Je ne me prends pas pour un roi…


La parole Jupitérienne, un soliloque exaspérant et inaudible.


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression! Faîtes de même en partageant et/ou en nous suivant. MERCI!

« Je ne me prends pas pour un roi…Je dis et fais ce que je veux », na!

Par Nanouche

Dixit celui qui s’est autoproclamé Jupiter ! Flop flop flop son interview télévisuelle. Insupportable festival de slogans et de petites phrases. La parole Jupitérienne, un soliloque exaspérant et inaudible. Après le temps de la com’ louée, vénérée, glorifiée, est venu celui, amer et orageux, de l’incommunication. Le maquillage n’a pas gommé la réalité de ce qu’il est : une imposture !
Gesticulations, imprécisions et confusions : 61% des Français pas convaincus, la com’ chancelante de Macronéron.
Deux exemples : 1) Le déficit du régime d’assurance-chômage était de 4,4 Mrds en 2016 et cette année il est de 3,9 Mrds. Sa réforme de l’assurance chômage à tous les démissionnaires, les indépendants et consorts coûterait la première année : 14 Mrds, question, comment la finance-t-il ? Aucune réponse ! Catastrophe financière qui aurait de lourdes conséquences. Il a promis sans compter. Pour le chômage Macreux1er nous a fait une promesse à la Normal1er, « les résultats seront là d’ici un ou deux ans ». C’est faux, les résultats ? Effet mécanique dû à la conjoncture !
2) Tous les étrangers, quels qu’ils soient en situation irrégulière seront expulsés s’ils commettent un délit, et sans délit alors, ils restent ? S’il commençait par appliquer les Lois déjà existantes ?
Si quelqu’un a compris ce qu’il a bavé, cette personne mérite un prix Nobel !
« Fainéant », « bordel » etc : « J’assume, je continuerai à dire les choses (…) et LE VULGAIRE ajoute « Je dois garder la solennité de la parole présidentielle… » ah ah ah très solennels ses propos, donc, il va continuer à insulter les Français le « président des riches » du haut de son Olympe de pacotille à qui il vient d’offrir 5 Mrds !
Dixit l’arrogant : « je fais ce que j’ai dit, c’est nouveau… », quand va-t-il dessaouler ? Sans tenir compte de l’État des finances de la France ? Oh que c’est « intelligent » ça ! Dans la rubrique : Hollande/Macron FIASCO : En 2012, création d’une taxe sur les dividendes. En 2017 la taxe est annulée, l’État doit rembourser 10 milliards aux entreprises !
Et pour enfoncer le clou le SAV de son ami B.Griveaux : « on est dans un pays schizophrène : on n’a pas le droit d’échouer ou de réussir ». Défense simpliste et culpabilisante une fois de plus. Mensonges-cash éhontés démontrant toute l’immaturité de la Macronie, ivre d’elle-même. Les Français seraient d’incurables velléitaires qui ne comprendraient pas la nécessité du changement, aujourd’hui « transformation » (version polie du « ils sont un peu cons ».)
Autosatisfaction et fanfaronnade, JupitaRien n’a parlé que de lui-même, bien loin des préoccupations quotidiennes des Français et du projet ambitieux dont la France a besoin, son discours a été en décalage total. « Macron se défend d’être arrogant », l’imposture se délecte dans l’arrogance, le mépris voire l’insulte. Ses propos outranciers, ne sont pas des insultes, il n’a aucun regret, pire, il a précisé que les Français ne devaient surtout pas se sentir « agressés » par ses mots. Inouï ! « Parfois, quand on s’approche de la vérité, on s’y brûle. » Paroles de « philosophe » de bac à sable. Manière pour LUI de ne rien retirer de ses déclarations au doux parfum de mépris de classe. IcareNarcisse s’est cramé tout seul ! Les chômeurs ? De « multirécidivistes » et pour Castagnettes, tous des profiteurs et des fainéants qui ne pensent qu’à une chose : partir en vacances !
Du coup, séance de câlinothérapie : tentant de déployer son « en même temps », et de rassurer ses « concitoyens », de son « amour » : « J’aime et estime l’ensemble de mes concitoyens ». Sauf que tout, dans le vocabulaire utilisé par ce grossier, dit l’inverse, ajoutant aussitôt : « l’opinion publique m’importe peu », … Cause toujours !
Cette semaine, séance de : je vous aime, aux forces de l’ordre à l’Élysée : « chaque policier, chaque gendarme, chaque militaire de Sentinelle est un visage de la République ». « Aux forces de l’ordre : sur tous les sujets nous devons être forts et justes ». Waouh, puissant le discours. L’on ne s’attendait à rien d’autre que des phrases… Creuses, dignes de la vacuité la plus totale ! Il a parlé de la « stigmatisation » anti-flics, ah l’ignorant, une Loi existe, votée sous le président Sarkozy, qu’il l’applique donc ! Et puis, quand il parle de sécurité « en même temps » il baisse de 80 millions le budget 2018/2022 de fonctionnement & d’investissement des policiers & gendarmes.
Le noeud, c’est le rétablissement de l’autorité de l’État, en lien avec la justice. Une énième réforme n’aura pas de sens si on ne traite pas les problèmes dans leur ensemble. Durant sa logorrhée une phrase ahurissante qu’aucun média n’a relevé concernant l’immigration : il a évoqué « une conversion culturelle de part et d’autre à laquelle nous devons nous astreindre » ! Phrase d’une vision destructrice de la France. Traduction de sa « pensée complexe » : oublier notre culture, nos traditions, se soumettre. JAMAIS !
