Le piège à Macron


En marche: NON! Retour des vieilles pratiques pourries: OUI!

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

Le piège à Macron

Par Le Citoyen Lambda

C’est un piège grossier mais dont personne ne semble avoir mesuré les portée et surtout le danger.
La nouvelle loi que Macron a fait passer, comme une pilule, aux maires de France est terrible.
L’État va baisser progressivement les dotations financières aux mairies qui n’auront aucune compensation. Même si cela n’est pas dit, il est clair que le but de Macron est d’enlever tous pouvoirs aux maires.
À terme elle devrait permettre de remplacer les maires par des fonctionnaires nommés forcément par le pouvoir en place.
Autant dire que ce gouvernement souhaite nous enfermer dans un système où le pouvoir régenterait tout.
Oui parce que faute de ressources suffisantes, les mairies ne pourront plus faire face à leurs dépenses et vouloir être maire ne sera pas en vogue du coup.
C’est du jamais vu mais en asphyxiant les villes d’un point de vue financier, Macron a réalisé un véritable tour de force.
Le manque de concertation entre le pouvoir et les élus locaux est total. Macron décide de tout et impose ensuite ses choix.
Le climat est logiquement tendu entre les maires et ce gouvernement qui entend les rendre sans pouvoir et en faire des marionnettes.
C’est le retour aux anciennes méthodes pourtant décriées par le candidat Macron.
Déjà les médias ont balisé le terrain pour nous faire croire que tout va bien et que Macron, après son Premier ministre, sera bien reçu par les maires.
Curieusement l’opposition semble aseptisée et absente là où elle a un grand rôle à jouer en s’opposant à ces réformes dangereuses.
La technique employée par le gouvernement est celle classique des socialistes avec une double attitude: la première est du genre apaisant et la seconde c’est de faire passer les lois de manière brutale sans concertation avec les parties concernées.
La complicité des médias permet ce genre d’exercice en ne montrant qu’une face de la situation: celle qui est favorable à Macron bien sûr.
Edouard Philippe, spécialiste de la chose, comme toujours joue le rôle du modéré chargé de dissiper les craintes par un discours endormitoire et creux.
Tandis que d’autres s’activent pour faire passer la pilule sans ménagement.
C’est une méthode brutale qui est désormais proposée aux différents acteurs politiques du pays.
Rien n’y fait!
Macron n’écoute pas.
Se mettre l’ensemble des maires à dos toutes sensibilités confondues est un risque dans le temps. Mais Macron ne semble pas inquiet de cela.
Ce qu’il veut c’est supprimer l’autonomie des maires dans leur ville.
Ce que cherche Macron c’est à être le seul maître de la France.
Le journal Marianne a révélé «L’appel des 100 élus locaux», piloté par le socialiste François Kalfon. Les signataires fustigent «la détestation des territoires» et qualifient le président Macron de «parfaite incarnation» d’une alliance entre «politiques libérales et haute administration d’État mondialisée». De son côté, Damien Abad, vice-président du groupe LR à l’Assemblée, a lancé l’«appel des élus de la droite et du centre» qui refusent d’être «étranglés par des réductions budgétaires toujours plus nombreuses et imprévisibles».
Cette situation de crise politique est voulue par l’Elysée qui entend ainsi tout contrôler et tout diriger.
C’est le retour à une politique traditionnelle avec la mainmise sans vergogne du parti au pouvoir sur le système.
Avec Macron, il y a eu les promesses de campagne pour une nouvelle politique soi disante ouverte et il y a les faits avec une politique dirigiste et partisane donc bien fermée.
La France n’a pas fini de souffrir… Avec Macron ce sera moins de démocratie mais aussi plus de contraintes. Quant au pouvoir d’achat, il sera encore et toujours rogné.

En marche: NON! Retour des vieilles pratiques pourries: OUI!

a desinform copie

PS/ Entre temps, Macron est venu s’adresser aux maires et quand il est hué par l’assistance, Télé Macron pardon BFM TV, par la voix de Ruth Elkrief, l’apparatchik de service, nous dit qu’il a été finalement bien accueilli.

