Les nouveaux barbelés de la pensée


Nous vivons une époque qui n’est vraiment pas formidable où notre liberté fond comme neige au soleil.

Le site gratuit est gratuit : vous pourriez au moins nous SUIVRE !  

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 955 autres abonnés

« Le Macronisme nous prépare aux barbelés de la pensée avec la censure pour tous. »
Alexandre Goldfarb

Les nouveaux barbelés de la pensée

Par Alexandre Goldfarb

Sœur Liberté ne voyez-vous rien venir ?
Si j’aperçois le Macron pour nous priver de tous nos droits…
Sommes-nous donc si aveugles pour ne rien voir ?
La loi proposée sur les « fake news » est une loi antidémocratique visant à créer une police de la pensée – autorisée – digne du KGB ou de la STASI, incitant en plus à la délation comme en 1939.
Cette proposition de loi révèle bien, ce que j’ai déjà écrit dans plusieurs articles, la volonté totalitaire du Président Macron.
Elle est dangereuse !
Pendant que le gouvernement s’ingénie à nous priver de notre liberté, la descente d’une France laxiste se poursuit inexorablement.
Nous vivons une époque qui n’est vraiment pas formidable.
Pourquoi l’Occident a-t-il renoncé à toutes ses valeurs pour laisser une religion venir perturber la vie sociétale ?
Cette question intrigue et fâche.
L’Islam conquérant avec ces actes barbares un peu partout dans le monde n’est qu’une façade pour imposer une religion qui nous fait la guerre.
Refuser cette réalité comme nos politiques qui dirigent le pays depuis tant d’années sans rien faire est tout simplement criminel.
Car le prix que nous allons payer au final est démesuré.
Notre monde se désintègre parce qu’il n’est plus capable de combattre ni de respecter ses propres origines et son passé, quant à l’idéal nécessaire à toute démocratie, il y a bien longtemps qu’il s’est envolé dans les airs de la bien pensance. Une bien pensance qui dicte sa loi comme jamais dans une dictature de la pensée incroyable mais hélas vraie, § La dialectique du pouvoir, où les mots de la propagande sont recensés.. On retrouve un peu partout cette dictature à travers nos médias pour tous genres de programmes : de l’émission politique à la série française, du documentaire aux informations. C’est non-stop et face à des Français assoupis et uniquement préoccupés par la météo pour leurs prochaines vacances, il est clair que rien ne bougera.
Souvent on évoque le vieux monde, aujourd’hui il faut évoquer l’ancien monde.
En effet comment se reconnaître dans cette vie ou à tout moment les barbares peuvent massacrer sans vergogne des innocents.
Sans un politique qui sera déterminé enfin à agir pour le bien commun et sans état d’âme, la France est plongée dans une descente infernale qui n’a pas de raison de se terminer autrement que par un changement de société.
Cliniquement nous assistons à un suicide : celui de notre société occidentale.
Le plus surprenant dans cette désintégration c’est que les gens laissent tout faire et tout dire.
Pour les mots, les gens sont très fort et vas-y avec ces mots dont ils se délectent et que le pouvoir sait leur apprendre comme « paix » « rassemblement » « inégalité » « anti racisme » « populiste » « pas d’amalgame » « pas de polémique » « migrants » « laïcité », celui-là à toutes les sauces, et depuis quelques temps « parité », ce dernier est très à la mode et complètement stupide. La gauche, elle, continue à enfumer le peuple, le manipuler et lui faire croire à des foutaises irréalistes comme le bien vivre ensemble, la religion d’amour, et mon préféré « la panne d l’ascenseur social » qui nous est servi en entrée, en plat et comme dessert genre si tout va si mal c’est parce que nous n’aidons pas les pauvres immigrés, image d’Épinal, et c’est pourquoi ils viennent se défouler ici et là. Ce mensonge d’État, tant qu’il ne sera pas combattu, poursuivra son oeuvre de structure de notre société.
Trois exemples récents et symptomatiques de cette situation perverse : quand le Président Macron déclare devant l’Église : « Et dans cette liberté de parole, je range la volonté de l’Eglise d’initier, d’entretenir et de renforcer le libre dialogue avec l’islam dans le monde a tant besoin et que vous avez évoqué. » et aussi : « Sans doute que nous partageons confusément le sentiment que le lien entre l’Église et l’État s’est abîmé, et qu’il nous importe à vous comme à moi de le réparer. »
(Discours du Président Macron devant les Evêques de France du 9 avril 2018 : http://www.elysee.fr/declarations/article/transcription-du-discours-du-president-de-la-republique-devant-les-eveques-de-france/ ) et cette déclaration peu après du Secrétaire d’État Christophe Castaner « «On s’est posé la question, il y a quelques années, quand toutes les femmes catholiques portaient un voile? Je ne crois pas. »
Monsieur Castaner dit là une contre vérité flagrante qui comme toujours aves les socialistes consiste à faire un amalgame douteux.
Enfin le Président Macron a commis cette déclaration le 22 mai 2018 en présentant son plan pour les banlieues : « Ça n’aurait aucun sens que deux mâles blancs ne vivant pas dans ces quartiers s’échangent un rapport ».
Il aurait pu au moins savoir que beaucoup de blancs vivent encore dans ces banlieues.
Mais là aussi il s’agit d’un amalgame raciste.
Ce racisme à sens unique dirigé contre les blancs est tout à fait normal puisqu’après Macron, son ministre de la Culture, Françoise Nyssen a déclaré son soutien à la président de France Télévision, Delphine Ernotte, qui avait déploré le trop grand nombre d’hommes blancs de plus de 50 ans à la télévision.
Il existe chez ces gens-là une haine du blanc assez surprenante pour eux qui aiment le « bien vivre ensemble », la fraternité et l’anti-racisme.

