Bienvenue au club de la liberté de ne plus penser..


Avec Macron, la liberté est en marche arrière toute…

Bienvenue au club de la liberté de ne plus penser..

Par Alexandre Goldfarb

La méthode socialiste employée est invariable : crier au loup, évoquer la panne de l’ascenseur social, hurler au racisme et à l’antisémitisme*** même si les socialistes en sont les plus responsables quand ils sont au pouvoir, injurier ceux qui osent critiquer, les traiter de racistes, et opposer la France en deux camps comme l’a fait Macron depuis l’été 2018, d’un côté les progressistes et de l’autre les populistes, les bons et les méchants, sans oublier les commémorations pour faire pleurer dans les chaumières pendant que l’on reparle invariablement des exactions du samedi dues aux Gilets jaunes, alors que toute personne se trouvant sur place pourra vous confirmer que cette affirmation est totalement fausse… Sans oublier de nous bassiner avec le retour des djihadistes en France. Imagine-t-on un seul instant le gouvernement après l’armistice de 1945 inviter les nazis parce qu’ils seraient Français à revenir vivre tranquillement ? NON alors là c’est pareil !

Le remaniement du 31 mars 2019 vu par les médias français – sic- « il s’agit d’une ouverture au centre et libérale de la part de Macron ». Pourtant quand on regarde de près le pedigree des nouveaux ministres, il faut constater qu’il s’agit bel et bien d’une fermeture totale et très à gauche. L’un est co-fondateur de Terra Nova, l’autre est une PS pure et dure et la troisième était l’économiste de Juppé avant d’être en marche. Tous sont du premier cercle macroniste.

Je crains au vu de l’indifférence générale que nous bouffions du Macron pendant quelques années encore… Le roi et ses bouffons nous pourrissent la France parce qu’ils ne sont pas à la hauteur de la situation tout simplement..
C’est pourtant totalement indigeste.
Les jaunes se sont fait avoir comme des bleus !
Nouveau slogan : « touche pas à mon Macron » slogan agréé par les médias français, quasiment tous de gauche, progressistes, marxistes et qui nous font une propagande infernale et scandaleuse franchement insupportable.
Avis à veux qui ne font que répéter ce qui est dit dans les médias et qui consiste à vous enfumer totalement… Je croyais qu’avec Mitterrand, les gens auraient compris ce qu’est la dialectique utilisée à outrance et j’avoue que je me suis trompé puisque cela n’a fait qu’empirer. Avec Macron on retrouve le stalinisme dans toute sa splendeur, il nous manque un Soljenytsine pour s’opposer à ce goulag mental… mais il n’est pas prêt d’arriver ici en France, pays de veaux, de gogos et bobos car tout cela rime avec collabo.

« Bienvenue au club de la liberté de ne plus penser. »

« La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait ».

Alexandre Goldfarb

Président fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE

N’oubliez pas de voter le 26 mai 2019 pour dire STOP à Macron !!!

Petite devinette :
Quelle est la danse des politiques ?
Alors…
C’est bien entendu la valse !
Et c’est aussi vrai pour les gens qui sans aucun état d’âme peuvent adorer une personne sur laquelle ils crachaient volontiers quelques temps auparavant.
Je suppose que vous voulez des exemples ?
En voici deux parmi tant d’autres : Poutine qui était infréquentable est devenu une sorte de sauveur… Mediapart dont le patron, Edwy Plenel, lui n’a pas pourtant pas changé de logiciel, depuis qu’il a révélé des conversations de Benalla est devenu un super type encensé ici et là.
« C’est la valse de l’amnésie collective. »

*** A propos de l’antisémitisme : d’abord confondre racisme et antisémitisme est un non sens que la propagande a toujours utilisé pour justement tout mélanger et minimiser l’antisémitisme. Ce dernier selon la doctrine socialiste en vigueur serait lié à la panne de l’ascenseur social et à la politique israélienne. Curieux amalgame qui ne choque pas finalement la bien-pensance, trop occupée à protéger ses prérogatives.
Le racisme comme son nom l’indique est dirigé contre une race pas contre une religion.
Mais c’est bien pratique pour véhiculer l’idéologie systématique dans TOUS nos médias. Quelle hypocrisie de retrouver tant de gens embrumés par cette propagande, il n’est pas rare d’entendre des Juifs parler contre Israel et sa politique : leur aveuglement politique est leur certitude absolue !
Les politiques français -d’aujourd’hui – ont tous de bons amis Juifs mais comme -hier et avant – sont tous pro arabes donc – mot à la mode – antisionistes… Dire qu’on est antisioniste c’est la version soft d’antiJuif !
Contrairement à ce qui est répandu, l’Histoire le montre suffisamment bien, la gauche est TRADITIONNELLEMENT antisémite depuis que le théoricien du socialisme à écrit en 1848 un livre carrément antijuif, je parle de Proudhon. Même à cette époque Karl Marx avait pris ses distances avec Proudhon le jugeant trop antiJuif !!! Je vous cite une phrase de Proudhon dans ses carnets le 26 décembre 1947 : « le Juif est l’ennemi du genre humain. Il faut renvoyer cette race en Asie ou l’exterminer… Par le fer, par le feu ou par l’expulsion il faut que le Juif disparaisse ». Puis la France pro arabe depuis toujours s’est mise à la page et est devenue officiellement antisioniste… Je vous invite à vous rendre sur le site du Quai d’Orsay, site officiel, où un seul pays depuis Juppé ministre des Affaires Etrangères doit officiellement partager avec une entité qui n’est pas un pays ! DU JAMAIS VU ! La gauche a découvert grâce à l’antisionisme sa couverture pour être ce qu’elle a toujours été : antisémite.
Je rappelle aussi que dès octobre 2015, la chaîne BFM TV avait fait disparaître un pays de ses cartes du Moyen-orient et je vous laisse deviner lequel…
La gauche a découvert grâce à l’antisionisme sa couverture pour être ce qu’elle a toujours été : antisémite.

