La couverture médiatique générale sur Trump était négative à 90 % en 2018


Pour faire taire les gens, on les catalogue d’extrême droite et d’être forcément racistes, ce qui est évidemment faux et pose un grave problème quand notre société est en danger.

  Nous avons le plaisir et l’honneur de pouvoir publier ici Pamela Geller,
Rédacteur en chef, éditeur, auteur du rapport Geller, FATWA : Hunted in America.

La couverture médiatique générale sur Trump était négative à 90 % en 2018

Par Pamela Geller

Par Kathryn Blackhurst | Lifezette

Selon un rapport publié mardi par le Centre de recherche sur les médias (MRC), trois grands médias grand public ont offert une couverture négative à 90 % du président Donald Trump et de son administration pendant leurs bulletins de nouvelles du soir en 2018.
Ce n’est un secret pour personne que les journalistes et les experts des médias grand public n’ont pas été ravis par l’administration Trump – et le président s’insurge souvent contre les « faux médias » et leur couverture biaisée.
Mais MRC a écouté et analysé les bulletins de nouvelles du soir de réseaux soi-disant impartiaux – ABC News, CBS News et NBC News – et a trouvé que la couverture était  » incessamment hostile  » au milieu du premier mandat de Trump.
« Au milieu du premier mandat de Donald Trump, l’hostilité évidente des médias de l’establishment ne montre aucun signe de relâchement, mais les sondages montrent que cette couverture négative n’a eu aucun impact perceptible sur l’attitude du public envers le président « , écrit dans son rapport Rich Noyes, directeur de recherche à la MRC.
Noyes a noté qu’environ 23 millions de personnes regardaient ces bulletins de nouvelles chaque soir.
Environ 28 pour cent de tout le temps d’antenne a été consacré à la couverture de l’administration de Trump en 2018, pour un total de 87 heures, contre 99 heures en 2017.
« Le ton de la couverture reste sans cesse hostile : 90 pour cent négatif, contre seulement 10 pour cent positif (sans compter les déclarations neutres), ce qui correspond à la mauvaise presse historique que nous avons documentée en 2017 « , écrit Noyes.
Au cours des deux dernières années, la couverture négative des bulletins de nouvelles du soir a varié de 82 % en avril 2017 à 96 % en février 2018.

Observatoire du MENSONGE

Faîtes un don

€5,00


Les réseaux se sont concentrés sur cinq sujets clés pour la moitié de leur couverture de Trump : l’enquête en cours du conseiller spécial Robert Mueller sur les allégations de collusion russe ; les politiques du président en matière d’immigration ; le processus de confirmation litigieux du juge Brett Kavanaugh à la Cour suprême ; la crise nucléaire en Corée du Nord ; et les controverses entourant Michael Cohen, ancien avocat Trump et les paiements secrets d’argent.
Connexe :Trump face à 92 % de couverture médiatique négative, selon une étude de la MRC
Quatre-vingt-dix-huit pour cent de la couverture de la sonde russe était négative, 94 pour cent des segments de la politique d’immigration étaient négatifs, 84 pour cent de la couverture de confirmation de Kavanaugh était négative, 80 pour cent de la couverture des épreuves de force en Corée du Nord était négative, et 99 pour cent de la couverture des dramatiques Cohen était négative.
Les trois réseaux au total, en décembre, ont consacré 67 minutes de la soirée à la fermeture partielle du gouvernement qui a commencé à la fin du mois.
Et il n’est pas surprenant que 97 pour cent de cette couverture ait dépeint négativement la façon dont Trump a géré la fermeture et sa demande de 5 milliards de dollars en fonds pour le mur frontalier.
« L’élite médiatique est clairement entrée dans la mêlée politique pour faire la guerre à ce président. Mais ont-ils accompli quelque chose de plus que de cimenter leur réputation de partisans politiques, pas de journalistes objectifs ? » Noyes a écrit.
Trump lui-même a pris l’habitude de Twitter le lundi pour dénigrer les « fausses nouvelles » des médias, en écrivant, « The Fake News devient de plus en plus fou et malhonnête chaque jour. C’est incroyable de voir que certaines personnes qui me couvrent, et l’énorme succès de cette administration, ont vraiment disparu MAD ! Leur faux reportage crée colère et désunion. Prenez deux semaines de congé et revenez reposé. Du calme ! »

LA VÉRITÉ DOIT ÊTRE DITE
Votre contribution soutient le journalisme indépendant
Veuillez prendre un moment pour y réfléchir. Aujourd’hui plus que jamais, les gens lisent le rapport Geller pour des nouvelles qu’ils n’obtiendront nulle part ailleurs. Mais les recettes publicitaires ont pratiquement disparu. Google Adsense est le monopole de la publicité en ligne et ils nous ont bannis. Des géants des médias sociaux comme Facebook et Twitter ont bloqué et interdit nos comptes. Mais nous n’installerons pas de mur de paiement. Parce que le monde libre n’a jamais eu autant besoin de journalisme indépendant.
Tous ceux qui lisent nos reportages savent que le rapport Geller couvre les nouvelles que les médias ne couvriront pas. Nous ne pouvons pas faire notre rapport novateur sans votre soutien. Nous devons continuer à rendre compte du djihad mondial et de la guerre de la gauche contre la liberté. Les contributions de nos lecteurs rendent cela possible.
Le journalisme d’investigation indépendant de Geller Report prend beaucoup de temps, d’argent et de travail acharné à produire. Mais nous le faisons parce que nous croyons que notre travail est essentiel dans la lutte pour la liberté et parce que c’est aussi votre combat.

