Les Khmers blancs


Quand des médecins, en instrumentalisant la science, se prennent pour des politiques et que des politiques se prennent pour des médecins et que, tous ensemble, ils veulent gérer une épidémie qu’ils ne sont pas capables de maîtriser, parce qu’ils n’écoutent qu’eux-mêmes, leur mésaventure ne peut que déboucher sur une catastrophe.

Les Khmers blancs

Par Claude Picard

Quand des médecins, en instrumentalisant la science, se prennent pour des politiques et que des politiques se prennent pour des médecins et que, tous ensemble, ils veulent gérer une épidémie qu’ils ne sont pas capables de maîtriser, parce qu’ils n’écoutent qu’eux-mêmes, leur mésaventure ne peut que déboucher sur une catastrophe. Quelques-uns de ces freluquets, morts de trouille, croient faire de leur mieux, mais d’autres, pour des raisons pas toujours avouables, tirent les ficelles d’une situation qu’ils voudraient juteuse. Parce qu’ils ont quelques intérêts avec des grands groupes pharmaceutiques ou plus simplement, parce qu’ils sont prêts à tout pour conserver un pouvoir qui leur échappe ? On peut se poser la question ! En attendant la réponse, au sommet de l’État, l’intelligence a, irrémédiablement, quitté la raison et la peur, déjà prégnante, se transforme en une paranoïa rampante qui s’insinue dans toute la société et à tous les étages décisionnaires. Même dans l’opposition ! Triste spectacle que cette opposition masquée… Et muselée !

Le problème de cette crise sanitaire que nous subissons, c’est que le Conseil scientifique, qui conseille notre Président, est, essentiellement, composé de petits commissaires en blouse blanche, également appelés, « Khmers blancs », tellement ils sont despotiques. Ceux-là mènent le pays à la faille morale, économique et démocratique. Comment comprendre et interpréter leurs décisions quand celles-ci n’ont aucun sens, ni aucune logique, comme le port du masque en solitaire, en extérieur ou la fermeture de tous les petits commerces qui vendent des articles non-essentiels (non-essentiels pour qui ?) pendant que les grandes surfaces accueillent dix fois plus de monde ? Comment adhérer à des arrêtés aberrants qui ressemblent plus à des malveillances qu’à de la bienveillance ? Comment ne pas douter de la capacité politique de nos dirigeants quand on voit un Ministre de la Santé, Olivier Véran, péter un câble et devenir hystérique devant une Assemblée nationale médusée, mais vent debout contre son injonction à faire quitter l’hémicycle à des députés, élus par le peuple et qui, par définition, sont chez eux ? C’est Véran qui aurait dû quitter l’hémicycle ! Définitivement ! Car, après sa diatribe, il a largement prouvé qu’il n’est pas à sa place.

Entrer une adresse mail valide dans la case dédiée.

Ce Ministre a pourtant la charge de toute la logistique de la crise sanitaire. Il est secondé par Jean-François Delfraissy, Président du Conseil scientifique… Ces deux-là sont inégalables pour propager une ambiance anxiogène à tout le pays. Mais il ne faut pas oublier un troisième larron, Jérôme Salomon, Directeur général de la Santé, qui, lui, a une vocation de croque-morts : il n’a pas son pareil pour foutre la frousse à la terre entière, en énonçant, de façon tranchante et en charrette, le nombre de morts journaliers. Ces pieds nickelés de la politique, nous jouent, avec constance, « Au théâtre, ce soir », façon Grand guignol. Et on en a pour son argent : frissons assurés à chacune de leurs saynètes télévisées. Au final, que cherchent-ils à nous prouver ? Que l’épidémie est dangereuse ? Que la situation est pire que les autres années ? Que nous sommes des petits enfants que l’on doit protéger à tout prix ? Ne seraient-ils pas en train de nous berner pour nous tenir en haleine jusqu’à la fabrication d’un vaccin ? Vaccin évidemment édité par un groupe pharmaceutique qui pourra verser des dividendes à des amis proches du pouvoir ? Encore une fois, la question mérite d’être posée vu les bouffées délirantes qui agitent toutes les élites mondiales de la finance et de l’économie. D’autant plus que cette folie sanitaire, qui dure depuis presque un an et tous ces confinements généraux et successifs, qui n’ont jamais eu lieu auparavant dans toute l’histoire de l’humanité, nous plonge dans une situation, tout de même, abracadabrantesque. Jusqu’où vont-ils nous emmener ?

L’enfermement de tout un pays n’était pas la seule solution, des solutions alternatives existent pour peu que l’on écoute d’autres spécialistes tout autant qualifiés que les conseillers du Président, encore aurait-il fallu prendre d’emblée les bonnes mesures : tester, traiter, isoler les malades et seulement les malades, pas la population entière. Le confinement n’est que la preuve que l’on a échoué dans la prévention. Pourtant, « Gouverner, c’est prévoir » !

