À la droite ou à ce qu’il en reste


Cette nouvelle défaite qui aurait dû être salutaire s’est transformée en corbillard. La droite a même trouvé en Macron son croque-mort  !

À la droite ou à ce qu’il en reste

Par Edouard Pic

Au lieu de faire comme si de rien n’était, la droite française devrait se remettre totalement en question et surtout elle devrait accepter d’écouter les gens qui lui sont à priori favorables…
Or, après le désastre des européennes, force est de constater que cette droite reste malheureusement totalement déconnectée.
Cette nouvelle défaite qui aurait dû être salutaire s’est transformée en corbillard.
La droite a même trouvé en Macron son croque-mort  !

La gauche va pouvoir perdurer grâce à la déchéance annoncée de la droite.
Macron, vous pouvez facilement le vérifier, est bien ancré à gauche, entouré par une garde rapprochée exclusivement issue du Parti socialiste (PS).
Lequel Macron en marche ne va pas se priver de la dépecer.
Les Républicains vont même courir vers LREM pour sauver leurs mandats dès 2020, et LREM deviendra Les Républicains En Marche !
C’est simple à vérifier et pour ceux qui auraient encore des doutes, ils ne pourront que le reconnaître lors des prochaines municipales prévues en mars 2020.
Hélas ce sera post mortem.
Déjà bon nombre d’élus LR ont abandonné le bateau : la plupart pour rejoindre Macron et ainsi espérer garder leurs prébendes : les électeurs, ils s’en moquent royalement. Quelle honte et quelle trahison nous montrent ces élus de la République. Valérie Pécresse a quitté son parti à qui elle doit tout pour comme ils disent « se mettre en réserve de la République », que vous pouvez traduire par « je suis disponible pour rejoindre Macron » !
Ces élus n’ont vraiment aucune morale.
Pourquoi cette droite a-t-elle autant failli ?
Parce que la droite refuse d’apprendre et de comprendre que vouloir toujours plaire à la gauche et aux médias ne lui servira jamais à rien sauf à perdre ses électeurs. Là c’est une réussite qui devrait se confirmer très vite et nous aurons alors LR et le PS ensemble à moins de 10% !
Rien n’est pire que cette attitude toujours perdante et qui ne profite qu’à la gauche, qui l’utilise parfaitement depuis presque 40 ans.
Pourtant 40 ans est un âge adulte donc il n’y a aucune excuse à trouver à cette droite qui a totalement déserté le combat politique.
Vous n’y croyez toujours pas ? Pourtant les faits sont là !
Après la débâcle européenne en juin 2019, que fait la droite dite républicaine : elle tergiverse, elle se réunit pour poser une date en octobre, soit 4 mois après cette bérézina, pour simplement se choisir un chef, qui ne commandera rien comme d’habitude, et elle est incapable de changer ses habitudes qui lui font et feront toujours perdre les élections.
Le pire est que rien n’y fait : les dirigeants de cette droite « has been » poursuivent leurs discours sans intérêt et leur contrition face à la caste régnante, les macronistes et les médias.
Alors que la bonne démarche aurait été de s’ouvrir et d’accepter des idées différentes de gens qui sont prêts à s’engager mais que personne ne veut écouter.
La droite devrait méditer cette phrase magnifique de notre grand champion Jean-Claude Killy : “Pour gagner, il faut risquer de perdre.” Ce que cette droite ne s’est jamais résolue à faire, trop occupée à soigner son image dans les médias.
Là où la gauche a toujours su s’unir pour gagner une élection, la droite a choisi le mauvais cheval du centre mou, incarné par l’UDI, lui-même totalement dévalué.
Aujourd’hui le paysage politique français est favorable même totalement favorable à Macron.
Car aux prochaines élections, municipales puis législatives, Les Républicains ne pourront plus être élus sans s’allier avec Macron.
Autant dire que le piège à cons s’est bien refermé sur cette droite qui n’a rien compris et qui n’est pas capable de tenir une position claire et nette.
Le discours actuel de la droite, après avoir subi au moins trois défaites historiques d’affilée en seulement 3 ans, présidentielle et législatives 2017 et européennes 2019, est vraiment ringard et sans intérêt.
C’est irrécupérable à ce stade.

Edouard Pic

 
Copyright obligatoire 
en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Edouard Pic pour Observatoire du MENSONGE

Du même auteur, nous vous conseillons :
 La complainte des Gilets Jaunes
Ma traversée de Paris : un cauchemar éveillé !
La stratégie de l’échec

La preuve est donnée encore par Laurence Saillet, porte-parole des Républicains, qui démissionne pour rejoindre Cyril Hanouna à la télévision : c’est dire l’ampleur des dégâts et le manque de respect du militant et électeur. Elle imite en cela Roselyne Bachelot qui a survécu au ridicule car tout le monde le sait le ridicule ne tue pas.

♣   ♣   ♣   ♣   ♣

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Nous soutenir

€5,00

parution chaque samedi

Ne manquer aucun article d’Observatoire du MENSONGE inscrivez-vous GRATUITEMENT :

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Ecrivez vos suggestions pour sauver la France dans la rubrique « LAISSER UN COMMENTAIRE » après cet article

Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.

Nous vous en remercions !

Publicités

4 commentaires

  1. La droite n’a jamais été capable de tenir sa position, elle a toujours reculé et finit normalement en trahissant à l’image de Raffarin, Juppé, Pécresse, Estrosi, Bertrand, etc… Là elle est coincée par les échéances qu’elle ne peut plus gagner seule. Logiquement la majorité des LR va poursuivre dans la trahison et rejoindre Macron pour sauver les sièges. Abject !

    J'aime

  2. La droite est finie parce qu’elle n’a jamais été capable d’être à droite. ironie de l’histoire, elle s’est fait bouffer par le FN devenu le RN. Si Chirac avait en son temps écouté Pasqua, la droite serait encore au pouvoir. Ne pas comprendre c’est la marque de cette fausse droite qui finira chez Macron.

    Aimé par 1 personne

  3. Reste il quelque chose a tirer de cette droite qui ne pense à rien à par se faire élire. À t’ elle un soupçon de ce que c’est de défendre ses administres. Quand ils aurons compris peut être pourrons nous voter pour eux

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.