Pamela Geller

Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Pamela Geller pour GELLER REPORT

*************************************************
NDLR : ici en France c’est le contraire avec au moins 90% des médias qui soutiennent le président Macron !!!

♥ Retrouvez-nous sur FACEBOOK en cliquant ICI

Inscrivez-vous gratuitement pour nous SUIVRE

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié(e) par email des nouvelles publications.

Minute du MENSONGE 61
La liberté de penser s’arrête là désormais. Là où ce gouvernement nous manipule sans arrêt et sans vergogne !

Le chant des sans-parti
On recherche activement l’opposition disparue partie sans laisser de traces…

“Tous ceux qui luttent aujourd’hui contre l’intégrisme seront demain les artisans de la démocratie, parce que celle-ci est la seule véritable alternative au programme islamiste.” Alexandre Adler

Texte original:

Mainstream Media Coverage of Trump Was 90 Percent Negative in 2018

By Kathryn Blackhurst | Lifezette Tuesday

Three key mainstream media outlets offered 90 percent negative coverage of President Donald Trump and his administration during their evening newscasts in 2018, according to a report released Tuesday by the Media Research Center (MRC).
It’s no secret that mainstream media reporters and pundits haven’t been thrilled with the Trump administration — and the president often rails against the “fake news media” and their biased coverage.
But MRC listened to and analyzed evening newscasts from purportedly unbiased networks — ABC News, CBS News and NBC News — and found the coverage to be “incessantly hostile” midway through Trump’s first term in office.
“At the midpoint of Donald Trump’s first term, the establishment media’s obvious hostility shows no signs of relenting, but polls show this negative coverage has had no discernible impact on the public’s attitudes toward the president,” Rich Noyes, MRC research director, wrote in his report.
Noyes noted that roughly 23 million people watched these newscasts each evening.
Approximately 28 percent of all airtime was devoted to covering the Trump administration in 2018, for a total of 87 hours — down from 99 hours in 2017.
“The tone of coverage remains incessantly hostile: 90 percent negative, vs. just 10 percent positive (excluding neutral statements), matching the historically bad press we documented in 2017,” Noyes wrote.
The evening newscasts’ negative coverage over the last two years ranged from 82 percent negative in April 2017 to 96 percent negative in February 2018.
Although the networks offered unrelentingly negative Trump coverage last year, the president’s approval rating rose slightly, from 40 percent to 42.7 percent from 2017 to 2018, according to the RealClearPolitics average.
MRC determines the media’s negative spin by analyzing evaluative statements made solely by purportedly non-partisan reporters, anchors or experts.
The evening newscasts’ negative coverage over the last two years ranged from 82 percent negative in April 2017 to 96 percent negative in February 2018.
The networks zeroed in on five key topics for half of their Trump coverage: special counsel Robert Mueller’s ongoing probe into allegations of Russian collusion; the president’s immigration enforcement policies; Supreme Court Justice Brett Kavanaugh’s contentious confirmation process; the North Korean nuclear crisis; and the controversies surrounding former Trump lawyer Michael Cohen and the hush money payments.
Related: Trump Faced 92 Percent Negative Media Coverage, MRC Study Shows
Ninety-eight percent of the Russia probe coverage was negative, 94 percent of the immigration policy segments were negative, 84 percent of the Kavanaugh confirmation coverage was negative, 80 percent of the North Korea showdown coverage was negative, and 99 percent of the Cohen drama coverage was negative.

The three networks in total, in December, spent 67 minutes of evening coverage on the partial government shutdown that began late that month.
And it’s no surprise that 97 percent of that coverage negatively portrayed Trump’s handling of the shutdown and his demand for $5 billion in border wall funding.
“The media elite have clearly waded into the political fray to wage war against this president. But have they accomplished anything beyond cementing their reputation as political partisans, not objective journalists?” Noyes wrote.
Trump himself took to Twitter on Monday to bash the “fake news” media, writing, “The Fake News gets crazier and more dishonest every single day. Amazing to watch as certain people covering me, and the tremendous success of this administration, have truly gone MAD! Their Fake reporting creates anger and disunity. Take two weeks off and come back rested. Chill!”

THE TRUTH MUST BE TOLD
Your contribution supports independent journalism
Please take a moment to consider this. Now, more than ever, people are reading Geller Report for news they won’t get anywhere else. But advertising revenues have all but disappeared. Google Adsense is the online advertising monopoly and they have banned us. Social media giants like Facebook and Twitter have blocked and shadow-banned our accounts. But we won’t put up a paywall. Because never has the free world needed independent journalism more.
Everyone who reads our reporting knows the Geller Report covers the news the media won’t. We cannot do our ground-breaking report without your support. We must continue to report on the global jihad and the left’s war on freedom. Our readers’ contributions make that possible.
Geller Report’s independent, investigative journalism takes a lot of time, money and hard work to produce. But we do it because we believe our work is critical in the fight for freedom and because it is your fight, too.

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE en vous inscrivant GRATUITEMENT à

parution chaque samedi

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous soutenir

€2,00

2 commentaires

  1. L’objectivité est à ce prix : Le peuple doit payer et encore payer pour ne pas subir la propagande gaucho-médiatique. Il en va de même pout tous. Du sport à la politique, en passant par la vie privée, les médias s’auto-proclament détenteur de la vérité et pire, de la morale. Je voudrais bien participer à toutes ces initiatives salutaires, mais voilà, je n’en ai pas les moyens. Il est possible qu’un jour, les peuples éliminent physiquement cette gangrène : Ce serait bien la seule issue !…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.