet majeur, et, pour les atteindre, bâtit une idée de manœuvre. Ensuite, et ensuite seulement, il définit les moyens et les modes d’action qui lui seront nécessaires pour conduire sa manœuvre. Enfin, il rédige en conséquence des ordres. «

      Plutôt que de passer par l’ENA, nos élites ne devraient-elles pas faire une scolarité obligatoire à l’Ecole de guerre ?
      En France, heureusement que nos militaires sont là. Pour que certains officiers supérieurs et généraux à la retraite se mettent à « l’ouvrir » pour recadrer certains discours, c’est que la coupe tend à être plus que pleine. Ce qu’il convient de noter, c’est que ceux qui parlent, le font en connaissance de cause, même s’ils ne savent pas tout, en fonction des postes qu’ils ont occupés. D’autre part, ils s’expriment avec le sentiment d’un assentiment général de la part de leurs amis et collègues dont certains sont encore en activité au sein de la grande muette, et dont ils sont, quelque part, les porte-paroles. Nous sommes donc très loin des petites considérations journalistiques de complotisme, conspirationnisme, etc. Nous aurions plutôt affaire à des lanceurs d’alerte.
      Ce n’est que le début, soyons patient….
      « LE LAISSER-FAIRE DE NOS DIRIGEANTS S’APPARENTE A UNE TRAHISON, ET JE PESE MES MOTS… »Citation du Général Antoine Martinez

      Bonne lecture JEAN PN et bonne semaine…

      1. JEAN PN

        @ Gérard COUTANT …
        « LE LAISSER-FAIRE DE NOS DIRIGEANTS S’APPARENTE A UNE TRAHISON » dit-il. Et moi je pense que savoir et laisser faire, depuis tant d’années, est complice de trahison.
        Personne n’a jamais gagné une guerre avec des paroles ………

        1. Gérard COUTANT

          Seulement pour votre info Jean PN :
          Je n’ai qu’un seul « parti » : la France, et une seule vocation : la servir « en tout temps, en tous lieux, en toutes circonstances ». Comme tout officier, j’ai été recruté et formé pour décider, rester ferme dans l’adversité, fédérer les énergies, préparer l’avenir à long terme. C’est uniquement par fidélité à ma vocation de servir qu’aujourd’hui encore je m’engage pour la France. L’heure est très grave et les événements peuvent s’enchaîner pour nous conduire au pire si nous laissons notre France aux mains de ceux qui, depuis quatre décennies, se servent d’elle – et de chacun de nous ! – au lieu de la servir et de nous servir, comme c’est la seule vocation de la politique.
          Général Didier Tauzin candidat à la présidentielle 2017

        2. Jean-Claude Jabelot

          C’est faux les guerres se gagnent aussi par la parole et il suffit d’étudier l’histoire pour le constater. D’ailleurs la mobilisation d’un pays est souvent le fait d’un tribun. Exemples connus : Churchill, De Gaulle pour citer les plus connus.

      2. BARRAJA

        Général, c’est pour nous un immense réconfort de vous lire, soyez assuré que nous sommes très nombreux à vous soutenir. Attendons que ce gouvernement tombe de l’arbre comme un fruit pourri, ce qui ne saurait tarder….

    2. La Patrie d'Abord

      Et vous vous faîtes quoi ? Quelle est votre action ? Facile de critiquer alors que le Général prend des risques en écrivant ainsi. La preuve c’est qu’il a été convoqué par le gouvernement…

  4. Messieurs les Généraux,Quand allez-vous prendre le pouvoir avant qu’il ne soit trop tard ?et, nous libérer de ces guignols qui nous gouvernent !!
    Meilleurs salutations et VIVE LA FRANCE.
    gerard .

