Inconscience irresponsable ou collaboration avec l’ennemi ?


Les juges offrent une victoire à l’islam conquérant conforté dans sa stratégie

TRIBUNE

Inconscience irresponsable ou collaboration avec l’ennemi ?

Par le Général (2s) Antoine MARTINEZ

A peine quelques semaines après le carnage de Nice et le meurtre barbare d’un prêtre dans son église par les assassins islamistes, terroristes musulmans qui ont montré que leurs attaques contre notre société ne connaîtront dorénavant aucune limite ni aucun tabou, l’ennemi a voulu tester les capacités de réaction de nos institutions avant de passer à l’étape suivante.
Avec la décision rendue par le Conseil d’État sur l’interdiction contestée du port du burkini, suivie quelques jours plus tard par l’invalidation par le tribunal administratif des arrêtés pris par les maires de plusieurs communes, notamment celle de Nice martyrisée, les juges offrent une victoire à l’islam conquérant conforté dans sa stratégie. « Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques nous vous dominerons » (cheikh Yousouf al Quaradawi). Il y a cependant beaucoup à dire sur ces juges censés dire le droit mais qui sont, en réalité, très marqués politiquement. En effet, en raison de leurs prises de position dans le passé et de plusieurs de leurs actions récentes favorables à l’immigration, à l’islamisation de la France, à la régularisation des clandestins, à l’abandon de toute référence nationale et de toute idée de nation, ces juges sont discrédités. Ils sont incapables de rendre un jugement au nom du peuple français en respectant la neutralité qu’exige leur fonction. L’ordonnance rendue est donc illégitime.
Ces juges ont considéré que l’interdiction du burkini, accoutrement vestimentaire qui offense notre culture, uniforme des soldates de l’islam, constituait une mise en cause d’une liberté individuelle. Mais une liberté peut-elle enfermer les femmes ? Le burkini, comme la burqa, ne sont-ils pas des instruments au service de la soumission de la femme et donc de son infériorité, et ne consacrent-il pas l’inégalité entre les hommes et les femmes, ce qui est contraire à notre droit ? Comment ne pas comprendre que ces uniformes traduisent le refus affiché et revendiqué du vivre-ensemble – tant évoqué pourtant par nos responsables politiques – et manifestent clairement le rejet de l’Autre qui non seulement n’est pas comme soi mais est, en outre, considéré comme corrompu et impur et dont il faut se protéger ? Et tout cela sans tenir compte des près de 250 morts, et en particulier ceux de Nice suppliciée, persécutée, torturée, victimes de ces barbares qui osent introduire un recours en Conseil d’État ! Arrogance de nos ennemis et indécence des juges !
Alors que l’état d’urgence est en vigueur et que nous sommes en guerre contre un ennemi à l’extérieur mais avant tout à l’intérieur, comment le Conseil d’État peut-il raisonnablement ne pas tenir compte de ce contexte explosif et affaiblir à ce point la République face à un ennemi qui combat ouvertement la démocratie et ses valeurs ? C’est faire preuve d’inconscience irresponsable. Alors, Il est aujourd’hui urgent, face au péril qui guette la France, de sortir de cette dictature des juges qui ne sait que confisquer la souveraineté du peuple en l’empêchant de s’exercer pour des raisons plus idéologiques que juridiques. Et si le Conseil d’État estime que la décision prise est de nature à apaiser la situation, les juges se trompent lourdement car ils n’ont pas mesuré le degré d’exaspération des citoyens. Ces derniers sont de plus en plus nombreux à ne plus supporter l’islamisation abominable du pays. Ils sont, en effet, confrontés quotidiennement à l’irruption de plus en plus contestée de burkinis, burqas, qamis, jellabas, niqabs, voiles qui agressent leur conscience et qui marquent le refus et la haine de notre culture. Une telle décision, plutôt que d’apaiser les esprits, risque d’alimenter la polémique et provoquer des incidents, voire des affrontements. Ces juges, obsédés par leur militantisme multiculturaliste et anti-national, n’ont nullement envisagé ce risque. Si cela se produisait, ils en seraient responsables et cela aurait au moins le mérite de démontrer le bien-fondé des arrêtés sur l’interdiction du port du burkini, les troubles à l’ordre public étant avérés.
