HOLLYLAND : la rigueur!


Bon on le pressentait quand même, le Parc ne va pas bien.

Des manèges seront fermés et d’autres ne verront pas le jour.

Ainsi le futur manège de La relance semble assez compliqué mais rassurez-vous, le projet est remis à une date inconnue et qui n’est donc pas communiquée. La relance c’est pas maintenant…

La Relance c’est pour demain…

A HOLLYLAND, le Président du parc est pessimiste.

Après avoir discuté avec Jean-Marc, le  directeur général et Pierre, le directeur financier (Ayrault et Moscovici), le Président estime que la croissance sera pas bonne en 2012 et 2013.

Les entrées ou rentrées devraient être faibles, trop faibles.

Bon, le nouveau Président va accuser l’ancien et c’est de bonne guerre mais cela ne pourra pas durer longtemps, quelques mois maximum.

Déjà, Jean-Marc et Pierre se répandent partout sur le mauvais héritage laissé par Petit Nico.

Tonton Bis, le nouveau Président du parc justifie les efforts demandés à tout le personnel par un bilan passé dur à reprendre.

La différence est fondamentale entre l’héritier et le père de tous les socialistes modernes, Tonton le vrai et l’unique. Car lui Tonton était venu prendre le pouvoir avec des caisses pleines alors que Tonton bis arrive et les caisses sont désespérément  vides.

L’idée maîtresse de la nouvelle équipe est donc triple :

1/ dire qu’elle a anticipé ce bilan catastrophique de Petit Nico,

2/ préparer les français à de nouveaux impôts au nom de la sacro sainte solidarité,

3/ et la suprême astuce, réduire les déficits comme un vulgaire gouvernement de droite.

Le tout sera concrétisé par des impôts augmentés et même nouveaux : c’est cela créativité. Tu as besoin d’argent et tu vas le prendre où ? Dans la poche des français.

Avec un taux ridicule de 0,4% pour 2012 au mieux donc, prévoyez plutôt ZERO, et 1% en 2013, nous sommes loin des prévisions euphoriques du début du quinquennat socialiste.

La relance est dans les choux et la France dans la merde.

Rassurez-vous c’est de la faute aux américains, à Coca Cola, Apple, Ford, Mc Donald et Disney. Surtout Disney en fait qui s’appuie pour faire plus d’entrées sur sa souris Mickey. Tandis qu’ici à HOLLYLAND, on n’a pas grand-chose de pareil. Les Pieds Nickelés ne font plus recettes et le gouvernement fait plutôt triste mine.

La France revoit à la baisse ses prévisions donc en clair pas de relance en vue à bord du Titanic. Mais et c’est promis, juré, une rose dans chaque cabine sera discrètement déposée.

On sait décevoir à HOLLYLAND!

L’Insee avait estimé cette semaine que l’économie française devrait ralentir fortement en 2012, avec une croissance limitée à 0,4%, après 1,7% en 2011.

La nouvelle prévision du gouvernement pour 2012 est plus pessimiste que celles d’organisations internationales comme l’OCDE (+0,6%) et le FMI (+0,5). Elle place la France derrière l’Allemagne, qui devrait connaître selon l’Insee une croissance de 1% en 2012, mais au-dessus de la moyenne de la zone euro, en pleine récession (-0,3%).

La France est en difficulté et au Parc, la direction reconnait que la crise existe. Elle n’était pas acceptée sous Petit Nico mais là pas le choix, car l’heure est à la rigueur, ce mot horrible de droite.

Cette morosité française entraîne dans son sillage ou plutôt coule nos entreprises et  du coup le chômage est revu à la hausse.

Désolé mais on ne dit plus chômage mais départ volontaire, non mais !

Le fameux commandement de la campagne : « Tu augmenteras le pouvoir d’achat des français » reçu en mars 2012 à la Roche de Solutré s’avère impossible.

Le Président est descendu de là-bas un peu dépité du coup et il semble triste car il va devoir ressortir la célèbre phrase  » je n’ai à vous offrir que du sang, de la sueur et des larmes » du regretté Churchill, ce qui n’est pas très engageant alors qu’il souhaitait dire « Moi Je vous mettrai du pognon plein la poche ».

La crise tant décrié va se concrétiser aussi pour les  entreprises par une baisse significative de  leurs maigres prévisions. Ce qui va entraîner beaucoup de départs volontaires (ex-chômage sous la droite)

Ce qui en clair donne moins de fric pour les gens, moins de travail et plus de taxes.

Le nouveau slogan du Parc a été adopté non sans âpres discussions :: travaillez moins pour gagner moins et payer plus c’est le TTP!

Entre temps les bonnes nouvelles se faisant rares, le Président a décidé deux choses : continuer à attaquer Petit Nico, ce qui lui a plutôt bien réussi jusqu’à maintenant, et reprendre ses thèmes de campagne favoris (apaiser – rassembler – réconcilier).

Les français en auront besoin car avec ce qui se prépare ils risquent d’avoir mal au derrière d’où l’idée d’apaisement.

Ils seront plus nombreux à la soupe populaire  d’où celle du rassemblement.

Ils seront obligés de faire payer leurs vieux d’où celle de la réconciliation.

Y’en a dans les cerveaux socialistes…

Juste une remarque qui me semble pertinente : nous ne sommes plus en campagne.

Du coup le Président a quand même déclaré devant quelques privilégies des médias, c’est-à-dire tous, que c’est bien la rigueur qui se profilait. Une phrase formidable a même été prononcée depuis le Château (de l’Elysée) : « il y aura une rigueur budgétaire. Nous allons gérer les finances publiques de manière sérieuse. »

J’ai pris mon traducteur et cela donne : « La relance, n’y comptez plus et le pouvoir d’achat c’est niqué les gars. Les autres étaient des amateurs. »

Le passage à la rigueur, en vocabulaire de gauche, « la révision à la baisse des prévisions de croissance » devrait être annoncé ce mercredi au Conseil des sinistres, non des ministres excusez ce lapsus révélateur.

D’ailleurs tout va dans ce sens, la rigueur, puisque ce matin La Cour des Comptes annonce qu’il manque entre 7 et 8 milliards d’Euro pour le budget prévisionnel. Une paille et je constate avec plaisir que nous ne sommes pas à un milliard près. C’est rassurant.

La direction du Parc est restée floue sur beaucoup de points et de toutes les façons, la consigne a été donnée aux cadres d’accuser la gestion précédente et particulièrement Petit Nico.

La droite est la responsable de ce mauvais départ et des annonces pessimistes de la nouvelle équipe.

C’est pas moi c’est l’autre. la vieille et usée jusqu’à la corde technique de la calomnie mais que les français visiblement aiment encore.

Pierre, le directeur financier, a répété partout ce week-end qu’il entend maintenir le cap, lequel personne ne le sait, et que tout sera mis en œuvre dans ce sens, que personne ne connaît.

Mandrake n’étant pas libre, les socialistes lui cherchent d’urgence un remplaçant.

Le plus ironique c’est que nous allons assister à la prise de mesures antisociales par un gouvernement de gauche : de bonnes mesures que même la droite n’aurait pas oser prendre.

Pour ceux qui ont compris pas besoin d’explications, pour les autres ils ne comprendront plus jamais.

HOLLYLAND, ton univers impitoyable…

Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.

Je résiste et vous ?

Alexandre Goldfarb

Merci de faire suivre ce message en indiquant (copiez-le) :

copyright: Alexandre Goldfarb

pour https://observatoiredumensonge.wordpress.com/

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.