Essai de réflexion sur un clip

Voici douze réflexions en vrac, sur sa signification…

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE, abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :

*** En cadeau, pendant la durée de l’abonnement, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, Semaine du MENSONGE (Valeur 18 €)

Essai de réflexion sur un clip

Par Maxime Tandonnet

Il relève d’un phénomène culturel et politique, sachant que rien n’est spontané et tout se déroule sous le feu des caméras de A à Z donc destiné à la communication grand public. 

Voici douze réflexions en vrac, sur sa signification (d’autres sont sûrement possibles):

  • Il n’est pas isolé, renoue avec une tradition de provocation visuelle tout à fait calculée et voulue qui s’attache au quinquennat (fête de la musique 2019).
  • Il dénote une image assez fausse de la jeunesse, une image à connotation écervelée et clownesque qui ne reflète sans doute qu’une partie de cette dernière tandis que la majorité est plutôt centrée sur la préoccupation de son avenir.
  • Il nie le tragique de l’histoire, le contexte de la crise sanitaire, ses monstrueuses privations de liberté et ses morts, la crise du Moyen-Orient, les massacres d’Arménie, la misère croissante en France.
  • Il s’inscrit clairement dans le système de l’esbroufe permanente: à chaque jour sa polémique, sans exception, pour faire oublier la réalité et les sujets graves (dette publique, violence, immigration, etc.)
  • Il est dans la logique nihiliste ou de la table rase d’un quinquennat: après l’histoire à « déconstruire », le prestige des institutions républicaine à achever de détruire.
  • Il marque la dérive d’une pratique du pouvoir dans l’obsession narcissique de la réélection à n’importe quel prix, y compris celui de la dignité.
  • Il relève en partie de la psychologie individuelle, la jubilation viscérale d’apparaître, de se montrer, d’attirer l’attention, de faire parler de soi chaque jour.
  • Il procède de la stratégie du clivage ou de la division du peuple: sous entendu, il y aura les esprits jeunes et ouverts qui s’émerveilleront et les vieux ringards néo-populistes et complotistes qui s’indigneront.
  • Il témoigne de l’invasion du futile, du spectacle, de l’anecdotique, de la dérision et du divertissement au détriment de la politique au sens noble du terme, le service du bien commun
  • Il exprime à la perfection la dictature actuelle de la médiocrité (ou vulgarité) et la phénoménale baisse du niveau intellectuel de la classe dirigeante tant le sketch est creux, inintéressant, stupide.
  • Il porte un message de désinhibition, signifiant que tout est possible, rien aucun scrupule de dignité n’arrête la toute puissance jupitérienne qui fait absolument ce qu’elle veut au-dessus de toute considération.
  • Il souligne toute l’abomination d’un système entièrement tourné vers la réélection mais il se trompe probablement en jouant sur le jeunisme et la démagogie. Certes le clip émerveillera peut-être quelques abrutis mais ce n’est pas lui qui redorera le blason d’un quinquennat placé à l’origine sous le signe de la reconquête du « prestige de la fonction ».

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE



Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

8 commentaires

  1. Comme le disait James Freeman Clarke, « La différence entre le politicien et l’homme d’Etat est la suivante : le premier pense à la prochaine élection, le second à la prochaine génération ».
    Notre pays regorge de la première catégorie, mais…… où sont les seconds ?