Mais une autre question légitime se pose. Nous sommes en guerre et les juges ne peuvent pas ne pas tenir compte de cette situation en se retranchant derrière l’alibi du droit du temps de paix qui n’est pas adapté. En prenant cette décision indécente, ils se sont abstenus de prendre en compte le fait que la France – mais l’Europe est dans la même situation – est engagée dans une guerre de civilisations qui, en seulement quelques mois, a causé la mort de centaines de personnes sur le territoire national. Car ils acceptent alors, en toute connaissance de cause, d’affaiblir les capacités de défense de la République, permettant à l’ennemi d’utiliser les faiblesses de la démocratie à son avantage. Dans ces conditions, ce type de décision devrait donc être considéré comme de la trahison, de la complicité ou de la collaboration/intelligence avec l’ennemi avec les conséquences qui en découlent. Une réflexion devrait d’ailleurs être engagée sous cet angle par un collège d’experts, cette qualification de la faute tombant alors sous le coup de sanctions sévères (article 411-4 du code pénal : « …Est puni des mêmes peines (trente ans de détention criminelle) le fait de fournir …à une entreprise ou une organisation … sous contrôle étranger les moyens d’entreprendre des hostilités ou d’accomplir des actes d’agression contre la France »). Et l’étranger dans cette guerre de civilisations, c’est l’islam qui appelle ses troupes présentes sur notre territoire au djihad contre la France et sa culture. Nul doute qu’après cette décision obtenue grâce à la lâcheté des juges, l’ennemi voudra bientôt célébrer sa victoire à sa façon, c’est à dire sanglante. Ce sera la prochaine étape. Et nos gouvernants auront, une fois de plus, l’outrecuidance de nous dire qu’il ne faut pas faire d’amalgame.
Il revient donc à présent au politique de prendre ses responsabilités et d’envisager rapidement les réformes nécessaires pour sortir de cette situation anti-démocratique instaurée par la dictature des juges qui conduit à confisquer au peuple son expression. Il faut dire que les valeurs énoncées dans leurs décisions sont souvent contradictoires et leur permettent de faire primer selon leur idéologie et au gré de leur seule subjectivité, tantôt la liberté, tantôt l’égalité, ou encore la sécurité, la liberté de culte ou le droit de la propriété. Cette suprématie des juges sur le peuple constitue une véritable trahison. De plus, cette suprématie n’est nullement justifiée ; en effet, pourquoi les juges détiendraient-ils une supériorité morale sur le simple citoyen ? En démocratie, le peuple est souverain et il doit à présent le revendiquer haut et fort. Un peu de démocratie directe, notamment sur des sujets portant sur son identité, doit l’emporter sur le gouvernement des juges.
Peut-être faut-il rappeler que la volonté politique précède le droit. La politique préexiste, en effet, au droit qui n’est qu’un outil qui, certes, porte en lui la contrainte mais répond à la nécessaire conciliation entre politique et morale. Le droit suppose donc l’existence d’une volonté politique, d’une unité politique déjà constituée. Mais il comporte également un aspect moral, bien sûr, car il suppose la prise en compte de valeurs et de fins admises au préalable par la société. Ainsi le droit doit faciliter l’action de cette volonté politique en lui conférant la légitimité. Cela dit, la morale et la politique ne visent pas le même but. Si la morale relève du for intérieur privé et donc d’une exigence intérieure personnelle, la politique répond, elle, à une nécessité de la vie sociale qui tend en particulier vers le bien commun qui doit assurer la cohésion des citoyens. Et cela ne doit pas être oublié par les dirigeants politiques qui ont la responsabilité du destin de la collectivité et qui devraient savoir qu’on ne fait pas de la politique avec de bonnes intentions morales, mais en sachant ne pas faire de choix politiquement malheureux. Aristote précisait déjà cette différence en distinguant la vertu morale de l’homme de bien, visant la perfection individuelle, de la vertu civique du citoyen relevant de l’aptitude à commander et à obéir qui vise, elle, le salut de la collectivité, ce qui est très différent.

