Vous avez dit racisme ?

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Vincent Godefroy écrit sur différents sujets, et surtout sur les dangers de la DICTATURE DES MEDIAS et de la pensée.

A l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

 TRIBUNE LIBRE 

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

tete de mort

Vous avez dit « Racisme » ?

————————————————————————

Lutte contre le racisme, discrimination, immigration, populisme, extrême-droite, nazisme …

Que de mots, quels mélanges, quels amalgames, quelles ignorances, quelles idées reçues, quelle manipulation politique et médiatique …

Mais où va t-on ?

Un mot de travers, une mauvaise interprétation, et vous voilà poursuivi, condamné au tribunal, voire emprisonné ! Je crois que les gens ont perdu la raison, et quand je dis « perdu la raison », je veux dire perdu la faculté de raisonner, perdu l’esprit d’analyse, l’esprit critique.

Nous sommes aujourd’hui totalement manipulés par les médias, à la solde de  partis politiques. Ces journalistes aggravent des situations qui, au fond, sont assez marginales, développent en citant des petits faits divers anodins, l’esprit xénophobe. D’anciens soixante-huitards attardés (et leur « descendance »!), qui après avoir épuisé certains thèmes comme la liberté sexuelle, la liberté de fumer des joints, tolérer les drogues plus dures, avoir hurlé dans la rue « il est interdit d’interdire », etc., prennent le relais avec d’autres causes comme le racisme ou … l’adoption d’enfants par les homosexuels … Ces deux sujets abordés tous les jours aux infos, orientent la pensée des gens, les occupent et surtout les divisent, ainsi les vrais problèmes (chômage, pouvoir d’achat, taxes et impôts, libertés rognées et bafouées …) sont quasiment passés sous silence. Il est bien connu que tous les gouvernements au pouvoir ont usé de la même tactique, c’est à dire créer une diversion lorsque les choses vont mal dans le pays, et faire passer en catimini les lois astreignantes pour le peuple. C’est d’autant plus facile quand cela peut être relayé par des médias du même bord politique que le gouvernement.

Il est dangereux de focaliser le peuple et le diviser sur un problème aussi grave que le «racisme ». Le fragile équilibre de notre société s’en trouve atteint et chancèle. On a détruit le bon sens de la population, l’honnêteté du citoyen moyen.

Ces imbéciles qui crient « Au Racisme » font tout le contraire : ils le développent, le propagent, le rendent latent, en imprègnent la population, le font monter en puissance. D’ailleurs, il a toujours été constaté que lorsque la gauche est au pouvoir, l’extrême droite progresse et se développe dangereusement.

L’homme n’est pas raciste par définition, il ne porte pas en lui cette tare, en tout cas beaucoup moins qu’il y a quelques siècles en arrière. L’homme au départ est curieux des différences de physique, de couleur de peau, de religion, il cherche à  savoir, à mieux connaître ces personnes ; il leur explique nos spécificités. Mais il prend peur lorsque ces individus, si différents de lui, augmentent en nombre et progressivement envahissent leurs quartiers jusqu’à les mettre en minorité. Notre population n’est pas raciste, très peu de gens le sont véritablement. Je ne sais même pas si c’est du racisme ! Mais les médias veulent nous le faire croire.

Des imbéciles, et je pèse mes mots (je voudrais même les affubler d’autres adjectifs), se jettent à corps perdus dans cette lutte contre le Racisme, sans savoir de quoi ils parlent. C’est contre la discrimination qu’il faut lutter, contre toutes les formes de discriminations, raciales oui (bien que peu subsistantes), mais aussi  religieuses, physiques, mentales, corporatives, sexistes, politiques … Il faut lutter contre l’intolérance.

Ces associations de « Lutte contre le racisme » sont ridicules et n’ont rien compris. Le français moyen accepte bien l’étranger et souhaite vraiment l’intégrer, et même lui permettre de vivre selon ses habitudes, avec sa religion, ses différences. Là où le bas blesse, c’est quand il commence à se sentir perdu au milieu d’une foule allochtone, qu’il est mis en minorité dans son quartier par toutes sortes de choses, religieuses (le voile, la burqa…), les magasins (hallal ou cachère), culturelles, linguistiques, etc. L’autochtone alors, commence à perdre pied, il ne se retrouve plus chez lui, ses repères s’estompent et disparaissent.

Une petite anecdote absolument véridique, et qui n’est pas isolée : une amie qui habite à Bruxelles (quartier de Molenbeek), est obligée de sortir faire ses courses « voilée », avec un turban cachant ses cheveux, et une robe longue. Elle en a été réduite à cela, après de nombreuses agressions, car la population y est à 80% arabe, et d’ailleurs il n’y a plus de magasins occidentaux !

Trouvez-vous cela normal ? Elle habitait ce quartier depuis quarante ans ! Les derniers Bruxellois cherchent à partir aussi, mais personne ne veut racheter ces petites maisons, sauf bien sûr les marocains ou les turcs, pour un prix dérisoire.