Lien pour mieux comprendre comment les Français vont se faire tondre: http://www2.assemblee-nationale.fr/documents/notice/15/projets/pl0235/(index)/projets-loi

 Si chacun d’entre vous partageait un de nos articles avec ses proches, ce serait une grande progression pour la vraie opposition en France. Merci d’avance!

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Lien à copier pour partager

https://wp.me/p2qpcs-ds2

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Le Citoyen Lambda pour Obsevatoire du MENSONGE

Service gratuit

La Semaine du MENSONGE

Recevez chaque dimanche matin par mail les articles publiés


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Publicités

13 commentaires

  1. Macron c’est un dictateur qui se prend pour Néron. Il est pitoyable et se permet de tutoyer un président en Afrique ce qui est lamentable.

    J'aime

  2. Les Français sont comme toujours passifs et ne cherchent même pas à participer à quoi que ce soit. Cela profite à la gauche qui elle a bien maîtrisé cela. Pendant que la droite s’éparpille ou ne cherche plus qu’à lutter contre le FN pour faire le lit de la gauche, la France est en train de crever. Un matin proche, elle se réveillera sous un aitre régime ayant éradiqué les Chrétiens du pays..?

    J'aime

  3. « Autant dire que ce gouvernement souhaite nous enfermer dans un système où le pouvoir régenterait tout. ». C’était prévu avant même l’élection de ce psychopathe ultrra narcissique. Pour celles et ceux que cela intéresse, faites une recherche avec: Macron Adriano Segatori. Le Professeur Segatori, Psychiatre reconnu, l’a affirmé dans une vidéo que vous pourrez voir (en italien mais sous-titrée).
    Les médias étant parties prenantes du suicide Macron organisé, les grèves et autres mouvements populaires (trop peu enthousiastes), devraient se concentrer sur les médias en réclamant qu’ils fassent leur travail de façon impartiale. Je dois dire que dans la Province de Québec (malheureusement encore dans le Canada), les médias font leur travail parfaitement avec une éthique sans reproche.

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai rencontrée une amie, filloniste convaincue, qui m’a dit avoir voté Macron pour faire barrage à Le Pen. Tant que dans ce pays ce raisonnement aura cours, il n’y aura aucun avenir pour le changement en France, mieux Macron est là pour longtemps lui qui s’apprête déjà à changer les lois électorales.

    J'aime

    1. en effet j’en ai rencontré quelque uns qui m’ont dit la même chose , même si Macron ne leur plaisait pas ! j’ai demandé pourquoi avoir voté , voter blanc pour moi , dans ce cas précis aurait été mieux ? ils m’ont répondu que cela ne se fait pas de voter blanc , on doit voter obligatoirement pour quelqu’un ! il me semble que si je ne suis convaincu par personne, c’est qu’il n’y a pas de choix correct et donc le vote blanc est une éventualité histoire de le dire aussi ! même si le vote blanc n’est pas comptabilisé !

