Un candidat pour Noël


A l’heure où les Français souffrent si cruellement, dans leur dignité, du mépris et du sentiment d’infantilisation qui caractérise la politique de leurs dirigeants actuels, il n’est pas forcément opportun de leur tenir un discours les considérant comme des enfants auquel on promet le père Noël. 

UN CANDIDAT POUR NOËL

Par Maxime Tandonnet

Les instances officielles de LR ont promis aux Français. « Un candidat pour Noël ». A l’heure où les Français souffrent si cruellement, dans leur dignité, du mépris et du sentiment d’infantilisation qui caractérise la politique de leurs dirigeants actuels, il n’est pas forcément opportun de leur tenir un discours les considérant comme des enfants auquel on promet le père Noël. 

Un tel discours tendrait ainsi à conforter l’accusation de connivence entre les Républicains et En Marche en alignant leurs deux philosophies sur le culte de la personnalité et les promesses démagogiques.Un tel langage reproduit l’obsession du présidentialisme narcissique qui sublime une créature élyséenne au détriment de l’intérêt du pays. Il reflète fidèlement le culte de la personnalité ou le narcissisme obsessionnel qui caractérisent la France politique actuelle. Désigner un an et demi à l’avance le futur père Noël présidentiel donne une image démagogique, celle du père Noël avec sa hotte  pleine de promesses. 

Jupiteux fait semblant de foudroyer Véran dans les médias avec une com’ bien orchestrée, mais lui envoie en coulisse un SMS d’encouragement : « Tiens bon, on les aura, ces connards ». Tout est dit ! De sans dents nous sommes passés à c*nnards. Quel respect envers les Français !… Que « ceux qui ne sont rien » tiennent bon. Ils les auront aux prochaines élections. Nous ne sommes plus à une insulte ni à un mensonge près. Et la presse à sa rescousse en nous décrivant le millefeuille administratif, traduction : ce n’est pas de leur faute. C’est à cela que servent les subventions accordées par la Macronie à la presse. La chienlit, ça suffit !

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Le Covid ‘Maître des horloges » ? Insupportable pour l’Enlysée parce que la crise sanitaire offre une multitude d’angles d’attaque à l’opposition. Il s’agit de faire diversion, alors, il envisage de gesticuler pour donner l’illusion d’être dans l’action. Et Macronshow en sauveur de la planète lundi. Exemple de ce qu’il a déclaré : «2021 est l’année de la réconciliation de tous nos défis », cette affirmation ronflante ne veut strictement rien dire. Paraît-il que ce sommet a permis de faire un point sur « la coalition pour la haute ambition » ah ah ah. ‘OnePlanetSummit’, c’est la marque d’une nouvelle machine à laver ? Et dimanche dans le JDD, (après celle faussement orchestrée contre la vaccination) : la colère de Macron contre l’inaction écologique de son gouvernement ah ah ah… Mardi, un petit tour chez ArianeGroup et dans une ferme… Pour les photos. Mercredi, réunion des sinistres, l’urgence sanitaire (et son lot de dégâts collatéraux) vu que Manu1er est dans une réussite absolue, balayée, alors le gouvernement planchera pour la suite du quinquennaze, sur quatre priorités fixées par Macronéron: l’écologie, l’emploi, la sécurité et l’égalité des chances. En attendant, chaque jour il dégaine de l’argent magique pour suppléer à son désastre économique, mais PROMIS, les impôts n’augmenteront pas… En tout cas, il n’a pas menti sur son progressisme, depuis qu’il est là : le chômage progresse, la pauvreté progresse, l’insécurité, ah non, le sentiment d’insécurité progresse, les violences sur les Forces de l’ordre progressent + 34%, la délinquance dans les zones rurales progresse + 8%, le désespoir progresse, la dette progresse, le déficit progresse, etc. Tout est sacrifié sur l’autel de l’incohérence gouvernementale. Et comme le Tyrannistan a peur des ‘Gaulois réfractaires’, il a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’en juin, ce qui permet à Manu1er de continuer à gouverner seul ! État d’urgence à géométrie variable pour les uns, mais pas pour les autres. Alors, il paraît que Darmanin va se saisir de ce ‘problème’ en revoyant la répartition entre police et gendarmerie sur le plan national… ‘Déshabiller Paul pour habiller Jacques’, parce qu’il ne s’agirait pas de reprocher à Macronéron de ne pas s’être attaqué aux racailles pour 2022.

