Macron en pleine tourmente…

L’affaire Benalla est une bombe à retardement pour  l’Elysée :  lire notre SCOOP + 2 vidéos

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

« Les trois principes de base de la gauche sont : rassemblement – partage – égalité. Sauf que le socialisme en pratique divise, détruit et crée de plus en plus de pauvres. »  A. Goldfarb

Macron en pleine tourmente ou la résultante de l’échec

Par Alexandre Goldfarb

L’affaire Benalla est le reflet de cette politique débile qui consiste à nier l’évidence.
Macron n’échappe pas à la règle lui qui se croit au-dessus des hommes.
La vraie affaire Benalla réside dans le fait que Macron, Collomb et d’autres connaissaient les faits dès le 2 mai 2018. (Voir après l’article SCOOP).
Macron qui se voulait autrement et mieux que les autres en prend un sacré coup sur son image de chevalier blanc au vu de cette affaire.
Macron c’est la politique basée sur le bavardage et la contradiction.
Certes Macron sait communiquer mais dans le vide… L’électeur attend de son Président qu’il soit capable d’agir et non pas de faire le pantin devant des caméras de télévision. L’affaire Benalla vient à point nommé pour ébranler cette politique autant inapte qu’inepte.
La France est un pays qui était très riche pour se permettre depuis des années d’avoir eu des présidents incapables de redresser la situation et qui ont tous en commun le même défaut : le laxisme !
“C’est un malheur du temps que les fous guident les aveugles.” W. Shakespeare dans Le roi Lear.
On est dans la même configuration politique depuis 1974 ! C’est dire à quel point la France a régressé. Macron n’est que la résultante de cet échec amené à durer au moins jusqu’en 2027. 
Ne rêvons pas ! Macron véhicule ce socialisme proudhonien ou jaurèssiste qui a détruit la France, il est venu après d’autres qui ont ouvert la voie de cette démolition en règle.
En France le nouveau sport national des politiques et des médias 🐠 🐟 c’est de noyer le poisson. Là nous sommes imbattables puisque c’est ce que nous faisons systématiquement.
Les Français ne croient que la télé parce qu’ils sont avachis devant et que leur cerveau a été lessivé depuis tant d’années. Un ami opposant d’un régime étranger m’a dit « Vous les Français faites comme nous avons fait : plus de culture, ni d’intellectuels et en arrière toute »… Je crois qu’il a bien raison.
L’affaire Benalla est le fait d’un type qui se croit tout permis et qui semble avoir réglé un problème personnel en se servant de sa position privilégiée.
Là où cela devient grave c’est lorsque son employeur, Macron, ne le sanctionne pas immédiatement.
Les faits sont établis par l’image dans cette affaire et n’importe quel patron aurait licencié le type pour faute grave. Or Macron va le virer parce que contraint et forcé presque trois mois plus tard !!!
On ne peut hélas que remarquer une fois encore que le politique est toujours incapable de faire face aux réalités. Il tergiverse, excuse et botte en touche. Mais la vérité est que Macron connaissait cette affaire et c’est pourquoi Macron est dans la tourmente.
Alors que ce gouvernement est capable de virer des « vieux » de plus de cinquante ans de sa télévision ou de donner une légion d’honneur à n’importe qui pour n’importe quoi, le politique est par contre totalement inapte à gérer un cas lambda.
« Les politiques : des gangsters nous détroussant en toute légalité, assistés  des médias qui ne se préoccupent même plus des faits ».
Tandis que Macron montre son incapacité à trancher, son Premier ministre lui préfère se montrer ridicule dès qu’il le peut.
Philippe veut serrer les élus locaux dans ses bras pour mieux les étouffer…
Nouveau parquet antiterroriste : c’est du vent, rien que du vent car pendant ce temps on ne lutte pas contre le terrorisme mais on fait semblant. Grave lorsqu’il y aura des attentats genre Moyen-Orient où faire sauter un marché ou une école sont la moindre des choses, on ne pourra que mesurer cet enfumage au nombre de morts. Le pire c’est de voir leur mine réjouie… Quand la mort rode sur nous, les dindons de cette farce.
Alors oui on est mal, on est même très mal…

« La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait ».

