50 nuances de Macron XVI


Merci Mister President !

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

50 nuances de Macron

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre XVI

Merci Mister President !

Tout va bien Paris, ville touristique, ville romantique, ville des arts, de la culture et des idées ( des écrivains, des poètes, des peintres) pour les touristes s’éveille dans le calme dominical des boulevards de ceinture, mais ça c’était avant dans un autre monde sur une autre planète, aujourd’hui le périf bourgeonne d’immondices, exhale la puanteur d’immenses squats-cloaques, la pestilence tiers-mondialiste accapare les lieux, forêts de tentes improvisées pour migrants abandonnés à la manipulation d’associations politisées qui créent surtout des difficultés! Merci Mister President!
Dans les quartiers bourgeois, les quartiers populaires, tous salis, couverts de tags, débris et déchets s’accumulent abandonnés à la récup sauvage, à la crasse et à la misère, ces fantômes de la misère donnent un nouveau visage à la capitale, le visage hideux de la violence, de la crasse spirituelle et morale, de l’arbitraire inouï du désordre sans compter la compagnie des rats, des maladies nouvellement importées et pas seulement! Merci Mister President!
Cacophonie et veulerie dominent dans ce pays gangréné par la lâcheté, la stupidité, le laisser-aller, la décadence au quotidien suit son cours (attentats, désordre public, rébellion, affrontements entre minorités) et promet un bel avenir pour les générations futures, future lumineux qui voit sombrer le pays des lumières, générations victimes désignées de notre incapacité à réagir, à remettre de l’ordre dans les esprits, « l’idéologie de la bêtise triomphante et auto-satisfaite », dite de gauche prolifère et sape les fondements de l’état depuis des décennies avec la complicité perverse et cynique d’élites corrompues par l’esprit de cupidité! Merci Mister President!
Que penser et que dire, quand tout a été déjà dit, dénoncé, répété, parler à l’infini ne suffit pas, faire semblant ne suffit pas, la prédominance du Verbe, en dépit de l’éloquence et du talent ne suffit pas, la propagande et la communication en boucle ne suffisent pas à rassurer ceux qui souffrent et ne comprennent plus ce qui se passe. Merci Mister President!
Etrange sentiment que celui de voir son pays partir à la dérive, la réalité est bien cruelle, facile de condamner les erreurs du passé, trop facile de mettre sur le dos des générations présentes les erreurs des générations passées, ne faut-il pas raison garder et bien se garder d’attiser les haines en encourageant l’hypocrisie des idéologues de comptoir en politique, multiplier les divisions et les conflits. Fermeté certes, mais sincérité aussi. N’aurions nous pas les dirigeants que nous méritons. Merci Mister President!
Quelle volonté désastreuse que cette attitude inélégante et reptilienne, séquelle du passé j’en conviens (écraser la tête du serpent de la Bible) de culpabiliser, de stigmatiser sans fin et d’imposer cette repentance larvaire toute en façade. Donner une meilleure représentation de l’état est une affaire légitime et souhaitable, mais les faits sont têtus! Merci Mister President!
Encore faut-il bien déterminer qui sont les criminels, les racistes, les xénophobes, les antisémites, les esclavagistes, les colonialistes! Ne pas se payer de mots (homophobes, islamophobes qui ne sont que des rideaux de fumée), ni des slogans vains de mai 68 (durée de vie d’une dictature de la pensée unique dans un régime totalitaire exemple l’Union Soviétique, la vie d’un homme). Eviter de tourner en rond en faisant du surplace. Ne vous trompez pas d’adversaire, le patriotisme n’est pas une maladie, par contre sont autrement plus dangereuses les sirènes fumeuses des groupuscules violents et des casseurs pseudo-anarchistes de pacotille qui sèment le désordre ne doivent pas influencer le jugement « science sans conscience n’est que ruine de l’âme ». Merci Mister President!
Pour terminer sur une note humoristique, le rire à travers les larmes, l’anecdote soviétique de Brejnev dans un train qui saute sur son banc pour faire croire que le train avance est savoureuse! Mais le temps presse et les ennemis de la démocratie sont réels et ne restent pas les bras croisés (inutile de faire la liste de leurs crimes et de leurs délits) car ils sont déjà parmi nous! Agissez pour remettre le pays sur les rails, regagner la confiance!
Merci Mister President!
à suivre

Jean-Marie Pieri

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE

Suivre Observatoire du MENSONGE 

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 12 398 autres abonnés

 
Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Pour soutenir l’opposition indépendante***

***A partir de 2 €uro cela nous permettra de continuer à nous opposer, alors n’hésitez pas…

Publicités

3 commentaires

  1. Heureusement qu’il existe des sites comme le vôtre pour nous informer correctement et nous présenter d’excellents auteurs comme Mister Pieri.

    J'aime

  2. Vous faîtes bien de dénoncer l’état poubelle qui ne dérange pas outre mesure notre caste au pouvoir et que nous, citoyens, devons hélas subir davantage chaque jour.

    J'aime

  3. Le titre est excellent, bien choisi et je suis avec plaisir cet écrit renouvelé chaque semaine. Merci Mister Pieri !!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s