50 nuances de Macron XLV


DÉMOCRATURE SANS ÂME.

Nous aimons la liberté de publier.
Attention ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas
 
Observatoire du MENSONGE 

50 nuances de Macron

Par Jean-Marie Pieri

Chapitre XLV

DÉMOCRATURE SANS ÂME.

Détestable spectacle offert aux yeux du monde, sale affaire d’une déconfiture programmée de la République Française, ce colosse aux pieds d’argile se révèle incapable d’amorcer un quelconque dialogue avec le peuple descendu dans la rue! Le tigre de papier menace des citoyens qui tentent d’exprimer leur souffrance d’où malaise et sentiment d’injustice! La crise, la fracture sont là dans ce refus d’écouter!
Ces subterfuges sont ressentis comme des manoeuvres pour ne pas répondre à ceux qui souffrent, écrasés par le mépris d’une oligarchie toute puissante! Toute initiative de la main tendue est raillée par la caste et de ce fait la tentation d’une répression des faibles provoque la colère et la déception! Une réponse disproportionnée sous prétexte de rétablir l’ordre ne trompe personne et ne règle pas les problèmes, c’est le constat qui s’impose de cet acte IV des gilets jaunes!
La fraction dominante peut- elle se contenter de ruses si médiocres, de pièges si grossiers qui sentent l’embrouille vulgaire à une lieue, quand sa survie et son honneur sont en cause. Un changement radical d’altitude s’impose!

Vous aimez ? Alors participez !

Sans votre aide le site ne pourra pas continuer...

€5,00


Des déclarations affolantes du style « le monstre échappant à tout contrôle, les chemises brunes  » ou toutes réflexions si indignes venant des laquais du pouvoir ne peuvent que renforcer la colère des citoyens exaspérés, ce mur de l’argent existe et ce monstre froid, lui est bien réel, un monstre fait de cruauté, un monstre d’hypocrisie, d’incompétence obtuse (arrogance, incompréhension), ces provocations réitérées risquent de transformer les gilets jaunes en « gibets jaunes du désespoir », pourquoi verser inutilement de l’huile sur le feu en instaurant un asile de fous!
Doit-on parler d’aveuglement et d’irresponsabilité au niveau des rouages de l’Etat, ou de crise au sommet, l’état major ne change pas en dépit des erreurs dommageables à l’esprit et à la vertu républicaine, fonctionnaires soumis et engoncés dans leurs uniformes d’opérette se trémoussent devant les caméras dans un déni total, cette parodie d’une gestion de l’autorité publique d’un état major mexicain est peu convenable et ressemble à une trahison de l’idéal républicain, cette comédie prêterait à sourire si la situation n’était pas aussi tragique!
Une phrase de Gide tirée des « Caves du vatican » reste d’actualité:  » Etat Moloch, état économique » qui ne se soucie que de dévorer ses enfants, héritage d’une révolution dévoyée et vidée de sens! Effet boomerang de 80% de la population qui demande des comptes!
L’état nation phagocyté par la lèpre d’une énarchie franc-maçonne national- socialiste (pas populiste celle-là, mais bien progressiste) s’est transformé par cooptation du servage européen (PCUS et vieux rêve nazi unissez-vous) en secte malfrat- mondialiste, club de l’odieuse tyrannie qui impose ses caprices idéologiques les plus fous au peuple qui naturellement rejimbe!
La compassion, cette intelligence du coeur d’un grand chef d’Etat on l’attendait, on l’espérait (que d’occasions ratées ou gaspillées!) mais elle n’est jamais venue, le dédain par contre a été diffusé jusqu’à plus soif! L’abrogation de l’ISF, vous pouvez toujours courir, mangez de la brioche!
Ce manque d’humanité est tragique, il agace le bon sens populaire, faut-il le déplorer en décelant ici l’ombre d’une médiocrité diabolique qui verrouille le pays, la présence d’un vice à peine caché au niveau de l’exécutif devient aveuglante et pourtant l’énigme reste entière!
La République peut-elle tolérer plus longtemps de tels conflits sans se renier et sombrer dans un chaos mortel, hélas le désordre ne vient pas du peuple, mais de ses dirigeants inattentifs (euphémisme) la sagesse d’un homme d’état de haute volée s’exprime dans la mesure, la tolérance et la droiture, la défense des faibles et des démunis, fuyez la suffisance du parvenu, cette vulgarité subalterne et insolente compromet l’édifice républicain!
La gestion des ressources et des richesses doit-être rigoureuse, juste et honnête et la probité avec la compétence restent l’unique moteur d’une administration responsable!
Un supplément d’âme au niveau de l’état, voilà ce qu’attendent les citoyens et non pas un supplément de taxes mortifères qui ruinent la paix civile et le contrat social, le siècle des lumières ne doit pas céder la place à un siècle des ténèbres d’une autocratie obscurantiste, revenons à des considérations plus concrètes, à des réformes qui assurent le bien- être des citoyens, assez de plans sur la comète et autres fadaises technocratiques sur la planète Mars pour rester poli! Plus de simplicité et moins d’esbroufe ne nuisent pas!

à suivre

Jean-Marie Pieri

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Jean-Marie Pieri pour Observatoire du MENSONGE

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

Recevez gratuitement chaque samedi matin par mail les articles publiés dans la semaine

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Faire un don

Pour aider le site à poursuivre…

€5,00

Publicités

Un commentaire

  1. Libérale « progressiste » comme dans _Soleil vert avec des camions bennes pour évacuer les « indigents » qui cherchent à manger . Tout y est ! des cliniques pour partir « euthanasié » , des « crèves la faim » , des « rupins » , quartiers sécuritaires …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.