Bienvenue à « MACARONLAND, le pays des rêves qui se transforment en cauchemars ».

Alexandre Goldfarb

Président fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, sait depuis le 2 mai 2018 ce qui s’était passé à Paris 5ème, Place de la Contrescarpe, concernant le collaborateur de l’Elysée. Ce qui clairement démontre qu’il n’a rien fait ! Il aura fallu attendre la publication du 19 juillet 2018 d’un article de presse dans Le Monde pour que le gouvernement, pris de court, ne réagisse enfin à ce scandale !
Cela est grave et prouve que le politique ne réagit que contraint et forcé.
L’État doit assumer sa « négligence » coupable et responsable !
Collomb doit démissionner.

Mais le meilleur n’est-il pas d’apprendre que Alexandre Benalla, un réserviste opérationnel passé de brigadier à lieutenant-colonel ! Une promotion éclair jamais connue auparavant dans ladite Gendarmerie… Alors que nos chers médias le présentent comme un simple réserviste citoyen alors qu’il est réserviste opérationnel!!!
 » Ce qui n’est pas pareil… » Comme le dirait l’autre !
En précisant qu’un réserviste opérationnel n’est militaire que lorsqu’il est officiellement convoqué et que dans ce cas, il a les mêmes obligations et les mêmes droits qu’un militaire d’active, rappelons, qu’à notre connaissance, les deux hommes n’étaient pas “activés” par la Gendarmerie le jour du 1er mai.
(Source L’Essor de la Gendarmerie Nationale)
Et voilà aussi une autre preuve que le pouvoir sait, un peu comme Hollande pour Cahuzac – lire Cahuzac la main dans le sac – avec l’audition ce jeudi matin, le 19 juillet 2018, du directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, Patrick Strzoda, en tant que témoin direct. C’est lui qui avait informé par téléphone le Président de la République des agissements d’Alexandre Benalla le 1er mai alors qu’Emmanuel Macron était en déplacement en Australie.
Là on touche la réalité de cette affaire : ils savent ! Ils n’ont pourtant rien fait. Et si cette affaire n’était pas sortie, le coupable poursuivrait tranquillement sa vie à l’Elysée, avec son logement de fonction Quai Branly à Paris 7ème, sa voiture avec chauffeur, et autres petits avantages qui ne cadrent pas avec son poste.
Là je ne peux que citer encore et toujours ce magnifique proverbe hindou :

« Pourquoi s’en prendre à la flèche quand le tireur est présent ? »

Enfin un sondage grandeur nature du jour du Figaro qui prouve finalement que les Français ont ouvert les yeux sur Macron :

L’affirmation qui agace l’Élysée : Alexandre Benalla était bien en déplacement avec Emmanuel Macron les 13 et 14 juillet 2018, contrairement à ce qu’affirme l’entourage du Président. (Source Libération et Paris-Normandie) Comme le montre ci-dessous cette photographie prise par Paris Normandie

La video qui accuse :

Qui est cette personne :

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE 

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178pays, suivi par + 200.000 LECTEURS+ 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres et aussi 1er site de l’opposition en France!

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Soutenez Observatoire du MENSONGE c’est notre seul moyen de nous développer et nous comptons vraiment sur votre aide


Via  Plateforme totalement sécurisée PAYPAL.

Vous avez envie de vous exprimer ? Faîtes-le !
Comment ?
C’est simple : vous rédigez un article* d’au moins 40 lignes, maximum 150 lignes et vous l’envoyez avec la référence EUA par mail en cliquant ICI

*Si le comité de lecture l’approuve, l’article sera vite publié.

81 commentaires

  1. Macron est un mauvais Président : que faut-il qu’il commette encore contre la France pour que les Français en soient convaincus ? Là avec cette affaire Macron a révélé son vrai visage haineux.

