Moi, Macronéron suis fier de moi.


Surréaliste. « Je m’aime, j’ai tout réussi, je me tresse une couronne de laurier et je me félicite de mon bon bilan »

 Moi, Macronéron suis fier de moi.

Par Nanouche

Surréaliste. « Je m’aime, j’ai tout réussi, je me tresse une couronne de laurier et je me félicite de mon bon bilan »… Et pour sa gestion du Covid-19, Manu1er envisage de se décorer lui-même lors d’une cérémonie officielle. Un discours tellement vide, que sa seule caractéristique est de nous avoir donné une idée de l’infini. Selon la légende, Néron jouait de la lyre pendant que Rome brûlait. L’instrument de Narcisse, c’est le pipeau. « Nous n’avons pas à rougir de notre gestion », pardon? Ses groupies et les décervelés réclament sa canonisation.

Ce manque de lucidité sur le passé récent décrédibilise sa « réinvention » qui était ô combien déjà si grotesque. Mais abracadabra, il faudra attendre juillet et il ‘promet’ « un nouveau chemin pour lancer ses nouvelles actions ». Aveu d’échec du « Nouveau Monde » ! Depuis son élection en 2017, il donne le sentiment de ne pas savoir qui il est ! Aucune remise en cause. Sa place n’est pas à l’Élysée, mais quelque part dans un bureau quelconque de fonctionnaire. Il assume tout, parce qu’il a tout bien fait. Se contenter de répéter que l’on assume une décision, cela n’est rien d’autre que de s’éviter de dire pourquoi on l’a prise. Le sauveur de la France annonce fièrement qu’il a claqué sans compter 500 milliards, mais « qu’il n’y aura pas d’augmentations d’impôts », nous attendons la martingale pour contenir la dette abyssale sans augmenter les impôts ! Surtout avec les généreuses promesses d’arrosage d’argent public dans tous les secteurs. « Le Mozart de la finance » plus fort qu’Harry Potter. Derrière son affichage politique ; « Moi sauveur de l’économie » (pour ignorants), la réalité est différente. Un montant impressionnant qui laisserait presque croire que l’État dispose d’une force de frappe illimitée. L’enveloppe globale consacrée à la crise n’est pas de 500, mais de 460 milliards. Sur cette somme, plus des deux tiers (327 milliards, soit 70 %) représentent non pas des dépenses, mais des garanties publiques sur les prêts de trésorerie faits par des banques aux entreprises (300 milliards).Pour l’instant, les dépenses nouvelles générées par la crise s’établissent à 57 milliards, loin des montants mis en avant par les membres du gouvernement et Macronmenteur ! Pas de quoi fanfaronner… Cette année, le déficit est prévu à 222 milliards, la dette à 121 % du PIB, mais tout va bien tout va bien, puisque Manu1er vous le dit, voyons, oh, et puis arrêtez de vous plaindre franchement !

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

« Nos faiblesses, nous les corrigerons vite et fort ». Mais oui, ce qu’il n’a pas fait en plus de trois ans il ne le fera pas en deux restants. VeneZàmoi naïfs… Il s’est engagé à « reconstruire une économie forte, écologique, souveraine et une relance sociale et solidaire, par un investissement massif pour l’instruction, la formation, et les emplois et dans le secteur de la santé… La clé de notre indépendance (indépendance, mot de de Gaulle dont Macreux1er ignore le sens que le général y donnait) », incantations, fausse conversion, souverainiste opportuniste, la notion de solidarité « en même temps » préfigure un virage à gauche, avec l’accent mis sur la redistribution, avec de l’argent magique toujours, pour casser son image de “président des riches”, avant l’élection de 2022! Il promet ; « de nouvelles décisions fortes pour l’égalité des chances seront prises »… Tout un programme fait de truismes, de poncifs, de lieux communs, le degré zéro… Et puis ses mots n’ont plus de valeur.… Mais vive la nation, vive le patriotisme , vive l’Europe , vive la relocalisation (mot à la mode cette semaine), vive les marchés : venez à moi et vous serez… Heureux, puisque les jours heureux au Macronistan reviennent… Ils seront sans lui, sans ses mensonges, son cynisme, son opportunisme électoraliste, son autosatisfaction déplacée et manque d’humilité… Il n’est qu’une caricature du pire.

