Ce ‘Nouveau Monde’ n’est jamais responsable de rien.


Depuis l’attaque, de nombreuses voix dénoncent l’incurie des autorités et cherchent à comprendre comment ce tueur a pu passer sous les radars alors qu’il avait donné des signes de radicalisation au sein même de la direction du renseignement de la PP (DRPP) où il était employé.


Chers lecteurs,
D’abord nous vous remercions de venir lire nos articles sur Observatoire du MENSONGE.
Nous avons besoin de votre soutien car notre survie dépend des dons (à partir de 2€).
Alors nous comptons sur vous ! Cliquersurleboutonci-dessous : c’est simple et sécurisé!

Ce ‘Nouveau Monde’ n’est jamais responsable de rien.

Par Nanouche

La tuerie à la Préfecture de Paris, quatre morts ; ils s’appelaient Damien Ernest, major responsable d’une unité de locale de police (28 ans de service), Anthony Lancelot, gardien de la paix (11 ans), Brice Le Mescam, adjoint administratif principal (6 ans), et Aurélia Trifiro, gardienne de la paix (17 ans). Qu’ils reposent en paix. Depuis l’attaque, de nombreuses voix dénoncent l’incurie des autorités et cherchent à comprendre comment ce tueur a pu passer sous les radars alors qu’il avait donné des signes de radicalisation au sein même de la direction du renseignement de la PP (DRPP) où il était employé.
Pour CastaNoto ; « c’est pas moi mais l’autre » et il juge même que la question de sa démission ne se « pose pas ». Mais enfin pour quelle raison la question se poserait ? Le sens de l’honneur, de la dignité et des responsabilités ? Un sinistre si compétent, tellement exceptionnel, voyons … Il a osé, il ne s’estime pas « personnellement responsable » du « dysfonctionnement d’État ». « C’est un scandale d’État, je ne sais pas à quoi ça correspond », en revanche sa bêtise se radicalise à chaque fois qu’il l’ouvre ! Cette réponse montre à quel point la conscience étatique lui fait défaut. Aucune responsabilité personnelle, hallucinant !! Il répand des fake-news, tweet et parle plus vite que son ombre, à chaque fois, ce qui préoccupant. A chaque fois il suscite l’indignation, les exemples ne manquent pas. À part se pavaner devant les caméras se faisant commentateur de sa bêtise, l’image que la France renvoie à l’extérieur est déplorable, il n’y a plus aucune autorité. La colère des policiers grandissante qui estiment ne pas avoir de ‘chef’ et pour cause, il n’en est pas un. Le sous-fifre Castaner est très affaibli, il a perdu toute crédibilité pour exercer sa fonction. Philippe à sa rescousse « Je suis le chef du gouvernement et j’assume tout ce qui a été fait dans l’Etat ». À chaque fois, il assume,… C’est justement la raison pour laquelle, tous ces macronistes ont perdu toute crédibilité auprès d’une majorité de Français. En France, un vrai foutoir partout, dans tous les domaines, dans toutes les Institutions… Partout, mais sachez, qu’ils « assument ».
De toute façon quoi que CastaBeuverie dise pour se justifier, il est personnellement responsable des failles. Tous les directeurs des différentes administrations, quel que soit leur niveau, départemental, régional ou national sont responsables de leur administration, de ses failles et de ses résultats. Depuis plusieurs jours nous avons droit à des révélations de plus en plus inquiétantes qui font froid dans le dos. « Moi je ne vais pas inventer un programme de lutte contre le terrorisme dans la nuit » signé Macreux1er le 21/04/2017…
Aujourd’hui, Manu1er a appelé « la nation toute entière » à « se mobiliser » face à « l’hydre islamiste », toujours pas de programme ? Est-ce au citoyen lambda de « faire bloc » ou à l’Etat de les protéger ? Mais Sa Sérénissime Suffisance ne sait-elle pas que la nation toute entière est depuis longtemps dressée contre l’hydre islamiste ? Un discours nouveau de celui qui ne voit rien, n’entend rien et ne comprend rien en temps normal. Nous avons droit aux éternelles incantations ! Ah, pour discourir, il est très fort Macreux1er, depuis son avènement il a la parole facile, mais c’est à lui et… À son administration de se mobiliser… «Face au terrorisme islamiste, nous mènerons le combat et nous l’emporterons, blablablabla» dixit Manu1er. Ce n’est pas par l’incantation qu’il résoudra quoi que ce soit ! Ave Macronéron, les lépreux ne te saluent pas.