  2. Les explications données par Macron ne sont pas convaincantes, pire elles alimentent cette affaire Benalla encore plus. Macron a sur-réagit et de façon franchement pas très nette. Quelle honte pour le poste qu’il occupe et pour la France, risée de tous dans le monde désormais.

  3. Cahuzac n’a même pas été radié par l’ordre des médecins .Ils ou elles l’ont envoyés en Guyane (Avant c’était Cayenne ) pour avoir la conscience tranquille ,je supposes …

    Vous faites une « faute lourde » !Vous devez être sanctionné lourdement . Un citoyen salarié aurait été viré pour rien .

  4. Macron n’aura pas mis longtemps pour montrer qu’il est vraiment : un prétentieux incapable de respecter la France.

  5. Macron nous joue la vierge effarouchée après une bonne semaine de silence : c’est vraiment prendre les Français pour des imbéciles quand en me^me temps on apprend que Collomb s’est parjuré et qu’il est toujours ministre… De Macron !

  6. Monsieur Goldfarb !C’est ça qui fait peur et ça s’est déjà vu quand un gouvernement va mal quoi de mieux que de demandez un coup de main aux services spéciaux pour crée un état de panique général dans la population , les médias n’ y verront que du feu , des commémorations, des paroles calmes et apaisantes (pour certain ) et circulez il y a plus rien à voir (unité nationale ) . <—————————————————————————<

  7. Dommage que la droite soit aussi naze sinon Macron serait fini… Mais pas d’inquiétude car l’opposition va non seulement lui permettre de se maintenir mais lui permettra d’être réélu en 2022

  8. La langue de bois est devenue en France la langue officielle. regardez le sondage du Figaro qui évoque « la polémique » alors qu’il s’agit d’une réalité.

  9. Macron pas mieux qu’Hollande ! rappelez-vous Cahuzac ! Il aura fallu attendre plus de 4 mois pour qu’Hollande avoue qu’il savait que Cahuzac avait fraudé le fisc… le silence de Macron est dans le même esprit.

  10. Il semblerait que cette affaire tourne à l’imbroglio d’une simple affaire personnelle…

  11. Macron le destructeur de notre nation est en train de distribuer à tours de bras la nationalité Française à tous les  » réfugiés  » afin de se constituer une réserve de voix pour les prochaines élections présidentielle …Plutôt que d’ironiser sur cette grave affaire (parmi tant d’autres méconnues ) les Français devraient prendre plus au sérieux l’état de délabrement de la France , son invasion et sa destruction programmée …Ces graves révélations de l’affaire Benala ne doivent pas faire l’objet de rigolades mais de vives protestations de la part du peuple car il est très probable qu’avec l’appui d’une presse complétement politisée et vendue Macron s’en sortira les doigts dans le nez par une jolie pirouette se moquant comme à son habitude des lépreux cocufiés jusqu’à l’os ! ! ! ! Réveillez vous avant qu’il ne soit trop tard !

  12. Macron peut dormir tranquille ! J’ai regardé la commission ce matin et c’était navrant. Les députés sont totalement coupés des réalités et le Ministre Collomb est à l’Ouest. Dire que ces députés sont censés nous représenter est franchement inquiétant.

  13. Amusante cette affaire Benalla où l’on ne retrouve dans les premiers rôles que des socialistes… Vous savez les grands donneurs de la leçon de morale interplanétaire.

  14. Dans une démocratie exemplaire, Collomb serait déjà rentré à Lyon et le directeur de cabinet de Macron aurait pris un congé sans solde. Ah mince je rêvais…

  15. J’aurais bien aimé dans cette affaire de barbouze à l’Élysée entendre la version de la femme et de l’homme passés à tabac par le garde du corps de Macron.

  16. En direct du TOUT Paris où des murmures insistants nous disent que plusieurs personnes de l’entourage de Brigitte et Emmanuel seraient « bizarres »… On nous cacherait cela ? La rumeur grossit aggravée par le silence du président. ce silence est désastreux pour son image et aussi pour sa fonction. Mais ne le répétez pas !