Général (2s) Antoine MARTINEZ

Coprésident des Volontaires Pour la France
Capture d’écran 2016-06-18 à 22.29.28

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Du même auteur : Nommer l’ennemi et fixer le but de guerre et La lettre ouverte au Président des trois Généraux

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

LOGO OBSVous avez le droit de nous aider soit en nous suivant, en plus c’est gratuit, soit en faisant un don dès 1€ car Observatoire du MENSONGE est indépendant et a besoin de VOUS ! Cliquez juste sur le coeur :

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Général (2s) Antoine MARTINEZ pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

LOGO OBS

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

5 comments

  1. Irresponsabilité ou Complicité???:
    Des articles comme celui-là encore, il y en a plein… Il faut juste avoir envie de chercher pour «  » »SAVOIR » » » »!!!

    Cet article écrit le 14/09/2016, donc, aujourd’hui, révèle des faits qui remontent au 3 octobre 2015, et une liste sur laquelle, se trouvent des assassins qui ont déjà sévi, notamment au Bataclan…

    Nos hommes politiques sont des traîtres à la France, ils ont déroulé le grand tapis rouge aux islamistes pour tuer le peuple de France…!!!;

    Lisez, et vous verrez et comprendrez que depuis, tous les jours c’est par centaine que cette racaille rentre en France librement, sans même que soit fait la moindre recherche, parce qu’il faut empêcher les mauvais pensants qui ne veulent pas les faire entrer…. Ils ne sont là que et uniquement que : pour tuer de préférence, tout ce qui est blanc…!
    Hommes politiques tous complices…!

    Nos gouvernements ne sont pas des irresponsables, ce sont les mêmes que ceux de 1940 qui ont pactisé avec l’ennemi, pour tuer la France et les Français….
    C’est de la complicité et cela est très clair et net…!!!

    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    Migrants : 90 terroristes infiltrés dans un convoi de réfugiés ? Par Robin le 14/09/2016
    17h21

    La police étudie une liste de 199 migrants, arrivés en Europe en octobre dernier par la Grèce. Cette liste, provenant d’un contrôle sur l’île de Léros, contient les noms de nombreux terroristes infiltrés, envoyés par Daech pour nuire à la France.

    Une liste de 199 noms inquiète toutes les polices européennes. Parmi eux, de vrais réfugiés, désormais demandeurs d’asile, mais aussi des djihadistes infiltrés et envoyés par Daech pour commettre des attentats en France. Le contrôle suspect remonte au 3 octobre 2015, sur l’île de Leros en Grèce.

    Parmi ces 199 personnes enregistrées, figurent deux des trois kamikazes du Stade de France. Abdelhamid Abaaoud, un des architectes du 13 novembre, aurait été localisé au même endroit au même moment. Il se serait même vanté d’avoir profité du flux de migrants pour faire entrer 90 terroristes en Europe. Un chiffre jugé « plausible », selon plusieurs sources de l’antiterrorisme contactées par LCI. […]
    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    Dormez bien Français, ils vous réveilleront juste pour vous tuer… et comptez sur eux pour vous faire vivre le pire!!!! Faites attention à vos enfants et à vos filles…!!!
    Bien à vous

    J'aime

  2. Les juges, toujours eux, et toujours de plus en plus minables.., ce sont ces gens-là qui font avec les politiques et les merdias en France, la pluie et le beau-temps…
    Lisez cet article :
    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    Mort d’un étudiant à Lescar (64) en 2015 : le principal suspect camerounais déjà libre Par Francois le 13/09/2016
    15h49
    Partager sur Facebook
    Partager sur Twitter
    Il y a un an, un étudiant âgé de 24 ans succombait à ses blessures suite à une rixe.

    C’était le 6 septembre 2015. Après avoir passé la soirée dans une discothèque lonsoise, une demi-douzaine d’étudiants bordelais regagnent leurs véhicules. Ils sont alors pris à partie par un groupe d’individus. Parmi eux, un éducateur âgé de 26 ans, reproche à l’un des étudiants, Franck Mateus-Bichiga, d’avoir dragué sa nièce. La situation dégénère rapidement, des armes sont sorties, et s’en suit une rixe d’une rare violence.

    En rentrant chez l’amie qui la loge à Lecar, le jeune Franck se plaint de maux de tête et est victime de nausées avant de perdre conscience. Son décès sera constaté à 7h15. Il présente une lésion temporale importante ayant pu être commise par un objet contondant.
    L’enquête menée par le groupe criminel de la sûreté départementale en lien avec le parquet, mène à l’arrestation de trois personnes, deux Palois de 20 et 26 ans et un Billérois de 26 ans qui sont placés en détention provisoire.

