Interdiction du blasphème : Belloubet démission !


Après nous avoir imposé le retour de Syrie des djihadistes « français », Madame Belloubet tord, une fois de plus, le cou aux libertés fondamentales de notre pays en faisant de l’expression libre sur les religions une « atteinte à la liberté de conscience ». Ce n’est ni plus ni moins qu’un retour à l’interdiction du blasphème.

Interdiction du blasphème : Belloubet démission !

Par Nicolas Dupont-Aignan

Après nous avoir imposé le retour de Syrie des djihadistes « français », Madame Belloubet tord, une fois de plus, le cou aux libertés fondamentales de notre pays en faisant de l’expression libre sur les religions une « atteinte à la liberté de conscience ». Ce n’est ni plus ni moins qu’un retour à l’interdiction du blasphème.

Le Parquet, soutenu par Madame Belloubet, a failli se changer en tribunal de l’Inquisition avant de revenir au droit, aux faits et au bon sens : on peut critiquer toutes les religions sans être accusé « d’attiser les haines » ! Je dis « religion » mais cette innovation dans l’interprétation de la loi ne concerne, en vérité, que l’Islam. Un triste comique appointé par France-Inter s’est récemment distingué sur les ondes de la radio d’Etat en nous imposant une pauvre chanson à la fois anti-chrétienne et homophobe appelant Jésus, désigné comme « pédé » à se faire « enculer ». Ni le Parquet, ni la Ministre de la Justice n’ont estimé nécessaire de se pencher sur la création de ce jeune auteur, assez peu prometteur, il est vrai. Et c’est tant mieux. Le mauvais goût et la vulgarité ne rentrent pas dans des catégories juridiques. Sauf s’il est question d’Islam.

La jeune Mila, âgée de seize ans, s’est exprimé sur les réseaux sociaux -après avoir été harcelée par un internaute musulman- sur l’Islam. En des termes assez violents, il faut bien le dire, mais qui – en aucun cas !- ne quittent le domaine policé de la liberté d’expression. Il était question, dans son intervention, de religion et non pas des individus. Il n’y a eu aucune incitation à la haine de sa part. Mais la réaction des fanatiques ne s’est pas fait attendre. Des milliers de messages de haine, des menaces de mort et des menaces de viol ont été adressés à la jeune fille.

Cette histoire nous révèle plusieurs choses. D’abord, ce que l’on sait déjà, que la critique de l’Islam est un exercice à présent périlleux en France et attaquer l’Islam expose à des manœuvres d’intimidation parfois extrêmement violentes, et nous avons tous en tête l’attentat contre « Charlie Hebdo ». Mais il faut savoir aussi qu’à présent s’exprimer sur l’Islam peut également conduire à des poursuites judiciaires.

C’est une démonstration de soumission à l’Islam dont nous gratifie Nicole Belloubet, toute honte bue, en soutenant Abdallah Zekri, le délégué général du CFCM qui déclarait, parlant de Mila : « elle l’a cherché, elle assume ».

Le Gouvernement reste silencieux et peu de responsables politiques affirment soutenir pleinement Mila.

A « Debout la France », nous n’avons pas peur d’affirmer les valeurs de liberté de notre pays. Nous y sommes attachés de façon intransigeante par amour pour la France, ce qui semble être un sentiment tout à fait étranger au Président Macron et à son Gouvernement. Il est vrai que cela demande aussi du courage, ce qui n’est décidément pas la qualité principale de l’Exécutif !

Nicolas Dupont-Aignan

Président de Debout La France, Député de l’Essonne


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier : Nicolas Dupont-Aignan pour Le Blog de Nicolas Dupont-Aignan

Dessin de couverture par LASSERPE pour URTIKAN

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Vous avez le droit de nous soutenir en vous abonnant simplement à :

parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour 12 € par an. Votre aide nous est précieuse  !

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

Pour nous suivre : il faut remplir « Adresse mail » puis cliquer sur Suivre ci- dessous, ce service gratuit vise à nous soutenir

Nous avons besoin de votre soutien ! Comment ?
Soit vous nous suivez, c’est gratuit, soit vous vous abonnez (12€ par an) à Semaine du MENSONGE, soit en faisant un don. – voir ci dessous –

Même modeste, à partir 1 Euro, votre don ne peut que nous aider. Merci ! Alexandre Goldfarb


8 commentaires

  1. L’union entre Dupon-Aignan, Marine le Pen et nombre de dissidents de différents partis qui sentent la défaite de LREM, ajoutée aux mécontents, pour des raisons différentes, de la politique menée par l’actuelle »majorité, assurerait une défaite écrasante à Macron et ceux qui le suivent béatement.

    J'aime

  2. Vous savez que notre gouvernement est constitué d’incompétents… Ce qui explique que le président ne peut pas se permettre de virer une incompétente car il n’aura d’autre choix que d’y mettre un(e) autre incompétent(e) ). Et ainsi va la France qui se désintègre chaque jour un peu plus avec un président qui n’arrête pas de dévaluer le pays dont il a la charge… Rien ne va plus, réveillez-vous !

    J'aime

  3. Imaginons que Mila attaque la France et les Français, la bien-pensance aurait évoqué une artiste en devenir. Mais pas d’amalgame, bien sûr…

    J'aime

  4. Un grand merci à l’Observatoire du mensonge pour publier Nicolas Dupont-Aignan, homme courageux et libre, qui est quasiment le seul politicien à dire les choses.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.