  17. Que Macron prenne pour sa garde très rapprochée ce Benalla qu’on voit partout avec lui, mais qui avait été viré par Montebourg , alors Ministre,à la suite d’ un délit de fuite, c’est plus que bizarre…. On peut même affirmer que c’est suspect.

  18. Pourquoi tout cela est possible parce que des gens comme Macron sont éblouis par la diversité et qu’ils sont des repentants professionnels. Sinon qui aurait pu garder ce Benalla porteur de nombreuses casseroles ? Surtout après celle du premier mai connue par Macron et Collomb et d’autres dès le lendemain !

  19. Silence curieux et suspect chez tous les Macronistes ralliés comme Bayrou, Juppé, Bertrand, Estrosi et autres…

    1. Bien plus tout le monde ressasse les mêmes informations Mais comme par hasard personne n’informa sur Qui est ce M.Benala d’ou sort-il qui est-il à quelle organisation appartient ce personnage pour être aussi craint et aussi protégé ???Ni les hommes politiques ni les journalistes n’essaient de savoir Tout le monde fait tout pour étouffer et surtout occulter les informations indispensable

  20. Ah la République exemplaire ! Elle est dans de beaux draps avec cette histoire de barbouze (s)…
    En à peine un an de pouvoir, c’est une batterie de cuisine entière que le pouvoir traine avec Ferrand, Bayrou, Kohler et maintenant Benalla pour ne citer que les principaux…Narcisse aurait-il perdu en ce mois de juillet sa baraka, lui qui n’avait pas de limite pour détruire la France ?

  21. Pour les amnésiques, une énorme majorité en France :
    la première loi voulue et votée par le Président Macron portait sur la « moralisation de la vie politique ». Paradoxe quand on constate comment par son silence, il laisse cette affaire plomber son propre crédit.
    Macron est incapable d’assumer et c’est grave pour un Président.

  22. On aurait aimé que le Président réagisse, un minimum au moins. Et rien de rien. Décidément en France nos présidents sont tartouilles et j’ai bien peur que cela reflète notre image à nous les veaux et autres moutons.

  23. Les caves qui ont voté Macron vont-ils enfin ouvrir les yeux ? Espérons ! Là au moins c’est clair Macron ce n’est que de l’esbroufe et de la gesticulation..

  24. Macron donneur de leçons va pouvoir relire Les fables de La Fontaine et leur morale. Tel est pris qui croyait prendre !

  25. L’affaire du barbouze de l’Élysée confirme bien que nous sommes entrés en dictature… S’il en était encore besoin…

  26. L’affaire Macron commence, appelons un chat un chat. est-il normal qu’un Président puisse avoir une police privée politique au dessus des lois ? La réponse est non mais comme c’est l’été et bien,tôt les vacances judiciaires, cela sera enterré vite et bien fait !

  27. Vous êtes injuste : les dirigeants successifs de la France ont eu y compris le dernier en date, la force de nous taxer davantage et de faire voter des lois liberticides. De ce côté-là ils ne manquent pas de bravoure !
    Dieu sait à quel point Collomb n’est pas ma tasse de thé mais Macron, s’il a un tant soit peu d’honneur ainsi qu’il aime à se comparer à Jupiter, Napoléon et Louis XIV réunis il démissionnerait aussi. Mais j’en doute. Quant à sa stature de président, laissez-moi rire !
    En résumé, tout le gouvernement doit démissionner, l’élu par défaut y compris !

    1. Vous auriez au moins pu lire l’article avant de parler d’injustice et je ne vois pas le rapport avec les taxes et les autres présidents car dans l’article n’est évoqué très bien par ailleurs que l’affaire qui met Macron très mal. c’est vous qui êtes injuste en regard du travail fourni par le site que je soutiens totalement depuis sa création en tant qu’abonnée et donatrice.

      1. @ Brigitte Van Pell
        Si vous aviez bien lu la suite de mon commentaire, vous auriez peut-être compris que c’était du second degré, de l’ironie à laquelle je m’exerçais… J’ose espérer que l’auteur n’a pas pris ombrage de mes propos et que, lui, aura saisi, contrairement à vous !

