50 nuances de Macron XXXVII


POLITIQUE ET PSYCHIATRIE.

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

50 nuances de Macron

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre XXXVII

POLITIQUE ET PSYCHIATRIE.

Des exemples nombreux se multiplient d’une dérive totalitaire de ceux qui détiennent les clefs du pouvoir! Une pente dangereuse s’amorce pour notre pays que l’on tente de transformer au prix de méthodes assez contestables, l’autorité use et abuse d’une forme qui rappelle la propagande et la dictature de régimes non-démocratiques: bien-pensance, langue de bois, pensée unique fleurissent dans les médias, pèsent sur les esprits et créent un malaise, une fracture entre le pouvoir des nantis et un peuple qui renâcle devant des mesures non souhaitées, un peuple « réfractaire » à toute pression psychologique.
A force de cadrer-recadrer une gestion politique chaotique et défaillante, d’imposer des choses incompréhensibles et contraires au bon sens, l’impression de désordre s’accroit auprès du public, car à trop vouloir forger de force les opinions, le pouvoir désoriente les personnes, on parvient à l’hystérisation de tout débat entre les citoyens qui se transforme en lynchage médiatique (exemple flagrant l’indécente polémique Zemmour et Sy montée de toute pièce, vulgaire tentative de mise à mort d’un opposant qui vise à bâillonner une parole libre échappant au formatage officiel) le citoyen refuse de participer à une mascarade déshonorante, à un procès de type stalinien que l’on essaie de mettre en place par une grossière manipulation d’état, chaque citoyen luttant pour préserver son libre-arbitre et sa liberté de conscience! La quête d’un bouc-émissaire chargé de tous les crimes appartient à l’ancien monde et c’est l’apanage des sociétés arriérées, ne convient-il pas de lutter contre l’ensauvagement et contre le cannibalisme des barbares!

Observatoire du MENSONGE

Faîtes un don

€5,00


Face à un autoritarisme maladroit, l’impatience du pays des droits de l’homme croit générant conflits et crises répétitives, l’exécutif commet de lourdes erreurs par une évaluation trop superficielle des problèmes à résoudre, de la confusion et de l’improvisation naissent le chaos et le désordre et l’impression d’échec et cette faiblesse accrédite défiance et perte de confiance!
Un pouvoir fragilisé par des scandales peu glorieux (affaires d’été, affaires d’état sortes de romans à tiroir) recourt à des manoeuvres si contradictoires qu’il semble sur le point de perdre tout contrôle sur la vie réelle, ces pratiques politiciennes appartiennent au passé et augurent mal de l’avenir (polices parallèles chargées de basses oeuvres et de secrets inavouables)
Autre exemple d’une stratégie non moins déplorable qui bafoue les règles d’un pays démocratique (mêmes méthodes, mêmes pratiques vulgaires utilisées par une justice aux ordres contre les dissidents dans l’ancienne Union Soviétique) la récente tentative plutôt surréaliste d’assimiler un opposant politique à un déséquilibré en demandant une expertise psychiatrique à son encontre et pourquoi pas l’embastiller sans autre forme de procès!
Le peuple saura-t-il reconnaître les siens, silence assourdissant des cathédrales de la politique!!
S’agit-il d’une maladresse individuelle, d’un dysfonctionnement coupable et résiduel on ose l’espérer tant l’affaire est sérieuse! Un régime faible commet des erreurs, un homme politique d’envergure doit savoir les réparer au plus vite!
L’Europe devra elle aussi se soumettre à la volonté des peuples souverains ou disparaître dans les ténèbres, mais ça c’est une autre histoire!

à suivre

Jean-Marie Pieri

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Rejoignez 11 805 autres abonnés

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 LECTEURS et plus de 50 auteurs qui contribuent au succès du 1er site de l’opposition en France 

Avec La Semaine du MENSONGE: recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Merci à tous ceux qui nous suivent, partagent et nous soutiennent !

À tous nos lecteurs,

Vous voulez comme nous restés informés et libres ? Alors protégez l’Observatoire du MENSONGE en le soutenant par un don ! Notre survie dépendra de vos dons, de 5 € en moyenne. Nous écrivons ici tous les jours et nous savons que vous êtes de plus en plus nombreux à nous lire, alors c’est le moment d’agir aujourd’hui. Faîtes un don !

€5,00

Publicités

2 commentaires

  1. Avec ce qui vient de se passer chez Mélenchon, on ne peut que constater que nous sommes bien en dictature. Macron veut faire taire ses deux seuls opposants par la justice. Le Pen et Mélenchon sont désormais en mauvaise posture et il n’y a plus d’opposition en France.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.