Le basculement total de la politique dans le cinéma, le spectacle, la comédie est l’aboutissement ultime de l’impuissance et de la décomposition.

***En cadeau, vous recevrez gratuitement, chaque samedi, pendant un an : Semaine du MENSONGE (Valeur 18€).


Tout un monde politique à repenser

Par Maxime Tandonnet

Le basculement total de la politique dans le cinéma, le spectacle, la comédie est l’aboutissement ultime de l’impuissance et de la décomposition.

Le gouvernement du pays n’est plus qu’une illusion. Autrefois existaient des Etat nations pourvus d’un gouvernement. Non que ce dernier était tout puissant, mais il pouvait infléchir quelque peu la réalité en un sens ou un autre. Or, nous vivons une ère de désintégration à peu près complète: effondrement du niveau scolaire et intellectuel, fragmentation de la société qui s’exprime dans la violence et le chaos, perte de la maîtrise des frontières, chômage et désœuvrement massif, explosion irrépressible de la dette de la pauvreté et des inégalités sociales.
Désormais, nous attendons la grande inflation…

L’épidémie planétaire de covid19 et ses cinq ou six vagues successives ont encore accru le sentiment d’impuissance du pouvoir politique.
La crise ukrainienne montre un occident démuni face à la violence planétaire.
Les pantins gesticulants et bavards sont le syndrome de cet immense désarroi de l’homme moderne qui a perdu le gouvernail de la réalité et jongle jusqu’au ridicule le plus achevé, avec la frime, les illusions et les mirages.
Réinventer la politique commence par le discours de la vérité: que pouvons nous faire vraiment – autre que le grand-guignol?
Quelles sont les marges d’action qui existent encore vraiment?
Comment sortir le politique de l’exubérance narcissique et vaniteuse pour la réconcilier avec le bien commun?
Quelles sont les voies pour tenter de reprendre, au moins partiellement, la maîtrise des réalités et d’un destin collectif?
Quelle forme de démocratie représentative? Quelle démocratie de proximité dans le cadre le plus proche des personnes, la commune?
Et la place de la démocratie directe, référendaire, aussi bien sur le plan national que communal? Le redressement intellectuel du pays, condition de la démocratie, est-il encore possible, même sur plusieurs décennies?
Tel est le véritable grand débat; celui qui n’aura pas lieu en 2022!

Maxime Tandonnet

max t

Ancien conseiller à la Présidence de la République sous Sarkozy, auteur de plusieurs essais, passionné d’histoire…
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier: Maxime Tandonnet pour Maxime Tandonnet – Mon blog personnel

Nous aimons la liberté de publier : à vous de partager ! Ce texte est une Tribune Libre qui n’engage que son auteur donc en aucun cas Observatoire du MENSONGE


Abonnez-vous à notre chaîne YOUTUBE, c’est gratuit, en cliquant


♦ ♦ ♦ ♦ ♦

L’ignorance est la nuit de l’esprit
et cette nuit n’a ni lune ni étoiles.

Pour soutenir Observatoire du MENSONGE , abonnez-vous annuellement au tarif unique de 2 € par mois***, choisissez votre moyen de paiement sécurisé ci-dessous :


Autre moyen de paiement proposé :

♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Vous pouvez aussi vous abonner en un seul paiement, au prix exceptionnel et préférentiel de 20€ (au lieu de 24€) et recevoir chaque samedi Semaine du MENSONGE, en choisissant votre mode de paiement ci-dessous :

Abonnement annuel

Soutenir Observatoire du MENSONGE

20,00 €

*** En cadeau , vous recevrez chaque samedi, pendant la durée de votre abonnement, Semaine du MENSONGE, et ce gratuitement (Valeur du cadeau = 18€)

By Observatoire du MENSONGE

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l'opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu : L'info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

5 thoughts on “Tout un monde politique à repenser”
  1. A la lecture de votre article : Tout est vrai Maxime TANDONNET, j’aime votre lucidité et vos analyses très pertinentes qui sont pour ma part de  » l’oxygène » en ce monde pollué de mauvais esprits . Merci pour votre honnêteté.
    C’est une excellente et noble idée de penser que nous devons dire la Vérité rien que la Vérité.
    Cependant, au cours de notre histoire , si les Chefs d’états , Ministres , Conseillers, Fonctionnaires pensent être tenus par une certaine « Obligation de réserve » au nom du « secret d’état » tant galvaudé , et devoir s’ isoler davantage dans le « secret » de leurs délibérations, ils ne peuvent que décevoir un peuple devenu presque inculte ignorant presque tout des éléments de réflexion développés au plus haut niveau de l’Etat , de même suite, les Citoyens sont naturellement incapables de comprendre l’argumentation de leurs dirigeants qui décident pour eux.
    En conséquence, ils peuvent être attirés vers une idéologie « complotiste .  »
    C’est probablement l’une des raisons pour lesquelles un peuple « désinformé » , croyant être : « manipulé », celui-ci peut penser, à tort ou à raison, avoir été trompé, trahi, sans pouvoir s’exprimer , encore bien moins pouvoir critiquer , celui-ci se réfugie dans l’ « abstention » , ou pis: la révolte , qui a été très souvent vécue en France ( sept révolutions, et seize changements de régimes).
    Les référendums participatifs à période régulière , comme en Suisse, pourraient être, enfin, une bonne idée , non ?
    Si Nous ne savons pas encore quel sera le futur Citoyen président ( ou présidente), de la république élu le 24 avril prochain, nous pressentons que notre avenir à Toutes et Tous en France, en Europe, et sur notre planète  » TERRE » doit être pensé avec espoir et beaucoup de futur.
    A cette fin, tout Citoyen doit être consulté pour tenter de résoudre , voire désamorcer des problèmes graves, ceci, dans l’intérêt général du Peuple concerné, surtout lorsque les décisions ne sont que prises par une seule personne, sans consultation démocratique , la création du nouveau monde pourrait s’avérer  » explosive ».
    Nous nous devons , par conséquent, de faire confiance à l’être humain qui a déjà su au cours de l’histoire de l’Humanité, découvrir en lui-même, des forces inouïes dont il ne soupçonnait point l’existence pour se « sauver » des périls qui le menaçaient son existence. Or, un homme seul ne peut tout connaître, loin de nous affaiblir, celui qui pense différemment de Nous , nous enrichit, comme nous le savons , c’est peut-être cela aussi : une vraie démocratie.  »
    Encore faudra-t-il que le peuple soit instruit très « Honnêtement » au sein de nos écoles laïques , comme il fut un Temps…et que la politique ne devienne plus :  » Le Mal radical  » .
    Sans les Sept Arts libéraux » , il n’y aura aucun avenir pour l’Humain dans « le meilleur des mondes . »

  2. une démocratie sans contrôle est un leurre.
    prenons l’exemple des députés censés nous représenter: dès le lendemain de leur élection, ils prennent leurs aises et obéissent plutôt aux consignes du groupe auquel ils appartiennent ou bien esseulés ils subissent pressions et chantages pour les amener à raison. La cacophonie et les temps de parole sont une gêne considérable, seule une « purge » salutaire des deux tiers des effectifs réglerait la question me semble-t-il; chacun des « rescapés » se verrait adjoindre 8 ou 9 « questeurs » jeunes retraités, pour les aider . . . (à suivre si ça vous intéresse)

Ecrire ci-dessous votre commentaire, merci :