  28. Ne soyons pas dupes car cette affaire Benalla marque la fin de la fameuse République exemplaire que Macron voulait tant vendre pour faire croire au changement. C’est retour à la case départ avec barbouze and co.

  29. Collomb va servir de fusible pour sauver son patron Macron et pour faire passer la pilule Macron va remanier le gouvernement genre remaniement technique dans les prochains jours. Je ne vois pas comment il pourrait procéder autrement.

  30. Je partage votre excellente analyse et comme vous je pense que le type réglait un compte personnel au vu des différentes vidéos de l’affaire. Pendant que Macron reste étrangement silencieux laissant courir ainsi toutes sortes de rumeurs, ce qui est dérangeant au vu des circonstances. Comme vous je réclame la démission de l’incapable Collomb.

    1. Le traitement de cette situation laisse entrevoir: que la France est dirigée par une secte « occulte ». Celle-ci menée par une poignée de 7 ou 8 gurus, s’étant appropriés des pouvoirs occultes… prêchés par les médias dits officiels sous les ordres de la secte.

      1. Sincèrement je pense plutôt qu’il s’agit d’un type qui a eu trop de pouvoir et trop de liberté et comme Max je crois qu’il réglait un compte. Maintenant ce qui a déraillé comme le démontre fort justement l’article c’est que Macron et Collomb savaient ce qui s’est passé le premier mai dernier et n’ont pas bougé. Le politique se croit toujours au dessus de la mêlée et c’est immuable jusqu’au point de rupture qui vient d’arriver.
        Ne voyez pas partout le complot car cela renforce uniquement les pouvoirs en place.

        1. Bonsoir M. Morisot.
          « Ne voyez pas partout le complot car cela renforce uniquement les pouvoirs en place. ». Je suis d’accord avec vous. Cependant, les sectes ne complotent pas… Elles endoctrinent (ici, avec le concours des médias qui sont « sous influence ») et cela se fait sous cape donc… pas de transparence face aux « fidèles » (le peuple). C’est le cas, étant donné que l’affaire Benalla (si personne n’avait, hors les médias officiels rendu public l’affaire), cela n’aurait probablement jamais été su.

      2. Non la France est dirigée depuis des années par des incapables qui ont suivi le même cursus et ont le même mode de pensée : ce sont des gens qui en plus méprisent le peuple et ceci explique cela.

  31. Que dire aussi de l’absence de réaction d’Emmanuel Macron ? si ce n’est pas un aveu de faiblesse cela y ressemble fortement. Il est mal barré le jeune moderne qui fait du vieux.

  32. Le porte-parole de la présidence, Bruno Roger-Petit est ringard et nous prend vraiment pour des abrutis : lui aussi n’est pas à sa place… C’est vraiment un gros nul doublé d’un prétentieux insupportable. Quelle honte de l’avoir nommé à ce poste qu’il ne méritait pas.

  33. Collomb se moque de qui : il twitte aujourd’hui que et je cite : « Je condamne cet acte qui nuit à l’image et au professionnalisme de nos forces de l’ordre.  » Alors qu’il savait comme dit dans votre excellent article dès le 2 mai 2018 !

  34. Je n’aime pas mais pas du tout Mélenchon mais il n’a pas tort quand il déclare aujourd’hui qu’il existe une milice privée à l’Élysée et que c’est scandaleux. Mélenchon fait même un parallèle entre cette affaire Benalla et le fameux Watergate. Cependant Mélenchon est mal placé pour donner des leçons de morale mais comme on n’entend pas la droite…

    1. si la droite est intervenue à l’Assemblée Nationale , et ce fut houleux ! Wauquiez lui a été interviewé par différentes radios …

      1. Oui et j’ai bien aimé la phrase de Wauquiez : « Le vrai scandale, ça n’est pas Benalla, c’est l’Élysée, l’Élysée qui fait le choix de la dissimulation. » C’est exactement et avec justesse ce qu’explique le présent article que nous commentons.