  Si tu en parles, tu es raciste + facho + réac = populiste : pas bien ça….

Le plus grave est que ce genre de propos passe sans problème car les autres, ceux censés être l’opposition, ont tellement peur de se faire traiter de ceci ou de cela.
Ces déclarations ne visent qu’un seul but : culpabiliser l’autochtone et l’obliger à accepter cette politique stérile et dangereuse face à la croisade islamique en cours qui poursuit sa progression sans se soucier de nos états d’âme souvent pitoyables.
Parce qu’il s’agit bien d’une guerre et que nos politiques sont défaillantes, il faut bien l’écrire à titre posthume. D’ailleurs les dictionnaires ne s’y trompent pas : « Djihad ou Jihad, guerre sainte menée pour propager l’islam ».
L’immigration appelée aussi migration est un échec total.
Tant parce que les nouveaux arrivants depuis pas mal d’années déjà refusent de s’intégrer que par les avantages inouïs qui leurs sont offerts pendant que des politiques et des médias, représentants principalement la gauche caviar, nous serinent du bienfait et du bien-fondé de ces venues.
Ce n’est ni être raciste ni être facho de constater cette évidence : cette immigration est une catastrophe pour toute la société y compris pour les immigrants arrivés bien avant.
D’ailleurs les personnes qui prononcent cet anathème sont bien souvent des racistes anti blancs. Evidemment de ce côté c’est tout à fait toléré et acceptable d’être finalement raciste.
Il serait souhaitable que ces donneurs de leçons de morale à deux balles aillent vivent dans des quartiers où la République n’a même plus droit de cité.
Là ils pourraient se rendre compte que leur théorie est fausse et inacceptable.
Ces snobs de pacotille pourraient méditer cette citation de Mao-Tsé-Toung : “La vérité doit s’inspirer de la pratique. C’est par la pratique que l’on conçoit la vérité. Il faut corriger la vérité d’après la pratique.
Double langage de nos politiques : d’un côté on dit vouloir lutter contre le terrorisme et de l’autre on laisse venir les terroristes… Rien de concret n’est fait tant que la caste, politiques et médias, ne se résoudra pas à voir la réalité de cette guerre de religion. Pour combattre le terrorisme il faut commencer par dire ce qu’il est exactement et d’où il provient exclusivement.
Pour changer cette politique du pire, il faudrait que nos dirigeants depuis plus de quarante ans admettent enfin qu’ils se sont trompés et surtout qu’ils nous ont trompés.
Cela reste malheureusement utopique.

« La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait ».

Bienvenue à « MACARONLAND, le pays des rêves qui se transforment en cauchemars ».

Alexandre Goldfarb

Président fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

Contre une France «hautement réactionnaire», Françoise Nyssen, Ministre de la Culture, propose des médias publics «engagés» ce qu’il faut traduire par le retour de la censure totale et orientée. Plus son allusion aux mâles blancs qui est insupportable et raciste, cette Ministre représente le socialisme sectaire à la française de bobos qui polluent notre société. Si personne ne bouge, alors ce sera le goulag de la pensée en marche ou comme je l’ai déjà écrit dans  Les barbelés de la pensée.. Et aussi dans La tentation totalitaire.