L‘élection pour le Parlement européen n’ayant pas lieu à NOEL ni à PAQUES, les résultats risquent d’être favorables au gouvernement qui bénéfice d’une campagne médiatique colossale et visiblement sans personne en face pour s’opposer… Pourtant il existe une loi électorale sur le temps d’antenne et le Président Macron utilise les médias pour faire une campagne politique sous le prétexte fallacieux d’un débat qui n’en est pas un, et n’en a jamais été un !

La France n’étant pas assez grande pour lui, le Président va exporter son enfumage à toute l’Europe : cela commence par une lettre puis se poursuivra par un grand débat… Ce que fait ce Président c’est #nousprendrepourdescons

Un moment difficile pour la gauche progressiste dans le monde et plus particulièrement pour sa branche française.
Trump a été blanchi de l’accusation de collusion avec la Russie de Poutine pendant sa campagne électorale.
Battisti lui a avoué qu’il était bien le criminel dans les 4 crimes que lui reprochait la justice italienne.
Ces deux affaires sont deux camouflets en pleine poire de ladite gauche.
Cette gauche qui voyait officiellement en Trump un tricheur et un comploteur et en Battisti un ange injustement accusé.
Cette gauche se retrouve en porte-à-faux une fois de plus mais les médias dans ce cas se sont montrés d’une rare discrétion sur ces deux faits.
Là encore si nous avions une opposition digne de ce nom nous l’aurions entendu mais hélas et comme d’habitude c’est le silence radio qui prévaut !

Enfin la perle du moment est due au nouveau Ministre Porte-parole du gouvernement :
A 12 siècles près quand Sibeth Ndiaye cite « je ne crois que ce que je vois » attribuant cette citation à Saint Thomas Thomas d’Aquin ené en 1225 en Italie !!!… Elle confond avec Thomas un des 12 apôtres de Jésus…
Effectivement son manque de culture reflète son image : la réalité la voici… « Je ne crois que ce que je vois  » c’est ne croire que si l’on a des preuves tangibles.
Thomas, absent lors d’une apparition de Jésus après sa mort, ne croit pas les autres apôtres lorsqu’ils lui témoignent de sa résurrection. Thomas réclame des preuves tangibles : voir et toucher les stigmates sur le corps de Jésus.
Donc il s’agit d’un autre Thomas que celui cité par une ministre, excusez du peu !

Pour nous suivre cliquer sur le lien ci-dessous :

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié(e) par email des nouvelles publications.

Nouveau : offrez vous le livre exclusif de Daniel Desurvire en téléchargement sur Amazon pour seulement 1,50 en cliquant sur l’image et soutenez ainsi Observatoire du MENSONGE

Le livre version papier c’est ICI au prix exceptionnel de 15,86 €  – 446 pages –

COMMENTAIRES:

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.
Votre adresse mail ne sera pas publiée et vous pouvez signer de votre nom ou d’un pseudo.

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE en vous inscrivant GRATUITEMENT à

parution chaque samedi

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous soutenir

€2,00

Minute du MENSONGE #65
Les responsables sont les coupables et les coupables sont ceux qui sont au pouvoir.

Le chant des sans-parti
On recherche activement l’opposition disparue partie sans laisser de traces…

  L’opposition c’est ICI et nulle part ailleurs !!!

8 commentaires

  1. A l’image de son patron, cette ministre Ndiaye ne fait que du vent et est en plus d’une rare vulgarité. Macron c’est du socialisme et rien d’autre.

    J'aime

  2. Ben voilà, à faire de fausses alertes, on n’est pas pris au sérieux le jour où le danger est vraiment là : Moralité  » à force de crier au loup  » on risque de ne plus être écouté ! Depuis toujours, le loup est considéré comme un animal dangereux, synonyme de peur au cours des siècles passés.
    L’expression  » crier au loup  » prend sa source dans le récit  » Le garçon qui criait au loup  » écrit par le fabuliste grec Esope ( 620 -560 av JC ) et qui raconte l’histoire d’un petit berger qui, pour s’amuser, ne cesse de « crier au loup  » pour effrayer les villageois. Or le jour où le loup se présenta pour attaquer son troupeau, il eut beau crier  » au loup  » personne ne vint à son secours : les habitants, lassés par ses plaisanteries, ne le croyant plus.
     » Crier au loup  » prend tout son sens dans cette fable et explique bien qu’il ne faut pas s’amuser à lancer de fausses alertes sous peine de ne pas être cru le jour où un réel danger se présente et donc que personne ne vienne à l’aide.
    Oui, mais à ce titre, quand on sème la misère,on récolte la colère.

    J'aime

    1. Autour de moi, les personnes âgées disent que Macron doit avoir sa chance, qu’il est jeune et méritant, et qu’il faut voter contre Le Pen… Voilà le dilemme, il n’y a plus personne pour combattre Macron ! J’irai voter contre Macron c’est sûr !

      J'aime

    1. Oui et c’est pitoyable de constater que cette personne est ministre. Macron fait comme Sarkozy : il s’entoure d’incapables. C’est peut-être la raison de la bonne entente entre Sarkozy et Macron.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.