    1. Gérard COUTANT

      Permettez que je vous réponde en vous faisant un petit clin d’œil, vous dites en vous adressant aux Généraux: « quand allez-vous prendre le pouvoir ??? La solution est simple votez autre chose de ce que vous aviez l’habitude de voter.
      Le général Didier Tauzin : le candidat du bon sens .
      Le général Didier Tauzin nous présente son dernier ouvrage “Rebâtir la France : Le Projet présidentiel”. A travers ce livre, le général, désormais candidat à l’élection présidentielle, dessine les contours de son projet. Economie, éducation, famille, immigration, politique internationale, tous les grands sujets sont abordés avec comme point central le besoin de redonner de la hauteur à la fonction présidentielle.
      Fort de son expérience militaire et notamment de son travail pour le Service Militaire Adapté permettant l’insertion des jeunes ultramarins défavorisés, le général Didier Tauzin propose un changement de cap pour la France et veut incarner une candidature contre les partis et pour le bon sens.
      Ne comptez pas sur un putsch de la part de l’Armée pour prendre le pouvoir…
      Bonne semaine !

  5. Ping : Lorsque l’Etat trahit la Nation | Raimanet

  6. Janine

    Vous avez parfaitement raison Général Martinez, jamais Hollande ne réagira comme il le faudrait et comme nous voudrions qu’il le fasse!
    Jamais Hollande ne désignera en clair, l’ennemi de notre pays!!!

    Sur tous les points que vous avez décrits, je suis entièrement d’accord, car vous avez parfaitement raison!
    Vous avez raison de l’écrire, car il faut arrêter de penser que nous avons à faire à des hommes politiques qui ne savent pas, ou qui n’ont pas compris, ou qui…
    En fait, ils savent parfaitement ce qu’ils font, et où ils vont…
    Par contre, s’ils s’imaginent que les musulmans prendront une autre religion que la leur… je suis également d’accord avec vous, et selon l’expression populaire adaptée à cet objectif : « ils se mettent le doigt dans l’oeil et… jusqu’au coude…!!!

    Nos gouvernants ne feront rien pour faire changer les choses, et cela, je suis certaine que vous le pensez également, par contre, les Français étant sous l’image des veaux, mais, étant des êtres humains, ces êtres humains, contrairement aux veaux, sont des lâches… plus dur à imaginer, qu’à dire…
    Nous sommes tous des lâches, puisque nous laissons faire…!

    Par conséquent, seule l’armée dans un mouvement bien étudié pourra délivrer ce pays de ce marasme de folie totale dans laquelle ce pays est tombé, bien bas!!!
    Nous sommes dans le Tiers-monde, et il est inutile de se voiler la face ou de se faire des illusions!!!

    De ce côté-là, il y a très longtemps que, ayant appris, beaucoup de choses par des personnes bien placées, et ayant lu, d’autre part, énormément de choses, mes illusions sont mortes depuis ad vitam aeternam !!!

    Comme Thierry parle du chant des partisans!!!
    Un oncle a ma maman qui a fait la guerre de 39-44 m’avait appris ce chant lorsque j’étais toute jeune en me l’expliquant… je mets les paroles, car elles sont à méditer et sont encore plus fortes que certaines paroles de la Marseillaise…
    Bien à vous Général Martinez et merci encore d’écrire toutes ces vérités!!!

    – Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
    Ohé, partisans, ouvriers et paysans, c’est l’alarme.
    Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et les larmes.
    – Montez de la mine, descendez des collines, camarades !
    Sortez de la paille les fusils, la mitraille, les grenades.
    Ohé, les tueurs à la balle et au couteau, tuez vite !
    Ohé, saboteur, attention à ton fardeau : dynamite…
    – C’est nous qui brisons les barreaux des prisons pour nos frères.
    La haine à nos trousses et la faim qui nous pousse, la misère.
    Il y a des pays où les gens au creux des lits font des rêves.
    Ici, nous, vois-tu, nous on marche et nous on tue, nous on crève…
    – Ici chacun sait ce qu’il veut, ce qu’il fait quand il passe.
    Ami, si tu tombes un ami sort de l’ombre à ta place.
    Demain du sang noir séchera au grand soleil sur les routes.
    Chantez, compagnons, dans la nuit la Liberté nous écoute…
    – Ami, entends-tu ces cris sourds du pays qu’on enchaîne ?
    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines ?
    oh….