« L’État a tenu » le voilà s’émerveiller que l’État ait tenu !

« Patriotisme républicain » pourquoi accoler un adjectif ? Ah, oui c’est ‘trop’ RN ! Sauf que cela ne veut rien dire.

Son exercice bouffi de suffisance fut réjouissant, si si, au ‘Théâtre ce soir’ : Tartuffe… Jusqu’à ce qu’il nous demande d’y participer : « soyons fiers… » mais de quoi au juste ?

Des 30.000 morts, quand l’Allemagne en compte quatre fois moins ?

Du décès des personnes âgées dans les Ehpad en plus de ne pas avoir été transférées en réanimation ?

Du manque de tout, sauf de la conscience professionnelle de tous ceux qui continuèrent de soigner, encaisser, livrer les victuailles, enseigner, cultiver la terre, etc. au péril de leur vie ou de leur santé.

« Soyons fiers »… Macreux1er a de quoi être fier de s’être publiquement moqué de ceux qui conseillaient de fermer les frontières, s’étonnaient de la venue de supporters de foot étrangers de pays lourdement atteints, réclamant masques, tests, respirateurs.

« Soyons fiers » des fortunes mises dans les transports par avion et trains spéciaux, à grand renfort de propagande à la gloire de Macronéron, qui coûtèrent une fortune et la vie des malades.

« Soyons fiers…. » des 500.000 emplois détruits, 1.000.0000 de chômeurs de plus et de l’Économie en berne, de dettes abyssales, etc. ?

« Soyons fiers » d’avoir un pseudo-président, une sinistre de la Justice et une racaille à la tête de Beauvau qui se couchent devant une famille douteuse, les Traoré !

« Soyons fiers » puisque c’est du jamais vu policiers et gendarmes lâchés par l’État !

« Soyons fiers » d’avoir un autocrate qui a convoqué lundi le président des Régions de France à déjeuner pour lui dire ceci ; «je vous aide financièrement si vous m’aidez à reporter les régionales à après la présidentielle, car j’ai des opposants politiques parmi vous», a-t-il déclaré, « je ne vais pas donner de l’argent à mes adversaires». Chantage ; échange argent contre vote en ma faveur ! C’est totalement anti-républicain. Ce pseudo-président pense être dans une république bananière, pour arranger les élections à sa convenance ? Et supprimer carrément les élections afin de ne plus avoir d’opposants politiques, est-ce que Macronéron y a « réfléchi », aussi ?

Ah, s’il pouvait supprimer aussi ces ‘Gaulois réfractaires’ qui l’empêchent de poursuivre son oeuvre de destruction de la nation !

Oui, soyons fiers de pleurer sur notre beau pays en voie de sous-développement et de soumission totale à l’Europe grâce à un emprunt souscrit auprès d’elle qui nous coûte un pognon de dingue ! Soumission également à tout ce qui peut lui rapporter des voix pour 2022 quitte à tout bafouer, salir, piétiner soit par lâcheté soit par autoritarisme parce qu’aux abois… Le 6 mars dernier, au lieu de se préoccuper de l’épidémie, du manque de masques, de tests, de respirateurs, Tartuffe tweetait gaiement :« Nous ne renoncerons à rien. Surtout pas à rire, à chanter, à penser, à aimer. Surtout pas aux terrasses, aux salles de concert, aux fêtes de soir d’été »…. D’ailleurs, Narcisse et ses élucubrations sont repartis en tournée sur les routes de France, donc soyons fiers, effectivement, d’avoir confié le pays à cette ‘chose’ capable d’une telle absence de responsabilité et d’une telle puérilité, creux et inintelligent… Ne sachant qu’admirer la beauté de son nombril !

Nanouche pic  Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression !        Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !


Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer

Image de couverture par PHOTOSMONTAGES



Nous vous remercions de nous aider en vous abonnant à


parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour seulement 12 € par an. 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

 

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

La vérité dérange souvent en politique : mais nous devons la dire !
Pour cela votre contribution est essentielle.
Sans votre aide financière, le site disparaitra.
Observatoire du MENSONGE est le premier site de l’opposition en France et vaut bien votre contribution..

N’hésitez pas à commenter après cet article ! Vous pouvez utiliser un pseudo et votre adresse mail n’apparaitra pas…

Un commentaire

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.