Incompétence

L’info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

Vous aimez ? Vous transmettez !

« Calinette » nous raconte comment

l’incompétence règne en France !

   TRIBUNE LIBRE   

 Pole Emploi Humour

Incompétence

Ma lettre au Ministre incompétent du travail,Monsieur Sapin, à Pôle Emploi qui est un gros délateur menteur, au conseil régional dans son château, au conseil général le bouffon socialo, et quelques autres parasites qui nous polluent la vie :

« Je reçois par courrier postal des « conclusions de notre entretien individuel du 18 décembre 2012 », je m’étonne de cette désinformation honteuse dans le seul but est d’ôter des personnes des listes de Pôle Emploi afin de faire mentir les chiffres du chômage.

1° Je n’ai jamais eu « d’entretien individuel le 18 décembre »

2° De facto je n’ai pas pu avoir avec quiconque « des échanges relatifs à l’élaboration ou à l’adaptation de -votre- projet personnalisé à l’emploi »

3° Je vois que les indications mises me concernant sont obsolètes depuis plus de 5 ans ! Je ne recherche nullement un poste de PLP, et après ma dépression j’ai formulé le voeu de ne jamais plus retravailler comme enseignante.

4° « Vous avez pour objectif : -identifier vos ressources et vos aspirations » !!!! Malgré que j’ai été enseignante en communication je ne comprends pas bien ce que cela veut dire ! D’autant plus que je suis à 6 mois de ma retraite !

5° Le seul « atelier » « obligatoire qu’il m’ait été proposé à l’époque est une « initiation au clavier » alors que j’étais professeure d’informatique !

6° Et non « l’information collective du 17/12/2012 » n’a pas eu lieu, et si je possède, contrairement à votre affirmation « un statut de travailleur handicapé à 70 %.
Dont je préfère pas me servir afin de pouvoir justement travailler jusqu’à ma retraite dans 6 mois, et précise que les seuls emplois que j’ai trouvé c’est uniquement grâce à mes recherches.

Sur la page 2 de ladite lettre vous précisez (ou devrais je dire « menacer » sachant comme je viens de le préciser sur les paragraphes précédents que vos assertions sont fallacieuses, voire du chantage ignoble vu que toutes vos informations sont fausses :

7° Pour la première fois j’avais oublié de pointer fin août 2012, il n’y a eu aucun rappel, j’ai été radiée des listes illico sans recours, même au tribunal administratif dont certains dossiers analogues auraient fait jurisprudence, donc je me suis réinscrite dès que possible le 24 septembre 2012, heureusement que je n’avais pas droit aux chômage car sinon j’aurais perdu deux mois de perfusions pécuniaires ; vous précisez que ce 24 septembre (inscription faite via internet) j’aurais « élaboré avec votre conseiller ….. profil » : ce qui est faux, je n’ai vu personne, cette inscription a été faite via internet, et personne n’a compati chez Pôle emploi à mon oubli de pointage.

8° Il est tout à fait RÉPUGNANT de précisez : « A l’issue de cet entretien, vous déclarez refuser l’actualisation de votre projet personnalisé d’accès à l’emploi » !!!! Car étant donné qu’il n’y a eu AUCUN entretien, avec quiconque, je n’ai pas pu refuser ce qui n’a jamais été proposé, et vos menaces sont d’un dégoût tout à fait condamnable.

9° De rajouter vous enfonçant dans l’ignominie « procéder à votre radiation de la liste des demandeurs d’emploi pour une durée de deux à six mois », ce qui ne serait, en soi, pas grave car je ne touche plus aucune indemnités depuis 5 ans, mais c’est votre façon de vous exprimer et menacer les gens sur un fond fallacieux (toujours aucun rendez- vous, aucune proposition, aucun contact de pôle emploi) qui est rédhibitoire.

10° « Si vous bénéficiez du RSA …… qui pourra décider d’interrompre le versement de ce revenu » : devant votre mauvaise foi et vos propos obscène vis à vis de la précarité et vos fautes déontologiques et professionnelles, je fais courrier pour ampliation au Président du Conseil Général, à mon Député (Jean-Pierre Brard), ainsi qu’à : L’Inspection Générale des Affaires Sociales (IGAS) : igas@igas.gouv.fr

Signé Calinette.

NDLR : ce qui arrive à « Calinette », un pseudo bien entendu, est une histoire vraie et dramatique, décembre 2012, que j’ai tenue à publier tant elle illustre le mensonge socialiste en France. Ils promettent et ne tiennent jamais surtout pour les plus défavorisés. Tout le monde a oublié que c’est sous Mitterrand que la France a connu le plus de nouveaux riches et le corollaire , le plus de nouveaux pauvres…

Vous aimez ? Vous transmettez !

Le Blog mode d’emploi : cliquez ICI
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article :
Calinette pour http://www.observatoiredumensonge.wordpress.com/

  Faire un don pour une juste cause : le blog, c’est ICI  

  SUIVEZ ! PARTICIPEZ !  

  Les 10 articles les plus lus :   

Le HIT du BLOG

   Observatoire du MENSONGE et de la Désinformation   

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

   Vos commentaires sont les bienvenus

Visitez nos partenaires : <a

10 commentaires

  1. C’est pareil chez nous en belgique et cela n’est guère réjouissant ! Nous sommes face à des politiques basées sur le refus de faire ce qu’il faut.

  2. Ping : Jonathan de Paris 11
  3. Ping : Carlos de Strasbourg
  4. c’est sidérant pareille mésaventure en l’an 2012 en France à l’heure où tout devrait être facile. Ne pensez-vous pas au contraire que l’informatique est en train de simplement tuer toutes relations humaines ?

  5. Ce qui me gène et me génera c’est signé calinette !!!!!! Tant que les personnes se cacheront derrière un pseudo , rien n’avancera ……Affaire tout à fait plausible mais je n’y crois pas car absence de signature ……… N’ayons pas peur de signer de notre nom et prénom afin des personnes responsables de nos idées et réactions . Claude RAVEL .

    1. Claude, j’ai son nom mais vu les difficultés de cette personne à cause du pouvoir, elle a eu raison je pense de rester cachée. Le fait même d’écrire pareille lettre est un énorme risque dans le système actuel…. Ceci dit chacun reste libre de son choix.

      1. Peut etre mais ce n’est pas ma pensée profonde . Désolé je suis né à VERDUN dans la meuse et toute ma jeunesse , je l’ai vécu avec les récits de mes aieuls rescapés de la guerre 14-18 . Je sais que la résistance a un prix , tant que celà se passera comme çà , rien , vous m’entendez rien ne changera car il sentent bien la peur qui nous habite …. et ils nous gouvernent par la peur , alors adieu France doux pays de mon enfance ………….. J’ai déjà fuit , je suis au Pérou , pour vous préparer de quoi loger quand vous n’aurez plus le choix . A bientot , Claude RAVEL .

Laisser votre commentaire