    1. piloselle

      j’ai 68 ans, et nous l’apprenions à l’école primaire, comme la Marseillaise, ces deux chants étaient obligatoire au certificat d’études et je l’ai toujours dans le cœur et dans la tête. merci Janine de le rappeler c’est important, je le fredonne souvent lorsque je rencontre des fantômes voilés dans les magasins !!!!

      1. Janine

        Bonjour piloselle,
        Nous sommes de la même génération… Nous avons eu beaucoup de chances de connaître cette époque-là…!!! et j’ai la même réaction que vous, dans les magasins….!!! on est patriote ou on ne l’est pas… ça ne s’achète pas, heureusement!
        Bien à vous

      2. MAX ROSENBERG

        J’ai 66 ans, moi aussi je me souviens parfaitement de ces chants appris à l’école qu’on n’oublie jamais….. Depuis des décennies nous assistons à une déconstruction des valeurs de La France remplacées par des constructions de mosquées qui défigurent ce paysage qui était si beau ! ! !

        1. Janine

          Nous sommes encore nombreux à avoir connu cette époque-là et nous ne pourrons jamais l’oublier.
          J’ai envie de dire : « Il est grand temps que ça change et qu’on revienne à notre France, à la vraie, celle d’avant et vite…!!!!! »
          Bien à vous

  7. Thierry Theller

    Le Chant Des Partisans

    En attendant, en dépit de la désinformation généralisée et des coups bas portés aux nations quasi désouverainisées, tout bouge. En conséquence et par définition, le « langage courant », lui-même, bouge. Comme le temps qui passe… que rien ne peut figer. Autrement dit, la roue tourne… Comme d’ailleurs les cycles de la vie…

    Du coup, et en toute bonne logique, tout se transforme. Ainsi des hommes, des idées et des mots… Qui peut les arrêter ? L’UE ? Le IVe Reich fantasmé des butors européistes ?

    Cependant, s’il est vrai que sur le graphique des valeurs descendantes, le terme « individu » ou « complotiste » est en bonne place, il en est un autre qui, en filigrane et à l’horizon ascendant de notre future liberté retrouvée, commence à faire poindre sa nouvelle lumière.

    Son nom ?… Maquisard ! Ou, pour mieux dire encore, -maquisard de l’espérance ! Avec, à la clé, un chant. Un chant nouveau ! Un chant que la nouvelle conscience française (Chrétienne ?) commence déjà, ici et là, à murmurer… À se remémorer !…

    Rappelons-nous… Ce chant n’est ni anonyme, ni une pub TV, mais un chant qui claque comme un drapeau ! Un chant d’homme libre ! Alors, oui ! Sans peur, et avant qu’il ne soit trop tard, rappelons-nous tous de lui. Il est dans nos âmes, il est dans nos cœurs. Il nous parle « du vol noir des corbeaux sur nos plaines »… Il est : « Le Chant Des Partisans ».

  8. Francis Santiago

    Nos fameux médias , quel talent !!
    Se rendent-ils compte à quel point ils nuisent , et du mal qu’ils font autour d’eux??
    Le boulot c’est D’INFORMER ET NON DE CACHER LA VÉRITÉ .
    Exemple. : l’équipe de France à rencontré hier soir les suisses et nous ont livrés un match poussif , laborieux en un mot hyper ennuyeux , hé bien ce matin les comptes rendus furent tous positifs !!!!
    Je suis à fond derrière mon équipe quoiqu’elle fasse , mais la vérité doit rester
    la vérité.
    Autre exemple , je viens de lire un « fait divers » qui vient de se dérouler à SAMARA en Russie ou on a découvert des explosifs dans une mosquée , plutôt que de prendre un quelconque risque , les forces de l’ordre ont barré les deux accès , évacué les habitants ….. et BOUM !!!!
    Voilà deux exemples / dans le premier cas c’est un mensonge.
    /Dans le second cas une « cachoterie » qui mériterait d’être su par tous.
    En France l’exécutif est responsable de la situation que nous vivons , mais il faut le dire humblement, les MERDIAS par leur DÉSINFORMATION foutent une pagaille pas possible !!!
    Alors non seulement il faudrait revoir les institutions politiques , mais par la même occasion refondre l’idée du véritable journalisme.

