Vos gueules, les surfeurs©

L’info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

« Tu es libre de croire que tu es con mais tu es con de croire que tu es libre. » 

Citation de Lily Pasqualon.

La liberté en danger !

stop_desinformation

    Vos gueules, les surfeurs©   

 

Les réseaux sont une illusion qui fera crever nos libertés.

(A Goldfarb)

La liberté est en train de disparaître de notre société française.

Entre les mots interdits, le supposé racisme des blancs, la Société « ULTRALIGHT© » et les leçons de morale données par des imposteurs, c’est notre espace vital qui se rétrécit et bientôt, vous le verrez, sous prétexte de liberté(s), nous n’en auront plus du tout.

Nous sommes dans un monde où la communication à outrance à créer un véritable mur entre les gens.
Sous prétexte de Smartphones, tablettes, ordinateurs connectés en permanence, les humains ont renoncé à l’essentiel : se parler.
Donc pour communiquer, l’Homme d’aujourd’hui se sert des fameux réseaux sociaux qui pour démarrer ont introduit une notion de liberté totale.
Puis petit à petit la tradition, c’est-à-dire les politiques et les médias en place accompagnés par les associations, dont le credo est pourtant justement de défendre la ou les libertés, ont commencé insidieusement à vouloir régenter ce nouvel eldorado de la liberté de communiquer, j’ai nommé Internet.
Il y eu les premiers coups de semonce via le plus connu des réseaux sociaux, Face Book pour ne pas le citer, qui a mis quelques barrières évidemment acceptées sans trop rechigner par l’Homme, trop heureux de pouvoir se croire libre en surfant sur la toile.

VOILA comment ILS procèdent : ILS vous bloquent la fonction « ajouter des amis » d’abord, ensuite ILS vous bloquent la possibilité de placer des textes avec liens et enfin ILS vous bloquent le compte d’abord temporairement et ensuite définitivement… C’est TOUT sauf la liberté d’expression… ET tous ces blocages sont le fait de la dénonciation ou de la délation. INOUI !
ALORS vous comptez dormir encore et toujours ou REAGIR ? Liberté c’est du vent oui !!!

Mais cela ne suffisait pas à calmer la tradition.

Alors de nouvelles barrières ont vu le jour en catimini et aujourd’hui je peux affirmer sans être démenti que notre chère liberté s’est envolée.
En effet les réseaux sociaux ont mis en place un vrai système de délation anonyme.

Cela ne vous rappelle rien ?

Un de mes amis, rescapé des geôles nazies, m’a dit « Mon Cher Alexandre, je me crois revenu en 1938. » et de m’expliquer pourquoi il ressentait la chose ainsi et comment tout avait commencé.
« Certes, ajouta-t-il, les temps ont changé avec tous ces nouveaux objets modernes et une information quasi obtenue en temps réelle, mais les mêmes symptômes sont là : racisme, xénophobie, crise et délation anonyme comme je les ai malheureusement vécus avant le pire. »

Quand la désinformation règne et que les gens l’acceptent cela est le prélude à une dictature et à des drames humains…

Le danger est absolu car les réseaux sociaux fonctionnent comme une guillotine, ni plus ni moins.
Il suffira que X personnes selon tel ou tel réseau vous « dénonce comme un mauvais surfeur » et vous serez d’abord suspendu, prélude à votre future suppression dudit réseau. ON VOUS SUPPRIME SANS RAISON et souvent parce que vous ne plaisiez pas à l’intelligentsia qui s’est arrogée tous les droits.
Rassurez-vous, j’en ai fait l’expérience, personne ne lèvera le petit doigt pour vous et seuls quelques uns marqueront un mouvement de compassion, un peu comme après un enterrement.

En restant bien au chaud à continuer à s’envoyer des petites phrases et images entre eux dans un cercle qui va se restreindre, les gens participent à l’instauration de la dictature de la pensée.

Cette fois, personne ne pourra dire « je ne savais pas ».

Eh oui ! La peur et la lâcheté auront une fois de plus vaincu l’Homme.
La liberté sera un tas de confettis posé à nos pieds.

Pour « les tu crois », « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » :

le vrai danger !

Les réseaux sociaux installent la censure basée sur la délation. Ce qui veut dire que le coupable ne saura même pas pourquoi il l’est ! La guillotine est directe sans procès ni défense.

Ce qui veut dire que n’importe qui animé de mauvaises intentions pourra faire taire n’importe qui d’autre.
Alors que nous savons bien que nous pouvons refuser toute personne indésirable ou supposée telle, c’est la délation qui est le moteur de la censure sur les réseaux. Grotesque et dégueulasse !

Adieu liberté !
Si nous internautes ne nous organisons pas, nous ne pourrons même plus écrire librement sur le WEB.

Il suffira à n’importe quel pingouin de proclamer qu’il n’aime pas les chats pour être exclu… pour aucun motif puisqu’il n’y a aucune  possibilité de se défendre.

La dictature des médias et des autistes de la politique va gagner parce que nous sommes muets et que nous continuons à laisser faire. C’est la théorie de la peur.

Autant à gauche, les gens sont actifs, autant à droite sensée être l’opposition, il ne se passe rien.

Réagir est un devoir et une obligation sinon et comme toujours la désinformation sera triomphante et le club des autistes et des prétentieux  aura gagné.

C’est le moment où jamais de s’unir et d’agir MAINTENANT…

Mais sachez que cette liberté que vous croyez avoir sur les réseaux sociaux n’est qu’un illusion qui sera bientôt un camp de prisonniers.

J’ai donc été pendant plusieurs mois interdit d’avoir des amis sur un réseau bien connu suite à des dénonciations sans fondement aucun. Ailleurs sur un autre réseau social bien connu, j’ai été suspendu  suite à une dénonciation calomnieuse et bien entendu anonyme…

Jusqu’où les gens vont-ils accepter d’être ainsi traités comme des moins que rien ?

Avec ce que va faire la gauche, la transparence soi disant, ce sera encore plus difficile qu’avant et personne ne semble le voir mais c’est bien la liberté qui est l’enjeu de cette hypocrisie.

Le vieux rêve stalinien et le national-socialisme vont-ils triompher de l’Homme ?

Vos gueules, les surfeurs  !©

La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait©.

Où est l’opposition ?

HOLLYLAND © ton univers impitoyable…

Avec la Gauche on n’aura plus rien.

C’est ce que je dénonce justement dans le désert des gens qui s’en foutent©…

Alexandre Goldfarb

Président Fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

Note importante :

Vu le risque permanent d’être « viré » des réseaux sociaux, retrouvez-moi ici en devenant suiveur de mon site et ainsi via les commentaires nous pourrons, Mes Ami(e)s rester en contact

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour l’Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com

Retrouvez tous nos articles sur Face Book en cliquant ICI

Vous aussi engagez-vous en devenant Suiveur de l’Observatoire du MENSONGE

Mieux soutenez l’Observatoire du MENSONGE :

clic ici

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

Mode emploi Obs

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE lu dans 163 pays !

Par plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres vraiment libres !

De nombreuses personnalités nous suivent !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

50 commentaires

  1. Tout à fait d’accord avec vous Alexandre sur votre analyse très pertinente des réseaux sociaux, et de la prétendue liberté d’expression qu’ils sont censés amenés apporter.Je suis présent sur facebook, pour des raisons srictement « professionnelles »..Je n’exprime rien sur moi ma vie privée pas plus que je ne suis intéressée par celle des autres! Un comble je suis obligé de demander à celles ou ceux que je connais ou qui collaborent à mes activités proffesionnelles, de ne rien publier de ce qu’ils font avec moi dans le cadre de mon travail, afin d’être « tranquille » en paix..Bref utiliser facebook avec parcimonie, se montrer prudent dans ce que l’on dit, être (très) sélectif dans ses choix « d’amis » me parait être une sage recommandation pour celles ou ceux comme moi qui fuient les polémiques, les controverses, les malentendus pertes de temps autant improductives qu’inutiles…Et puis comme vous le préciser parfaitement Alexandre, cela peut être un fantastique moyen de « délation », n’importe qui pouvant bloquer ou faire bloquer quelqu’un, quel qu’en soit le motif où la raison…Pas vraiment l’idéal pour la promotion de son travail personnel à mon sens..Quand à l’aspect purement « juridique » Facebook étant une société Américaine basée à Palo Alto s’est adaptée « informatiquement » aux contraintes juridiques françaises, en multipliant les « verrous » de manière à ce qu’elle ne soit pas en porte à faux vis à vis de celles-ci…Si malheureusement un jour, votre compte se retrouve bloque, pour un motif évidemment que vous ne connaîtrez jamais(son auteur est protégé et agit en toute impunité « incognito)et bien bonne chance à vous pour que votre compte soit rétabli….Pire si quelqu’un(c’est arrivé récemment à un de mes amis(un vrai) qui s’est fait « pirater » son compte, et pour l’aider je me suis retrouvé en ligne avec « le pirate » qui me proposait tout un tas de choses farfelues à acheter et qui l’enquête l’a révélé se trouvait au….Bénin donc « inatteignable »….En conséquence, il convient mieux d »être « averti » et d’utiliser « facebook » à bon escient, dans la mesure où les garanties juridiques offertes par la législation française risquent de devenir inefficientes pour des sociétés basées à l’étranger.

    1. Merci c’est surtout une vraie hypocrisie car la personne qui a ou aura des biens cachés n’ira pas les déclarer car cela reviendrait à briser sa carrière politique. L’intelligence semble manquer à nos polititocards.

  2. Nous y sommes, en date du 10 avril, on voit que le gouvernement socialo-fasciste abat ses dernières cartes en voulant jouer la transparence.
    La mise en place d’un système de la délation de ceux qui ne pensent pas conforme s’établit, Cahuzac est le bouc émissaire, l’écran de fumée de la transparence continuera a masquer la malhonnêteté du sommet de l’état, du régime devrais-je écrire.
    Ce n’est que le commencement.

  3. Vous pouvez écrire ce que vous voulez les français sont des nazes qui s’en foutent et ne s’occupent plus que de leurs vacances et ne savent parler que de leurs petits problèmes au travail. Les jeunes d’aujourd’hui attendent déjà la retraite c’est dire…

  4. Délation un sport pratique par beaucoup de surfeurs hélas ! Un retour en arrière pénible aussi : merci à l’Observatoire pour sa pertinence et pour la justesse de son analyse.

  5. Une société ou la délation est utilisée c est un scandale que personne ne peut contester

  6. Ou est passée la liberté ? Nulle part, elle a été en douce supprimée pour la langue de bois utilisée à outrance par nos chers politiciens et nos chers médias qui vivent dans leur club ferme !

  7. Moi je suis partie de FB car c’est devenu irrespirable et la délation règne comme une reine dans ce site de m…

  8. On a qu’à se barrer et quand ils auront perdu pas mal de monde, ils comprendront. Bien que la délation cela a toujours bien fonctionné partout.

  9. La liberté c’est ce que nous enlève le socialisme. et en plus il nous amène la guerre dans un silence médiatico-politique extraordinaire.

  10. C’est la liberté d’expression qui comme par hasard est touchée et dans ce cas une dictature se profile toujours après. C’est la loi du genre on empêche les gens de dire ce qu’ils savent au cas où…

  11. C’est vrai que j’ai constaté cela depuis quelques mois. J’en ai profité pour quitter Face Book et ses nouveaux règlements débiles et là cela commence à faire de même sur Twitter. C’est grave mais le français est un tel veau comme le disait justement le Général.

  12. Vous avez raison de le signaler car les réseaux sociaux trouillards nous coupent la liberté de parole et c’est honteux. Encore une fois nous sommes avec vous de tout coeur.

  13. Les grands discours humanistes ont même eu tendance à favoriser,hypocritement,les dictatures

  14. Les réseaux sociaux, c’est le retour de la délation pour tous et par tous dans un silence total car les gens n’ont pas changé et les grands discours humanistes n’ont jamais empêché les dictatures de prendre le pouvoir et de torturer leurs peuples.

  15. J’ai arrêté les réseaux sociaux. Ce sont des attrape-couillons : tu te retrouves toujours avec les mêmes à disserter sur tout et rien et pendant ce temps dans ce cercle fermé tu ne fais rien de concret. Je crois que c’est la forme intellectuelle de la lâcheté au top.

    1. j’ai arrêté aussi après plusieurs blocages dus à des dénonciations anonymes ce que j’ai trouvé insupportable

  16. D’abord c’était vraiment libre mais comme ces réseaux dits sociaux ont besoin d’autorisations pour fonctionner, ils cèdent aux pressions et dès que Face Book a ouvert la porte à la délation, comme dans les années noires du monde, 1939-1945, cela a permis de tuer la liberté. Mais comme ils sont malins ces réseaux sociaux, ils appliquent une méthode discrète et à ressort. Ensuite ils savent bien que la lâcheté humaine fera le reste. Et le Monde aura son nouvel Hitler ou son nouveau Staline invariablement.

  17. Facebook est un moyen parmi tant d’autres pour « interpeller » les gens et les sensibliser à nos causes…ceci il représente aussi un grand danger car nos vies et pensées, opinions ou prises de position sont enregistrées..personnellement, j’en suis au 5ème compte FB et je suis également « surveillée » par la DCRI (écoute téléphonique)..mais ça ne me dérange pas, même mieux, ça me rassure…le seul délit qu’on puisse me reprocher sera celui d’aimer la France, mon vrai pays!

  18. Il y a belle lurette que j’ai refusé de m’inscrire a tout réseau social, facebook, linkedin, twitter etc…. et j’ai préféré créer mon propre site.
    Mais n’est ce pas malheureusement « une voix crie dans le désert ».
    Je partage totalement votre analyse, et le découragement parfois m’envahit.
    Faut il tomber a plus bas que bas pour avoir un sursaut salutaire, et qui sera l’homme ou la femme providentiel qui enraillera ce déclin?
    Quoi qu’il en soit profitons encore de cette liberté obtenue via internet pour rassembler tous les opposants aux escroqueries que le socialisme a la française nous élabore.
    Ce fascisme la ne passera pas, en faisant éclater les contradictions et la malhonnêteté intellectuelle des politiques et de leurs acolytes, il est souhaitable que l’on fasse une fois pour toutes tomber des têtes (au figuré évidemment). N’est pas de Gaulle ou Richelieu qui veut !

    1. Merci pour ce commentaire qui conforte mon combat et qui me dit « continues ». Nous pouvons être forts mais que si nous sommes capables de nous unir et ainsi de prouver que NOUS sommes l’opposition. Rien n’est évident mais c’est réalisable même si au départ nous sommes « petits ». LA force de conviction emportera la digue. A nous de jouer. Rien n’est perdu Jean !

Laisser votre commentaire