Macron, l’intelligent artificiel


La faculté de comprendre les problèmes inhérents à la marche d’un pays, pour y apporter des solutions, est bien la moindre des choses que l’on peut exiger d’un dirigeant politique.

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

Macron, l’intelligent artificiel

Par Claude Picard

La faculté de comprendre les problèmes inhérents à la marche d’un pays, pour y apporter des solutions, est bien la moindre des choses que l’on peut exiger d’un dirigeant politique. D’autant plus quand celui-ci est président de la République française et que ladite république lui a pondu une constitution sur-mesure en lui accordant des pouvoirs dignes d’un monarque : l’homme a pleinement les moyens d’assumer sa charge.
Mais sans une vision claire et intelligente de l’évolution d’un pays et des hommes qui le composent, l’incurie ne pardonnera pas.
Et, en la matière, après Charles de Gaulle, heureux père fondateur de l’actuelle constitution, on ne peut que constater que tous les autres présidents n’ont pas seulement rabaissé la fonction, mais ils l’ont gauchi.
D’abord en un moindre mal jusqu’à Mitterrand, puis de pire en pire, en accéléré.
Avec Hollande, on croyait avoir touché le fond.
Eh bien, non, Macron est arrivé !
Certes, pour une fois, l’emballage est plus séduisant : suffisamment bien éduqué (comme un banquier qui veut vous fourguer ses piteuses assurances-vie), beau gosse aux yeux bleus, dans des costards bien ajustés, toujours de bon goût, ça change. Ce qui ne change pas, ce sont les mots creux et les phrases soporifiques : du vrai « sarko-hollandisme » dans le texte. Le monsieur a bien appris de ses maîtres et comme eux, il n’a pas le moindre discernement quant aux attentes de ses administrés. Car l’homme vit dans un autre monde ; celui qui veut détruire l’essence même de ce qui fait la France, son histoire et sa culture, pour mettre en place une nouvelle espèce d’humains nomades, voués au commerce, au fric et à la spéculation sans bornes.
Un monde déshumanisé, acculturé, sans foi, ni loi. Un pays où – dixit Macron – pour le seul exploit d’être populaire, un chanteur de variétés « fait partie des héros français »…
L’intelligence de Macron commence là où l’avaient laissé les autres avant lui : loin des réalités qui préoccupent les Français. Il continue la même politique complètement inadaptée à la situation du pays.
Avec les mêmes erreurs, les mêmes faiblesses, les mêmes inepties. Sa compréhension des problèmes s’arrête à ses propres intérêts, ceux de la finance internationale et de ses soutiens idéologiques. Européiste, plus que tout autre, son action ne peut pas s’embarrasser des inquiétudes des Français, car la France franco-française est, pour lui, dépassée. Son seul objectif : effacer les particularismes des nations et anéantir la souveraineté des peuples pour réaliser l’Europe fédérale !
Macron est vraisemblablement intelligent, mais son intelligence est artificielle, en trompe-l’oeil et ses dons supposés ne sont pas exceptionnels, mais seulement ordinaires. Aucune hauteur de vues, pas de philosophie d’ensemble dans son action, que du court terme, de l’esbroufe ou de l’émotivité là où il faudrait une maîtrise absolue et une parfaite connaissance du pourquoi et du comment de chaque dossier. Son intelligence s’aligne sur celle de la moyenne ; peut-être un peu plus que moins, cependant, ce n’est pas très évident. Et, surtout, son intelligence ne se hausse pas à la qualité de la fonction. On exige plus d’un président, on peut espérer plus d’un chef.
On dit souvent qu’il faut savoir d’où l’on vient pour savoir où l’on va. Ça, notre président l’a parfaitement assimilé, on peut lui accorder. Ayant fait ses classes dans une banque d’affaires, il gère la France comme une entreprise financière ou une start-up : il faut qu’elle soit rentable, et il fait tout pour que cela se sache. Au moins, il n’est pas hypocrite. Mais il n’a pas compris que l’on ne gère pas un pays comme l’on gère un commerce. C’est beaucoup plus subtil. Un pays, c’est un patrimoine, une richesse culturelle, le produit d’un labeur collectif d’hommes et de femmes qui font l’histoire et qui ont en commun l’amour de leur patrie chevillée au corps. Et quand ils ont à leur tête un chef qui comprend cette France, ça marche du feu de Dieu !
Mais, encore une fois, la France n’a trouvé qu’un tenancier pour faire le job…

Claude PICARD

 Si chacun d’entre vous partageait un de nos articles avec ses proches, ce serait une grande progression pour la vraie opposition en France. Merci d’avance!

LOGO OBS

Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article: Claude Picard pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com

Inscription gratuite

La Semaine du MENSONGE

Recevez chaque dimanche matin par mail les articles publiés


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Publicités

9 commentaires

  1. La France , c’est autre chose qu’un produit manufacturé. Notre cher « Président »poursuit son oeuvre de destruction massive. Il vient d’avoir 40 ans comme mon fils ( à 2 jours près ) qui n’a rien à envier à ce fantôche . On vient de sauter une génération ce qui explique les propos démagogiques du comique sur tout ce qui touche de près ou de loin à l’histoire de France et sur bon nombre de sujets . Tout le problème est là . Macron pète plus haut que son « cul » et ce n’est qu’un merdeux . Comment faire pour qu’il réintègre sa banque ???

    J'aime

  2. La vérité est que depuis la connerie du vingtième siècle « Il est interdit d’interdire », les Français ont plongé dans le laxisme détruisant tout ce que la génération précédente avait réalisé pour lutter contre le nazisme et préserver notre liberté. Tout le monde s’est désintéressé de la dangereuse dérive de notre Pays.

    J'aime

  3. Macron n’est que ridicule et prétention. Il est là par défaut parce que la droite a fait naufrage à cause de Juppé et de Fillon. Et ce n’est pas un Wauquiez qui va la faire remonter à la surface.

    J'aime

  4. Ils sont entrain de promouvoir l’intelligence artificielle et ce dans tout les domaine . Demain , on aura des bus entièrement automatisés qui iront dans des cités à difficultés , des drones armés , des logiciels accouplés à des ordinateurs puissants pour rechercher d’éventuels fraudeurs ………..et qui sait ? un jour , on aura un président « virtuel » . :-

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s