Jupiteux : le mégalomane des bacs à sable du Touquet.


Incapable de faire face à ses vraies responsabilités, Macron rejette ses erreurs sur les autres et il tient des propos incohérents.

Jupiteux : le mégalomane des bacs à sable du Touquet.

Par Nanouche

Pour compenser la baisse des APL, Jupiteux pense avoir trouvé la solution miracle. Il appelle les propriétaires à baisser les loyers de cinq euros. Génial ! Même le Gorafi n’aurait pas osé. Cette phrase va rester au sommet du bêtisier de la décennie !
Incapable de faire face à ses vraies responsabilités il rejette ses erreurs sur les autres et tient des propos incohérents. Pure démagogie. C’est donc cela la méthode Macron : demander aux autres de faire des efforts alors que lui n’assume jamais ses responsabilités, ne commettant que des erreurs. Aux communes, départements et maintenant bailleurs sociaux, propriétaires privés. Et l’État, jamais ? Les emplois aidés ? Mais il n’y a aucun problème, voyons, même dans les petites communes rurales où les cantines ne peuvent plus servir les enfants ! C’est un faux problème, paraît-il, comme pour Emmaüs qui va devoir se passer de 600 emplois.
Jupiteux annonce par la voix de Castagnettes sans rougir que pour 2018 et cette année il n’y aura pas de baisses des dotations pour les collectivités « et en même temps : on veut baisser la dépense publique, car ce pays est drogué à la dépense publique » ! Quand le discours est en totale distorsion avec la réalité. Après, les Français qui ne comprennent rien, au tour des Élus d’être pris pour des crétins, la raison ? Les sénatoriales ! Traduction, si cette année il n’y a pas de coupes, celles-ci seront d’autant plus violentes les années suivantes, puisqu’après les 10 Mds de François-La-Faillite, pour Macreux c’est 13Mds !
Vous vous souvenez de choupinou 1er qui avait dit : « C’est moi le chef » ? Il se retrouve avec un de Villiers N°2, le chef d’état-major des armées a mis en garde contre les « réflexes de régulation budgétaire sauvage » dans le secteur de la défense, quelques mois après la démission tonitruante de son prédécesseur, dont il pensait pouvoir comme avec Guignol tirer les ficelles à qui il demande de faire plus avec moins et Le Drian vient de commander pour 300 millions de drones US. Encore un problème pour Jupiteux qui va à nouveau nous faire un p’tit caca nerveux !
Dans la mégalomanie d’un RIEN on atteint des sommets : il a fait un discours « refondateur » de la démocratie européenne lors de son voyage à Athènes, les 7 et 8 septembre. Rien que ça ah ah… Celui qui ne fait que dans les symboles n’a rien à proposer, alors qu’en France il n’arrive même pas à faire un budget ! Il s’est déjà ridiculisé Jupiteux, pour certains la seule chose qu’il a à proposer : « Moi, sauveur de l’Europe » … Il s’est pris pour Malraux, raté, lui manquait le déguisement de l’intelligence ! Et le voilà en remettre une couche à Athènes devant la communauté française : « La France n’est pas un pays qui se réforme », c’est plus facile pour le morveux de baver à l’étranger qu’en France.
Dans la rubrique : populisme. Un projet de loi présenté début 2018 pour réformer le mode de scrutin. Fausses bonnes idées. Redécoupage des circonscriptions, égale « MAGOUILLE » en perspective. Moins de députés fera certes des économies, mais les élus moins nombreux seront plus éloignés de leurs électeurs, déjà que certains le sont totalement. D’abord, quelle dose la proportionnelle, 10% ou 30% des sièges ? Ensuite, pour quoi faire ? Accroître encore l’émiettement des formations politiques ? Dans chaque camp, l’apparition de « sous-formations », de « sensibilités » nouvelles, se développe, aujourd’hui. Même à faible dose, la proportionnelle accentuera ce phénomène, puisque chaque « tête de liste » potentielle pourra espérer être élue de façon quasi automatique ! C’est d’ailleurs en cela que la proportionnelle peut apparaître antidémocratique ! Comprenons bien que cela est rarement une mesure de justice, mais presque toujours la porte ouverte à de nouvelles injustices…
Il annonce tous azimuts, la réforme du RSI qui ne sera qu’une belle arnaque, celle des fonctionnaires, celle de la SNCF etc, « je ne céderai rien, ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes ». Après les « RIEN », les fainéants, que de provocations pour ce fainéant n’ayant été qu’un assisté toute sa vie. Qu’il aille dire aux retraités qu’il est en train de saigner qu’ils sont en plus des fainéants. Taré, ce type est un cinglé. Ses « transformations » n’ont aucun bon sens et s’il n’arrive à rien ce sera toujours la faute des autres, Jupiteux appelle ainsi le peuple : « la couche de mécontents qui lui font ombrage et qui ne sont pas d’accord avec lui ». Le livre : « Un personnage de roman » de l’écrivain Philippe Besson, devait être une ode à la gloire de son ami Macreux 1er. Il a voulu construire un personnage, une légende et l’a suivi durant la campagne présidentielle. Un livre fait pour la secte Macronienne ! La com’ est tout ce qui compte, mais c’est l’inverse qui s’est produit, au fil des pages apparaît un
personnage à l’ego pour le moins dilaté, odieux, hautain, méprisant, dédaigneux, arrogant, grossier, etc… Un exemple : les intellectuels Todd, Onfray, Finkielkraut, Badiou ou Debray, ne lui plaisent pas : « Ils regardent avec des yeux d’hier, le monde d’hier (…). Pour une large part d’entre eux, cela fait longtemps qu’ils n’ont pas produit quelque chose de renversant. (…) Ils sont devenus des éditorialistes. Des esprits tristes englués dans l’invective », dont Jupiteux n’a pas le dixième de l’intelligence puisque lui n’est que mépris ! Au passage, le New-York Times assassine Macron : « président raté », « égo démesuré », « arrogant », « vide politique », et vlan….
Des yeux d’hier dit-il ? Mais lui s’inspire de Napoléon, s’inspirant lui-même de l’Ancien Régime !
Les journalistes et les éditorialistes : « je les emmerde ».
Finalement, l’une des seules personnes à trouver grâce aux yeux d’Emmanuel Macron est… Macron Emmanuel. À l’heure de se comparer, le candidat évoque spontanément Napoléon. Jupiteux a une si haute estime qu’il porte à son entreprise et à sa personne : « C’est Hernani. Une force qui va », en évoquant son propre destin. Exceptionnel, forcément : « On vit la Renaissance. Notre civilisation peut disparaître, elle est peut-être déjà morte. Je suis peut-être le dernier aztèque qui gigote ». Une absence totale de tabous et une croyance religieuse dans son intelligence. Un manque total d’humilité. Mais le signe le plus évident de sa folie, est qu’il semble déjà avoir écrit « Le Roman glorieux de sa vie ».
L’ivresse des sommets cause énormément de dégâts sur un « cerveau » humain … IL y a vraiment de quoi être sidéré, ce type est fou, dans le sens clinique du terme !
Il est no limite, et c’est dangereux. Aveuglé par son ego, ivre de lui-même.
Il se prend, donc, pour Napoléon !
Finira-t-il seul, exilé sur une île lointaine ?