Encore une fois, le racisme n’existe pas en soit, c’est la surpopulation immigrée qui pose problème, et je dirais surtout une immigration incontrôlée, trop rapide, et non intégrée. Il ne faut pas être contre l’immigration, loin de là, elle est nécessaire et a de tout temps existé, il faut un certain mélange de population. Mais il ne faut pas confondre immigration et invasion. Les invasions au cours des siècles ont toujours été repoussées par de sanglants combats (les romains, les vikings, les ottomans …), donc le fait n’est pas nouveau. Ce que la majorité des français ne veut pas, c’est une invasion, mais une immigration raisonnable, qui s’intègre bien, sans changer trop vite nos habitudes ; cela passerait beaucoup mieux.

Les hommes politiques et ces associations stupides (avec des avocats en manque de célébrité) prennent le problème à l’envers, et créent le racisme. Ils sont responsables de la montée en puissance de l’extrême droite. Plutôt que d’apaiser les choses, ils attisent haine et souffrance.

Le danger et la progression du Front National vient de cette « discrimination positive », dont on ne parle plus beaucoup (surtout les Médias ne veulent plus en parler… ils ont des instructions !), mais le problème est bien réel. Par deux fois déjà, on m’a rapporté, lors des embauches que je dois faire à l’association, que l’on   donnait en priorité (à l’ANPE) le poste à pourvoir à une Maghrébine plutôt qu’à une autochtone, pourtant plus qualifiée.

Comment voulez-vous que les ouvriers, les petites gens ne votent pas Front National ? Bien sûr que tous ces gens en recherche d’emploi ont peur de cette immigration galopante, leurs quartiers sont envahis, ils ne trouvent plus de travail, les avantages sociaux sont réduits faute à la crise économique, et ils pensent à juste titre qu’avec moins d’immigration, ils auraient du travail et un meilleur niveau de vie. Il est vrai que les immigrés (en situation régulière, et pire même en situation irrégulière) bénéficient de nombreux avantages sociaux, RSA, CMU, allocations de toutes sortes, dès leur entrée sur le territoire. Ils sont pris en main et défendus par de nombreuses associations, assistées d’avocats, alors que pour le « pleu-pleu » du coin, le minable petit français moyen … c’est la galère pour obtenir simplement de quoi survivre.

Ce parti, le FN, est qualifié par les journalistes de « populiste », mais réfléchissent-ils simplement une minute aux âneries qu’ils déballent ? Mais évidemment que c’est un parti populiste, qui se dit « le parti du peuple », du peuple qui souffre et qui se laisse convaincre par des discours dénués de sens réaliste, mais qui leur donnent encore quelque espoir. Les politiciens au pouvoir, gauche ou droite, ne sont plus capables de redonner la moindre espérance aux gens. Quand je revois ces « journaleux de m… » à la télé parler de mouvement populiste avec une moue dédaigneuse, prêts à gerber, alors que ces gens opportunistes, ex-soixante-huitards mais bons bourgeois, gagnent entre 10 et 50000 € par mois. Ils me font honte.

Savent-ils que des ménages vivent avec 600 € par mois ? Non, ils s’en foutent, ne veulent pas l’entendre, et ces gens qui luttent contre le racisme, pour une immigration à outrance, n’habitent pas dans les banlieues, NON, dans le 16ème, dans des quartiers résidentiels, dans de belles villas à la campagne, avec piscine, ou sur « la côte !!! »…. Ils n’ont pas honte ???? Ils ne sont pas gênés par les immigrés, eux, oh non ! Regardez où vivent ces défenseurs des Droits de l’homme, ces gens qui encouragent l’immigration, qui luttent contre le racisme, voyez leur niveau de vie ! Je le redis, ces gens, ces associations font plus de mal que de bien.

Et grâce à eux le Front National va devenir le premier parti de France !!!

La France, terre d’accueil, terre d’asile, oui bien sûr … c’est un si beau langage !

Je suis et reste persuadé que nous devons accueillir une population étrangère, régulièrement, mais en fonction des besoins de main d’œuvre, comme cela s’est fait de tous temps (avec les italiens, les portugais, les maghrébins, etc), et aussi pour des personnes fuyant un régime totalitaire, ou autre. En période de crise économique, de récession, de chômage, il faut limiter considérablement l’entrée sur notre territoire : nous ne pouvons ni leur donner du travail, ni les accueillir dignement. On essaie pourtant de le faire, mais au détriment de notre population autochtone, forcément, car les finances de l’état ne sont pas un puits sans fond.

De plus en France, toute personne est la bien venue, contrairement à certains pays où l’on demande qualification professionnelle et réserve financière, aux demandeurs d’asile. C’est pourquoi en France on n’accueille pas vraiment « le haut du panier », mais que de pauvres malheureux, sans métier, démunis, ne parlant pas notre langue, souvent malades, donc directement à charge de la Sécu …

En avons-nous encore les moyens ? Peut-être, mais alors il faut partager et que tous ceux qui ont des revenus supérieurs à … 3000 €/mois (par exemple) en donnent une partie (via les impôts) aux immigrés. (NDLR : c’est de la responsabilité de l’auteur).

