Cadeaux et promesses stratosphériques jusqu’en avril 2022.

Mais à part cela, non bien sûr, Macronéron n’est pas en campagne, mais que fait le CSA ? Rien, il reçoit ses ordres de Manu1er !


Un site comme le nôtre ne reçoit aucune aide, il ne peut survivre que grâce à vôtre générosité : Vous pouvez souscrire pour nous soutenir du montant de votre choix en un seul clic via l’image ci-dessous. Merci d’avance.

 Cadeaux et promesses stratosphériques jusqu’en avril 2022.

Par Nanouche

Et voilà, c’est open bar, les amis, nous l’avions écrit et il y en a pour tout le monde. En 2017, parce que « c’est notre projééé » se résumait à vendre sa personne et pour 2022 son ‘programme’ n’est que clientélisme. À chacun de ses déplacements, Sa ‘Saigneurie’ rase gratis. Marseille : 1.5 milliard, vendredi auprès de jeunes agriculteurs 600 millions de promesses, le revenu d’engagement pour les jeunes c’est 2 milliards et nous ne sommes qu’au mois de septembre. Et chaque ministricule en fait de même : UbuVéran promet pour 2022 la contraception gratuite à toutes les jeunes femmes jusqu’à 25 ans. Darmanin promet les transports gratuits pour les FDO. Castex a dégainé 400 millions supplémentaires (en plus des 450 millions prévus dans le plan de relance) pour financer des projets de développement de transports en commun dans les agglomérations et métropole, etc.
Mais à part cela, non bien sûr, Macronéron n’est pas en campagne, mais que fait le CSA ? Rien, il reçoit ses ordres de Manu1er !

Un rappel : « Président ou candidat » titrait la presse unanimement. « Une enquête a été ouverte à Paris sur le financement d’un des meetings de Nicolas Sarkozy (discours à Toulon en 2011) épinglé par le Conseil constitutionnel pour justifier le rejet de son compte de la campagne 2012. Cette enquête préliminaire faisait suite à un courrier adressé l’été dernier par le militant écologiste grenoblois Raymond Avrillier, qui dénonçait de possibles faits de « détournement de fonds public » en marge de la campagne présidentielle 2012. Dès 2011, également le PS (Hollande) demandait que ses déplacements soient comptabilisés dans les dépenses électorales de l’UMP. Mais avec le Monarc aujourd’hui, ce n’est pas la même chose, du tout du tout, médias et politiques ne disent rien, alors que, c’est bien pire, lui mène sa campagne en toute impunité sur le dos des contribuables, et dégaine directement le chéquier d’argent magique ! Chacun de ses déplacements nous coûte un pognon de dingue. Il est partout, H24, tout le temps, sur tous les sujets, on  décompte son temps de parole, aussi ? Son Parti va distribuer des tracts, que fait le CSA ? Il va faire du porte-à-porte pour vanter son bilan, personne pour le rappeler à l’ordre ? Et le temps de parole de ses sinistres qui font campagne pour sa réélection à chaque fois qu’ils sont invités sur un plateau TV ou interviewés pour les journaux qui le décompte ? Et toutes les officines de propagande macronistes qui désinforment faisant du bourrage de crâne à longueur de journée ? Exemple, démence : l’autocrate a décrété qu’il « veut » +12% de croissance et pourquoi pas 15 ? Avec McFly et Carlito, il a fait un stage d’apprenti comique.  Info ‘Le Parisien’ et aucun journaliste n’a osé rigoler et aucun économiste n’a moufté devant son délire ! Pour mesurer SON délire, rappelons que depuis la fin de la 2e Guerre mondiale, le taux de croissance de la France le plus fort a été + 8,6% même après 1945 pendant la reconstruction, il n’a jamais atteint 12%. Depuis le Traité de Maastricht de 1992, il ne varie plus guère qu’entre -3% et +3%, mais surtout entre 0 et 2%. 6% en 1973…Et l’on n’a pas fait mieux depuis !
La France sera le 3e plus mauvais élève du monde au niveau de la croissance avec une récession attendue de 12,5%! Et dire que le Monarc nous avait dit en 2017 : « moi ou le chaos »…Et bien nous avons lui et le chaos social, économique et sécuritaire! Un exemple et que sur deux ans : « 2017/2018 : comment s’est portée l’économie française sous le règne du « Mozart de la finance » ? La croissance a reculé de 39 % (2,3 % en 2017 et 1,4 % en 2018), l’investissement a chuté de 38 % (4,7 % en 2017 ; 2,9 % en 2018), les créations d’emplois ont été divisées par deux (329 000 en 2017 et 160 000 en 2018), le déficit commercial a augmenté de 3 % et le chômage n’a baissé que de 0,7 point contre 1,3 % dans la zone euro » (L’Opinion). Cet homme vendu comme « le Mozart de la finance » par les médias s’avère être non seulement un puits sans fond de médiocrité absolue, mais d’une nullité abyssale en économie…
Et un meeting a été organisé à Angers où des sinistres se sont relayés en mode propagande pour vanter un bilan si extraordinaire que : « Emmanuel Macron est le candidat unique du XXIe siècle. Le candidat unique de la modernité politique» dixit Richard Ferrand, merci pour le fou rire, devant un parterre de Bêêê.
L’URSS, la Chine de Mao et la Corée du Nord championnes du candidat unique et modèles de l’honnête Ferrand.

