Ça pédale dur dans la choucroute


Tous les partis politiques essayent, péniblement, de se refaire une santé… Macron les asphyxient.


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression!        Faîtes de même en partageant et/ou en nous suivant. MERCI!

Ça pédale dur dans la choucroute

Par Claude Picard

Tétanisés depuis la dernière élection présidentielle, tous les partis politiques essayent, péniblement, de se refaire une santé et pédalent, en vain, dans la choucroute, sans pouvoir trouver une issue pour remonter à la surface.
La bulle Macron les a, tous, phagocytés.
D’habitude, une bulle est éphémère, mais là, paradoxe du moment, elle enfle encore, en ramassant d’autres bulles au passage et grossie, grossie…
Pour le moment, la bulle a fait un mort, le Parti socialiste, et un blessé grave, LR (Les Républicains). Et, ces derniers, malgré deux heureuses élections partielles qui leur font reprendre un peu de couleurs, ne devraient pas se faire trop d’illusions : ils ne sont pas sortis de l’auberge. Pour cela, il faudrait qu’ils clarifient un peu mieux leurs positions idéologiques.
Les autres émergent plus ou moins honorablement.
Mais, simplement sonnés ou définitivement disqualifiés, tous se croient obligés de revoir leurs stratégies.
Même, le FN, qui, pourtant s’était qualifié pour le second tour avec un score historique de 35 %, veut tout changer. De fond en comble. L’initiative n’est peut-être pas forcément la meilleure solution pour redresser la barre, mais pourquoi pas, on ne sait jamais.
En tout cas, à suivre attentivement, ainsi que sa dissidence, incarnée par la création hasardeuse d’un nouveau parti, « Les Patriotes », dirigé par l’ex-bras droit de Marine Le Pen, Florian Phillipot.
Ces deux-là se sont tant aimés et l’ont tellement claironné sur tous les toits, qu’une rupture semblait impensable. Elle a pourtant bien eu lieu. Au bénéfice de qui ?
À gauche, c’est le grand deuil et pour un bon moment.
La mort du Parti socialiste n’a pas rebattu les cartes et la France insoumise, admissible à la succession, n’arrive pas à occuper l’espace laissé vide.
Malgré le battage forcené de ses dirigeants et de Jean-Luc Mélenchon, en particulier, ce parti patine et reste peu représentatif de la mouvance socialo-communiste. Le peuple de gauche reste orphelin.
Mais c’est toute la politique qui est en panne.
Avec un président qui fait de la communication son mode d’action, une opposition à l’arrêt, un peuple qui réagit sourdement aux réformes engagées, le pays semble immobile. Pourtant, nous avons là tous les ingrédients qui peuvent déboucher sur une situation difficilement maîtrisable.
Car si la colère est à peine palpable et, si pour l’instant, froide et souterraine, elle nous joue l’Arlésienne, il est fort à parier que si les politiques ou les organisations syndicales n’arrivent pas à reprendre le flambeau, elle risque de nous interloquer.
Et le débordement pourrait être douloureux.
D’autant qu’une crise financière mondiale pointe son nez et que ne nous ne sommes à l’abri d’une panique bancaire, qui ne voudra pas, comme toujours, dire son nom.
En attendant, en ce qui concerne les partis politiques, on a envie de dire : « Sœur Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir ? ».

Claude Picard

Soutenez Observatoire du MENSONGE ! Comment ? En partageant nos articles, en les commentant, en devenant « suiveur » ou en contribuant par un don

Pour aider l’Observatoire

 
Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!
 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine


NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Publicités

6 commentaires

  1. Je pense que nos anciens ne doivent pas vraiment êtres fiers de leurs enfants , eux qui se sont toujours levés , pour défendre leur pays , et son drapeau , et nous préserver un avenir . Et nous sans un bruit , sans cris ,nous partons doucement vers l’abattoir . Nous payons l’inconscience de nos politiques depuis plus de 4 décennies, qui résulte du choc pétrolier 1973 – 1976 l’ex Président GISCARD qui signe le décret d’application du Regroupement familial, depuis combien de signatures de soumission par lâcheté de nos politiques de gauche , comme de droite ;Nous allons vers une morte lente mais certaine de notre civilisation Judéo Chrétienne ; GR UFF 34 uniondelafranceforte.org

    J'aime

  2. Merci M. Picard pour cet article qui remet les choses à leur juste place. Hélas la droite a fait naufrage et Macron va rester au moins 10 ans…

    J'aime

  3. LR c’est fini comme on chanterait Capri c’est fini. Comment croire à ces énarques formatés et surtout sans aucune sincérité. L’article de Picard est vraiment bon sur ce sujet.

    J'aime

  4. Tétanisés depuis la dernière élection présidentielle, tous les partis politiques essayent, péniblement, de se refaire une santé et pédalent, en vain, dans la choucroute, sans pouvoir trouver une issue pour remonter à la surface. Pour cela, il faudrait qu’ils clarifient un peu mieux leurs positions idéologiques. Oui Claude Picard, vous avez raison de le dire, de l’écrire. I9l faut savoir que l’Observatoire du Mensonge le martèle continuellement et la citation ci-dessous est éloquente :
    « A LR, ils n’ont toujours pas appris ni compris et ils continuent entre caciques à ruiner le parti… Ils pourront remercier ensuite Juppé, Raffarin, Le Maire, Soler, Fillon et bien sûr Bertrand et Pécresse et quelques autres qui confondent politique et people. Quant à Wauquiez, il ne changera pas une équipe qui perd et perdra encore…
    Cela devrait s’appeler pour chaque Président du LR: le syndrome Sarkozy ou ne rien faire et surtout on garde soigneusement les perdants. Leur air préféré: la flute désenchantée… »
    Citation de Alexandre Goldfarb

    ”A un moment donné, il faudra, hélas, faire donner l’armée face au radicalisme sur le sol français”.
    Citation du Colonel Jacques Hogard

    Ami, entends-tu le vol noir des corbeaux sur nos plaines?
    Ami, entends-tu les cris sourds du pays qu’on enchaîne?
    Ohé! partisans, ouvriers et paysans, C’est l’alarme!
    Ce soir l’ennemi connaîtra le prix du sang et des larmes!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.