Si l’on veut poursuivre et tolérer cette forte immigration, il va falloir PARTAGER ! Oui, nous allons être obligés de partager les « richesses » de l’état, donc celles des citoyens français, en augmentant les impôts, les taxes de toutes sortes … Nous n’avons pas le choix. Certains (pas très malins !) disent « ce n’est pas à cause des  immigrés qu’il y a du chômage, que la sécu est en faillite, que l’état va mal … ». Non, alors cela vient de quoi ? Bien sûr, ce n’est pas la seule raison, mais ça y contribue largement. Nous ne sommes plus dans les années 70, où le français faisait le difficile, n’acceptait pas n’importe quel job et l’on était content de trouver des immigrés pour faire le mauvais boulot. Aujourd’hui, tout est bon à prendre pour le chômeur autochtone, même les tâches les plus pénibles. De plus, il faut reconnaître que les ¾ des demandeurs d’asile bénéficient de la CMU, d’où une grande partie du déficit de la sécu. Et le chômage n’est pas prêt de diminuer, loin de là !

Il faudrait de très grandes réformes en France, pour retrouver la stabilité économique d’il y a quelques décennies, et pouvoir de nouveau accueillir en nombre les étrangers qui souhaitent venir chez nous : créer de l’emploi en favorisant le retour en France de nos industries (ou investisseurs étrangers), donc diminuer le coût du travail (moins de charges sociales, le retour aux 40 heures hebdomadaires, plus de flexibilité dans les contrats de travail, etc.), diminuer d’une façon intensive les charges de l’état et des collectivités locales, en réduisant d’au moins 1/3 le nombre de fonctionnaires, regrouper les petites communes en de plus grosses (minimum 3000 habitants), etc. Cela a été fait en Belgique avec succès, pourquoi pas en France ? En France, on crée des intercommunalités, mais on garde tous les petits villages (100 ou 200 habitants) avec mairie, église, salle omnisports, terrain de foot, salle des fêtes, etc. Non, si on regroupe, il faut supprimer les anciennes structures, qui coûtent des fortunes aux petites communes; elles ne peuvent plus d’ailleurs assurer l’entretien de ces équipements.

C’est la même chose pour ce qu’on appelle le fameux « mille feuilles » français ! Toutes ces subdivisions administratives créées en France, sans jamais supprimer les anciennes : régions (conseil régional, départemental …), départements, cantons, communes, intercommunalités, collectivités locales … on ne sait plus qui fait quoi !!! Et que de fonctionnaires (ou assimilés, ce qui revient au même) ! Je viens de voir qu’en France, si on totalise toutes ces personnes, donc payées par les fonds publics, on arrive à plus de 50% de la population active ! C’est énorme. Alors que pour le développement du pays, et notre réduction de déficit (1900 milliards !), on ne peut compter que sur nos industries, notre production, nos exportations, pas sur les fonctionnaires !

Que de réformes il faudrait faire en France, mais le français moyen n’en veut pas !

Vive l’immobilisme ! « Cela a toujours été comme ça, pourquoi changer ?» Alors que la France était un très grand pays, elle se retrouve à la traîne des pays développés, et va chuter encore bien plus bas. Heureusement qu’elle est englobée dans l’Europe, et qu’elle exporte encore quelques technologies de pointes, l’aéronautique, le TGV, des centrales nucléaires … mais tout le reste s’écroule.

Mais cela n’a pas d’importance ! Focalisons l’attention des gens sur :

 Le Racisme !

Vincent Godefroy

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

*** Vous aimez ? Alors vous partagez !!! 

Devenez suiveur en un clic (sur le mot suivre en haut à droite ou en bas de l’écran) avec une simple adresse mail et c’est gratuit bien sûr…

Et aussi vous pouvez nous soutenir :

souscri

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Vincent Godefroy pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

L’article du moment : La démocrasseuse

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE

Le site est lu dans 163 pays…

Plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres vraiment libres !

De nombreuses personnalités nous lisent.

mode d’emploi : cliquez ICI

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

6 commentaires

  1. Etre raciste c’est être blanc et uniquement blanc dans ce pays… Les autres de la diversité ont tous les droits en échange.

  2. Pourquoi faire un épouvantail du FN ?alors que depuis 40 ans, ceux qui se succèdent à la tête du Pays sont des gens sans scrupules,menteurs et dangereux sans oublier qu’ils sont corrompus et prêts à vendre le Pays pour une poignée de pétros dollars;les gens comme moi, ne s’y trompent pas!!!Se sont ceux là même qui crient au loup qui sont les plus dangereux et sournois.Le FN EST LE PARTI LE PLUS PROPRE!!!!!

    1. Oui tant qu’il n’a rien ni aucun pouvoir… Quand il y a eu des élus FN, ils ont tous été condamnés…

      1. Ce serait intéressant de savoir a quel motif.
        C’est toujours plus facile de voir la poutre dans l’oeil du voisin.
        Souhaitons que le FN emporte le maximum de mairies et soit en mesure de dévoiler les accommodements pour ne pas dire les turpitudes des complices de l’UMPS

Laisser votre commentaire