Baromètre Élysée Mars 2022

Chaque mois, jusqu’en avril 2022, retrouvez le baromètre des chances des candidats pour devenir Président de la la République. Qui pour battre Macron ? La réponse dans l’article.

C’est grâce à vos contributions que le site peut se maintenir et combattre pour le salut de la France : n’hésitez pas à nous aider, merci  !
Pour nous soutenir selon vos possibilités : cliquer ICI

En cadeau, vous recevrez gratuitement pendant un an : Semaine du MENSONGE (Valeur 18€).

Baromètre Élysée 2022

Par Le Citoyen Lambda

Baromètre de Mars 2022

Toujours en tête de gondole, contre vents et marées, « notre bon roi » Macron 1er, insubmersible, se parant de toutes les vertus et surtout sans aucune opposition digne de ce nom. Les sondages seraient donc de vrais partisans ou pas , l’avenir proche nous le dira.
Les autres candidats qui ont le potentiel de se qualifier face à l’indestructible « notre bon roi » semblent tous éprouver des difficultés bien réelles.
Ainsi Valérie Pécresse est en panne dans les sondages comme Marine Le Pen tandis que Zemmour remonte à nouveau dans les sondages..

Les absents, qui on le sait bien, ont toujours tort, vont-ils revenir voter pour éclaircir cette pagaille ?
Rien n’est moins sûr.

Marine Le Pen a même suspendu sa campagne faute d’obtenir 500 parrainages en France dans 30 départements : c’est inouï quand on constate que des candidats sans envergure obtiennent lesdites signatures.
La démocratie ferait bien de repartir avant l’écroulement final programmé par la gauche caviar dans ce pays.

Valérie Pécresse, qui rappelons-le ici, sans prendre position, est la seule qui réellement pourrait battre « notre bon roi » est attaquée comme jamais par l’extrême droite et les médias.

Rappelons que l’enjeu est que soit opposé à Emmanuel Macron, un candidat dit d’extrême droite !
Ce qui permettrait grâce au bon report des voix des partis estampillés républicains de faire réélire Macron : c’est basique et simple et surtout très efficace.

Maintenant, voyons ce qu’il en est réellement des candidats pour ce scrutin qui finalement ne passionne pas encore grand monde.

⬆︎ Emmanuel Macron : le roi connait quelques couacs et le désaveu national « en même temps », les augmentations des produits de première nécessité y sont pour beaucoup. Le roi, soi disant spécialiste en économie, ex d’une banque et ex ministre des Finances, est plutôt un piètre acteur en la matière. Tout va mal en France donc sa cote ne peut que suivre la courbe. Mais l’Ukraine lui permet de remonter largement en tête des pronostics. Rien ne vaut la guerre pour se faire réélire. Et surtout, « notre bon roi » peut éviter ainsi une campagne à risque.

⬆︎ Éric Zemmour : malgré de grosses bourdes et des affirmations détestables, le candidat le plus à droite remonte la pente des sondages. Ses partisans qui nous expliquaient que les sondages étaient faux et trafiqués les trouvent désormais tout à fait réalistes.
Le candidat accédera-t-il pour autant au second tour, rien n’est moins sûr tant il est clivant et rejeté par une majorité d’électeurs. Certes il réalise de grands meetings et fait de grands discours mais cela ne saurait suffire face au front uni qui s’est mis en place contre lui.

⬆︎ Marine Le Pen : la candidate est toujours donnée en finale face à Macron et elle résiste même facilement aux assauts de son nouveau rival, malgré les défections de gens de peu d’importance. Maintenant fera-t-elle mieux en 2022 qu’en 2017 ?

⬇︎ Valérie Pécresse : rien ne va plus pour la candidate, maltraitée par les médias et l’extrême droite. Le camp Zemmour n’hésite pas à recourir à des mensonges dignes d’une autre époque pour salir la dame. Elle doit se reprendre et parler des deux ou trois sujets qui intéressent les Français. En sera-t-elle capable ? Sa candidature est en berne et elle n’a pas d’autre choix si elle veut se qualifier.

⬇︎ Jean-Luc Mélenchon : c’est la fin du tribun visiblement, qui est fatigué, et qui aura perdu la moitié de ses électeurs en cinq ans et sera un candidat sans danger pour les autres.

⬇︎ Yannick Jadot : c’est carrément la déception face au candidat qu’il était censé incarner, là il n’a plus de ressources, il est quasi absent du débat et devra éviter le pire, qui serait de ne pas atteindre les 5% fatidiques.

⬇︎ Pour la gauche dite classique, le naufrage est assuré et total. Hidalgo va faire un score ridiculement bas et devrait se retirer pour l’éviter. Mais son ego surdimentionné l’en empêche.

⬇︎ Et, à gauche, Zorro-Taubira a fait plouf en n’obtenant pas les parrainages nécessaires et c’est un non événement pour cette candidate de la gauche radicale.

Qui pour battre Macron ?
La réponse est simple : les abstentionnistes !

Le candidat Philippot s’est retiré faute d’avoir des parrainages et les autres petits candidats ne servent à rien sauf à servir le candidat Macron et à éviter que leurs voix ne se portent sur quelques opposants qui pourraient priver Macron d’un second tour.

À un mois du verdict, la situation apparaît plus claire même si rien n’est encore joué : Macron devrait faire une promenade de santé (Merci Kiev) et la seule inconnue, sans vraiment d’importance, c’est contre qui ?

Le Citoyen Lambda

 
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Le Citoyen Lambda pour Observatoire du MENSONGE

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur et en aucun cas Observatoire du MENSONGE 

L’article du moment :

Le piège ukrainien

Ce qui est habituel et pénible avec Macron, c’est qu’il gesticule, produit du vent et qu’il est finalement ridicule. C’est sûr qu’il préfère « déconstruire la France » et ce « Quoi qu’il en coute » parce que « Nous sommes en guerre ! »

Par Mickey M.

Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant

Pour savoir ce qui se passe en 🇫🇷 Lire Observatoire du MENSONGE

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

C’est grâce à vos contributions que le site peut se maintenir et combattre pour le salut de la France : n’hésitez pas à nous aider, merci  !
Pour nous soutenir selon vos possibilités : cliquer ICI

En cadeau, vous recevrez gratuitement pendant un an : Semaine du MENSONGE (Valeur 18€).

2 commentaires

  1. Ce que vous écrivez est le reflet de la triste réalité d’un Macron en guerre qui blouse les Français mais tellement facilement que cela en est à peine croyable.

Laisser votre commentaire