Le devoir d’ingérence

Partagez l’information autrement avec

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Le ZOUNG© des pamphlets satiriques de grande qualité ! Découvrez en exclusivité une autre façon d’écrire… Ainsi parla le ZOUNG©
A l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

 TRIBUNE LIBRE 

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur***

respect

Le devoir d’ingérence

Les autorités mondiales particulièrement émues
Du haut de leur résidence que l’ont dit aux nues
D’un souverain regard sur les peuples en souffrance
Décidèrent d’instaurer le devoir d’ingérence

Indignées de voir un enfant parmi des milliers
Debout, immobile incapable de marcher,
Planté dans un désert, immense, infini,
Totalement dépouillé de toute forme de vie

Choquées par ce visage, digne et silencieux
Duquel aucune larme ne coule plus des yeux
Depuis si longtemps irrémédiablement asséchés

Honteuses de son gros ventre enflé par l’anémie
Proéminent témoin de son corps torturé
Rongé par la faim, la soif, la maladie
Qui d’un air poupon totalement hébété
Expose son squelette sans le moindre abri
Au soleil brûlant le jour, et au froid cuisant la nuit
Se dirent : « cela ne peut plus durer
Il faut nous ingérer ! »

Organisant alors une grande conférence
Réunissant autour d’un luxueux banquet
De fins gourmets bouffis d’arrogance
Pour conférer, papoter, babiller et se goinfrer
Les grands de ce monde plein d’empathie
Avec leurs femmes, maîtresses, et amis
Engloutirent en une seule journée
Le budget annuel de ceux qui n’ont rien à manger

Le foie gras succulent et ses petits toasts
Le caviar arrosé de grands crus millésimés
Les viandes, les volailles, le poisson, le gibier,
Apprêtés par les plus grandes toques
Les serviteurs galonnés, obséquieux et dévoués
Les fromages fins, les succulents desserts
Le vin et le champagne coulant à flot
Faisaient oublier ceux qui n’ont pas d’eau
Qui crèvent là bas dans le désert

Et tandis que prenait fin le savoureux repas
Que le luxe et la gabegie
Laissaient place à l’orgie
Là bas, tout là bas, les peuples affamés
Loin de la vue, dans le plus grand silence
Trépassaient…
Justifiant ainsi au nom du devoir d’ingérence
L’organisation d’une nouvelle conférence…
Pour encore mieux ingérer…!

Ainsi parla le ZOUNG©

IMG_1087

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

Qui est le ZOUNG© ?

Pour le savoir Cliquez ICI

* * * * * * * * *

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Le ZOUNG© pour Observatoire du MENSONGE ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

*** Vous aimez ? Alors vous partagez !!! 

Devenez suiveur en un clic (sur le mot suivre en haut à droite ou en bas de l’écran) avec une simple adresse mail et c’est gratuit bien sûr…

Mieux soutenez l’Observatoire du MENSONGE :

clic ici

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

Mode emploi Obs

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE lu dans 163 pays !

Par plus de CENT MILLE LECTEURS !

Des tribunes libres vraiment libres !

De nombreuses personnalités nous suivent !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE: Cliquez ICI

3 commentaires

  1. Toujours du plaisir à parcourir vos publications. Il serait bien que tous ces »ingerents  » aillent sur votre site et prennent la température en pleine figure. Merci.

Laisser votre commentaire