Philippe a donc décidé de lancer deux missions d’évaluation, quelle révolution. Ce qui s’est passé à la Préfecture de police de Paris montre que nous sommes maintenant bien éloignés des fantasmes d’extrême droite, du racisme anti-musulman et du ‘padamalgam’… Que ne cessent de pointer les socialistes et les journaux de gauche.
Le ‘Mozart de la finance’ en panique n’obtenant aucun résultat positif en Economie, a décidé de faire diversion avec deux thèmes : l’immigration et la sécurité. Celui qui hurlait en meeting « parce que c’est notre projééééé » avait éludé cela, pire il avait fait du communautarisme par pur clientélisme.
Plus de deux ans après, le voilà chasser sur les terres du FN et de la Droite, la raison est simple et elle est juste cynique : ignorer ces sujets ne lui vaudrait aucun crédit alors que les traiter pourrait élargir l’assise d’un macronisme confiné aux élites sociales. Le champion de la «société ouverte», du « multiculturalisme » qui avait jugé en 2015 puis pendant la présidentielle que Merkel avait sauvé «la dignité de l’Europe» en accueillant plusieurs centaines de milliers de réfugiés au plus fort de la guerre en Syrie, en s’emparant de l’immigration pose là les fondations de sa campagne pour 2022, c’est évident, et ce n’est qu’instrumentalisation à destination de « ceux qui ne sont rien ». Quant à l’hypothèse que l’opinion publique serait devenue plus sensible sur ces deux sujets est fausse. Elle est stable depuis quinze ans, seulement lui, vient de le découvrir. Son calcul est mauvais, il ne trompe pas une majorité de Français.
Mais où sont tous ces bien-pensants qui se pinçaient le nez en hurlant quand la droite proposait ce qu’aujourd’hui la Macronie propose ? C’est là que l’on se rend compte du traitement des uns par rapport aux autres !! Puisqu’il paraît qu’aujourd’hui, c’est NORMAL d’en parler !! Des quotas ? Petite fraction qui ne pose aucun problème économiquement, en revanche, ce sont les clandestins et les déboutés qui coûtent très cher. Mais qu’arrive-t-il à ces macronistes, Philippe nous fait de la surenchère, après les quotas : une réflexion sur les prestations sociales accordées aux demandeurs d’asile, une ‘réflexion de l’accès à la naturalisation’, redéfinir la stratégie de l’aide publique, avec les Européens revoir les accords de Schengen, tiens cela nous rappelle un ex-président… Bref, quelle démagogie électoraliste.
Avec l’enfant roi, ce pays a perdu tout sens des réalités. Sa ‘présidence’ est une descente aux abîmes. Ne vous y trompez pas, l’immigration n’étant qu’un sujet de diversion. Tiens, il a décidé de renouveler son parc automobile Playmobil, 600 000€ et « remplacer aussi du matériel informatique ». Entre 2017 et 2018 le dépassement du budget de Sa Sérénissime Suffisance a été de 7 millions !! Pognon de dingue… ‘C’est pas cher c’est l’Etat qui paye’… Payez ‘fainéants, illettrés’ les caprices de Manu1er alors que les Français sont au régime. Ah, il est bon l’argent des autres. On soulignera au passage le sens des priorités de Narcisse ou l’art de se faire mousser qui a convié, mercredi à sa table une dizaine d’auteurs qui participent à la rentrée littéraire. Représentant différentes générations ils seront invités à partager leurs points de vue sur la société autour du « puceau de la pensée » entre champagne et homards ? C’est vrai qu’il a le temps, tout va tellement bien dans notre beau pays. Ce n’est pas comme s’il y avait 9 % de chômeurs, des attentats au sein de l’appareil d’Etat, le taux de prélèvements obligatoires le plus élevé au monde, etc… Pour faire des ronds de jambe avec les bobos, il est fort… Il ne sait plus à qui parler.
Quand celui qui joue à « C’est moi le Chef », n’assume rien.
♦ La crise inédite des ‘gilets jaunes’ ? Ce n’est pas lui.
♦ Les ponctions ? Pas lui.
♦ Les APL, le racket des retraités, etc ? Pas lui.
♦ L’immigration ? Pas lui, il vient de découvrir le « sujet ».
♦ La colère des policiers ? Pas lui.
♦ La grève des urgences ? Pas lui.
♦ La Sécu dans le rouge ? Pas lui, mais la faute des ‘gilets jaunes’.
♦ La réforme des retraites qui ne sera que paupérisation ? Pas lui.
♦ La réforme de l’assurance chômage, 40% de perdants ? Pas lui.
♦ Il fait semblant de vous donner d’une main pour reprendre deux fois plus de l’autre ? Pas lui.
♦ Le manque de croissance, les déficits, la gabegie, l’endettement, etc ? Pas lui.
♦ Taper dans la caisse des HLM ? Pas lui.
