Le « phénomène » Zemmour

Ici, il n’est pas question d’un millionième commentaire sur Eric Zemmour, ses idées ou ses projets mais du phénomène de société autour de lui. Ce phénomène n’a probablement aucun équivalent dans l’histoire politique de la France moderne. 

J’aime ce que vous écrivez !
Je fais un don


Quel que soit le montant de votre don, vous recevrez pendant un an gratuitement
Semaine du MENSONGE


Le « phénomène » Zemmour

Par Maxime Tandonnet

Ici, il n’est pas question d’un millionième commentaire sur Eric Zemmour, ses idées ou ses projets mais du phénomène de société autour de lui. Ce phénomène n’a probablement aucun équivalent dans l’histoire politique de la France moderne. 

Et pour commencer, EZ est de toute évidence un produit de la télévision. Sa présence dans de multiples émissions en a fait un personnage médiatique très connu. Prétendre le contraire est de l’aveuglement. Lui même a parfaitement maîtrisé une clé de la communication moderne: la provocation à tout prix (à tout prix) pour créer le scandale et se placer au centre de l’attention médiatique. Ensuite, il se passe quelque chose d’extraordinaire. Depuis la rumeur de sa candidature, le volcan politico-médiatique entre en éruption à son sujet. Depuis trois mois environ, EZ est devenu l’obsession de ce monde étrange qui épie ses moindres déclarations, faits et gestes.

Toute prise de parole publique d’une personnalité du monde politico-médiatique (politiciens, star système, universitaire, médias) se ramène tôt ou tard à EZ dont l’image omniprésente, obsessionnelle, donne lieu à une sorte de transe collective ou déferlante irrésistible. Le personnage est sublimé jusqu’à l’éblouissement par tout ce petit monde qui, à raison de centaines, milliers de fois tous les jours ergote, radote, disserte et mouline à son sujet. Et la roue démentielle tourne…Pas une prise de parole une interview d’un politique ou d’un analyste qui ne se ramène tôt ou tard à EZ, placé ainsi au cœur de l’arène politique. Mais en parallèle, se produit une fuite dans une surenchère d’insultes à son endroit. C’est à qui l’insultera le plus violemment, le traînera le plus méchamment possible dans la boue, lui adressera les crachats les plus venimeux.

On aura tout entendu dans l’ordre de la haine : maurrassien, raciste, pétainiste, etc. Et puis, le summum : « Juif antisémite ». Existe-t-il une insulte plus terrifiante à l’égard d’une personne de confession juive?

La classe politico-médiatique se livre à une fascinante opération de récupération: comme lui-même s’adonne à la provocation à tout prix pour forcer l’attention médiatique, les politiciens dans le plus étrange des ballet d’hypocrisie prennent appui sur cette notoriété conquise – à travers les jeux de haine – pour forcer eux même l’attention médiatique. Et au sommet de cette logique, ne pas vomir sur EZ devient une forme de transgression qui peut être utile électoralement en distinguant son auteur de la masse haineuse (d’où l’extraordinaire « Moi j’aime bien Eric Zemmour » d’E. Macron). Et c’est ainsi qu’EZ devient le parfait « bouc émissaire » (au sens de René Girard), sorcière sur son bûcher, au centre d’un monstrueux ballet politico-médiatique, celui qui incarne le mal absolu et dont le lynchage collectif de l’image maudite restaure la légitimité perdue du politique, renoue le lien brisé (ou le consensus dit « républicain » par delà les clivages) et permet d’effacer tout le reste, l’effroyable bilan de plusieurs dizaine d’années de gouvernement (tous!), la crise populaire de défiance envers le politique, la médiocrité générale d’une campagne, le néant des projets et de l’espérance politique.

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE

Zemmour candidat

Zemmour officiellement déclaré candidat à la présidentielle 2022 en ce 30 novembre 2021 : voici sa déclaration en vidéo !

Par Observatoire du MENSONGE


Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE


♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

6 commentaires

  1. Éric Zemmour a réussi son pari. Il dit tout haut ce que pensent certains Français de souche. Malheureusement pour lui, il s’attaque à beaucoup de choses en même temps. La France sans tout ceux qu’il dénigre ne sera plus capable de fonctionner.En se tirant une balle au pieds, lui le naturalisé, ne pourra plus marcher. Il va tout simplement faciliter la réélection de Macron par un vote sanction.

    1. C’est évident et comme il n’arrête pas de provoquer, d’insulter et de déraper, en plus son entourage est franchement néfaste, il va comme une baudruche se dégonfler.

  2. Depuis ma naissance , j’ai vécu dans le chaudron de la politique, tout d’abord , par mon mère résistant , ses amis déportés ou non…ses patrons qui étaient ministres ..tout ce monde fût , pour moi, un « Grand Révélateur  » . Sauf , quelques exceptions , mon cœur en a été très affligé, et mon âme imprégnée pour toujours.
    Durant toutes les quatre vingt années de ma vie , mon opinion envers le monde politique , même s’il a joué un rôle essentiel pour la France , mais lorsque je prends connaissance d’un commentaire du ministre des transports : Jean Baptiste Djebarri qui pense que le candidat E.Z.a , je cite  » un problème de comportement ..! » , ( fin de citation),, sachez que ce politique serait bien inspiré de savoir , selon toutes mes Connaissances ( amies ou non), je suis considéré comme ,un : « cyber blindé « , malgré tout, ce ministre me fait vomir comme son Patron qui a eu des comportements dévastateurs pour la France et notre république…
    En conséquence, il me semble que le temps est venu pour cette affligeante caste politique de revoir avec sérieux et honnêteté leur
     » comportement « qui a été et est encore , malheureusement, toujours aussi lamentable ..qui détruit la France au bénéfice de tous ses ennemis
    Pour la France …surtout…c’est leur devoir .
    S’ils s’ en révèlent encore incapables …
    Malheur aux politiques qui seront sifflés..
    Et nous sombrerons dans l’affrontement.. par la faute de minables qui exaspèrent l’opinion, depuis trop longtemps…ils ne pourront donc être pardonnés…

  3. Eric Zemmour n’est pas « un produit de la télévision », désolée de contredire Maxime Tandonnet sur ce propos. Il est le produit , si l’on peut utiliser ce terme, de sa culture, de sa lucidité, de son courage à mettre le doigt là où ça fait mal à la bien-pensance , de sa capacité d’analyse des situations , de sa réflexion pour trouver des solutions aux problèmes de la France . Bref de sa grande Intelligence. La télévision, au-delà de ses livres, n’aura été que le moyen, l’outil, de faire passer ses idées.

  4. MLP étant en perte de vitesse, EZ devient le nouvel épouvantail à agiter… Tu m’étonnes que EM Zem bien Eric ! C’est son assurance réélection ! De quoi se demander s’ils ne sont pas complices…
    Pfff écœurée de toute cette hypocrisie et consternée de la naïveté des citoyens, au moins d’une partie.

    1. Difficile de trouver commentaire plus …inapproprié ! Zemmour et Macron complices ! La remarque de Macron ne vise qu’à porter tort à celui qui pourra être son adversaire, qui visiblement l’est d’ores et déjà vu les réactions plus qu’agressives du camp macroniste . Faut apprendre à voir et comprendre au-delà des mots avant de proférer une ineptie pareille …

Laisser votre commentaire