Tout cela n’est pas très glorieux pour les incompétents qui nous dirigent.

Et, en plus, ils font payer la facture aux Français. En tuant le pays !

Claude Picard


 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Claude Picard pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

Dessin de couverture par CAMBON pour URTIKAN


Pour faire le don de votre choix :
Cliquer ICI

Pour vous abonner à notre chaîne YOUTUBE : cliquer ICI 

Observatoire du MENSONGE est présent dans 178 pays, suivi par + 200.000 Lecteurs avec plus de 60 auteurs qui contribuent à son succès.  Merci à tous ceux qui nous suivent,  qui partagent et qui nous soutiennent. 

Vous aimez nos articles ? Alors soutenez-nous en vous abonnant pour seulement 12 € par an à 

Validation sécurisée du paiement via PAYPAL en cliquant ICI

Sinon Vous pouvez payer par chèque à l’ordre de CABPRATIC : Adresse : Cabpratic, 42 avenue Charles de Gaulle, 92200 Neuilly

Vous pouvez aussi utilisez cet autre mode de paiement sécurisé avec votre carte de crédit :



Si vous ne voulez pas vivre dans une France libanisée en ruines, alors c’est le moment de s’engager et de rejoindre, le seul mouvement d’opposition !

Retrouvez Observatoire du MENSONGE sur Facebook en cliquant ICI

7 commentaires

  1. Margueritte, vous mentionnez effectivement: « … mais puisque les Français l’acceptent… »… Je comprends que vous « acceptez »; ce comportement et cette situation. Selon ma compréhension, il s’agit d’une acceptation tacite de votre part, correspondant à l’inaction des Français.
    Pour moi, la France a besoin de beaucoup plus… C’est-est-à-dire des actions CONCRÈTES… En avez-vous à proposer?

    J'aime

  2. Bien évidemment qu’il s’agit de tenir le « petit peuple » sous tension et sous pression, de sorte qu’il se précipite, comme un seul homme, sur le vaccin miraculeux – qu’on nous annonce tous les 15 jours – dès qu’un labo kamikaze prendra la responsabilité d’une commercialisation à haut risque. Quant au numéro de cirque de Véran à l’Assemblée, il est consternant qu’il ne se soit pas trouvé un seul député pour quitter son banc et virer l’intrus éructant et insultant comme il le méritait, à coup de pompes dans le derche.

    J'aime

  3. Le Redoutable dit Excellent M.Claude PICARD , le combat contre les kmers blancs finira mal par la faute de joueurs cupides qui ont trafiqué impunément un Virus qui est devenu le coupable de plusieurs centaines de milliers de morts .Mais peu importe …lorsque nous écoutons un conférencier (ami d’un gouvernant qui deviendra inutile ) déclarer aux élèves d’une grande école, je cite:  » vous êtes des dieux… »… » ajoutant que :  » les inutiles disparaîtront « ..Fin de citation .N’est-ce pas le langage d’un fasciste hitlérien ? C »est gravissime. Non ? …Ne nous étonnons point alors que des kmers blancs vivent bien dans le nouveau monde de Macron ..qu’il veut « numérique . »Devons-nous le rappeler en 2025..? Il n’ y aura donc plus de place pour l’humain vu et pensé comme; « inutile » aux yeux des amis de Macron…De même suite , ne nous étonnons pas que les kmers blancs sont utiles parce que un produit nécessaire pour aboutir à  une solution finale imaginée afin de remplacer les soi-disant inutiles par des robots numériques ? ??Il est vrai quils ne manifesteront pas .Ils seront de bons esclaves entre les mains des amis des nouveaux.  » Esclavagistes ». Sauf qu’un  » grain de sable grippera les machines …des kmers blancs …et de leurs complices.

    Quand des médecins, en instrumentalisant la science, se prennent pour des politiques et que des politiques se prennent pour des médecins et que, tous ensembles, ils veulent gérer une épidémie qu’™ils ne sont pas capables de maîtriser, parce qu’™ils n’écoute personne.

    Aimé par 1 personne

    1. Je me permets de confirmer votre propos par cette anecdote : à des amis qui lui demandaient comment ça allait en France, un collègue de travail d’origine russe rentré dans son pays lors des dernières vacances d’été leur a répondu : « c’est en train de devenir comme c’était ici avant ». Ce qui m’a fait penser à la vidéo publiée par Vladimir Borowski sous le titre « j’ai vécu dans votre futur, et ça n’a pas marché » même si cet ancien opposant réfugié aux Etats-Unis parlait de l’Union Européenne en général.

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.