L’arroseur arrosé…

 

 

 

 

Dernière minute :Sarkozy devrait être disculpé totalement  dans l’affaire Karachi…

L’arroseur arrosé.

Souvenez-vous, c’était en l’an 2010, la gauche française offusquée s’indignait contre l’idée du Président Sarkozy de contrôler et d’évacuer les « roms » en France.

Quelle abomination pour la gauche bien pensante, antiraciste (c’est son fonds de commerce comme d’autres vendraient des poires)  et qui prône la société multiculturelle antifrançaise.

Sarkozy fut alors insulté et trainé dans la boue sous le regard bienveillant des médias qui avaient organisé leurs fameuses tables rondes pour en discuter.

Dans ces tables rondes, comme par enchantement, il n’y avait que des gens à sensibilité de gauche ou anti Sarkozy. Les experts et autres spécialistes se répandaient en critiques acerbes et injurieuses à l’égard quand même du Président de la République.

C’était quasiment l’état de siège. La République était en danger. Le français à l’étable risquait gros. Sarkozy touchait aux libertés fondamentales. On était dans une situation quasi insurrectionnelle.

On comparait la situation au nazisme.

La France était en danger. Le retour à Vichy était annoncé.

Bon c’était, il y a deux ans et le soufflé est ensuite retombé.

Nous voici en 2012 et nos bons socialistes à la mémoire qui flanche ont commis la même ignominie : ils ont voulu démanteler des camps de « roms ».

Ils font du Sarkozy.

C’est terrible.

Martine Aubry interrompt ses vacances pour rentrer à Lille car le Ministre Valls a touché à ses « roms ».

C’est le bordel à gauche.

Certes les associations qui deux ans plus tôt avaient hurlé comme des loups à la mort sont étrangement discrètes.

Rassurez-vous car « Moi Je » va instaurer une nouvelle commission pour contourner ce problème et enterrer cette pénible histoire.

Et puis quand la gauche bien pensante déloge des camps c’est pour les aider.

Pas comme cette droite pourrie qui déloge pour déloger.

Le résultat est le même mais pas l’intention.

Et qu’est-ce qui compte dans notre société « ultralight » (© Alexandre Goldfarb – 2007-) c’est justement l’intention…

On marche sur la tête dans ce pays.

Un pet au casque en plus pour tout arranger.

Silence, la gauche bien pensante veille sur notre sécurité.

Résultat il y a le feu dans nos villes, nos écoles brûlent, notre Justice déconne et les récidivistes récidivent à tout va.

La Ministre de la Justice casse les seules lois qui auraient pu au moins endiguer cette violence.

Le Ministre de l’Intérieur crée des zones, un peu comme au zoo, sécurisées ou qui le seront à la saint glinglin.

Le Ministre de l’Economie réfléchit sur le prix de l’essence qui flambe et nous taxe à outrance.

Le Ministre du Travail crée des lois qui le suppriment.

Etc.

Mais « Moi Je » veille au grain et prend du poids, ce qui est la seule nouvelle d’importance dans cette société morose.

Et vogue la galère.

HOLLYLAND, ton univers impitoyable…

Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.

Je résiste et vous ?

Alexandre Goldfarb

Merci de faire suivre ce message en indiquant (copiez-le) :

Copyright Alexandre Goldfarb pour http://observatoiredumensonge.com/

 

4 commentaires

  1. Je ne sais pas quel rôle prétendent jouer les associations en supposant que cela soit constitutionnel..je me demande ?
    concernant mes impôts sur le revenu, je reçois un rappel incroyable et les futurs impôts ont triplés, alors que mes revenus n’ont pas bougé !
    alors les 100 jours auront permis de se payer la tête des contribuables sans avoir l’air d’y toucher, sans avoir l’air d’avoir rien fait !
    alors Hollyland, ? les copains d’abord .?
    comment est-ce que les inspecteurs des impôts pratiquent ?

  2. les associations travaillent, en liaison étroite avec les pouvoirs publics..c’est l’une des grandes différences.. le problème, c’est que, près de M Aubry, Sarkozy avait laissé pourrir la situation depuis 2 ans 1/2, et que, 100 jours à peine après l’arrivèe aux commandes de la gauche, il a fallu sauvegarder à tout prix l’ordre républicain, gravement compromis par ce laxisme volontaire datant lui de 1000 jours. Maintenant, il sera procédé à la prise en compte des solutions proposèes par les associations concernèes, avant la rentrèe scolaire. Ce qui était l’essentiel.

Laisser votre commentaire