Le TOP 10 des cumulards


 une vitrine pour la vérité !

logo new

commentez et suivez le site,

transmettez cet article… 

Pour « les tu crois », « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » !

  Le TOP 10 des cumulards  

D’abord merci à mon ami, Gérard Coutant, pour ses précieuses et régulières informations dont celles ci-dessous qui sont pour le moins énormes. Vous noterez que nos médias sont d’une discrétion sur le sujet et préfèrent aborder des sujets plus intéressant et plus soporifiques comme la météo. l’inventeur de la météo doit être sacralisé tellement les médias en parlent pour endormir le peuple sur tous les sujets qui fâchent et qui font notre vie  comme la sécurité ou l’insécurité, le chômage, etc. Heureusement qu’il y a aussi Bison futé pour noyer le piston, pardon le poisson.

En France, 83 % des parlementaires sont des « cumulards » : 476 députés (sur 577) et 267 sénateurs (sur 348) sont à la fois titulaires d’un mandat parlementaire – député ou sénateur – et d’un mandat exécutif local – maire ou maire-adjoint, président ou vice-président du conseil régional, président ou vice-président du conseil général.

S’ils respectent la loi aujourd’hui en vigueur, la question de leur efficacité est posée.

Car chacun de ces mandats électifs s’accompagne d’activités annexes, de plus en plus nombreuses et chronophages avec l’extension de la décentralisation. Sans parler du métier d’avocat ou de médecin que certains continuent d’exercer à côté.

De la mairie… au refuge d’animaux

Au total, le nombre de ces fonctions peut approcher la trentaine, comme le montre notre classement des élus les plus occupés, établi en collaboration avec l’association de lutte contre la corruption Anticor.

La palme revient au socialiste Philippe Duron, qui détient quatre mandats dont découlent… 24 autres fonctions. La liste de ses activités, non exhaustive, est vertigineuse.

Député et maire de Caen, il est aussi à la tête de l’agglomération Caen-la-Mer et de Caen Métropole, qui gère l’aménagement du territoire pour 143 communes.

Il préside également la Conférence de l’arc atlantique, censée promouvoir une trentaine de villes côtières en Europe, et le conseil d’administration de Normandie Aménagement, une société visant à soutenir des projets immobiliers.

Et ce n’est pas tout ! En charge de la culture dans sa ville, l’édile préside le mémorial de la bataille de Normandie et administre le Comité pour l’organisation des manifestations touristiques et économiques de Caen.

Plus insolite, il est représentant de l’Association de la gestion de la fourrière et du refuge d’animaux de Verson (Calvados).

Vice-président de l’Union amicale des maires du Calvados et membre du bureau de l’Association des maires des grandes villes de France, il soigne son réseau.

Deuxième de notre classement avec trois mandats et 19 fonctions, le sénateur-maire UMP Gérard Larcher est lui aussi bien occupé.

Ce qui étonne le plus dans son CV ? Il est délégué de la ville à la Société des courses de Rambouillet (Yvelines). « Mon emploi du temps a parfois explosé. J’ai alors empiété sur ma vie personnelle », tente-t-il d’esquiver.

Un inventaire difficile à faire

Dans ce top 10 figurent les maires des grandes villes, vent debout contre la future loi sur le non-cumul : Gérard Collomb (PS, Lyon), François Rebsamen (PS, Dijon), Jean-Claude Gaudin (UMP, Marseille) et Roland Ries (PS, Strasbourg), ainsi que des maires non parlementaires qui additionnent les fonctions territoriales.

Le top 10 en images :

Capture d’écran 2013-07-28 à 16.08.32

Dresser la liste exhaustive des activités de nos élus n’est pas une sinécure, tant le système est opaque.

Même l’entourage des parlementaires peine à s’y retrouver : « On n’a pas tout en tête », reconnaît-on, tout en insistant que telle ou telle fonction « ne prend pas beaucoup de temps ; elle est honorifique, rattachée automatiquement à un mandat ou bénévole. »

Seul le sénateur UMP Gérard Larcher publie toutes ses activités sur le site du Sénat, dans sa déclaration d’intérêts. Certes, quelques titres sont honorifiques et d’autres, quasi automatiques.

Un maire est de fait président du Centre communal d’action sociale et du Conseil de surveillance de l’hôpital local, même s’il peut désigner un représentant.

