Ces féministes qui n’en sont plus


Dans un monde en pleine confusion où les repères idéologiques deviennent de plus en plus flous, les nouvelles féministes, elles aussi, perdent la boussole.


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression!        Faîtes de même en partageant et/ou en nous suivant. MERCI!

Ces féministes qui n’en sont plus

Par Claude Picard

Dans un monde en pleine confusion où les repères idéologiques deviennent de plus en plus flous et se diluent dans un délire verbal postmoderne et une phraséologie sectaire, les nouvelles féministes, elles aussi, perdent la boussole.
Elles détournent leur principal combat – l’égalité homme-femme – au profit d’une bataille qui ressemble plus à une chasse à l’homme qu’à une juste cause idéologique.
Leur haine du mâle transpire de partout.
Des lesbiennes agressives ne s’y prendraient pas autrement…
Avec leurs discours fallacieux et perfides sur l’égalité des sexes, combleraient-elles un manque en enculant des mouches qui n’avaient rien demandé ?
Croient-elles vraiment que la grotesque campagne qu’elles mènent sur Internet, « BalanceTonPorc » va vraiment réguler les rapports hommes-femmes ?
Savent-elles qu’il y a des lois pour punir le viol et le harcèlement, et qu’il n’est pas nécessaire d’en rajouter avec des délations à l’emporte-pièce trop souvent inconséquentes ?
Et qui discréditent le féminisme.
Sont-elles conscientes de la petite différence sexuelle qui assujettit l’homme à aborder une femme comme elle ne pourra jamais le faire à son encontre, même quand elle est libertine ? Heureusement que quelques femmes intelligentes ont eu le bon goût de rappeler à ces agitées du bocal, dans une tribune intitulée «Nous défendons une liberté d’importuner, indispensable à la liberté sexuelle», qu’il y a un énorme fossé entre l’agression sexuelle, qui est un délit et la drague insistante qui est une liberté accordée à un homme.
Si la femme le veut bien ! D’autant qu’un galant connaît, forcément, la limite à ne pas dépasser. Pas besoin de lui rappeler que la courtoisie est d’abord une preuve de savoir-vivre et un hommage à la gente féminine.
Si nos gauchistes féministes veulent déboulonner le patriarcat, qu’elles commencent déjà par dénoncer les agressions machistes et sexuelles commises par des hommes venus de pays où la femme est voilée et où elle n’a aucun droit.
Là, il y a de quoi faire !
Mais sur ce sujet, on ne les entend jamais !
Quant aux actrices, soi-disant féministes, qui se sont engouffrées dans la délation tardive, alors que la plupart d’entre elles n’hésitent pas à jouer les allumeuses avec leur producteur pour obtenir un rôle, elles feraient mieux de se faire une publicité moins tapageuse, mais plus en adéquation avec leur profession.
Il est aberrant d’exiger la codification des relations sexuelles.
La rationalité administrative n’a rien à faire dans la construction d’une relation amoureuse.
Qui peut s’établir sur un malentendu ou une ambiguïté. Dans ce petit jeu, l’égalité des rapports ne peut pas se quantifier. Abus de pouvoir ou pas, la frontière de l’acceptable n’est qu’un partenariat arrangé entre les personnes concernées. Quitte à dénoncer, pour une des parties, les excès subis malgré ses dénégations. La loi lui permet de ne pas endurer ce qu’elle juge intolérable. Dans la pratique, vouloir imposer l’égalité sexuelle absolue, c’est évacuer un peu vite les différences qui existent entre hommes et femmes. Si la nature a donné certains attributs aux uns et aux autres, ce n’est pas pour rien : la procréation de l’espèce est toujours sous-jacente. Même quand on ne le souhaite pas.
Le féminisme doit rester un noble combat pour légalité sociale entre les hommes et les femmes ; dommage que des précieuses ridicules délirantes veuillent en faire une libération sexuelle pour soixante-huitardes attardées et pour imposer le féminin partout, comme par exemple dans l’écriture, parce que le genre neutre est masculin…
Il n’y a pas si longtemps, elles préconisaient, dans la société civile, le genre neutre sexuel… Comprenne qui pourra !

Claude Picard

Soutenez Observatoire du MENSONGE ! Comment ? En partageant nos articles, en les commentant, en devenant « suiveur » ou en contribuant par un don : cliquez ICI

 
Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!
 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque dimanche matin par mail les articles publiés dans la semaine


NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Publicités

12 commentaires

  1. Excellent article! Je tiens à me ranger aux côtés d’Aliénor quand elle dit: « … mais franchement, tous les hommes ne sont pas courtois ! Il y en a beaucoup qui ont encore du chemin à faire… ».

