La puissance des médias

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Vincent Godefroy écrit  sur différents sujets, et surtout sur les dangers de la DICTATURE DES MEDIAS et de la pensée.

A l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

 TRIBUNE LIBRE 

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

silence

La puissance des médias

Les Médias aujourd’hui font la pluie et le beau temps ! C’est une façon de parler, car le problème est bien plus grave que cela.

La télévision désormais a totalement envahi nos foyers, tout le monde en possède une, voire plusieurs dans la maison. On la regarde en permanence, le matin, durant toute la soirée, les weekends … bref tout le temps, et dans la voiture on continue avec la radio. Nous sommes totalement imprégnés d’informations de toutes sortes que ce soit politiques, publicitaires, culturelles, sociales, alimentaires, etc.

Françaises, Français ! Vous n’avez plus besoin de réfléchir, on vous dit chaque jour, à chaque instant de votre vie ce que vous devez faire et ce qu’il faut penser !

  Ne vous tracassez plus, ne réfléchissez plus, les Médias le font pour vous ! L’esprit d’analyse, de critique, la circonspection, le doute, oubliez tout cela, c’est du passé.

Le problème est que ces médias, télés, radios, journaux (à 80%) sont du même bord politique, de gauche ! Que nous reste t-il pour recevoir des informations justes, sincères, honnêtes et objectives ?

Rien, c’est fini ! Il existe bien sûr encore quelques quotidiens ou hebdomadaires de droite (???) mais plutôt modérés, n’offrant pas une contre partie sérieuse au matraquage et à la désinformation de nos chers médias, surtout la télévision (toutes chaînes confondues), l’AFP, les radios… Faut-il montrer sa carte du PS pour entrer dans les écoles de journalisme, puis dans le staff de « Radio-France-Télévision » ? Oui je crois que, d’une manière détournée, seuls les gens de gauche y accèdent.

Il est dangereux pour l’avenir, pour les générations futures, de ne recevoir qu’une seule et unique version des événements, qu’une information partisane, des suggestions ou conseils orientés, des incitations ou même des pressions pour mener notre vie suivant des normes …

Nous nous dirigeons tout droit et à grande vitesse vers « La pensée unique et universelle ». Les libertés sont bafouées aujourd’hui, et les médias (télévision et radio) envahissent notre vie, nous endoctrinent, nous modèlent, nous forment (plutôt nous « déforment ») à leur guise. Il y a quelques décennies ou quelques siècles en arrière, l’individu recevait éducation, formation, instruction de ses  parents, de son entourage, de ses découvertes personnelles. Il y avait une grande diversité (culturelle, religieuse, politique, que sais-je encore) entre les régions, donc le pluralisme existait dans notre pays, la France.

Aujourd’hui les médias vous imposent votre façon de vivre (dans les normes, « leurs normes »), et de penser : il faut faire ceci ou cela, vous devez manger comme çà, ne pas boire, ne pas fumer, ne pas manger sucrer, salé, gras, lire ceci, ne pas ouvrir tel autre livre (censuré !), ne plus dire « un noir », mais une personne de couleur (et peut-on encore le dire ???), ne pas dire un aveugle, mais un non-voyant (!), il faut protéger et donner la priorité à tous nos immigrés, les films français sont tous orientés politiquement, la droite est pourrie, et le FN (avec 20% de français) doit vous faire gerber ….. Voilà ce qu’on nous dit chaque jour !

Les discours d’hommes politiques sont tronqués (et bidouillés!) lorsqu’ils sont de droite, les questions toujours embarrassantes, souvent interrompus quand ils s’expriment, mais quand ils sont de gauche … alors là ! Exprimez-vous librement messieurs, on ne vous coupera pas la parole, et les questions posées sont orientées dans le bon sens !

Les interviews de rue sont triées avant de passer à la télé, pour ne retenir que celles qui vont dans le sens du message à faire passer par les Médias.

Les émissions politiques, toutes chaînes confondues, se font presque toujours avec des hommes politiques de gauche, et surtout entourés de journalistes … de gauche !

Souvenez-vous de quelle manière parlaient les médias de Sarkozy : ils l’ont démoli, massacré, moqué (même sur le plan physique : le nain, comme disaient certains, alors qu’ Hollande est plus petit, je crois), ils ont détruit ce président et sa politique réformatrice. Comment pouvait-il être élu pour un deuxième mandat ? Alors qu’aujourd’hui … qu’il est beau, qu’il est gentil Mr Hollande ! Tout est parfait, les dures lois pour le pauvre citoyen sont estompées, camouflées, la vie scandaleuse du président étouffée (ce n’est pas grave disent-ils à l’unisson !), mais quand Sarkozy allait au Fouquet’s, alors !!!

Quelques informations ne peuvent pas être totalement occultées car diffusées à l’étranger, on en parle donc très discrètement en France. Pourquoi aucune chaîne étrangère francophone (Belgique, Suisse, Canada …) ne peut être reçue en France ? Pour que nous ne puissions pas (les français ne parlant pas une langue étrangère : 80% du peuple) avoir des informations différentes de nos médias gauchos. Ces pays sont boycottés !

Tout est orienté aujourd’hui, cadré, filtré, dirigé ou censuré. Méfions-nous, on nous manipule !

