Match nul

Match nul.

photo : Miguel Medina, AFP

La preuve est là pour l’UMP comme pour les socialistes avec des débats soporifiques et sans intérêt.

Les français en parfaits amnésiques ont donc assisté à ce débat  sur France 2 entre Messieurs Copé et Fillon.

Je ne sais pas si ensuite ils auront ou non modifié leur choix.

Pendant ce temps les docteurs socialistes au gouvernement infligent un traitement fiscal douloureux et nocif qui va achever la malade, la France.

En toute quiétude et curieusement personne ne semble devoir se rendre compte que ce traitement fiscal est une hérésie.

Ce n’est pas en utilisant à profusion la langue de bois que nos polititocards © peuvent améliorer l’emploi, la sécurité et la vie des français.

La preuve que nos politiques sont totalement déconnectés des réalités c’est que Copé comme Fillon nous parlent du futur, leur futur étant en 2017, comme si rien d’autre n’existait. Ils ne sont pas là pour nous mais pour savoir lequel sera le candidat en 2017. La France c’est quoi pour eux ? Leur terrain de jeux.

Un simple terrain de jeux pour tels des chevaliers dans un tournoi être sacré champion.

Il s’agit d’un jeu de rôles avec tourniquet. Un coup au pouvoir suivi d’un coup dans l’opposition. Mais le discours est le même avec la même évocation sempiternelle du futur à 5 ans, du demain cela ira mieux et du faîtes-moi confiance.

Le seul souci c’est que justement les français ne veulent plus leur faire confiance. Pas plus à eux d’ailleurs qu’aux autres.

Cette approche  quasi surréaliste de la réalité par nos politiques est devenue exaspérante. La crise amplifie vraiment le décalage entre nos politiques et le peuple français.

L’incompétence érigée en valeur fondamentale est démentielle mais c’est bien la réalité politique ici : entre des socialistes incapables de diriger le pays et qui prennent des mesures destructives pour faire plaisir aux jaloux et la droite dans sa Tour d’ivoire, il n’y plus grande différence.

Copé comme Fillon sur leur planète au loin de la terre ont montré hier soir qu’ils n’avaient rien à dire et rien à proposer.

Leur faux débat car ils n’ont débattu de rien sur rien a été un vrai somnifère. Un ennui a submergé les chaumières et franchement si la France espère se sauver avec pareils champions, c’est cuit.

Parler pour ne rien dire est un art et nos polititocards © sont passés maîtres en la matière. Ils savent ne jamais aborder l’essentiel, ne jamais répondre à la question et toujours être dans le flou. Ils sont très forts et les socialistes sont incontestablement meilleurs que des Copé ou des Fillon dans cet art.

La gauche a déjà ressorti le vieux cliché de « c’est Le Pen le vainqueur du débat » sous-entendu avec la droite attention danger…

Le nouveau Secrétaire du Parti Socialiste, Harlem Désir, a  pu déclarer solennellement « que François Fillon et Jean-François Copé ont présenté le visage d’une droite qui a perdu sa boussole républicaine et qu’ils ont offert un spectacle de duettistes se faisant la courte échelle sur les thèmes de prédilection du Front national ». Je ne savais pas qu’il existait une boussole républicaine et je ne sais pas où l’acheter.

La porte-parole du gouvernement qui va dans le mur, Nadja Vallaud-Belkacem, a déclaré ce matin sur France 2 : « Marine Le Pen, sous les fenêtres de laquelle Jean-François Copé n’a cessé d’entraîner François Fillon, qui s’est laissé faire».

J’en déduis que finalement ce n’est qu’une histoire de drague qui risque de mal tourner.

Oubliant que c’est Mitterrand qui a permis aux Le Pen d’exister et de  se développer. Mais l’oubli est une des pratiques constantes de la politique.

Qui peut y croire aujourd’hui ?  Alors que gauche et droite ont fait pendant quarante ans l’étalage de leur incapacité à gouverner la France ? A part quelques bobos et autres gogos qui s’ennuient ferme chez eux !

Le drame français est que les politiques en lice sont les mêmes éternellement de retour et que le paysage  est triste du coup.

Malgré un présentateur vedette, David Pujadas, qui a toujours essayé de poser des questions hors de propos et bien orientées, c’est la spécialité des médias français, rien n’y a fait. Nous sommes restés dans l’ennui jusqu’à la fin.

Copé ou Fillon, Fillon ou Copé, c’est sans intérêt quand la France se meurt et qu’il faut des combattants.

D’ailleurs les deux sont inscrits sur la Liste des méprisants, c’est dire leur intérêt pour la France.

Ils n’ont apporté aucun éclaircissement sur ce qui devait être éclairci.

Si le seul sujet qui vaille est leur attitude face à Marine Le Pen, c’est qu’ils n’ont rien compris à l’attente des français. Nous sommes bien dans une société ULTRALIGHT©.

Franchement savoir que Fillon est le futur champion de la droite pour 2017 n’est ni un scoop ni une bonne nouvelle.

De l’avis général ce faux débat a été ennuyeux et insipide.

Un match nul. Ou un match de nuls ?

HOLLYLAND©, ton univers impitoyable…

Les médias sont les complices de cette idéologie foireuse.

Je résiste et vous ?

Alexandre Goldfarb

Pour copier et transmettre ce  texte, indiquez obligatoirement le copyright ci-dessous:

Copyright Alexandre Goldfarb pour http://observatoiredumensonge.com/

HOLLYLAND©©Alexandre Goldfarb, mai 2012.
« polititocards©»  ©Alexandre Goldfarb, avril 2010.
Société « ULTRALIGHT© » ©Alexandre Goldfarb, avril 2007.

Vous aimez ? Vous transmettez !

### Articles recommandés en cliquant sur le titre choisi :

La Droite Paritaire – LDP –
A Monsieur Copé
TSF Tout Sauf Fillon
Avis de tempête
Ami, entends-tu la droite ?

les perspectives que nos politiques nous offrent à lire dans

2034, l’année où…

7 commentaires

  1. Effectivement à part du blabla et toujours le piège du FN pas grand chose à l’UMP sans Sarko

Laisser votre commentaire