La gauche totalitaire fait taire toute dissidence

J’ai été suspendue (NDLR : par TWITTER) pour avoir dit que l’élection américaine avait été volée! L’objectif des Démocrates est d’empêcher de le dire, de nous faire taire complètement, comme si cela n’était jamais arrivé, de faire peur aux gens d’en parler – comme la Russie soviétique ou la Chine communiste. C’est pourquoi nous devons continuer à faire savoir.

La gauche totalitaire fait taire toute dissidence

Par Pamela Geller

Dans un article repris par le Mercury News, Ethan Baron du Bay Area News Group a écrit mardi que « Une semaine après que de fausses déclarations concernant une élection présidentielle américaine volée aient provoqué une insurrection meurtrière au Capitole américain, Twitter permet à un partisan d’extrême droite du président Donald Trump de prétendre que l’élection a été volée ». L’intention de Baron était claire : il veut que Twitter me bannisse, comme il a banni Trump, pour avoir dit des vérités qu’ils veulent enterrer. Son article montre à quel point la gauche est monstrueuse et totalitaire : les gauchistes pensent qu’ils peuvent publiquement demander la censure et l’interdiction de quelqu’un dont ils détestent les opinions, et juste comme ça, vous disparaissez.

La gauche et son bras de propagande, les médias de l’establishment, travaillent maintenant d’arrache-pied pour rendre cela illégal et vous faire interdire les médias sociaux, pour affirmer le fait évident que l’élection a été volée. Les démocrates cherchent à criminaliser et à pénaliser quiconque affirme que l’élection a été volée. Leur canular de « l’insurrection » et la mise en accusation du président sans procédure régulière ou sans lui donner la possibilité de se défendre sont conçus pour faire taire toute discussion sur leur tristement célèbre fraude électorale. Ce n’est pas le comportement de personnes qui savent qu’elles ont gagné à la loyale et qui

Cela dit, l’élection a été volée. Les montagnes de preuves de fraude électorale n’ont jamais été examinées par aucun tribunal, et on nous a dit qu’il n’y avait aucune preuve, ou que si elle existait, elle avait déjà été rejetée lors de contestations judiciaires. Les procès ont tous été rejetés pour des raisons techniques et des questions de procédure, et non parce qu’il n’y avait aucune preuve de fraude électorale. Ces preuves n’ont toujours pas été examinées.

Mais c’est une caractéristique du totalitarisme de notre époque, qui progresse rapidement, que des suceurs de pouces comme Ethan Baron pensent qu’ils peuvent vous tuer avec une indignation justifiée. Il a écrit : « La militante antimusulmane Pamela Geller, dans un tweet publié lundi au sujet du gel des dons politiques par les banques après qu’une foule favorable au Trump ait pris d’assaut le siège du gouvernement américain, a déclaré que la décision des banques était une preuve supplémentaire du vol des élections ». Je ne suis pas « anti-musulman », pas plus que les ennemis des nazis n’étaient « anti-allemands », mais c’est une autre histoire. M. Baron n’a pas présenté de contre-argument à ma thèse sur les banques. Il l’a simplement présentée comme si elle était manifestement fausse et flagrante.

Baron savait, bien sûr, qu’il n’avait pas à démontrer que ce que je disais était inexact. Tout ce qu’il avait à faire était de souligner que je m’étais écarté de la ligne de gauche, et les néo-fascistes au pied levé qui dirigent Twitter et les autres plateformes de médias sociaux allaient entrer en action.

Cela rappelait l’indignation médiatique qui m’avait été adressée en mai 2015, lorsque j’avais organisé l’exposition d’art et le concours de caricatures de Mahomet à Garland, au Texas, qui fut le site de la première attaque d’ISIS sur le sol américain. J’ai été ratissé sur les charbons ardents non seulement par CNN, mais aussi par la Fox, qui n’avait pas encore changé de camp à l’époque, et par des porte-parole conservateurs qui auraient dû le savoir. Je défendais la liberté d’expression contre les intimidations violentes. Nous n’avons jamais vu la haine et les attaques qui m’ont été adressées à la suite de cet événement à Garland contre le jihad de Fort Hood, le jihadiste de Times Square, le jihadiste de la cérémonie d’illumination de l’arbre de Noël, les jihadistes du marathon de Boston, le jihadiste du métro de New York ou tout autre jihadiste.

Nous n’avons jamais vu la haine des médias et rien de tel que les attaques qui m’ont été adressées contre les djihadistes qui ont décapité journaliste après journaliste (les leurs !), ou contre ceux qui ont décapité des centaines de chrétiens, les ont exécutés parce qu’ils étaient non-musulmans, ou contre les auteurs du génocide en cours des non-musulmans et des musulmans laïcs dans les pays musulmans.

Si nous avions des médias responsables, ils défendraient la liberté d’expression comme nous l’avons fait dans Garland. Si nous avions des médias responsables, ce serait applaudir le fait que certaines personnes se lèvent encore et disent la vérité sur les élections malgré l’immense pression exercée par des forces puissantes pour qu’elles cessent de le faire.

Comment ces personnes ne comprennent-elles pas ce concept de liberté le plus élémentaire et le plus fondamental ?

Je n’ai pas commencé cette guerre pour la liberté d’expression, mais je ne m’allongerai pas et ne me soumettrai pas non plus. Twitter et les autres peuvent écouter Baron et me bannir. Mais même dans ce cas, ce n’est pas fini. Il reste à voir si le monde libre va enfin se réveiller et défendre la liberté d’expression, ou s’il va plutôt s’incliner devant ce mal et continuer à me dénoncer, moi et d’autres comme moi. Ce qui est vraiment effrayant et étonnant dans cette attaque contre notre liberté d’expression, c’est le nombre de personnes qui applaudissent le silence de la dissidence de la ligne de l’establishment. Je ne m’attendais pas à cela de la part de mes compatriotes américains. Mais si la noirceur du totalitarisme arrive aux États-Unis, ce sera grâce à eux et à des gens comme Ethan Baron.

Pamela Geller

Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator

 Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier:
Pamela Geller pour GELLER REPORT

Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

SUIVRE gratuitement Observatoire du MENSONGE

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Reprenez votre liberté de penser : ne regardez plus les médias !

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Nous vous remercions de nous soutenir par un petit geste financier.

OU sinon

Pour nous aider c’est simple : abonnez-vous à

parution chaque samedi – 12 € par an 

Validation sécurisée du formulaire de paiement en cliquant ICI

*****

NB : vérifiez que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Livre Absurde traitement du Covid-19

Le livre sur  » L’absurde traitement du Covid-19 » Pourquoi une campagne anxiogène est menée par l’Exécutif, où le virus est devenu l’arme des industriels pharmaceutiques pour effrayer le peuple ? Pourquoi un vaccin ARNm, qui pourrait altérer le génome humain, fut-il imposé sans recul ni randomisation, en foulant les règles de la pharmacovigilance ? Pourquoi les Ehpad sont-ils devenus des laboratoires de cobayes, où il s’y pratique la sédation par le Rivotril® pour libérer des places dans les CHU, là où l’État y a confisqué des milliers de lits en soins intensifs ? Par Daniel Desurvire en exclusivité sur amazon.fr

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

2 commentaires

  1. La gauche totalitaire, cela fait trop longtemps qu’elle est au pouvoir en France, est une menace pour le citoyen. Il serait temps de renverser la table !

  2. Merci Madame, j’adore ce que vous faîtes et je vous félicite pour votre courage dans ce monde de trouillards.

Laisser votre commentaire