  2. Il y aurait trop de choses à dire sur les jeux stupides d’un chef d’état qui se conduit comme un enfant pendant que nous apprenons que : «Le laboratoire biologique chinois de Wuhan qui appartient à Glaxosmithkline qui (par hasard) possède Pfizer ! (celui qui produit le vaccin contre le virus qui (par coïncidence) a commencé dans le laboratoire biologique de Wuhan, qui (par coïncidence) a été financé par le Dr Fauci qui (par coïncidence) fait la promotion du vaccin !
    > «GlaxoSmithKline (par coïncidence) est géré par Black Rock finance qui (par coïncidence) gère les finances de l’Open Foundation Company (Soros Foundation) qui (par coïncidence) sert le français AXA !
    > « Par coïncidence Soros possède la société allemande Winterthur qui (par coïncidence) a construit le laboratoire chinois à Wuhan et a été rachetée par l’allemand Allianz qui (par coïncidence) a Vanguard comme actionnaire qui (par coïncidence) est actionnaire de Black Rock, qui (par coïncidence) contrôle les banques centrales et gère environ un tiers du capital d’investissement mondial.
    > « Black Rock (par coïncidence) est également un actionnaire majeur de MICROSOFT, la propriété de Bill Gates, qui (par coïncidence) est un actionnaire de Pfizer (qui – vous vous en souvenez ? Vend le vaccin miracle) et (par coïncidence) est actuellement le premier sponsor de l’OMS !
    Vous comprenez maintenant comment une chauve-souris morte vendue sur un marché humide en Chine a infecté TOUTE LA PLANÈTE !
    Alors, vous me pardonnerez si je veux croire que pour faire oublier les vérités graves qui dérangent nos politiques , nous nous amusons à « jouer à qui perd gagne », dans les Hautes Sphères élyséennes, pendant que des centaines de milliers d’êtres humains ont été victimes de la folie d’hommes décérébrés.

    >

    1. ET BIEN MERCI pour tout ce que vous m’apprenez ..édifiant ! mais il faudrait le faire savoir ! je n’en connaissais qu’une partie , c’est tentaculaire et …redoutable

  3. Article percutant, même si la réalité est encore pire et relève du cauchemar absolu!
    La vulgarité c’est la volonté de pervertir et de traîner les esprits dans la boue conformiste, éradiquer le passé d’une grande nation, humilier les citoyens en s’appuyant sur des individus asociaux et rebelles aux droits communs de la majorité du peuple.
    Rire et se moquer du bon sens populaire et surtout dénigrer, salir, tourner en dérision toutes les vertus humaines (le courage, l’honnêteté, le patriotisme, l’intégrité, le respect des autres, de la parole donnée, les principes et les valeurs humaines, sociales et spirituelles, imposer une idéologie nauséabonde d’un pseudo-modernisme de pacotille qui fait passer les pires dictatures du passé pour des amusements sans conséquence!
    Calomniez, trahissez, roulez-vous dans la fange d’une manipulation mensongère, de cette ultime perversion mentale il restera toujours quelque chose!
    L’abomination d’un progressisme dévoyé prôné par des élites de la base au sommet, tout autant dévoyées et misérables (intellectuellement) nous envoie directement en enfer, celui du politiquement correct celui qui racornit, amenuise et détruit tout raisonnement effectif au nom de l’émotion fausse, de l’immédiateté tout autant fausse, le carnaval des fous, des imposteurs, des arrivistes institutionnels ne peut cacher cette impression de naufrage en gestation (déconstruction de l’histoire, pas de culture Française, promotion des ennemis de la France, culpabilisation des générations présentes responsables des crimes ou des erreurs des générations du passé (déboulonnage des statues, repentance) cette analyse n’est pas sans rappeler une forme de totalitarisme abject d’une gauche stalinienne qui tente de réécrire (falsifier) l’histoire, pour conclure voir un pays qui se saborde et renie tout ce qui a fait sa gloire et sa grandeur est non seulement haïssable, mais surtout prélude à des convulsions et à des excès préjudiciables pour l’avenir, nous dépassons les rivages du purgatoire, de la chute des âmes pour aborder l’ultime démarche: en marche vers le néant!
    Science sans conscience…

  4. Hollande c’était mieux que Macron : ce qui en dit long sur la décrépitude malsaine actuelle.

  5. Comme, à part des sites comme le vôtres, personne ne réagit, il faut se poser la question du pourquoi un président peut se permettre cela. Je crains que la réponse ne soit parce qu’il sait que les Français sont de vrais veaux.

    1. Non il y a d’autres sites heureusement comme RR ou RL ,et Bd Voltaire … mais peu importe, l’important est de le dire à de nombreux publics … je suis étonnée que des politiques à part Mme Lepen je crois , n’aient rien dit !

  6. Cette pitoyable prestation d’un Président est indigne et montre à quel point il est lamentable !

Laisser votre commentaire