Nanouche pic  Nanouche

* Attention ce texte est un pamphlet qui n’engage que son auteur *

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Dessin de couverture de MUTIO pour URTIKAN

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  


Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article:
Nanouche pour La Gauche m’a tuer
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Inscription gratuite

Recevez chaque dimanche matin par mail les articles publiés avec La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Observatoire du MENSONGE ne peut pas survivre sans votre générosité parce que nous avons des dépenses fixes pour maintenir et developper notre activité, nous sommes obligés de faire appel à vos dons.
Si chacun faisait l’effort de contribuer par un don de 1 ou 2 Euro, cela suffirait à nous préserver.
Merci d’avance à vous qui nous aiderez à rester LIBRES!
Cliquez sur le coeur ci-dessous et laissez-vous guider. Merci!

Publicités

6 comments

    1. On ne peut pas vraiment affirmer au vu de la campagne du FN que Marine a dénoncé Macron comme un Hollande puissance 10. Les attaques du FN se sont dirigées sur LR exclusivement et c’est bien ce qui a fait perdre Marine. Se tromper de cible en politique c’est l’assurance de perdre. D’ailleurs Fillon a commis la même erreur en se focalisant sur le FN. On a juste une droite pourrie en France comme le dénonce justement l’Observatoire qui avait averti et a continué après mai 207 à dire que Macron c’était le candidat adoubé et choisi par Hollande.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s