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

Suivre Observatoire du MENSONGE 

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 955 autres abonnés

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB: vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Pour soutenir l’opposition indépendante***

***A partir de 2 €uro cela nous permettra de continuer à nous opposer, alors n’hésitez pas…

Publicités

26 commentaires

  1. Une fois de plus Alexandre vous avez ciblé dans le mille lorsque vous dites : « C’est non-stop et face à des Français assoupis et uniquement préoccupés par la météo pour leurs prochaines vacances, il est clair que rien ne bougera. »
    Ainsi que ce qui suit : « La gauche, elle, continue à enfumer le peuple, le manipuler et lui faire croire à des foutaises irréalistes comme le bien vivre ensemble, la religion d’amour, et mon préféré « la panne d l’ascenseur social » qui nous est servi en entrée, en plat et comme dessert genre si tout va si mal c’est parce que nous n’aidons pas les pauvres immigrés, image d’Épinal, et c’est pourquoi ils viennent se défouler ici et là. Ce mensonge d’État, tant qu’il ne sera pas combattu, poursuivra son oeuvre de structure de notre société. »
    Comprenez-vous que les médias taisent les informations sur les voitures brûlées du 14 juillet dans les banlieues ? Magasins dépouillés, voitures brûlées, bagarres, la racaille profite de la victoire de bleus pour casser Paris et d’autres villes. Le gouvernement reste inactif et les médias n’en parlent pas !!
    Savez-vous ce qu’est le syndrome d’ hubris : la maladie du pouvoir
    Perte du sens des réalités, intolérance à la contradiction, actions à l’emporte-pièce, obsession de sa propre image et abus de pouvoir : tels sont quelques-uns des symptômes d’une maladie mentale récemment répertoriée qui se développerait durant l’exercice du pouvoir.
    C’est le syndrome d’hubris. il n’existe pas en français d’équivalent satisfaisant au mot anglais hubris. Une approximation serait « orgueil démesuré ». Mais le champ sémantique du terme anglais est beaucoup plus large : il associe narcissisme, arrogance, prétention, égotisme, voire manipulation, mensonge et mépris. Le terme renvoie également à un sentiment d’invulnérabilité, d’invincibilité et de toute-puissance, en y associant un certain pathétique. Comme le narcissisme, l’hubris désigne aussi un manque d’intérêt pour tout ce qui ne concerne pas le sujet personnellement, une absence générale de curiosité. La caractéristique principale de l’hubris est qu’il est visible de tous, sauf du principal intéressé et de ses fidèles.
    AMEN !!!

    J'aime

    1. Le syndrome d’ hubris ,les médias ne font que d’en parler sur la personne de benalla .Ce sale type s’octroie tout les droits liés à l’ intervention policière . D’ailleurs, la police as portée plainte à l’encontre de ce « type » pour usurpation .

      Formé à gauche , elle est belle la France ! Le gars adore ça ! /———————————<

      J'aime

  2. Voilà un article digne d’éloges tant il dit vrai. Cela me change de ce que j’entends à la TV toujours en mode désinformation et propagande. Et la haine anti Trump est à son paroxysme en France que cela en devient ridicule.

    J'aime

  3. Je ne pensais pas qu »e les français étaient aussi cons parce qu’il y a encore des pro Macron dans ce pays qu’il détruit. C’est Sarkozy puissance 10 !!!

    J'aime

  4. C’est un superbe article digne des grands médias, lesquels ne font plus leur travail qui est d’informer et non de déformer ! Merci !

    J'aime

  5. Pour ceux qui ont lu 84 d’Orwell, pas de surprise nous y sommes bien avec Macron en chef d’orchestre et pour les autres allez vite acheter 84…

    J'aime

  6. « Un gouvernement hors des réalités est un gouvernement dangereux ! » Merci pour cette phrase qui résume Macron totalement. Macron est complément en dehors des vrais problèmes des Français et sa présidence va faire mal, très mal à tous.

    J'aime

  7. Nous sommes dans un Etat supposé laic qui combat la religion catholique en voulant supprimer les crèches mais qui laissent se construire des mosquées partout et mieux fait venir des centaines d’imams pour le ramadan. C’est pourri tout cela !

