De la déconstruction de notre histoire à…

Emmanuel Macron personnifie le déclin de la France.

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE, abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :

*** En cadeau, pendant la durée de l’abonnement, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, Semaine du MENSONGE (Valeur 18 €)

  De la déconstruction de notre histoire à…

Par Nanouche

La réinvention de la civilisation, Jupéteux est l’héliogabale du progressisme ! « Malheur à la ville dont le prince est un enfant » dit l’Ecclésiaste. L’air du temps, qui ne caresse toujours que la surface des choses, y trouvera de quoi se satisfaire. Dans une logorrhée pour ‘Zadig’ il abreuve le lecteur de ses aberrations, comparant notre époque à celles du Moyen-Age et de la Renaissance, comparaisons foireuses pour celui qui est d’une nullité en histoire et à un an de la présidentielle, cet entretien n’est rien d’autre que du clientélisme et populisme pour décérébrés. Il dégoise sur les territoires, pour prouver qu’il connaît la France. La Seine-Saint-Denis où les talents pullulent « la Californie sans la mer » pour la ville la plus criminogène de France, qu’il y installe sa « start-up »… Ou le marchand de poudre de perlimpinpin aux abois. Il revient sur la réforme de l’ENA qui n’est rien d’autre qu’un bon enfumage populiste. « Les intérêts en présence sont également là, qui ne veulent pas bouger : une société pétrie de corporatismes semblables aux guildes d’autrefois » et lui est pétri dans son fondement qui fait partie de ce qu’il dénonce ! « Avec les Gilets jaunes, il s’agit d’un retour de la violence dans la société… Fait de jacqueries», ah bah, ça alors, il aurait fallu que « ceux qui ne sont rien » se taisent et se soumettent pour faire plaisir au ‘Monarc’ ! Il juge « urgent » de répondre au sentiment de «décrochage» d’une partie de la population qui exprime «la même (que qui ?) inquiétude de la désindustrialisation, d’un sentiment d’injustice, d’une impression de trahison démocratique», dixit celui qui a vendu Alstom par exemple, qui a creusé comme jamais les inégalités, quant à la ‘trahison démocratique’ il sait de quoi il parle, Orwell, puisque la démocratie depuis qu’il est à l’Élysée est inexistante ! L’empire du vide s’admire parler. « La vaccination accélère ! », cela ne veut rien dire. 10 millions de personnes vaccinées avec deux doses, fiasco ! L’impuissance personnifiée qui ouvre sa bouche en permanence pour camoufler par des mots non seulement son manque de résultats, mais son quinquennaze du chaos, encore une policière attaquée au couteau, que pense Dupont-Moretti puisque la France n’est pas un coupe-gorge ? Avec Narcisse on baigne dans la théâtralisation depuis quatre ans. De même que son dernier coup de com’ avec les deux Youtubeurs en est la dernière illustration. Il emprunte des habits de scène successifs… Qui ne trompe que lui ! Et « en même temps » Macronéron annonce qu’il veut « créer des voies d’eau », qu’il se rassure, à cause de lui, on coule sans jamais voir le fond et pas qu’un peu ! Le vulgaire, grotesque et crétin se veut le Guide de la nation… Pour naïfs et sans neurone… Nous allons repartir, mais SANS LUI ! Manu1er ? Le fond du trou de la vacuité ! Il n’a rien d’un sauveur, ni simplement d’un homme mûr, ni d’un français ou plus gravement d’un président respectable. Une honte pour notre pays. Le type de l’écervelé mis au pouvoir par des fous d’argent ! Il est le déclin de la France. Son irresponsabilité, qui se veut ‘moderne’ fait que la France, son identité, sa culture, son histoire, etc. ne rime plus à rien. La salir, la culpabiliser, l’insulter, la minimiser, la ridiculiser, la vendre à la découpe, etc. Quatre ans qui n’auront été que : délitement de la société, appauvrissement, clientélisme destructeur, népotisme, magouilles, etc. Sa vision à moins d’un an de la présidentielle, s’arrête à son nombril depuis quatre ans !