  35. Tiens tiens on découvre le côté obscur du Macron, l’homme qui voulait laver plus blanc que blanc et surtout virer les blancs…

  36. Cette affaire s’enflamme et vous avez bien raison de souligner que le vrai scandale est pour les Macron et Collomb qui savaient et n’avaient rien fait.
    Tous les ingrédients sont! présents pour un scandale national.
    La dérive est totale et affichée d’un gouvernement non pas exemplaire mais bel et bien gangréné par la pourriture.
    Facile de mettre en avant l’exemplarité quand on emploie un Benalla !
    Macron est déconsidéré et fait pire que les autres.

    1. bien sûr ! et pire encore à mes yeux, et alors que Mr Goldfarb, écrit que Macron et Collomb connaissaient les faits dès le 2 mai , je me pose la question de savoir comment Macron et Collomb, au poste où ils sont, ont pu employer ce genre de type, barbouze de la 1ere heure, qui avait déjà montré ses capacités de nuisance à maintes reprises et avant la présidence de Macron , en étant le chauffeur de Montebourg qu’il a fait licencier, car il voulait fuir après avoir causé un accident ! en effet cet homme comme tant d’autres de la diversité qui ont quelque chose à prouver, en faisait beaucoup ! à qui la faute ! quand on emploi quelqu’un , on ne se renseigne pas ? ( bon , c’est vrai ce n’est que la présidence !!) alors il y a un sérieux loup que l’on ne connaitra peut être jamais, bien qu’aujourd’hui l’ampleur de cette république bananière, se dévoile , ce pays qui était tout autre il y a une dizaine d’années en effet ( après il y a eu d’autres scandales, je me rappelle les frégates/Dumas , l’Afrique/les diamants , les armes ..plus près le scooter de Hollande, les frasques de sa compagne qui a cassé du mobilier national , de colère , et aussi notre classement sur la liste des pays les plus malhonnêtes .) ; Je pose la question : y a t il un homme intègre dans l’avion ?

      1. Bonjour, je ne le dis pas je l’écris et je l’affirme ce qui n’est pas un simple racontar ou une supposition mais une vérité. D’ailleurs c’est l’Observatoire du MENSONGE qui avait révélé dans l’article Ça casse à l’Elysée avec en prime un scoop jamais dit ailleurs ce qui s’était passé là-bas quand Madame Trierweiler a pété les plombs.
        https://observatoiredumensonge.com/2014/01/21/ca-casse-a-lelysee/

        1. là aussi, c’est un scandale d’état ! et la trierweiller aurait dû partir en taule ! cette espèce de parvenue qui se permet de casser des objes historiques d’une valeur inestimable…! c’est pas seulement une piqûre qu’elle aurait dû subir, mais, en prime, une bonne branlée et…le remboursement intégral de la casse ! pétasse !

  37. Macron, Philippe,, Collomb et leur bande peuvent prétendre aller gouverner dans des républiques bananières : là où est leur place. Bien qu’ici avec les veaux, ils soient assez peinards et peuvent continuer leur petit commerce en enfumage.

  38. Il faudrait plutôt auditionner Macron, sans lui tout cela n’existerait pas mais en attendant il faut virer l’incapable Collomb.

    1. @ Patrick Abecassis
      Collomb doit être viré, certes.. Mais qui, selon vous, l’avez nommé et qui, aussi, était au courant dès le 2 mai ? Et qui a employé Benalla ? Macron, que je sache, pardi ! Conclusion ?

      1. Que dit justement mon commentaire que je vous remets pour lecture : Il faudrait plutôt auditionner Macron, sans lui tout cela n’existerait pas. En plus dans l’article tout est clairement écrit. Conclusion : apprenez à lire !

        1. @ Patrick Abecassis
          À mon avis, la personne à laquelle vous vous adressez laissait entendre qu’il ne fallait pas que virer Collomb mais également Macron après audition, ce que d’ailleurs les députés LREM refusent aux dernières nouvelles et sauf erreur. Elle a pris un raccourci, me semble-t-il.