Et même qu’En Marche la propagande est à présent sur des rails, Manu1er s’est payé « un train de la relance » avec notre argent, qui va sillonner la France jusqu’au 6 octobre pour vendre « les enjeux du plan de relance » aux naïfs dans 12 régions. Vous avez dit plan de relance ? En réalité, 70% des milliards de ce plan seront dépensés, mais n’iront pas dans des investissements puisqu’ils serviront à financer des dépenses courantes ou des promesses de campagne non tenues. Par exemple, 13 milliards sont prévus pour la reprise de la dette des hôpitaux ! Ainsi, ce plan cache un endettement supplémentaire de l’État pour pallier son déficit. À défaut donc de relancer l’économie française, le plan relance une énième fois son étatisme, la hausse de sa dépense publique, ainsi que son endettement.

59% des Français ne souhaitent pas que Jupéteux se représente en 2022. Bien, que ces 59% n’oublient pas d’aller voter dès le premier tour, alors, pour l’éjecter définitivement. 71% des personnes interrogées ont déclaré qu’il ne les représentait pas bien et 67% estiment qu’il n’est pas « proche du peuple ». Bande d’ingrats, va! Pourtant, Sa ‘Saigneurie’ président des riches s’en donne du mal, avec sa distribution de chèques tous azimuts et ses milliards de promesses à la clé… pour « ceux qui ne sont rien ». 

Se pavaner, s’enivrer de sa logorrhée, etc. tout va tellement bien dans ce pays avec Jupéteux, que les médias et sondeurs sont à nouveau complices se faisant l’écho de ses mensonges afin de le faire réélire. Les 483 millions de subventions à la presse n’y sont pour rien, bien sûr. Quand BLM ose annoncer 6% de croissance, cela ne fait réagir personne ! ! Macronéron a ordonné aux sinistres de vanter son bilan…  Mais vanter quoi ? D’après le Ministère de la propagande du Macronistan : l’économie se porte bien, le chômage a reculé par conséquent la réforme de l’assurance chômage qui rendra les gens déjà précaires encore plus précaires entrera en vigueur le 1er octobre, les Français ont tous été ‘protégés’ grâce à l’argent magique (la dette Covid? Sauf qu’il s’agit d’un endettement monstrueux que nous mettrons 67 ans à rembourser, qu’en l’Allemagne n’en mettra que 28 !) et les étudiants ont pu manger à leur faim, il n’y a plus de SDF dans la rue, etc. Alors le Secours Populaire, ment ? D’après les conclusions de la 15e édition du baromètre de la pauvreté Ipsos/Secours populaire, un Français sur deux a au moins une connaissance confrontée à la pauvreté. 35% de l’ensemble des Français est fréquemment confronté à la pauvreté. Accablants, les chiffres du quinquennaze de Jupéteux, mais qui se vante de ses réussites à la longueur de journée avec cette propagande éhontée relayée par ses sinistres dans tous les médias et sur tous les plateaux de TV sans que personne ne les contredise jamais !

L’histrion est le déclin et la déliquescence de la France, exemple avec sa nouvelle posture qui n’est que diversion, il annonce des États généraux de la justice … De l’enfumage. Après avoir fourré son grand pif mettant le foutoir dans la police et la justice, encore une grosse manœuvre politique de plus à quelques mois de la présidentielle. La justice n’a pas besoin d’être l’otage de sa campagne électorale. Il a affaibli le ‘régalien’ exemple, avec sa nouvelle loi qui empêche les enquêteurs d’aller jusqu’au bout de leurs investigations ! Police, justice et si l’on y rajoute les états d’âme d’une partie de l’armée, les inquiétudes préfectorales et d’autres grands corps quant aux perspectives de réformes de la haute-fonction publique, c’est l’épine dorsale de l’État qui manifeste de manière synchrone sa défiance quant à sa conduite par Jupéteux. Et l’enfumeur pense résoudre toutes les crises dont il est la cause…

Les Grenelles, les Commissions, les Comités Théodule, les Séminaires, pseudo-grand débat, le ‘Ségur de la santé’ et ‘le Beauvau de la sécurité’, etc. n’ont abouti à rien, juste du blabla creux et des miettes, pour divertir l’opinion, l’occuper, faire croire que c’est du concret, qu’il est dans l’action permanente et donner aux médias de quoi palabrer des jours et des jours en ne parlant que de lui et du Macronistan. La campagne permanente, mensongère, déguisée qui ne trompe personne. Encore 200 jours à devoir supporter sa logorrhée et son incompétence qu’il camoufle derrière tous ces mots inutiles et ses postures insupportables.
Moi et le chaos, dans tous les domaines, sont à dégager manu militari en 2022. 

Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression ! Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

 

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour La gauche m’a tuer

Dessin de couverture par SIÉ pour URTIKAN


Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

On partage ou comme toujours on se cache ?
Observatoire du MENSONGE, c’est :
Plus de 60 contributeurs, lu dans 180 pays, repris ici et là dans le monde (sauf en France), un vrai média libre qui dit les choses, cela change des « bobardiers » habituels…

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

4 commentaires

  1. Avec la mise en examen pour commencer de Buzyn, Macron ne passera pas le premier tour en avril 2022. Il est complétement fini.

  2. Comme vous l’écrivez fort justement c’est « open bar » sauf que ce sont les Français qui paient la tournée.

  3. Félicitations à NANOUCHE pour ce pamphlet remarquable. Réalisme, vérité, et humour cinglant. Je partage sur les réseaux ce plaisir de vous lire, plaisir teinté de colère envers ceux qui nous gouvernent et de grande tristesse pour notre pays.

Laisser votre commentaire