Nos libertés sont rognées, bafouées, elles n’existent plus.

Chers Amis, réagissez, ayez l’esprit critique, n’acceptez pas tout ce que les médias vous disent, luttez et insurgez-vous contre :

La  Dictature  des  Médias !

Vincent Godefroy

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

*** Vous aimez ? Alors vous partagez !!! 

Devenez suiveur en un clic (sur le mot suivre en haut à droite ou en bas de l’écran) avec une simple adresse mail et c’est gratuit bien sûr…

Et aussi vous pouvez nous soutenir :

souscri

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Vincent Godefroy pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

L’article du moment : La démocrasseuse

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE

Le site est lu dans 163 pays…

Plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres vraiment libres !

De nombreuses personnalités nous lisent.

Mode emploi Obs

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

6 commentaires

  1. Delanoë menacé par un excès d’NRJ ?

    Copinages, Show-biz et grosses pépettes.

    NRJ, qui a écrabouillé les tympans de deux générations de lycéens et assimilés avec ses tubes, va mal. La station a perdu 550.000 auditeurs en un an. Elle cherche à s’en sortir en revenant à son ancienne image de diffuseur de « hits » et rien d’autre. Nouveau credo : « l’auditeur doit savoir ce qu’il va entendre avant d’avoir allumé son poste ». Pour une surprise, c’est une surprise …

    Au même moment, un livre retrace l’histoire sulfureuse de cette radio et, notamment, celle de son long copinage avec certains dirigeants socialistes. Pour ceux qui s’en souviennent, la manif du 8 décembre 1984, où une foule de près de deux cent mille jeunes manipulés par NRJ avait obtenu la capitulation du gouvernement de Laurent Fabius, fut le révélateur des premières compromissions du PS. NRJ put en toute impunité écraser de son émetteur d’autres radios, au mépris de leur liberté d’expression. Face à une puissance commerciale et médiatique déguisée en radio libre, l’Etat s’inclinait. Un tournant au goût amer, un peu comme celui de la « rigueur », mais dans le domaine culturel cette fois et une leçon de « realpolitik ».

    Parmi les principales informations contenues dans le livre d’Aymeric Mantoux et de Benoist Simmat « NRJ, l’empire des ondes», il y a la confirmation, à un degré qu’on n’imaginait pas complètement, de ce que Delanoë fut, durant toutes ces années, l’avocat le plus acharné des intérêts d’NRJ au sein du PS.

    L’interview que l’un des auteurs a donné au Nouvel Obs Télé mérite de ne pas passer inaperçue et nous vous en conseillons vivement la lecture).

    Du reste, le vice-président d’NRJ durant toutes ces années et jusqu’en 2004 n’est pas un inconnu des services de la ville de Paris depuis 2001. Max Guazzini, dont la biographie sur Wikipédia indique qu’il a commencé sa carrière comme conseiller juridique du député Delanoë, est, de notoriété publique, un intime du maire de Paris. (C.DELANOPOLIS)

  2. « Une solution s’impose remédier à cela le plus vite possible, faire cesser l’application du petit bréviaire socialiste dans les écoles de journalisme!
    Aspergeons d’eau bénite ces tartuffes de Molière dans l’espoir d’un miracle!!! »
    A moins de descendre dans la rue, il n’y aura pas de miracle.

  3. Excellent article qui présente parfaitement ce cancer qui ronge le pays de l’intérieur!
    On peut ajouter une nouvelle plaie d’Egypte à la liste « la vénalité de la presse » jaune, « rose » de Zola qui trahit cyniquement le citoyen, l’abreuve d’une désinformation féroce à la soviétique, l’univers totalitaire qui s’était effondré avec la disparition de l’Union Soviétique vient d’être recréé par les satrapes socialistes.
    Que de génuflexions et de simagrées des faux-dévots du PS, la nausée de Sartre nous envahit à écouter ces « sinistres » de la république bien nourris et gras comme des moines nous raconter les pires sornettes avec le plus grand sérieux, quitte à dire le contraire le lendemain, au moyen-âge on écartelait sur la place de grève les brigands de grand chemin, que ne le fait-on aujourd’hui!
    L’anarchie de l’énarchie devient pesante, même insupportable!
    L’illustre compagnie des Jésuites a été plus que copiée et dépassée par la caste de ceux qui parlent au nom du peuple sous prétexte de l’informer et qui font tout son contraire.
    Retors et tordus dans l’exégèse: ils vont affirmeront sans sourciller qu’un cercle est un carré, qu’une vessie est une lanterne et mieux encore, leur duplicité, leur fourberie font des merveilles pour anesthésier le client!
    Un endroit où le bât blesse cependant et cela fait désordre:
    1- l’inculture flagrante des imposteurs du micro qui brodent à l’infini sur des sujets qu’ils ne maîtrisent pas,
    2- l’absence totale de scrupule et de déontologie qui en fait des esclaves soumis au pouvoir politique.
    Une solution s’impose remédier à cela le plus vite possible, faire cesser l’application du petit bréviaire socialiste dans les écoles de journalisme!
    Aspergeons d’eau bénite ces tartuffes de Molière dans l’espoir d’un miracle!!!

Laisser votre commentaire