          1. Merci de relire mon commentaire puisque que j’y incrimine Macron… Et je vous remets donc mon commentaire : « Il faudrait plutôt auditionner Macron, sans lui tout cela n’existerait pas mais en attendant il faut virer l’incapable Collomb. »

      2. c’est macron qu’il faut virer ! président par défaut, élu par magouilles et tricheries ! IL N’EST PAS mon président !

  39. Qui a embauché Benalla ? Qui est son patron ? C’est donc lui le seul responsable et là on va voir comment presse, justice et autres sont aux ordres du pouvoir.

  40. Allo l’Élysée ? Macron ne répond plus ! Il est ou le roi de la com ? Porté disparu visiblement.

  41. Cette affaire met en exergue toute l’arrogance du premier cercle auprès de Macron transformé en roi Jupiter et un gouvernement faible tremblant devant sa seigneurie. Sinon tout va bien !

    1. On ne voit pas comment le cours paisible des choses pourrait se poursuivre sous Macron 1er désormais bien atteint par le scandale, après ceux de Ferrand et autres délmissionés .

  42. Circulez, il n’y a rien à voir dans la république exemplaire. Non mais ! Juste quelques barbouzes, juste quelques passe-droits…

  43. imaginons une seconde cette affaire sous Sarkozy…. Là nos TV seraient en table ronde permanente, exigeant des mesures, etc… Macron lui c’est SUPER Fouquet’s, il a tous les droits.

  44. Je l’avais écris dès son élection avec Macron ce sera la république exemplaire, plaire et patapouf. Cela aura tenu à peine plus d’un an. Déjà le naufrage…

    1. Cron-cron a disparu ? Avec mémé ? Ben oui, ils sont partis en vacances sur un voilier « la Méduse »…paraît que la Méduse a fait naufrage et que Cron-Cron et mémé sont à bord d’un radeau… allo! les garde côtes ?

  45. L’affaire Benalla n’est le début ! Beaucoup d’autres « casseroles » qui sont pour le moment cachées par ce gouvernement vont revenir à la surface.
    Allez les bleus !
    L’affolement est général au sein de l’Élysée !
    Soit Macron vire au moins Collomb soit son gouvernement va sauter.
    Elle est belle la République exemplaire !!!

  46. Macron avait promis qu’avec lui la France allait changer. Alors il tient ses promesses en faisant mieux que ses prédécesseurs en installant la France des barbouzes…

  47. La comédie continue après Mazarine, après la casse à l’Élysée par Trierveiler, après l’épisode Hollande rue du Cirque, voici le temps d’Alexandre. Merci pour votre article épatant !

  48. Un de la gendarmerie qui, déguisé en policier matraque un manifestant même à terre, c’est loin d’être un fait divers.
    Le pire c’est que Macron ne manifeste aucune indignation !
    Pourquoi ce traitement de faveur ? Que sait Benalla sur le Président ? C’est donc bien un scandale d’État

  49. Enfin……., Laurent Wauquiez estime que c’est la stature présidentielle d’Emmanuel Macron et la fonction qui sont atteintes. « C’est un désastre pour l’autorité du président; sa parole est durablement discréditée », juge-t-il.

