Alors, « penser printemps les amis, c’est réconcilier l’ambition et le réel » attend la fin de la crise ukrainienne pour se déclarer candidat, prière de ne pas déranger « je gère la paix dans le monde ».


Bientôt le printemps…

Par Nanouche

Alors, « penser printemps les amis, c’est réconcilier l’ambition et le réel » attend la fin de la crise ukrainienne pour se déclarer candidat, prière de ne pas déranger « je gère la paix dans le monde ». Humiliation pour Mégalo1er après avoir rencontré Poutine qui l’a remis à sa place, alors que grande bouche est rentré fanfaronnant se vantant de l’avoir fait plier ! 

Son « penser printemps », n’était une offensive destructrice qui a donné les résultats que l’on connaît cinq ans après : ubérisation de la société et des individus, donc précarité. Quant à la soi-disant stupidité des clivages pour celui qui préside selon l’air du temps, la politique par essence est un clivage. Il a voulu l’imposer comme étant manichéen entre «ouverture» et «fermeture», entre «progressistes» et «conservateurs», c’est-à-dire en entre ceux qui acceptent leur disparition dans un sans-frontièrisme, une soumission à l’Europe dans tous les domaines, etc., et ceux qui ne s’y résolvent point sont traités de tout, cinq ans après, là aussi il a échoué. Quelle imposture ce quinquennat qui renaît à la faveur de l’élection, mais en pire : un contrat citoyen à la chinoise avec des français qui devraient faire passer leurs devoirs avant leurs droits, quel délire de l’autocrate qui n’a toujours pas appris ce que politique veut dire. Alors, il arrose d’argent magique tout ce qui peut l’être. Dernièrement revalorisation des pensions des conjoints d’agriculteurs. 270 millions pour la filière porcine, etc., une cité judiciaire à Marseille avec un Dupond-Moretti envoyé sur place pour l’annoncer en fanfare, bref il s’achète des voix avec notre argent, espérant que les français aient la mémoire courte ! 

Cinq ans à subir son « en même temps » qui n’a été que chaos et chienlit avec un appauvrissement de la société et un déclin dans tous les domaines. Plus que cramé la caisse, le Mozart de la finance a déclassé la France. Fin 2022, nous serons le pays le plus endetté d’Europe après l’Italie. En dix ans, l’écart avec l’Allemagne est passé de quasi-nul à 40 points. Silence des médias ! Une France ruinée, une économie ravagée, un endettement inouï et un déficit commercial historiques, des chiffres du chômage instrumentalisés à dessein, bref un vrai désastre, et tout est passé sous silence par des médias qui nous abreuve d’images de Narcisse avec bourrage de crâne du matin au soir : il est déjà réélu ! Deux ans de crise sanitaire avec nos libertés les plus fondamentales bafouées et Macronéron pensait que la distribution de chèques allait calmer la colère des français ? Logorrhée1er de dégoiser dans Ouest-France « on voit une souffrance mentale très forte, chez nos jeunes et moins jeunes. Et parfois, cette fatigue se traduit aussi par de la colère. Je l’entends et la respecte. La France a besoin de concorde, de beaucoup de bienveillance collective » appelant « au calme ». Il est celui qui disait d’un ton hautain il y a un mois avoir « très envie d’emmerder les non vaccinés » qui ne sont plus des citoyens. Et le lendemain il déploie les blindés (et de deux ) parce que « nous sommes en guerre » « contre ceux qui ne sont rien » qui souffrent de sa politique depuis cinq ans et le manifestent! C’est cela son respect et sa bienveillance ? Le dérangé c’est lui, qui a fracturé le pays en crachant du matin au soir sur les gens, les méprisant et les insultant. Le ‘convoi de la liberté’ n’est pas seulement à cause du pass mais contre toute la politique qu’il a menée qui se résume contre la grande majorité de français et il ose donner des leçons de respect ! Il sombre dans la démence ! Sa seule hauteur est sa condescendance envers le peuple. La contamination grandissante est celle de la colère, de l’exaspération, du ras-le-bol. La vindicte, les insultes, les caricatures du monde politico-médiatique bien-pensant n’y changeront rien. Et toujours cet ignoble mépris… Encore deux mois à tenir.