Etc. La liste est trop longue.
Mais comme rien, mais alors rien, n’est de sa faute, Narcisse a décidé de reprendre ses spectacles afin d’expliquer « aux enfants » que vous êtes, que lui sait ce qu’il fait, qu’il maîtrise tout, qu’il gère à la perfection et que c’est lui qui a raison alors que vous, vous avez tort, puisque vous ne comprenez rien et qu’en plus vous n’arrêtez pas de vous plaindre. Comme il n’arrive à rien à cause de vous, il dégaine le chéquier. Bah oui, il paraît que l’argent magique ne coûte rien.
La politique est un long apprentissage, on ne s’improvise pas président de la République. L’immaturité, l’inexpérience, le cynisme inouï et la politique politicienne à laquelle nous assistons sont consternants. Du jamais vu, du jamais entendu, sidérant. De la téléréalité permanente grâce à la Pravda française. Amuser la galerie afin de détourner l’opinion de tout ce qui ne va pas cela évite de réfléchir. Exemple : un débat sans vote au sein de l’Assemblée nationale sur « l’immigration », c’est anti-démocratique sur un sujet aussi important. Et voilà que les journaux en font des tonnes, c’est le but. Politique spectacle, toujours en représentation ouvrant sa grande bouche, quand ce n’est pas pour faire la leçon c’est pour raconter n’importe quoi, ou comment exister à tout prix, Manu1er n’est pas un chef, ce n’est pas un homme capable de prendre des décisions difficiles.
Monde parallèle. Tout est inouï EnMacronie… L’ère de l’absurdie la plus totale! Lors de son “grand enfumage” sur la réforme des retraites à Rodez (Aveyron), jeudi 3 octobre, le phare universel de l’intelligence a confié ne pas « adorer » le mot « pénibilité, « parce que ça donne le sentiment que le travail c’est pénible ». Des millions de Français apprécieront « sa pensée complexe » ! Phrase passée sous silence par les médias mainstream, bien entendu. Raison pour laquelle en ce moment, il aime tout le monde, oui oui, des journalistes aux agriculteurs en passant par les retraités, etc, il aime tout le monde l’enfant roi, séance câlinothérapie au moindre déplacement.
La chienlit généralisée en France, voilà Philippe (interview dans le JDD) qui face à la colère sociale, qu’elle vienne des policiers ou des personnels soignants, promet des hausses de budget, se traduisant par une augmentation des effectifs pour les policiers, une revalorisation des salaires dans les hôpitaux ; mais aussi des expérimentations pour améliorer leurs conditions de travail. « Je comprends les angoisses des Français. Pour y répondre, je ne dis pas que tout va bien. Je m’efforce de préparer les conditions de la prospérité de demain : c’est pourquoi nous investissons dans l’éducation, l’enseignement supérieur, la santé, l’écologie, la police, l’armée », le Gorafi ?
L’argent toujours l’argent rien que l’argent pour prouver « qu’il agit », mais l’humain dans tout cela ?
Rien que cette phrase « la prospérité de demain » alors que la Macronie c’est la RUINE !
Il n’investit dans RIEN. La Macronie ne travaille pas à notre prospérité, mais à notre ruine.
Communication sous forme de propagande…
On investit dans tout ? Ah, c’est pour cela que nous sommes toujours plus taxés… Où est le retour sur investissement ?
Exemple de ce qu’il a dit, interrogé sur le sort des agriculteurs, il milite pour « les accompagner » dans la transition écologique ». GAG. Nous aimerions bien connaître les mesures réelles et concrètes qui ont été prises pour les accompagner dans la transition écologique.
Ce type de discours n’imprime plus et tout cela va mal finir. Travailler sur la prospérité d’aujourd’hui, c’est trop pénible ! Dans un pays où l’État capte 46% de la richesse produite, la santé, l’éducation et la sécurité devraient être au top et les gens heureux. Défiance. La baisse de la dépense publique? La réduction des millefeuilles administratifs ? Etc. Le « Mozart de la finance », « le Maître des horloges », « Jupiter », « Atlas » est largué sur tout. C’est lorsqu’on parle « d’investir » plutôt que de garantir que ça devient évident. L’évidence, c’est que La Macronie prépare les conditions de la prospérité de ceux qui ont déjà tout et qu’elle brade tout le reste.
La politique ne peut pas être cette incompétence crasse teintée de cynisme qu’incarne Manu1er depuis plus de deux ans.
Ave Macreux1er, les « Gaulois réfractaires » ne te saluent pas.

