La foire aux bobards continue…


Dans son discours de politique générale, PhilippeBouffon conclut par la « confiance à rebâtir ». Comme il n’y a jamais eu « confiance », donc, nous concernant, il n’y a RIEN à « rebâtir » !

La foire aux bobards continue…

Par Nanouche

Aie confiance crois en moi
Que je puisse veiller sur toi
Fais un somme sans méfiance
Je suis là, aie confiance… 😴
Dans son discours de politique générale, PhilippeBouffon conclut par la « confiance à rebâtir ». Comme il n’y a jamais eu « confiance », donc, nous concernant, il n’y a RIEN à « rebâtir » !
De la com’, des craques, de la pipe… Le tout copieusement saupoudré de poudre de perlimpinpin et d’argent magique. Racolage, clientélisme et paupérisation En Marche. Rien sur la création de richesse, évidemment. La plupart des mesures annoncées étaient déjà dans les cartons du gouvernement. L’acte II n’est rien d’autre qu’une prolongation de l’acte I. Le «Nouveau Monde» ne l’a jamais été, il est has been et sent le rance. La seule différence, aucune vraie politique, mais chaque jour nous avons droit à la chaîne en continu MacronEntertaimnent pour maternelle.
« Une baisse d’impôts historique », dixit Philippe fier de lui, ah ah ah… Ne vous laissez pas avoir par ses mensonges, parce que la douloureuse sera à régler bien plus vite que vous ne le pensez ! En Économie rien n’est gratuit.
À boire et à manger pour tout le monde, heureux les simples d’esprit : actifs, retraités, enfants, personnes dépendantes, Khmers verts, etc. La Macronie RASE GRATIS, en revanche absolument rien sur le financement de tout ce qui a été annoncé comme cadeaux, rien sur la création de richesse, évidemment, mais de nouvelles ponctions et elle fait croire qu’on peut réformer un pays, sans effort, sans douleur et surtout sans perdants ! Philippe fait croire à un cadeau de 27 milliards financé par du déficit et … Vive l’argent magique ! Il n’a fait que récapituler les mesures déjà en vigueur, et celles déjà annoncées : suppression progressive de la taxe d’habitation (oh, la totalité pour 2023, Macreux1er obsédé par sa réélection), baisse de l’impôt sur le revenu, défiscalisation des heures supplémentaires (rien à voir avec celles de Sarkozy), suppression de l’ISF… Mais ce décompte comporte des abus, car le vrai chiffre est de l’ordre de 23 milliards. La différence, 4 milliards, ce sont des baisses d’impôt décidées aujourd’hui, mais qui ne s’appliqueront qu’après le quinquennat, en 2022 et 2023, si le nouveau président élu en mai 2022 ne les remet pas en cause, ce qui est hypothétique. De plus, il ne s’agit pas d’une baisse « historique » des impôts, comme le prétend Philippe. C’est un gros point de PIB, sur cinq ans. Cela représente près de 2,5% de la totalité des impôts et taxes payés en France. C’est une vraie baisse, mais cela n’a rien d’un choc fiscal. Quant à se comparer à l’Histoire, le gouvernement de Jospin a fait davantage, au début des années 2000. Et le début du quinquennat Sarkozy, en 2007, a vu une baisse d’impôts du même ordre, sur quelques mois seulement, les impôts ont ensuite remonté, à la fin du quinquennat, en 2011-2012, à cause de la crise. Aucun, MAIS ALORS AUCUN élément concret sur le FINANCEMENT de ces mesures, si ce n’est des pistes assez vagues pour réduire les niches fiscales des entreprises, c’est-à-dire augmenter leurs impôts (et vlan le coup de matraque en plus du « bonus-malus sur les cotisations d’assurance chômage concernant les CDD» aux « 5 à 10 secteurs d’activité » qui les utilisent le plus « et qui génèrent de la précarité ». Ces secteurs sont l’hôtellerie-restauration, l’hébergement médico-social, la santé et l’action sociale, les enquêtes d’opinion, l’audiovisuel, les arts et spectacles. « Dans les autres secteurs, nous prendrons une mesure transversale pour décourager le recours aux CDD d’usage », a complété le Premier sinistre. Comme si tous ces secteurs d’activités étaient en mesure d’embaucher en CDI ! Le gouvernement veut limiter les CDD dans les entreprises, et « en même temps » transformer les fonctionnaires en intérimaires, cohérence Macroniste !) Pour le reste, c’est l’inconnu. Et quand c’est l’inconnu, c’est en fait très bien connu. C’est le DÉFICIT. Nous avons un surdoué à la tête du pays, bah oui, le « Mozart de la finance » et c’est une grande chance pour nous tous, c’est bien ce que nous répète sans cesse les journaleux cire-pompes, non ?
Dixit PhilippeBouffon : « nous avons pris des mesures puissantes pour répondre aux aspirations des Français », et il souhaite «davantage les associer »… Prochaine étape, l’achat d’un cerveau peut-être.
« Nous ne devons pas résister aux changements demandés par les Français », ah bon, lesquels ?
« Les urgences … déterminent la nécessité de tenir le cap ». C’est dommage qu’il ait pris conscience des urgences, car sinon il aurait sans nul doute changé de politique… Sacré comique !
Il faut que tout change, pour que rien ne change… Mais En Macronie, malheureusement, c’est toujours en pire… Il faut tout de même féliciter la constance : personne n’est surpris ! Ce n’est donc pas une nouvelle…. Mais le Barnum va reprendre de plus belle. Amateurisme, démagogie et populisme qui ne trompent personne, sauf les macronlâtres sans neurone.
Tout ça pour ça, vous reprendrez bien deux ans pareils ?
La Macronie confond la ‘transformation’ avec la communication. MacronEntertainment, gouvernance de la com’, Narcisse, encore deux ans et demi à subir « ces trop intelligents et subtils », parce que bien entendu, c’est vous qui ne comprenez rien, puisque tout est fait, que, pour notre BIEN…

