La France des veaux.


Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

FOULE1 

   La France des veaux   

Par Alexandre Goldfarb

Un monde impossible où l’intolérance
L’emporte et la haine gangrène la France
C’est ce que nous offre le socialisme,
Avec son dogme national-socialisme©
(Alexandre Goldfarb)

En France, l’habit fait le moine et la gauche qui connaît bien ses classiques sait s’en servir. Que dis-je ? Elle sait en en abuser ! Ajoutez à cela la pratique de l’amalgame et tout se met en place pour déconsidérer toute personne osant contredire le dogme pourtant éculé professé à outrance autant qu’outrancièrement.

Pour « les tu crois » « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » et « la télé l’a dit » :

Exemple classique et simple : dès qu’une personne ose dire autrement, les invectives lui tombent dessus du genre : « oui mais toi tu es réactionnaire » « tu votes à l’extrême droite » «  tu donnes des idées fascistes » et j’en passe et des meilleures.

C’est donc une image qui vous est décernée et qui vous classifie.

Le résultat est acquis.

Dès que vous direz quelque chose vous aurez alors droit à la piqure de rappel « oui mais on connaît tes idées » et le must « tu pourrais quand même modérer tes propos ».

Ce dernier est mon préféré car dans notre société ULTRALIGHT© et ultra décomposée, cela porte vraiment bien. Quand quelqu’un vous dit de modérer vos propos c’est qu’il est temps de se taire.

C’est à la fois une question de principes et d’habitudes. En général, l’entourage dans ce cas se tait et prend un air solennel genre « mon petit, tu n’aurais pas dû ».

Le fait même d’être catalogué reste un sport national.

Peu importe alors que la vérité historique passe au second plan ou carrément à la trappe, l’essentiel est que « tu ne sais pas » et « eux, ils savent ».

C’est que la gauche socialiste bien pensante mais quand même sûre d’elle-même et dominatrice, qui se prend pour l’élite suprême et supérieure, ne souffre aucune critique. Un peu comme au temps des rois, où il ne faisait pas bon se dresser contre leurs majestés… D’où l’expression un crime de lèse-majesté, datant de 1344.

C’est ce qui pendant ces quarante dernières années a permis à la gauche d’occuper tout le terrain médiatique et de régner pour moitié du temps. Avec les résultats à chaque fois catastrophiques qui n’ont pas découragé des Français inconscients ou amnésiques d’en redemander encore.

Nous sommes dans le domaine du surnaturel où la réalité n’a plus droit de cité.

Comme la droite est molle hélas, elle a déserté le champ de bataille, la gauche peut tout se permettre. Ce qu’elle fait d’ailleurs sans vergogne.

Les gens sont tellement imprégnés de cette langue de bois, distillée par des médias qui désinforment pour un oui ou un non, que la rédemption devra nécessiter un traitement de choc.

Un exemple du jour, à Nantes, une manifestation dégénère et devient violente. Eh bien dans notre monde perturbé et mou, c’est uniquement de la faute des organisateurs pour le motif qu’ils sont restés flous sur leur trajet. J’ai du réécouter cela pour être sûr de ne pas avoir mal entendu.

Dans la France socialiste et bien pensante, les responsables ne sont plus ceux qui sont payés pour justement être responsables mais tous ceux qui gênent le pouvoir. C’est effarant ! D’autant que les médias vous annoncent la bonne parole comme si cela est naturel. Aujourd’hui, ce n’est plus le Ministre de l’Intérieur qui doit assurer la sécurité en France mais le tracé de la manifestation. Cela n’a choqué personne : aucun polititocard©, aucun média ni aucune association…

Au même moment les ministres écologistes sèment la zizanie dans le gouvernement et désavouent son chef, le Premier Ministre, et ce dernier n’est même plus en état de réagir… Grandeur et décadence de cette gauche incompétente et incapable de diriger un pays. Mais ce qui est effrayant, c’est que de l’autre côté, il ne se passe rien non plus.

Il faudra désenvouter tout ce beau monde et sans prendre de gants.

J’ai beau y réfléchir, je ne vois pas d’autre solution poindre à l’horizon.

Le Général de Gaulle avait donc raison : nous voici dans la France des veaux.

La démocratie : ce n’est pas confisquer la voix du peuple©.

Alexandre Goldfarb

Président Fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour l’Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com

Retrouvez tous nos articles sur Face Book en cliquant ICI

Vous aussi engagez-vous en devenant Suiveur de l’Observatoire du MENSONGE

Mieux soutenez l’Observatoire du MENSONGE :

clic ici

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

Mode emploi Obs

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE lu dans 163 pays !

Par plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres vraiment libres !

De nombreuses personnalités nous suivent !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.