    J'aime

  8. La liberté d’expression c’est ce que ce gouvernement veut étouffer ! et il y arrive très bien. Déjà sur certains réseaux sociaux, la censure et la délation règnent dans un seul sens évidemment. J’ai pu lire sur ces réseaux des injures et des menaces émises par des adeptes de la fameuse religion d’amour… Et jamais de censure dans ce cas ! Par contre si nous Français relatons certains faits même avérés, on est vite suspendu ou banni.

    J'aime

  9. Et pourquoi pas une loi contre les fakes députés ou les fakes journalistes, eux sont payés en plus pour nous dire n’importe quoi ?

    J'aime

  10. La technique de la gauche est bien rodée : accuser les adversaires politiques d’être racistes, intolérants ou autres appellations contrôlées par la gauche. Ensuite c’est silence dans les rangs et plus personne pour oser les contredire. Heureusement qu’il y a des gens comme vous pour oser l’écrire.

    J'aime

  11. Quelques exemples de « fake news » bien assénées par Macron et son gouvernement :
    – Il n’y aura pas de nouveaux impôts durant le quinquennat.
    – les retraités touchant 1200 euros sont des gens aisés.
    – la taxe d’habitation sera totalement supprimée.
    – on ne touchera à aucune aide sociale
    Et vous pouvez multiplier cela en reprenant les mensonges des uns et des autres comme Philippe, Castaner, Ferrand, Griveaux, Schiappa, Buzyn, etc.
    Ce sont eux les champions mais ils ne veulent surtout pas de concurrence…

    J'aime

  12. Le plus gros porteur de fake news est le gouvernement qui colporte ses mensonges en toute impunité.
    La manipulation des chiffres, la présentation favorable des comptes et les sondages bidons : tout est bon.
    Sauf que ce gouvernement en train d’échouer ne peut pas cacher à terme l’absence totale de résultats.
    Quant aux Républicains, ils sont finis pour avoir céder à la tentation et renier leurs électeurs, d’ailleurs avec Wauquiez cela s’amplifie. On finira par se retrouver avec le choix Le Pen ou Mélenchon. La gauche ne pourra pas éternellement agiter l’épouvantail Le Pen pour gagner.

    J'aime

  13. Le plus incroyable est qu’on trouve des gens pour soutenir cette loi destinée à exercer une censure politique dans les médias y compris et surtout sur Internet.

    J'aime

  14. Macron veut-il toucher à la liberté d’expression pourtant garantie par l’article 19 de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948 « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les idées et les informations par quelque moyen d’expression que ce soit. »
    Tiens cela ne choque pas grand monde surtout dans les médias et parmi nos politiciens !

    J'aime

  15. Tant que l’on ne pourra pas changer cette Europe tentaculaire et stupide, rien ne sera possible. Qui sont les fachos en vrai sinon les dirigeants de cette Europe qui nous imposent des lois dangereuses et couteuses.

    J'aime

  16. Il faut repenser notre système pour être capable de pouvoir juger ceux qui dirigent un pays au détriment de l’intérêt public. Il faut aussi punir les auteurs dans le système qui font fuiter des informations dans les médias de façon totalement orientée. Enfin il faut agir pareillement contre les auteurs de de délits en politique mêmes s’ils sont de gauche.

    J'aime

  17. Tous les commentaires, c’est bien, MAIS ce ne sont pas les commentaires qui sauveront la France !
    Si nous n’agissons pas physiquement ce sera la valise ou le cercueil au sens propre du terme. Vous n’y croyez pas ?…. demandez à tous ceux qui l’ont vécu et particulièrement aux français d’Algérie ………. Si nous laissons faire, quand nous nous en rendrons compte il sera trop tard ! Alors quoi faire ?… souvenons-nous des paroles de notre Marseillaise et agissons vite …… bien vite !!!

    J'aime

  18. Macron a fait main basse sur les médias qui pratiquent « fake news » et amalgames à tour de bras. C’est le prmier qu’il faudrait donc censurer !

    J'aime

  19. Enfin je lis sur un site la phrase clé de tout cette caste pourrie : « Si tu en parles, tu es raciste + facho + réac = populiste : pas bien ça…. » C’est exactement cela, ils nous ostracisent et comme les Français sont des veaux, cela fonctionne toujours autant.

    J'aime

  20. « Sœur Liberté ne voyez-vous rien venir ?
    Si j’aperçois le Macron pour nous priver de tous nos droits…
    Sommes-nous donc si aveugles pour ne rien voir ? »
    C’est uste et parfait : bravo !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.