Rappel : « la colonisation est un crime contre l’humanité » ‘et en même temps’ il encense ceux l’ayant ‘commis’. Il voulait fermer quatorze réacteurs ‘et en même temps’ il VEUT en construire six. Alstom et EDF scandales d’État. Il a vendu les fleurons français ‘et en même temps’ il VEUT réindustrialiser la France. Il fait semblant de lutter contre le communautarisme avec son mot ‘séparatisme’ et en même temps n’interdit pas le voile dans le sport, il ne devait pas avoir de pass sanitaire ‘et en même temps’ il nous l’impose. Son délire enfiévré d’un multiculturalisme hors sol, avec sa « déconstruction de notre histoire » c’est l’identité culturelle de la France, qu’il souhaite démolir ! C’est le socle charnel, immatériel, mais bien concret, de la Nation, ce qui fait que l’on «fait corps» dans un ensemble historique, culturel, politique et social par rapport aux autres. Pour va-t-en-guerre contre le pays, le massacre continue, il a décidé tout seul, une fois de plus de la dissolution de l’hôpital militaire Desgenettes de Lyon. En programmant les fermetures de la réanimation et des urgences, cela a précipité la chute de cet établissement historique. Plus aucun soin ne sera délivré à la population classique, qui représente actuellement 80 % de la patientèle. Plus de 30.000 militaires de la zone seront privés d’un accès aux soins ce qui va créer un désert hospitalier militaire dans le centre de la France. La liste est trop longue en cinq ans de son « en même temps » qui n’a été que destruction et rhétorique pour camoufler la quintessence du vide politique et intellectuel qu’il est ! Il n’est finalement rien parce que tout en même temps. 

Il prétendait incarner une modernité radieuse et généreuse misant sur son jeunisme fier de son immaturité avec son ‘Nouveau Monde’, alors qu’il est le moutard tardif prétendument «émancipé» d’une génération politique qui n’a fait que se déconnecter d’avec le monde réel et mentir éhontément, y compris sur le thème de la souveraineté nationale ou économique. Un seul exemple gravissime : le nucléaire, pour lui, c’était dépassé ! Aujourd’hui il se pose en sauveur alors qu’il en a été le fossoyeur ! Le chiffre clé de son propos: la baisse programmée de 40% de notre consommation d’énergie qui rend impossible la réindustrialisation et la hausse du niveau de vie. Mais aucun problème pour lui, il ne subira pas les conséquences de ses délires avec son idéologie tenant la défense de nos intérêts nationaux pour inutile, voire nocive. Et à présent il rétropédale à deux mois de la présidentielle après son massacre ! La France finira par devenir une coquille vide comme lui, un village Potemkine-musée pour touristes, un Disneyland géant, et pour les Français ? Un gavage de blabla tout en défaisant tout ce qui a construit notre souveraineté et manifeste encore notre puissance et notre influence dans le monde. Le choix a quelques semaines de la présidentielle est crucial, il nous faut quelqu’un capable de tenir bon sur des enjeux culturels et régaliens. Ne rien renier de ce que nous sommes comme nos racines. Cesser le dénigrement de la France et de son histoire, cesser la repentance et l’à-plat-ventrisme clientéliste. La question sécuritaire au sens le plus large sera centrale. En géopolitique et diplomatie, cinq ans de coups de com’, d’humiliations et d’échecs parce que tout a été centralisé à l’Élysée. Il n’a été qu’un opportuniste, qui a commis les fautes de celui qui ne connaît pas l’Histoire, que ce soit en Algérie, au Rwanda ou en Russie. Son jeunisme, ah ce jeunisme dont certaines en 2017 en pâmoison n’ont voté que pour cela, le porte à croire que son charme suffit à convaincre les partenaires. Il n’a rien appris parce que trop suffisant et son arrogance n’a d’égal que sa stupidité. Après ce quinquennat du chaos en France, de l’humiliation et des fiascos sur la scène européenne et internationale il y a tout à reconstruire. Cela concerne chacun d’entre nous. Contrairement à Mégalo qui n’est que blabla les français font le lien entre l’immédiat et le lointain, entre le local et le global, entre le quotidien et l’avenir. Ils ne sont plus dupes des chimères et des délires de Manu1er qui a tout démoli avec une ahurissante désinvolture, un dogmatisme et une toute aussi grande morgue parce que l’essentiel pour Narcisse se résume à de la politique spectacle du matin au soir, de l’affichage uniquement. Au terme de ce quinquennat dramatique, nous ne sommes plus écoutés ni attendus, encore moins espérés dans le monde, nous ne sommes plus rien. À cause de lui, nous sommes perçus comme des opportunistes, d’arrogants donneurs de leçons. Beau bilan! Tout est donc à rebâtir et c’est impossible sans une idée claire et assumée de ce qui nous constitue, de ce qui doit être préservé et de ce qui fait la singularité française.
À l’heure où la politique suscite la méfiance ou le dégoût d’une majorité de Français à cause de ce ‘Nouveau Monde’ il est justement important de se rendre aux urnes, parce que si l’abstention devait battre à nouveau des records, Jupéteux, ce cas clinique dont la place est en psychiatrie, serait réélu.