Nanouche pic  Nanouche


Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer


Dessin de couverture par REGUEL

parution chaque samedi

Ne manquer plus aucun article de l’opposition qui s’oppose et soutenez-nous en vous inscrivant  ci-dessous à La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an.
Votre aide représente 1€ par mois !!!
Ce n’est pas grand chose mais cela change tout…
Merci !

Abonnement Semaine du MENSONGE

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE, je m'abonne un an à Semaine du MENSONGE

€12,00

NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 50 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Vous pouvez nous soutenir car nous le méritons en achetant ou en téléchargeant nos livres uniquement sur AMAZON en cliquant sur le titre choisi.

Découvrez en exclusivité mondiale sur AMAZON, le nouveau livre de Daniel Desurvire en cliquant ICI
↓   ↓   ↓  
Version E BOOK en cliquant

Autres livres disponibles sur AMAZON, commander en cliquant sur le titre :

Entrez votre adresse mail pour nous suivre et être notifié des nouvelles publications.

«Tout a commencé par un rêve, le socialisme, et se termine par un cauchemar, la réalité».
Alexandre Goldfarb

3 commentaires

  1. Bonjour,

    Je souhaitais publier le commentaire suivant attaché à l’article de Nanouche :

    « Cerise sur le gâteau : Il apparait que le directeur du cabinet du préfet de police qui, à l’époque des attentats a été informé des déclarations pro-terroristes proférées par l’assassin d’aujourd’hui n’est autre que le triste Laurent Nûnez qui aurait « oublié » de donner suite à cette révélation. Encore un qui ne se considère pas responsable et encore moins coupable. Quand les Français auront viré cette pauvre doublure du sinistre Castaner, il pourra se reconvertir dans les pompes funèbres car sa tronche compatissante le prédispose à cette fonction. »

    Cela semble impossible sans me connecter à un réseau social. Je poste assez souvent des commentaires sur les articles intéressants mais c’est la première fois que je bute sur cet écueil. Auriez-vous changé la méthode ou serions nous espionné par les flics de la bien-pensance ? Merci de votre réponse.

    >

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.