    Depuis, l’instruction se poursuit pour « violences en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». Parmi les trois suspects incarcérés, C. 26 ans, un grand gaillard d’origine camerounaise, était présenté comme le meneur à l’origine du coup mortel. Vendredi dernier, la justice a décidé de le remettre en liberté.
    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    Des juges irresponsables??? NON!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Des juges complices!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Bien à vous

    J'aime

  3. Merci Général de mettre les points sur les i…
    Ceux qui ne veulent rien savoir, entendre ou comprendre et même voir, sont comme les 3 singes…!
    Il est plus que temps, dans notre pays, de faire quelque chose de clair et net pour mettre tout cela au point et au pas, car nous n’y allons pas… mais nous y courrons… à la catastrophe annoncée!!! et personne ne pourra dire : » » »  » ce n’est pas possible, je ne le savais pas… etc… » » »’
    Ne pourrait-on pas parler très clairement de ce qui se passe dans la réalité???
    Eh bien non, parce que beaucoup trop de gens sont encore sur Bisounours et ne veulent pas redescendre sur Terre, malheureusement…
    Ce qui se passe et se passera, sera un suicide collectif des Français, parce qu’ils n’auront jamais voulu savoir la vérité…
    A ce sujet, je me rappelle d’un film, je ne sais plus si c’est « le jour le plus long » ou bien « Paris brûle-t’il? »
    Dans ce film, vers la fin, Curd Jurgens un « bel acteur » bien connu dans ma jeunesse, faisait la réflexion suivante : « l’Allemagne va perdre la guerre, parce que le Furher n’a pas voulu qu’on le réveille »… Effectivement Hitler avait donné l’ordre, la veille du débarquement de ne pas le réveiller sous aucun prétexte…:
    On pourrait aussi en discuter d’Hitler qui s’est soi-disant suicidé… alors qu’il a eu un fils, plusieurs années après la guerre, et que beaucoup de personnes ont pu témoigner sur sa vie dans un des Etats du continent Américain… Mais bien entendu ça fait parti des fameux faits à ne pas parler parce qu’on nous demandera de la prouver…
    Il y a beaucoup de faits de ce style, dont on ne pourra jamais vraiment prouver la réalité, parce que tout est fait, pour faire croire à tous ces mensonges qu’on nous distille au quotidien!

    Vous dîtes :
    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    En raison de leurs prises de position dans le passé et de plusieurs de leurs actions récentes favorables à l’immigration, à l’islamisation de la France, à la régularisation des clandestins, à l’abandon de toute référence nationale et de toute idée de nation, ces juges sont discrédités
    Ils sont incapables de rendre un jugement au nom du peuple français en respectant la neutralité qu’exige leur fonction. L’ordonnance rendue est donc illégitime.
    «  » » » » » » » » » » » » » » » » »
    Je suis entièrement d’accord avec vous Général, mais ils s’en foutent, excusez-moi du terme, mais il n’y en a pas d’autres…!
    Pour quelles raisons agissent-ils ainsi???
    Pour l’argent!!!
    Pour l’argent, certains de ces gens-là, vendraient, père, mère, femme et enfants….!!!!!!!

    «  » » » » » » » » » » » »
    Et tout cela sans tenir compte des près de 250 morts, et en particulier ceux de Nice suppliciée, persécutée, torturée, victimes de ces barbares qui osent introduire un recours en Conseil d’État ! Arrogance de nos ennemis et indécence des juges !
    Alors que l’état d’urgence est en vigueur et que nous sommes en guerre contre un ennemi à l’extérieur mais avant tout à l’intérieur, comment le Conseil d’État peut-il raisonnablement ne pas tenir compte de ce contexte explosif et affaiblir à ce point la République face à un ennemi qui combat ouvertement la démocratie et ses valeurs ?
    «  » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » » »
    Tout cela est fait en toute conscience, ces gens-là n’en ont rien à faire de la République, de la France et des Français… Ces gens-là roulent pour le fric… et on leur a promis, bien des choses…. voilà pourquoi, ils agissent ainsi… aucun respect pour tout ce qui n’est pas eux-mêmes!!!!

    Malheureusement lorsque la majorité des Français et des Européens l’auront compris, il y aura très longtemps qu’il sera trop tard…!!!!

    Ces gens-là seront responsables, et le sont déjà, face à tous ceux qui ont été assassinés depuis 2015, ces gens-là sont complices et solidaires des tueurs, et par conséquent portent la responsabilité de la mort de chaque Français qui a été assassinés et qui le seront par les terroristes…
    C’est un génocide voulu et organisé par une caste dont vous connaissez parfaitement l’existence!