Cette semaine, il l’a ouverte sa grande bouche pour raconter encore n’importe quoi. Sommet européen, kéké1er s’est donné en spectacle, après le Bélarus, le Mali, le décérébré veut « recadrer » la Russie et joue au gendarme du monde, sauf en France, alors qu’il ferait bien de se recadrer lui-même. On ne peut pas faire le zouave avec des décérébrés et ensuite être crédible quand on veut « en imposer ». La vidéo de Macreux1er avec McFly et Carlito a été visionnée par le président Bélarus et Poutine. Ils avaient sous-estimé la force du clown ‘Enlysée’ et ont décidé de libérer leurs opposants et se plier aux quatre volontés de l’UE. Qu’il se contente de sauver le Liban, puisqu’il s’en croit capable !

Son déplacement au Rwanda : « je viens reconnaître nos responsabilités (…) Blablabla ». Tartuffe est entré en scène. Nous voilà encore coupables. Décidément, quel irresponsable qui se rattache à l’idéologie de la repentance par… Clientélisme et Jupéteux annonce que ce sont 500 millions qui seront accordés à Kigali sur la période 2019-2023! Humilier la France toujours et encore alors que le gouvernement de l’époque avait justement essayé d’empêcher ce massacre, il nous rend coupables aux yeux du monde ! Dans la continuité d’une logique de désintégration, la société doit s’excuser en s’agenouillant des maux du passé et aujourd’hui à genoux devant un dictateur. Et sur le champ de ruine d’une nation, il ‘espère’ engendrer l’amour et la sublimation de son image ? Un cinglé qui pour masquer sa folie tente de noyer sous un flot continu de paroles creuses les français, estimant qu’elles valent « actions », ses tweets ne sont que ‘Gloire à moi’ et dépense un pognon de dingue pour s’acheter des électorats en prévision de 2022. Pas une semaine sans qu’il dégaine le chéquier : 700 millions pour les enseignants, en réalité il s’agit de 400 millions via des primes, ce qui représente à peu près 30€ par personne et pas pour tous ! Et Blanquer annonce : la création d’un Observatoire des rémunérations avec les syndicats, qui servira à observer l’observatoire actuel, en revanche, pas de numéro vert, imaginez la déception des enseignants… Un plan d’aide de 650 millions pour « la montagne », une aide pour le cinéma et le théâtre de 150 millions…. Argent magique, BLM annonce la fin progressive du « quoi qu’il en coûte », « et en même temps » dégaine 15 milliards de nouvelles dépenses pour les entreprises. Comme en économie rien n’est gratuit, ce sont « ceux qui ne sont rien » qui vont encore payer l’addition salée du ‘Mozart de la finance’ ! De nombreuses données publiées ce jeudi par l’Insee laissent présager un sombre horizon en 2021. 11 millions de pauvres en France ! Les demandes de RSA explosent. Le nombre de demandeurs d’emploi sans aucune activité a enregistré en avril (hors Mayotte) sa plus forte hausse depuis le début de la crise sanitaire et l’assurance chômage qui entrera en vigueur au 1er juillet sera un désastre de plus ! Quand Macronéron se fait passer pour l’homme providentiel distribuant d’un côté, il reprend deux fois plus de l’autre ! Exemple avec la taxation de l’épargne, ou la baisse du plafond des donations, ou le retour de l’écotaxe en Alsace…

Comment s’étonner qu’ensuite les français n’aient plus confiance en la parole politique ? Il a tellement désacralisé la fonction, qu’il est viscéralement rejeté par une majorité de français. Le Moyen-âge/début Renaissance: c’était Charles VIII et ce qu’en dit l’histoire : « depuis son époque, il a l’image d’un jeune roi fragile, immature et instable dont le portrait correspond en tout point à son mental déficient ».

DéconstruisonsManu1er.

Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression ! Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

 

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer


Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

3 commentaires

  1. Tout est fort bien dit ici, mais que faudrait-il pour enfin réveiller les Français ?

  2. Comme vous avez raison de la souligne : « Emmanuel Macron personnifie le déclin de la France. »

  3. Avec Nanouche, Macron en prend pour son grade, à juste titre. C’est un régal les trouvailles de Nanouche dans ses écrits.

Laisser un commentaire