  9. Gérard COUTANT

    Chaque rédacteur sur l’Observatoire du Mensonge se sont efforcé de d’écrire exactement la réalité de cette situation aberrante à savoir faire disparaître nos racines et nos traditions chrétiennes en imposant, par le biais d’une immigration de peuplement de culture très différente, une mutation à marche forcée de notre identité.
    Merci mon général de nous le rappeler une fois de plus par votre article auquel j’adhère pleinement…
    Vous n’êtes pas sans savoir
    – que le premier des sinistres à Osny le 22 juin 2015 a dit : « Il faut aider l’islam à grandir et a se solidifier »
    – il a également dit le 21 mars 2016 : « Il ne faut pas oublier que les premières victimes du terrorisme dans le monde sont les musulmans » A cela nous pourrions lions lui dire : Es-tu ministre du monde ou de la France ? nous pourrions aussi lui dire : et nos 130 morts, ça ne compte pas pour toi ???
    – Cette même personne lors d’un entretien sur le journal Le Point le 12 avril 2016 raconte : « J’aimerais que nous soyons capable de faire la démonstration que l’islam, grande religion dans le monde et deuxième religion de France, est fondamentalement compatible avec la république, la démocratie, nos valeurs, l’égalité entre les hommes et les femmes. »
    – Encore ce premier des sinistres à Alger le 10 avril 2016 :« Nous voulons bâtir un pont entre l’Algérie et la France. Rien ne pourra entraver les relations exceptionnelles entre la la France et l’Algérie. L’Afrique est ce grand continent d’avenir pour la France et l’Europe ».
    – mais aussi le sinistre de l’intérieur a également rajouté une couche en disant : « la république a besoin des français de confession musulmane pour porter haut et loin ces valeurs »
    – Aussi cette femme Maire de Paris qui le 8 juillet 2015/ « Le ramadan est une fête qui fait partie du patrimoine culturel français. »
    – Et aussi cet homme aussi premier sinistre de la gauche qui en 1989 : « Et qu’est-ce que ça me fasse que la France s’islamise ? «
    – Et Laurent Joffrin journaliste a Libération le 9 juillet 2015 : « La cession d’églises serait un beau symbole de concorde et de fraternité. »
    – Encore un premier des sinistres mais de droite lors d’un entretien au journal le Monde : « M.JUPPE, : il faut accueillir de nouveaux immigrés…Il estime que la France est prête a un consensus sur l’accueil et l’intégration de nouveaux immigrés. Il juge raliste le slogan de « l’immigration zéro » utilisé par la droite. L’Europe dit-il aura besoin de main d’œuvre étrangère… (sic…)
    – C’est l’immonde Raffarin qui le dit, les larmes aux yeux : « La république est en train de s’effondrer ». C’est lui qui avait exigé que les migrants du tiers-monde musulman soient installés d’autorité dans les campagnes pour les « repeupler ».
    – Il a raison : ce régime s’écroule sous le poids de ses propres crimes.

    Aucune réaction de l’opposition a tous ces faits !!!
    On peut encore épiloguer longtemps sur ce sujet, il vaut mieux s’arrêter là….
    LA FRANCE SOCIALISTE C’EST :
    DRAPEAUX FRANÇAIS BRULES, ZONES DE NON DROIT,EGLISES ET CIMETIERES PROFANES, POMPIERS ET POLICIERS AGRESSES

    N’es-ce pas une trahison de l’Etat envers la Nation ???