    Nous allons vers une mort redoutable et redoutée, car ceux qui auront la chance de mourir dans leur lit d’une mort douce, seront les grands chanceux de cette époque…!
    Beaucoup connaîtront une mort horrible, mais ce sera d’une certaine façon, par complicité du Français lui-même envers l’ennemi, car l’ennemi est double, et les deux sont à l’intérieur de notre pays…!!!

    Dans un pays démocratique, la volonté du peuple doit précéder le droit, quel qu’il soit…!
    La seule légitimité et la vraie, est celle du peuple!
    La moralité de la politique, nous la connaissons tous???!
    la politique ne répond plus, si tant est qu’elle ait pu répondre un jour à une nécessité de vie sociale.
    La politique ne répond qu’à l’ambition de ces gens-là et rien d’autre!!!

    On ne fait pas de la politique avec de bonnes intentions morales… est-ce que ça existe encore les bonnes intentions morales de ces gens-là???
    NON…! peu d’hommes politiques ont eu cette vertu-là…!!!!

    Merci Général, malheureusement je n’y crois plus du tout à la sortie de cette catastrophe annoncée, par le haut…!!!
    En écrivant tout cela, le JT démarre, et ils veulent mettre 12000 migrants répartis sur notre territoire… Et après… oui parce que après ces 12000, il y en aura 20000 dans 1 mois, puis encore 20000 dans 2 mois et cela jusqu’à plus fin… c’est pourquoi, je n’y crois plus du tout…
    Et je ne parle pas de tous les terroristes infiltrés…!
    Bien à vous

    J'aime

  4. Merci mon Général, votre article est sans conteste le meilleur de tous les articles de presses que nous pouvons lire, ici et là, oui l’on peut dire que la France n’échappera pas à l’épreuve de force que l’islam colonisateur nous impose, avec la complicité des juges, mais aussi avec la bénédiction des politiques gauche droite, mais surtout de la gauche.
    Vous faites renvoi au théologien Youssef al-Qaradâwî, référence des Frères musulmans, réfugié au Qatar qui dit: « Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques, nous vous dominerons« .
    A ceux qui dorment, dire ceci : La France n’échappera pas à l’épreuve de force que l’islam colonisateur lui impose. De cette confrontation, la démocratie doit sortir victorieuse. Car un spectre hante l’Europe, le spectre de l’islamiste. Il est, oui, le nouveau communisme.
    Oui, mon Général au vu de toutes affaires jugées, les Français sont de plus en plus critiques sur la justice et les juges, vous le dites si bien que nous pensons comme vous, oui Ils sont incapables de rendre un jugement au nom du peuple français en respectant la neutralité qu’exige leur fonction. Concernant l’affaire du burkini, l’ordonnance rendue est donc illégitime. Ces juges, obsédés par leur militantisme multiculturaliste et anti-national, n’ont nullement envisagé ce risque. Si cela se produisait, ils en seraient responsables et cela aurait au moins le mérite de démontrer le bien-fondé des arrêtés sur l’interdiction du port du burkini, les troubles à l’ordre public étant avérés.
    Car ils acceptent alors, en toute connaissance de cause, d’affaiblir les capacités de défense de la République, permettant à l’ennemi d’utiliser les faiblesses de la démocratie à son avantage. Dans ces conditions, ce type de décision devrait donc être considéré comme de la trahison, de la complicité ou de la collaboration/intelligence avec l’ennemi avec les conséquences qui en découlent.
    Cette profession devrait être revue et corrigée , pour mettre l’aspect responsable et coupable des juges qui se sentent protégé par leur fonction…. Mais y aura-t-il une formation politique pour s’y atteler sérieusement par une loi, revoir ce code de déontologie bafoué, apolitique et non syndiqué ???
    C’est toute la question…
    Avec mes respects mon Général.

    J'aime

  5. Mes respects mon Général et merci pour votre action
    Concernant les juges de notre pays ils sont maintenant comme nos politiques, à la botte du nouvel ordre mondial. Cela est d’une réelle évidence . Et le but de tous ces responsables est de faire disparaitre la civilisation occidentale.
    Il n’y a qu’a constater le (sexe) de l’énorme majorité des migrants
    A quand le réveil de tous les Européens ?????????????

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s