Dans la rubrique : j’humilie encore les Armées. « C’est moi le chef » fait encore des siennes ! L’amiral Bernard Rogel, 61 ans, chef de l’état-major particulier (CEMP) de Micron, a été rétrogradé sans tambour ni trompette dans la hiérarchie des collaborateurs élyséens. À l’Élysée, on insiste « évidemment aucun changement sur le fond ». On l’a bien compris : la forme ne compterait pas. Dans l’univers militaro-politique fait de hiérarchies, de grades, de symboles et de règles intangibles, la forme n’est pourtant pas dissociable du fond, et inversement.
La position hiérarchique du CEMP n’est évidemment pas le fruit du hasard. MacronBouffon continue d’avoir curieusement besoin de démontrer que l’autorité civile qu’il incarne doit faire marcher les militaires sans murmure ni discussion. Il le signifie concrètement par cette rétrogradation hiérarchique qui n’est pas seulement symbolique.
Dans la rubrique : ponction ; surtaxer les CDD et « en même temps », imposer le « contrat de chantier » plus précarisant, quelle cohérence !
Dans la rubrique : couche-culotte ; le 17, visite d’une crèche, et déjeuné à la cantine avec des enfants, c’était le jour des cordons bleus… Oh, les jolies photos avec son petit plateau… plutôt que de se montrer au côté d’ATD Quart-Monde. Pour le p’tit, aller parader avec ATD n’aurait rien eu de simple, et l’agenda a eu bon dos, la raison : L’association, créée par le père Joseph Wresinski en 1957 et dont le mot d’ordre est « agir pour tous dans la dignité », a une revendication : l’augmentation du RSA. On comprend donc que « c’est moi le chef » sans courage a évité de se montrer à ses côtés. Car sous l’ère Macron, on ne cherche plus à réduire la misère actuelle (14% des Français vivent sous le seuil de pauvreté, et donc 20% des enfants), ce qui impliquerait d’augmenter les transferts vers les catégories populaires, comme le RSA ou les… allocations logement.
Le bordel ? C’est « sa pensée complexe » bordélique. Cette semaine, déplacement à Bruxelles pour ce mégalomane qui ne fait plus illusion… Il agace !
Méprisant et méprisable le voilà encore en donneur de leçons, mais qu’a-t-il fait, lui, jusqu’à présent ? Déconnecté des réalités de la France contrairement à ses prédécesseurs, il est un homme sans attaches, sans ancrage. Un homme sans passé politique, sans histoire personnelle. Produit de la technocratie française, mais qui ne sait pas réfléchir, un pantin aux ordres de certains. Toute la différence est là entre un élu de terrain au fait des réalités de ses concitoyens et un « président », propulsé par une oligarchie de ploutocrates hors sol !
Jusqu’où ira son narcissisme ? Il ne doit pas oublier le contexte politique dans lequel il a été élu ni que sa proposition politique n’est pas majoritaire dans le pays. Imbuvable, avec sa certitude d’être supérieurement intelligent, ce mytho de gamin capricieux. Les Français voulaient du « ni droite ni gauche », ils l’ont jusqu’à la caricature ! Nous avons de la poudre de perlimpinpin croquignolesque en premier de cordée.
Que sa « Saigneurie » sache que pour : les illettrées, les fainéants, les cyniques, les sceptiques, les fatalistes, les envieux, les jaloux, ceux qui foutent le bordel et ceux qui ne sont rien, il restera une anecdote historique !
« Tout ce qui est excessif est insignifiant » Talleyrand. Et comme le P’titMacron est insignifiant, il a besoin d’être excessif dans ses provocations pour exister !

Nanouche pic  Nanouche

Dessin de couverture DELIGNE pour URTIKAN

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article:
Nanouche pour La Gauche m’a tuer

Inscription gratuite

La Semaine du MENSONGE

Recevez chaque dimanche matin par mail les articles publiés


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.

Publicités

13 comments

  1. comme d’ab , superbe analyse!!
    un peu hors de propos mais il y avait  » 2 mamies un peu enflammées dans leur post , j’ai cité Joséphine et Janine » et je ne retrouve plus de commentaires oh combien justes et justifiés de leur part. Que sont elles devenues, quelqu’un peut me renseigner? merci …

    J'aime

    1. Réponse creuse sans intérêt et habituelle que vous nous servez habituellement: on a bien compris que vous êtiez de gauche et même de la vieille gauche.

      J'aime

  2. Chronique à l’acide et au vitriol qui fait mal au fesses, la fracture sociale menace avant la chute des idoles qui ne peuvent que tomber sur le c..l, le progressisme tue plus vite que le tabac, la République agonise!

    J'aime

  3. C’est très bien ce site que je découvre aujourd’hui. Nanouche a un sacré tempérament et j’ai bien ri en la lisant. le dessin de couverture est extra aussi. Bravo!!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s