Bon au moins, il y en a un qui est fier de lui, oui oui, BLM a fait l’éloge de la « transformation économique du pays » : « Je pense que nous avons fait pour l’économie française davantage en trois ans que ce qui avait été fait depuis 20 ans. Nous avons obtenu depuis 2020 des résultats tout à fait spectaculaires ». Le même qui affirme un jour « le pire est devant nous » et qui lundi matin sort : « l’année 2021 sera une très bonne année pour l’économie française » et « en même temps » depuis qu’il est à Bercy a eu le temps « d’écrire » trois livres et le temps de faire la promo du dernier sur les antennes de radio… En pleine crise sanitaire et économique !

Dans la bataille de l’opinion, l’affichage de la combativité est une arme essentielle. Sauf que les macronistes empilent les mots et c’est toujours… Moi et le chaos !

Quelle image… Ce serait donner un formidable atout aux ennemis des Républicains, dans les partis politiques, les médias, les juges, les administrations, en leur offrant sur un plateau une victime émissaire un an et demi à l’avance à mettre en pièces à grands coups de calomnies, de diffamations, de trahisons, sur lequel cogner jusqu’à la mort. De fait, un candidat aux présidentielles doit s’imposer dans les derniers mois, sur la base d’une ligne claire. En plus, ce discours de « l’incarnation » comme priorité absolue est une éternelle manière de prendre les gens pour des imbéciles: ce qu’il vous faut, c’est avant tout un « chef » qui pensera pour vous. Erreur dramatique, désastreuse. Il faut en finir avec le mimétisme du culte de la personnalité, qu’il soit macronien ou lepéniste. La France attend tout autre chose de l’opposition républicaine: les signes tangibles d’intégrité, de désintéressement, d’engagement au service du bien commun, la preuve d’un respect profond du peuple, une réflexion sur la réhabilitation de la démocratie française et de la confiance, un projet économique et social, une ligne claire et précise, rassembleuse, unitaire, sur les enjeux régaliens, maîtrise des frontières, sécurité des biens et des personnes, unité nationale contre les communautarismes, renouveau scolaire et intellectuel du pays, égalité des chances, redressement du prestige français à l’international.
Ne jamais mettre la charrue avant les bœufs. Ni prendre les Français pour des enfants auxquels on promet le père Noël.

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE



Vous pouvez nous soutenir en vous abonnant un an à

Validation paiement par PAYPAL en cliquant ICI

« On partage ou on ne fait rien : à vous de choisir. »

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

La vérité dérange souvent en politique : mais nous devons la dire !
Pour cela votre contribution est essentielle.
Sans votre aide financière, le site disparaitra.
Observatoire du MENSONGE est le premier site de l’opposition en France et vaut bien votre contribution..

Retrouvez Observatoire du MENSONGE sur Facebook en cliquant ICI

2 commentaires

  1. LR en se séparant, mal et de façon honteuse, de Sarkozy, n’a plus eu de chef capable de devenir Président. Fillon na achevé LR en trois temps : 2012, il a lâché Sarkozy juste avant l’élection, 2014, il s’est déchiré avec Copé pour prendre le parti et 2016-17, il a été particulièrement mauvais. Maintenant, il n’a plus de potentiel, beaucoup moins d’électeurs et surtout aucun chef digne de cette appellation. LR c’est foutu !

    Aimé par 1 personne

  2. LR est un parti fini composé de vieux caciques pas clairs dans leurs intentions politique, uniquement préoccupés à conserver leurs postes et leurs prébendes. Ils sont dévalués totalement en ayant permis d’abord l’élection de Macron et dernièrement d’avoir fait gagner le candidat socialiste à Marseille.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.