    J'aime

  2. La gauche a toujours su manœuvrer la pensée des gens et grâce à des subterfuges sur des sujets qui fonctionnent totalement, la gauche masque son incapacité à gouverner: alors ici c’est le climat, là l’égalité homme-femme, ailleurs c’est ce qui se passe au loin. Ainsi on évite les sujets réels qui fâchent. Macron est le nouveau champion de la chose.

    J'aime

  3. Très bon article !
    Je suis étonnée de voir des actrices accuser leur producteur de viol parce qu’il leur a demandé de coucher avec lui pour obtenir le rôle ! Elle pouvait refuser….. Ce n’est pas du viol ,!
    Ce déchaînement médiatique devient ridicule. Il ne faut pas confondre le viol qui est un crime et la drague. Et en ce moment chacune « balance son porc » ! On dirait presque une compétition !
    Quelle est la femme qui n’a pas eu un jour à envoyer promener un homme qui était un peu trop entreprenant ? Tant qu’il n’y a pas d’agression, les femmes savent se débrouiller…..
    Mais quand vous dites : « D’autant qu’un galant connaît, forcément, la limite à ne pas dépasser. Pas besoin de lui rappeler que la courtoisie est d’abord une preuve de savoir-vivre et un hommage à la gente féminine. »
    Là, je mettrai un bémol….. Je pense sincèrement que vous êtes dans ce cas, mais franchement, tous les hommes ne sont pas courtois ! Il y en a beaucoup qui ont encore du chemin à faire…
    Dans ma jeunesse, j’ai eu à faire à quelques lourdeaux qui avaient du mal à comprendre que NON c’était NON… De là à porter plainte pour harcèlement, il y a une limite. La femme doit aussi apprendre à se défendre.
    Il ne faut surtout pas codifier les relations amoureuses. Chaque être humain est différent.

    J'aime

    1. Très bon message Belle Dame !

      Etant donné que je suis un bipède, qui soi disant a une grande gueule, qui est ni beau, ni laid et qui malgré cela a aussi la cote avec la plupart des Meufs, jeunes et vioques à l unisson, des filles vraiment pas difficiles les pauvres, dois-je BALANCER MA TRUIE…..ne pouvant plus supporter ces éléments féminins qui me harcèlent régulièrement dans les rades, les réunions de ceci ou de cela, etc.etc.etc…….que me conseillez-vous Belle Aliénor…amen ?

      J'aime

      1. Si je dois vous conseiller quelque chose, ce serait d’apprendre qu’une femme n’est pas une meuf…. et une personne d’un certain âge n’est pas une vioque ! Ce langage est bon pour les racailles de banlieue ….
        Un peu de galanterie est toujours appréciée.

        J'aime

        1. La galanterie comme l’honneur est lettre morte et dépassé de nos jours !La plupart des gens ont un comportement et un langage « grossier » qui va avec tout ce qui se balance via la « TV vision » et les femmes ,jeunes filles ne sont pas en reste quand elles parlent comme si elles avaient les attributs « masculins » …

          J'aime

          1. Malheureusement, vous avez raison, mais il ne faut pas généraliser… Il y a encore des jeunes bien élevés qui sont respectueux. Tous les milieux ne se valent pas.
            Mais, comme vous, je suis sidérée quand j’entends le langage de certaines jeunes filles !
            Néanmoins, si la galanterie se perd, il y a encore la politesse. Et il faut la remarquer quand elle existe. Un petit exemple. Dans mon immeuble, il y a un ado de 13 ou 14 ans. Quand je prends l’ascenseur avec lui, c’est « bonjour Madame, vous allez à quel étage ? Et il appuie sur le bouton, je m’arrête au 3eme, « bonne soirée Madame » …. Quel plaisir d’entendre ça !!!!!
            Il est évident aussi que si on ne montre pas de la politesse à un jeune, il ne pensera pas à être poli. Il faut montrer l’exemple.

            J'aime

    2. Maintenant tout ceux qui seraient un peu trop entreprenant risque l’amende voir la « taule » s’il y a récidive de sorte que les « jeunes hommes » à venir ne seront plus comment faire avec ces « demoiselles farouches » qu’ils leur faudra faire des « stages pour se réapproprier tout les codes séductions » .(Ps: NE riez pas ,je suis très sérieux et c’est vraiment tout et n’importe quoi !).

      J'aime

  4. Les féministes sont d’abord des communistes ou de gauche marxiste comme leur langage le prouve et les causes qu’elles défendent ne sont pas en tous cas celles de la femme mais des causes à caractère politique et surtout dépassées.

    J'aime

  5. La trahison des féministes qui préfère soutenir les migrants plutôt que les femmes violées, Mais où sont les féministes ?.
    « Tous les germes de la destruction sociale sont dans la religion de Mahomet. »
    (Chateaubriand / 1768-1848)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.