  50. Incontrôlables, violents, intouchables : les 7 racailles de l’Elysée
    Source [Valeurs actuelles] Yassine Belattar, M’jid El Guerrab… Et maintenant Alexandre Benalla. La liste des proches de Macron cités au registre des faits divers s’allonge dangereusement.
    Il fallait écouter Emmanuel Macron déclamer sur l’exemplarité en politique au cours de la campagne présidentielle. « Comment peut-on incarner l’Etat, l’autorité, donner des leçons à tout le monde, en expliquant ce qu’ils devraient être, ce qu’ils n’ont pas fait, ce qu’ils auraient mieux fait quand même, parfois même dans le mépris de nos concitoyens », demandait ainsi l’ancien ministre, en visant ses rivaux de droite dont Nicolas Sarkozy, dans son premier grand discours prononcé depuis son départ du gouvernement, « et envisager qu’en s’étant rendu coupable de telles fautes, on peut accepter dans nos pratiques, de continuer d’aller devant les Français, de leur dire qu’on sera le garant de nos règles, qu’on représentera le pays. Ce n’est plus possible ! »
    Depuis, le candidat En Marche, élu au sommet du pouvoir et visiblement frappé d’amnésie, a pourtant multiplié les associations de « malfaiteurs ». Dans la famille des 7 racailles du président, il est désormais inutile de présenter Alexandre Benalla, au cœur du scandale depuis que Le Monde a révélé, mercredi, vidéo à l’appui, que ce « chargé de mission » à l’Elysée, équipé d’un casque noir à visière des forces de l’ordre, a molesté une femme, puis tabassé un homme à terre lors d’une manifestation, à Paris, le 1er mai dernier, avant de s’éclipser par peur d’être identifié.
    A l’époque, ce proche collaborateur de Macron (ils ont skié ensemble dans les Pyrénées, en décembre), en fait chargé de sa sécurité mais en congé ce jour-là (!), avait été suspendu deux semaines, puis recasé au Château… sur décision du chef de l’Etat. En douce. Dans le feutré. Ni vu, ni connu. Par le passé, le garde du corps avait déjà agressé un journaliste et un militant communiste, menacé un commissaire de police et même provoqué un accident de voiture avant de tenter de s’enfuir. L’adjoint au chef de cabinet du président (c’est son titre !) était pourtant chargé, il y a encore quelques jours, d’organiser… les vacances du couple Macron au fort de Brégançon.
    Au moment du passage à tabac, le voyou présidentiel était accompagné d’un autre homme, Vincent Crase, employé de La République en marche et parfois mobilisé par l’Elysée, qui lui a infligé la même sanction dérisoire avant de mettre fin à leur collaboration. Son acolyte est toujours aujourd’hui salarié du parti de la majorité. Encore présent dans le bus des Bleus, lors de la parade sur les Champs-Élysées, Alexandre Benalla « n’a tapé personne », a ironisé le président de la Fédération française de football Noël Le Graët.
    Plus drôle encore, le porte-parole de la présidence Bruno Roger Petit a fini, après de longues heures de silence, par assurer, ce jeudi matin, que « cette sanction est la plus grave jamais prise contre un chargé de mission travaillant à l’Elysée ». Pas de quoi convaincre le parquet de Paris, qui a ouvert ce jour une enquête préliminaire des chefs de violences par personne chargée d’une mission de service public, usurpation de fonctions et usurpation de signes réservés à l’autorité publique.
    Dans le gang des gros bras, Emmanuel Macron a aussi compté dans son entourage un certain Makao, passé des ors de la République au canapé de… Jawad Bendaoud, hébergeur des terroristes du 13 Novembre. Dans une vidéo, diffusée sur Snapchat, en juin, le colosse de 2,13 mètres joue au jeu vidéo FIFA avec « le logeur de Daech ». Ce garde du corps, qui escortait l’impétrant d’En Marche, était même invité à l’Elysée et posait tout sourire avec son « chef », deux jours… avant la soirée pyjama. Une proximité inquiétante que la présidence a toujours refusé de commenter.
    LA SECURITE DES FRANÇAIS EST TROP SERIEUSE POUR LA LAISSER AUX MAINS DES IRRESPONSABLES QUI NOUS GOUVERNENT.
    QUESTION: QUE DIT LA DROITE MOLLE SUR CE SUJET ???

    1. c’est vrai , je l’avais oublié ce Makao , incroyable aussi et personne de nos journalistes , n’a rien dit !!!

  51. Bravo pour votre article très documenté et très intéressant. C’est du vrai travail de journaliste.

    1. HAHAHA, UN PETIT SOURIRE AMICALE…mAIS AU CANADA , J AI LUE QUE LE GRAND FRANCOIS HOLLANDE ETAIT PRET A SE REPRESENTER… HAHAHA ENCORE MIEUX…PAUVRE FRANCE ..,.. POUR MOI MES IDEES N ONT JAMAIS CHANGER, … PEUT ETRE A L AVENIR , MAIS S AURA -T IL TROP TARD ,, BELLE PENSEE A MA FRANCE ET A VOUS

Laisser un commentaire