    1. Janine

      En d’autres temps, Gérard, ces gens-là seraient passés par les armes!!!
      C’est ainsi que l’on traitait les traîtres à la Nation!!!
      Maintenant, on les laisse salir la France et les Français…!
      Merci de tout ce petit récapitulatif, et vous avez raison, en cherchant on en trouvera bien d’autres…!
      Bien à vous

  10. piloselle

    « Il est temps, aujourd’hui, de réagir, c’est une question de vie ou de mort, et d’engager un processus raisonné de désislamisation progressive de notre société sur les quarante prochaines années par une série de mesures qui doivent répondre à un principe de précaution : arrêt de cette immigration, fin du regroupement familial, renvoi des clandestins, fermeture des mosquées salafistes, arrêt de la construction de nouvelles mosquées, arrêt de l’abattage rituel des animaux, application stricte de la loi républicaine sur l’interdiction de la burqa… et bien d’autres. » il faut que l’armée , la police et gendarmerie se mettent du côté du peuple pour renverser ce gouvernement. Quand vous les gradés déciderez vous de cette action, nous sommes nombreux français « de souche » à attendre cette action, et nous vous suivrons !!! Je suis avec intérêt l’avancée du gl Didier Tauzin, il va falloir faire la grande lessive, ce ne sera pas facile mais il faut en passer par là. mes respects mon généal

  11. Francis Santiago

    Ce n’est pas un fossé , mais un gouffre abyssal qui nous sépare de nos soit disant dirigeants !
    Des mesures immédiates doivent êtres prises , et ceci sans délai , sous peine de voir les français chutaient sévèrement dans ce même gouffre.
    Entièrement d’accord avec vous pour les mesures radicales à prendre d’urgence.
    J’adhère totalement à vootre article.

    Mes respects mon général.

  12. Grand Sachem Sage

    Bravo pour ce texte d’une grande lucidité, Mon Général et merci à l’Observatoire du mensonge de vous publier, car c’est un site très lu. Nous sommes avec vous!

  13. Bravo et merci pour ce texte , parfait reflet de mes conclusions personnelles . Dénonçons sans relâche cette mafia maçonnique au pouvoir, partout dans les pays occidentaux :Obama et la candidate Clinton , Merkel, Hollande … et expliquons avec patience leur but .
    Un bémol cependant quant à instituer un athéisme universel : les franc-macs de haut niveau ( à partir du 31 eme degré -il y en a 33) pratiquent le culte de Lucifer et ont pour but de l’étendre au monde entier ( l’islam est l’idiot utile dont ils se servent pour démolir notre culture judéo-chrétienne en plus de l’utiliser pour garder le pouvoir le plus longtemps possible ) .
    On comprend mieux pourquoi ils veulent détruire les églises , laissent les chrétiens se faire massacrer partout dans le monde sans intervenir massivement et laissent nos pays se faire envahir par ces millions de migrants très revendicatifs pour des gens qui demandent l’asile , majoritairement des hommes jeunes , ( le regroupement familial suivra )… Tandis que les mosquées poussent comme des champignons sur tout notre territoire et que les Hidalgo et autre Jupé
    participent à la rupture du jeune ,tandis que les lois scélérates pondues par le gouvernement bâillonnent les Français , et que les médias viennent en renfort enfumer les esprits , sans parler du choix délibéré de 2 ministres franco- marocaines , nommées pour imposer l’étude de l’arabe dés le CP baisser le niveau de manière dramatique pour former un peuple soumis pu capable de réflexion ,, et la permission des 5 prieres quotidiennes ,pour les musulmans dans le monde du travail (un des piliers de l’islam ) . Sûrement deux  » brillantes idées de Terra nova  » et en tous cas un vrai scandal que peu de Français ont repéré dans le bordel généralisé qu’est devenu la France .

      1. Gérard T

        Mille fois d’ accord avec vous Général ! et après , que faisons nous? A part pleurer , se plaindre chacun de son coté, que faisons nous? On assiste au déclin de la France sans bouger. QUE FAISONS NOUS ???? DESESPERANT…..

Laisser votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s