Nanouche pic  Nanouche

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer
Dessin de couverture par REGUEL


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression! Faîtes de même en partageant et/ou en nous suivant. MERCI!

*  *  *  *  *

Ecrivez vos suggestions pour sauver la France dans la rubrique « LAISSER UN COMMENTAIRE » après cet article

*  *  *  *  *

Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.

Nous vous en remercions !

*  *  *  *  *

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

♠ ♠ ♠ ♠ ♠

Vous aimez ? Alors participez !

Contribuez à maintenir une opposition digne de ce nom !

€5,00

♥ ♥ ♥Nouvelle♥ ♥ ♥

parution chaque samedi

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE inscrivez-vous GRATUITEMENT :

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Publicités

4 commentaires

  1. Macron et Philippe remontent dans les sondages et si on y regarde de près sur les 10 premiers préférés des Français, 9 sont à gauche ! Ce pays est définitivement fini, ce n’est qu’une simple question de temps.

    J'aime

  2. Pour la taxe d’habitation, ils vont nous refaire le coup des 35 heures, qui se sont métamorphosées en 39 heures hebdomadaires dès le lundi 11 mai 1981.
    Et comme vous êtes vous aussi, Nanouche, une « MozartE de la finance », vous avez fort bien compris que tous ces beaux projets seront financés par l’emprunt. Jusqu’à ce que les prêteurs (banquiers, assureurs, fonds de pension ou de placement, et autres investisseurs institutionnels,…) jettent l’éponge, puisqu’il n’y aura aucune valeur ajoutée.
    Alors, Bingo !

    J'aime

  3. Eh oui ! « Heureux les simples d’esprit… Heureux les affligés, car ils seront consolés… Heureux les humbles, car ils hériteront de la terre », comme dans Matthieu 5, 3-5. Un beau programme, non ?
    Pour la taxe d’habitation, ils vont nous refaire le coup des 35 heures, qui se sont métamorphosées en 39 heures hebdomadaires dès le lundi 11 mai 1981.
    Et comme vous êtes vous aussi, Nanouche, une « MozartE de la finance », vous avez fort bien compris que tous ces beaux projets seront financés par l’emprunt. Jusqu’à ce que les prêteurs (banquiers, assureurs, fonds de pension ou de placement, et autres investisseurs institutionnels,…) jettent l’éponge, puisqu’il n’y aura aucune valeur ajoutée.
    Alors, Bingo !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.