BOBOLAND

Au pays des bobos, le socialisme est roi

+ 120.000 lecteurs, vu dans + 163 pays + 40 écrivains et de nombreuses personnalités qui suivent l’information autrement

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France

TRIBUNE - copie
*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

pieri

   BOBOLAND   

Par Jean-Marie Pieri

Sur quelle planète vivons-nous depuis l’accession au trône d’un geste magique que l’on peut attribuer à un rituel tribal « le changement c’est maintenant » sur une douce petite musique socialiste!?

Nul besoin d’exemple pour parfaire la démonstration, le lecteur remplira de lui-même les blancs …

Période de confusion totale dans les esprits échauffés: maux de tête terribles au pays de Descartes le citoyen éberlué s’arrache les cheveux, l’envers, l’endroit, le haut, le bas, le bien, le mal, la justice, la félonie, le respect, la tromperie, la trahison tout se mêle…

Les critères d’évaluation dans tous les domaines sont inversés (si l’on excepte la courbe du chômage, qui elle reste stable, bien ancrée vers le haut et c’est bien la seule à monter), c’est vrai avec les déficits, les dépenses somptuaires de l’Etat, les gaspillages des jocrisses à cocardes, remises de dettes à certains pays, bien criblés, ciblés (pas d’amalgame allons au pays de Tartuffe on pense, on panse bien !)… pendant que les revenus baissent!

Non ne taxerons pas, « aie confiance » distille le serpent enchanteur du célèbre dessin animé (pas de pub)! Qu’en est-il alors? De simples promesses…

Ce pourrissement généralisés des consciences s’accroit, l’injustice sociale s’accroit elle aussi au nom de son contraire, la haine, les conflits se généralisent, tout le monde déteste tout le monde, tolérance, intolérance, honneur, déshonneur, mais on a jamais autant parlé de solidarité, surtout avec la planète Mars, la misère augmente au pays des promesses électorales non tenues!

Dans ce festival d’un théâtre sordide et de mauvais goût, entretenu sans vergogne par des médias serviles façon URSS, des politicards cumulards empêtrés dans de vilains scandales triomphe l’hypocrisie la plus tonitruante (des truands?) rien à voir avec celui d’Avignon, car les imposteurs n’ont pas eux le statut d’intermittents du spectacle, car les gamelles sont bien fournies et se rouler dans la souille leur semble délectable, rien à cirer des malheurs des modestes, des défavorisés quand le navire approche des récifs!

On nous bassine avec de faux problèmes, des diversions idéologiques abracadabrantes, (école, éducation… fumeuses théories) qui font se dresser les cheveux sur la tête des chauves en quête de poils perdus ou de poêles à frire ou à rire entre les larmes, les militants désemparés devant tant de sottise des élites repues, au sérail des hurluberlus on se préoccupe davantage de régionalisme, de découpage électoral, de pâtisserie administrative, or chacun sait que c’est très mauvais pour la ligne et les parties, pardon les partis, les syndicats bambochent et festoient à qui mieux-mieux!

Ne vous inquiétez pas, personne ne parle de partir et la soupe est trop bonne!

Société inégalitaire où seule la fonction compte, résurgence de la cooptation communiste en politique avec sinécure garantie pour les rentiers inamovibles et vissés dans une bêtise crasse!

Tous ces paltoquets mis en scène par Molière se gavent et s’empiffrent à vau-l’eau, ces esprits obèses, pleins d’une morgue et d’un suffisance haïssables manifestant un mépris démesuré pour le peuple qui subit et se serre la ceinture!

Mais le peuple affamé n’a pas le temps de discuter le bout de gras, il se tait et encaisse sans broncher toutes les manoeuvre des petits maîtres félons à la parole donnée. Jusqu’à quand? Tant va la cruche à l’eau…

Serions-nous des moutons prêts à être égorgés pour satisfaire le bon plaisir et les caprices de ces pleutres qui prônent justice, égalité, fraternité et font tout le contraire de ce qu’ils revendiquent!

Mauvais film et mauvais acteurs d’un scénario sans envergure qui hélas nous rappelle des périodes tragiques de l’histoire: mêmes problèmes, mêmes erreurs, même prétention, même aveuglement à ne rien faire, tout en se payant de mots et de phrases creuses!

Il faut reconnaître que de temps à autre un ministre trop gourmand se fait prendre en défaut: plongeant trop profond les doigts dans le pot de confiture et il se noie dans sa turpitude, fausses déclarations de patrimoine ou autres malversations que la morale réprouve… il sort du jeu de quilles, enfoncé par ses complices d’hier trop heureux (peureux) de prendre sa place!

Faut-il révoquer tous les inaptes, les maladroits de la profession, les corrompus invétérés, les arrivistes forcenés qui polluent la machine à couper les cheveux en quatre ou faudra-t-il attendre la pesée des âmes (des ânes) justice divine ou justice populaire! Attendre l’Apocalypse des élections suffit-il?

Le mensonge devient institution d’Etat, d’un Etat faible et lâche, qui se réfugie dans le déni, châtie à contre-temps et à contre-sens, dur et arrogant avec les faibles, mou et veule avec les forts.

Tout comme falsification et manipulation cynique des chiffres du chômage, trucage et braquage riment avec sondages, trahison et copinage avec verbiage, népotisme et concubinage se marient avec l’indigence et la méconnaissance crasse des imposteurs!

Et le peuple dans tout ça! Il gronde et serre les dents!

Jean-Marie Pieri

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

Premier site d’opposition en France

Un grand merci à celles et à ceux qui nous suivent, commentent et participent.

Nous suivre, service gratuit, vous permet de recevoir par mail chaque article publié.

♥ ♥ ♥

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine dans

La semaine de l’Observatoire

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Retrouvez tous nos articles sur Facebook en cliquant ICI

# # # # # # # # # #

Pour aider l’Observatoire :

Offrez-vous Le Best de l’Observatoire en cliquant ci-dessous : bouton Paypal donLe don est de 9,90 !!! Téléchargement inclus du livre (105 pages).

Ou n’importe quel autre don sur notre plateforme sécurisée et anonyme .

Dans ce cas, cliquez juste sur le logo dessous et laissez-vous guider.

# # # # # # # # # #

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Jean-Marie Pieri pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

L’article le plus lu : L’inconséquence des médias

Mode emploi

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 163 pays

et suivi par + 120.000 LECTEURS !

+ 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

Un commentaire

Laisser votre commentaire