      J'aime

  5. Je vais surement finir par me faire virer, mais je le dis tout net , un homme, un général le disait hautement lorsqu’il était candidat à l’élection présidentielle, dans son programme :
    I – La ruralité française vit depuis 20 ans une profonde et grave injustice.
    Alors que les métropoles – qui représentent 35 % de la population sur 12% du territoire- poursuivent leur développement dans tous les domaines, la ruralité – qui représente 35% de la population sur 70% du territoire – est en voie de sous-développement, tout comme les villes petites et moyennes.
    La loi NOTRé d’août 2015 va non seulement accentuer cette injustice, mais, en provoquant la disparition des communes rurales, va aussi fragiliser la démocratie de proximité et l’unité nationale de notre pays.
    Je veux d’une part revitaliser les zones rurales et, d’autre part, impliquer les maires dans la restauration de l’unité de notre pays.
    II – Pour revitaliser les zones rurales :
    Abroger la loi NOTRé dès juin 2017, pour arrêter le processus de destruction des communes rurales et leur laisser le libre choix de se regrouper en fonction des nécessités locales et d’accords intercommunaux librement consentis.
    Rendre le pouvoir aux maires en supprimant les Conseils Départements et les Conseils Régionaux. Cette mesure sera appliquée en 5 ans afin d’attribuer les responsabilités actuellement dévolues à ces Conseils, soit aux communes elles-mêmes, soit à de nouvelles structures placées sous la responsabilité des maires, soit aux préfectures.
    Créer un fond de développement des zones rurales. Ce fond sera abondé prioritairement par les 20 Milliards d’€ d’économies générées par la suppression des Conseils départementaux et régionaux. Il pourra aussi recevoir des fonds privés.
    Élaborer un plan global de développement des zones rurales. Actuellement à l’étude par mes services, ce plan sera évidemment soumis à l’avis des maires ruraux. Il visera d’abord à combler le retard des zones rurales dans les domaines du numérique, de la sécurité, de l’enseignement, de la santé.
    Il comportera surtout un « plan agricole » visant à créer, aux côtés de l’actuelle agriculture ouverte aux marchés européen et mondial, une « agriculture d’indépendance alimentaire nationale ».
    oLa vocation première de cette nouvelle agriculture sera d’assurer l’alimentation de tous les Français où qu’ils vivent sur le territoire national, et en toutes circonstances, c’est à dire aussi bien en temps de paix qu’en cas de troubles graves de la sécurité provoquant un blocage durable des approvisionnements. Une priorité permanente sera d’assurer l’alimentation des plus pauvres de nos concitoyens.
    oSa seconde vocation sera de créer des emplois.
    Pour remplir ses deux vocations, cette « agriculture d’indépendance alimentaire nationale » fera l’objet d’un pilotage national entre l’Etat et les maires ruraux. Elle sera organisée en petites exploitations, qui généreront donc commerces et autres activités de proximité. Elle utilisera les techniques de la permaculture, ce qui permettra de revitaliser nos terres. Ses produits seront d’abord vendus en circuits de proximité et le surplus sera dirigé vers les villes. Enfin, les prix pourront être surveillés ou même fixés afin de répondre aux besoins des plus pauvres, qui seront de plus en plus nombreux dans les années à venir.
    III – Impliquer les maires dans la restauration de l’unité de notre pays.
    Hommes et femmes de terrain au contact permanent des toutes les réalités sociales, économiques et sécuritaires de notre pays, les maires et le Président de la République sont également les vrais responsables de l’avenir de la France à travers toutes les circonstances y compris les plus difficiles. Ensemble, ils constituent « l’exécutif national ».
    Je veux institutionnaliser cet « exécutif national », l’organiser et lui attribuer des fonctions claires au service de la France et des Français. Ce projet ambitieux est actuellement à l’étude. Les maires seront évidemment sollicités pour donner leurs avis.
    Hélas les Maires se sont bien fait banannés et voilà les conséquences…

    Aimé par 1 personne

    1. mais c’est exactement ce que disait un autre candidat à la dernière présidentielle , en substance que nous verrons..ce que nous allions voir .. les métropoles sont préconisées pour donner un élan à l’économie globale , mondiale , les territoires ruraux et petites villes pour donner l’identité de la France ..je pense qu’il était possible de faire les deux , pas un schéma au détriment de l’autre ..! mais nous , je, savais très rapidement avec l’élan que donnait Macron à l’Europe et en nous faisant croire qu’il allait tout révolutionner , alors qu’il a accouché d’une souris ( les transporteurs n’ont rien vu venir ) , et autre exemple , ce qui allait se passer ..NOUS avons choisi par le dernier vote …en même temps , du coup , et après la sortie d’un livre , il n’y avait pas de choix sérieux pour la présidentielle; ce qui se dessine est dramatique ..et en effet ce que vous dites G.Coutant sur le nombre de morts pour la patrie , y compris et surtout des résistants qui sont morts en 1940, en luttant précisèment contre des français appelés milice, sont bafoués ! juste que ce président dont on portait aux nues la jeunesse ne semble pas connaitre l’histoire

      J'aime

  6. “Nous ne sommes plus en démocratie, mais dans une oligarchie qui vire à la dictature avant de virer peut-être, au totalitarisme”.
    « Car c’est debout que l’on écrit l’Histoire… Vous le savez, la Patrie, c’est la terre des pères, la terre qui a vu des millions de Français de toutes époques, de toutes générations, souffrir, verser leur sang, des larmes et mourir de manière héroïque pour gagner et sauvegarder la liberté et l’identité de la France. »
    Citation du Général Piquemal.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s