En revanche, s’il est fréquent que les maires, présidents ou vice-présidents de conseil généraux sont également à la tête d’un syndicat intercommunal, parfois contre rémunération, c’est selon leur bon vouloir.

« Cela répond à une logique territoriale », se justifie Hervé Planchenault, le vice-président UMP du conseil général des Yvelines, 8e dans notre classement : il siège dans une dizaine de syndicats publics.

Capture d’écran 2013-07-28 à 16.09.09

« Mes fonctions sont liées à ma spécialité, la question des ports et du littoral », renchérit Christian Gaubert, vice-président socialiste du conseil général de Gironde, 10e de notre palmarès, présent dans une dizaine d’organismes locaux.

Et il trouve encore le temps de recevoir des patients trois matins par semaine dans son cabinet de dentiste.

Le gagnant est donc : PHILIPPE DURON (PS), avec 28 titres (4 mandats et 24 fonctions) que voici :

DEPUTE DU CALVADOS
Fonctions afférentes :
Membre de la commission du Développement Durable et de l’Aménagement du Territoire
à l’Assemblée Nationale
Président du groupe d’amitié avec la Macédoine
Membre du groupe d’études Cheval à l’Assemblée Nationale
Membre de la section française de l’Assemblée parlementaire de la francophonie

MAIRE DE CAEN
◦   Fonctions afférentes :
◦   En charge de la délégation de la culture de la ville de Caen,
◦   Président du conseil de surveillance du centre hospitalier universitaire (CHU) de Caen
◦   Président de la Conférence des Villes de l’Arc Atlantique
◦   Président du conseil d’administration de Normandie Aménagement,
◦   Président de Caen Presqu’île
◦   Membre d’honneur du conseil d’administration de l’Ecole d’Ingénierie et Travaux de la Construction de Caen,
◦   Représentant de l’association de gestion de la fourrière et du refuge d’animaux de Verson
◦   Administrateur du Comité pour l’Organisation des Manifestations Touristiques et Economiques de Caen
◦   Président de la Société d’Economie Mixte : Gestion du Mémorial de la Bataille de Normandie
◦   Vice-Président de l’Union Amicale des Maires du Calvados
◦   Membre du Bureau de l’Association des Maires des Grandes Villes de France (AMGVF)

PRESIDENT DE L’AGGLOMERATION CAEN-LA-MER
◦   Fonctions afférentes :
◦   Administrateur de l’Assemblée des Communautés de France

PRESIDENT DE CAEN METROPOLE

◦   Autre fonctions :
◦   Membre de droit du Conseil National du Parti Socialiste
◦   Co-Président de l’association Transport Développement Intermodalité Environnement,
◦   Vice-Président de la Conférence de Réseaux Transfrontaliers et Interrégionaux de Villes (CECICN)
◦   Membre de l’association Avenir Transport
◦   Membre du collège « collectivités territoriales » au Conseil d’Administration de l’Institut des Hautes Etudes de Développement et d’Aménagement des Territoires en Europe
◦   Administrateur de l’association Relais d’Sciences,
◦   Administrateur de l’Agence de Financement des Infrastructures de Transport de France
Membre du bureau de l’Institut de la Gestion Délégué.

****************************************************************

La République, bonne mère, vous autorise donc à cumuler 28 titres, dont 4 mandats nationaux et 24 fonctions aussi diverses que considérables.

Les journalistes, mauvais esprits, viennent de vous consacrer, au terme d’une longue et méticuleuse enquête menée par Le Parisien,  « premier cumulard de France ».

Il faut dire qu’à ce niveau de performance, vous êtes mieux qu’un cumulard : vous êtes, comme le dit très joliment ma dentiste, avec laquelle je commente régulièrement la chose publique,

un « accumulard » !

Je ne doute pas que vous vous en défendrez en invoquant la traditionnelle et louable volonté d’être ainsi   « au plus proche du terrain et des citoyens »   (étrangement, je n’ai vu aucune intervention de votre part, à l’Assemblée nationale ou ailleurs,    dans le cadre de vos fonctions hospitalières par exemple, demandant aux chirurgiens d’être à la fois anesthésistes, médecins généralistes et brancardiers, pour rester eux aussi, dans ce même esprit d’intérêt général, au plus près du malade et de ses souffrances).