Nanouche

Attention ce texte est un pamphlet n’engageant que son auteur. Observatoire du MENSONGE défend la liberté d’expression ! Faîtes de même en le partageant et/ou en nous suivant. MERCI !

 

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: NANOUCHE pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com

Dessin de couverture par RÉMY CATTELAIN pour URTIKAN

L’article qu’il faut avoir lu :

Variation sur des taxesSous le règne #autoritaire d’un président #méprisant tout augmente en permanence, sauf les salaires, en voici un aperçu significatif. + Bonus !


Abonnez-vous, c’est gratuit, à notre chaîne en cliquant sur YOUTUBE

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

4 thoughts on “Bientôt le printemps…”
  1. Il est vrai que ce président est méprisant et prétentieux, qu’il n’aime pas les français et pourtant il sera réélu parce que l’immense majorité des retraités votera pour lui et comme ce sont les retraités qui votent le plus…

  2. Macron gagne du temps car il sait que le temps joue en sa faveur et qu’en face tous les autres se déchirent surtout à l’extrême droite car l’un, Zemmour, fait une campagne qui consiste à attaquer l’autre pour prendre sa place et ensuite offrir le titre au Président sortant. C’est aussi simple que cela et les Français, égaux à eux-mêmes sont tombés dans ce grossier piège à cons. Soit on vote utile pour battre Macron soit on se fera avoir.

  3. Je crains bien que ce prochain printemps ne soit un terrible hiver avec la réélection de notre fossoyeur.

  4. Avec mes compliments Quelle force et quelle réflexion juste qui fait mouche….à chacun de vos articles Nanouche.
    Si les déçus de la politique et des malades qui la dirigent étaient réélus.
    En 1991, tout était écrit dans mon rapport , la suite aussi. Et fin en 2025.
    Regrets éternels . …
    Toutefois, le printemps rayonnera bientôt, espérons que les zombies encore endormis comprendront que l’avenir de notre civilisation, de nos enfants et le leur , forcément, se jouera en avril prochain. Allons toutes et tous voter pour infliger au monarque qui n’aime que lui-même, une gifle qu’il mérite plusieurs millions de fois.
    Il ne devrait point percevoir la pension de retraite, En effet; souvenons-nous qu’il a déclaré vouloir la « refuser » , nous nous devrons dr lui rappeler, parce qu’il a souvent dit  » tout et son contraire ».
    Et de même suite, au moins, une fois dans sa vie de  » Mortel » il revienne sur Terre.

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :