Comment les bergers de Davos et de la réinitialisation vont vous parquer électroniquement en 2021


Vers une société l’individu sera  « pucé », tracé et même pourchassé… au nom des libertés ?

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager !

Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

Comment les bergers de Davos et de la réinitialisation vont vous parquer électroniquement en 2021

Par Nicolas Bonnal

LE COVID-19 EST LE CHEVAL DE TROIE DU TOTALITARISME 3.0
Donc si on résume, après le confinement, la distanciation sociale, le traçage et les masques, les étapes de la Grande Réinitialisation (The Great Reset).

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

LES ÉTAPES DE LA DYSTOPIE 2021 :
1) Vaccin (probablement à ARN), fin 2020
2) accompagné d’un Certificat vaccinal sous forme numérique – d’abord A) externe (smartphone) puis B) interne (tatouage invisible) – faisant office de CovidPass (pour voyager, ou avoir une vie sociale).
3) Identité numérique accompagné d’un dossier spécifique – contenant d’abord A) le seul certificat numérique, puis B) toutes vos données médicales et enfin toutes vos données personnelles et toute donnée sur vous (déplacements, faits et gestes).
4) Identifiant numérique nécessaire pour se connecter à internet. Fin de l’anonymat mais aussi d’une information alternative. Auto-censure et censure (de ceux qui osent encore avoir une voix dissidente).
5) A votre dossier numérique portable (smartphone puis puce) correspondra alors un dossier numérique complet hébergé sur les serveurs de Big data avec le même Identifiant numérique.
Nous aurons donc notre clone numérique (ou notre vrai moi numérique, puisque plus riche en données) hébergé dans un Cloud probablement outre-Atlantique.
6) Surveillance constante avec l’Identifiant numérique – d’abord A) externe (smartphone et objets connectés) puis B) interne (puce RFID). Ces données viennent nourrir votre dossier numérique sur les serveurs de Big Data.
7) Fin du cash et transition vers une
8) Nouvelle cryptomonnaie – d’abord A) externe (partenariat public-privé) puis B) interne (privée – minage par l’activité cérébrale).
(N.B. On peut penser que l’ordinateur quantique sera bientôt capable de casser n’importe quel cryptage, si ce n’est déjà fait, mais aussi de falsifier une blockchain).
9) Puçage (B) contenant votre Identifiant numérique et votre dossier personnel, nécessaire pour toute forme de transaction.
10) Crédit social géré par l’IA en fonction de vos données sur les serveurs de Big Data. Crédit financier (revenu universel en fonction de votre dossier numérique et de votre crédit social).
11) Votation électronique par Internet puis directement via votre puce (pour un vernis démocratique puisque in fine le vote est surveillé et les résultats falsifiable – tout comme les données de votre dossier numérique y compris votre identité).
12) Début de l’ère transhumaniste. Fin de l’humanité telle que nous la connaissons, expérience en tout genre (fin de la reproduction humaine, fin des tabous sexuels, utérus artificielle, clonage, chimère, hybride homme-robot, puce interactive influençant pensées et émotions en stimulants certaines régions du cerveau ou en relâchant telle drogue dans le sang, etc.)

LA BOITE DE PANDORE EST L’IDENTITÉ NUMÉRIQUE.
En acceptant une identité numérique au prétexte d’une vaccination on ouvre la boite de Pandore : du carnet de vaccination à l’ensemble de nos données personnelles (via le dossier médical) il n’y a qu’un pas. Un autre pas : on perd tout anonymat sur internet, ainsi que la pluralité de l’information puis toute forme d’intimité (surveillance 24/7). Un troisième pas : nous voici avec une puce sous cutanée (nécessaire pour toute forme de transaction) attachée à l’os de la main (pour la partie 5G) et greffée au cerveau, minant la cryptomonnaie et gérant notre crédit social via les serveurs de Big Data.

Dans l’immédiat le Carnet de vaccination numérique préfigure un Dossier numérique contenant toutes vos données et le CovidPass préfigure le Crédit Social, les deux ne sont possibles que par un Identifiant numérique (une sorte de code barre ou une chaine alphanumérique pour chaque habitant de la planète). C’est à cela qu’il faut dire NON ! (Manifestation à Genève le 29 août).
Sans Identité numérique La Révolution industrielle 4.0 (ou le projet transhumaniste) qui doit être mis en place par The Great Reset n’est pas jouable.

Le Covid-19 est aussi un test ou un exercice de soumission pour nous faire accepter tout et n’importe quoi en jouant sur la peur de mourir et la sidération de la pensée (par des injonctions contradictoires). Pour nous faire accepter et faire accepter à nos représentant d’abord l’inacceptable : l’Identifiant numérique. (Réduction de l’identité de chaque personne humaine à une suite de bits 0 et 1 permettant toutes les manipulations avec une dangereuse facilité).

Nicolas Bonnal

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: nicolasbonnal.com

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 


Si vous ne voulez pas vivre dans une France libanisée en ruines, alors c’est le moment de s’engager et de rejoindre, le seul mouvement d’opposition !

Nous vous remercions de nous aider en vous abonnant à


parution chaque samedi

La Semaine du MENSONGE pour seulement 12 € par an. 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

En cadeau, pour tout abonnement à Semaine du MENSONGE, vous recevrez mon dernier livre en PDF « à travers mes commentaires »(V2)

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

 

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Pour vous abonner à notre chaîne YOUTUBE : cliquer ICI