Les mauvaises langues — notre pays n’en manque pas — ne tarderont pas à vous faire remarquer que vous cumulez ainsi plusieurs dizaines de milliers d’euros mensuels sans compter — et il faut le compter car c’est souvent le principal —   la multiplication des avantages en nature :

voitures, chauffeurs, assistantes, secrétariats, voyages d’études ou pas, défraiements et aides logistiques diverses qui font, chacun le sait sur les bancs de l’Assemblée et d’ailleurs, la saveur inavouée mais incomparable du cumul.

Les esprits attentifs — vous me pardonnerez d’en être —  remarqueront qui plus est que vous appartenez à un parti qui, il n’y a pas si longtemps, a gravé dans le marbre la durée légale du travail à 35 heures.

Bien sûr, je ne suis pas naïf au point de limiter au seul Parti socialiste cette incontrôlable propension au cumul du toujours plus (de mandats)   et du toujours moins (de temps travaillé). Il ne m’a pas échappé que, dans ce même classement, votre suivant direct est Gérard Larcher (UMP), avec 22 titres (dont 3 mandats et 19 fonctions),   lui-même suivi d’André Santini (UDI), qui ne rate décidément pas une occasion de faire rire, même jaune, et qui ne raterait surtout pas le moindre de ses 20 titres   (dont 3 mandats et 17 fonctions)……

Pour en revenir à votre emploi du temps exemplaire, un simple calcul mental fait entrevoir que vous ne pouvez hélas, mathématiquement, consacrer en moyenne   qu’une petite heure par semaine à chacune de vos fonctions éminentes.

C’est bien dommage : vous êtes visiblement 28 fois plus performant que la plupart de vos concitoyens et, à l’évidence, bien mieux organisé qu’eux.

Mais je m’égare…   Je m’égare tout aussi probablement en vous faisant remarquer que notre pays compte peu ou prou   4 millions de chômeurs qui, c’est bien connu, sont eux aussi de vrais cumulards…   de désavantages en nature !

Comme s’égarait également Lionel Jospin (PS) en relevant, dans ses derniers travaux, que 82 % des députés et 77 % des sénateurs sont aujourd’hui, comme vous, des cumulards professionnels. Comme s’égarait, elle aussi, Barbara Romagnan, l’une de vos mauvaises camarades (PS) de l’Assemblée, qui faisait perfidement remarquer dans une tribune ouverte au Monde que « la limitation du cumul des mandats est une condition nécessaire, sinon suffisante, au renouvellement du personnel politique ; elle ouvre la voie aux plus jeunes, aux femmes, aux ouvriers, aux Français issus de l’immigration. »

Justement la raison pour laquelle tout le monde, vous le premier, continuera de s’y opposer.

Toutes ces bonnes indemnités vous font vivre grassement

Vous pouvez vérifier : http://basse-normandie.france3.fr/2013/02/08/cumul-des-mandats-le-parisien-magazine-couronne-philippe-duron-196667.html

Avec la Gauche, on n’aura plus rien…
HOLLYLAND © ton univers impitoyable…

Alexandre Goldfarb

Président Fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

SOURCE de l’article : Le Parisien

SUR LE MÊME SUJET :
Application : notre Top 10 des élus qui cumulent les mandats et fonctions
Politique : paroles de cumulards
Cumul des mandats : nouvelles déclarations contradictoires au PS

# # # # # # # # #

Pour voter :clic

# # # # # # # # #

Le TOP du moment :

  1. Monsieur Fillon, vous vous trompez de combat
  2. Petits mensonges entre camarades
  3. Le nouveau racisme ordinaire

Les articles les plus lus :

Les barbelés de la pensée

National-socialisme

De A à Z

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

logo new

mode d’emploi, cliquez ICI

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Pour une opposition constructive et réelle, le site de l’opposition au marxisme et au fascisme, ni rouge ni noir mais bleu :

L’info évitée par les médias est là sur Observatoire du MENSONGE

Un grand merci à vous tous qui avez fait le succès de l’Observatoire du MENSONGE

Le site est lu et suivi dans 132 pays…

Nos articles sont repris dans le monde entier…

De nombreuses personnalités nous lisent…

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

logo Ob dum

3 commentaires

  1. Je vais mettre cet article dans mes favoris tant les socialistes sont des menteurs… Ils veulent le non cumul mais ce sont eux, les socialistes, qui cumulent le plus !

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.