Le défi de Sarkozy

Maintenant ou jamais Monsieur Sarkozy !

+ 120.000 lecteurs, vu dans + 163 pays + 40 écrivains et de nombreuses personnalités qui suivent l’information autrement

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France

-

   Le défi de Sarkozy  

Par Alexandre Goldfarb

Maintenant que Nicolas Sarkozy est devenu président d’une UMP moribonde, c’est là que son défi commence.

Sarkozy devra faire face a une droite décomposée et molle qui n’a pas su jouer son rôle d’opposant numéro un au socialisme.
Du coup, les appétit de certains s’en sont trouvé aiguisés.
Que ce soit Alain Juppé qui se voit déjà en De Gaulle, sorte de recours face au néant, qu’il incarne d’ailleurs très bien – le néant -, parce que Voter Juppé c’est voter à gauche,que ce soit François Fillon, qui vient de subir une grave décote politique et qui ne rassemble plus grand monde, que ce soit Bruno Le Maire, qui se voyait déjà, ou certains autres moins voyants, tous ces prétendants ont en commun de renier l’ancien Président et de croire qu’ils sont indispensables.
Tous les français savent bien combien les indispensables peuplent leurs cimetières.
Ces indispensables ont juste oublié le plus important des paramètres : les électeurs en colère et déçus par leur mollesse.
Le défi de Sarkozy, c’est de choisir le meilleur chemin vers les Français et aussi comment tenir compte de tous ses ingrats qu’il avait lui-même choisis et promus.
J’ai souvent écrit sur ce sujet pour dire l’évidence. A savoir que Nicolas Sarkozy s’entourait vraiment très mal et je pense aujourd’hui que cela continue en espérant que ce ne soit pas encore pire qu’avant . Les premiers choix semblent hélas confirmer le pire. L’organigramme qui vient de nous être dévoilé de l’UMP nouvelle est consternant : des choix incompréhensibles qui ne reflètent aucune volonté de changement.

Parce qu’il ne suffit pas de dire que j’ai changé pour avoir changé.

Il ne suffira pas non plus de changer le nom et donc le logo de l’UMP car personne ne sera dupe qu’il s’agit là d’une simple opération de marketing, pire d’un aveu d’impuissance !

Le choix des  conseillers est quand même primordial et en plus c’est un révélateur des intentions autant que des situations.
Or, le choix présent n’indique pas le changement, au contraire c’est même assez stupéfiant car il indique le maintien de ce qui a déjà été perdant en 2012.
Le risque de revenir briguer cette présidence de l’UMP est à la fois une bonne et une mauvaise chose.
La bonne, c’est qu’en France le chef d’un parti à des moyens et la mauvaise c’est que le chef d’un parti en pleine déconfiture risque d’être happé par celle-ci.
Les Français attendent des idées nouvelles, les Français veulent un vrai changement et osons le dire une rupture.
Vous ne pouvez pas reprendre les mêmes et repartir de l’avant, c’est mission impossible…
L’esprit clanique qui règne sur nos partis politiques n’est plus de mise dans un monde en pleine évolution. C’est le moment de faire table rase !
Une rupture c’est de rompre avec 40 ans d’immobilisme une fois pour toutes !
On ne fera pas cela en reprenant des gens qui ont failli, qui n’avaient pas l’étoffe pour faire et qui ont trompé leur électorat.
Comment les croire et comment le croire ?
Alors que la situation de la France empire chaque jour et est devenue critique, c’est qu’il faut opérer d’urgence le patient, nos politiques nous proposent quelques pansements et les cachets d’aspirine. Nous sommes loin de ce qu’il faut et le défi ne peut pas être relevé ainsi. En restant correct,  je ne peux qu’écrire que, Monsieur Sarkozy, vous êtes à côté de la plaque.

Il ne suffit plus d’avoir des groupies et des fans pour soulever l’adhésion des Français.
Le défi, Monsieur Sarkozy, eût été de renverser carrément la table et surtout d’écouter et d’avoir l’humilité d’apprendre…
Ce que nous les Français reprochons à nos politiciens, c’est d’abord et avant tout leur mépris qu’ils affichent à notre égard. Ce n’est pas en méprisant les gens que l’on peut susciter leur adhésion.
La Fontaine serait aujourd’hui capable d’écrire quelques fables sur pareil sujet : mais ne les les a-t-il pas déjà écrites ?
La morale est souvent la même : il faut savoir entendre la fureur d’un peuple et constater sa détresse afin de sortir de cette élite auto proclamée qui depuis 40 ans ne nous a rien apporté.

On ne peut plus accepter le mensonge comme vertu et le vice comme gouvernail.
Certes le loup mangera toujours l’agneau mais est-ce une raison suffisante pour ne rien changer ?
Le défi Monsieur Sarkozy eût été de comprendre le ras le bol des Français ! Ce ras le bol qui risque fort de finir en tempête et de tout emporter sur son passage.
Avec votre retour, Monsieur Sarkozy, vous aviez une chance inouïe : de pouvoir enfin faire le ménage dans ce qu’il faut bien appeler ce merdier.
Je crois même que c’était la votre vrai défi.

La politique est une poubelle qu’il faudrait vider plus souvent©.

Pendant 40 ans la droite française s’est positionnée comme une filiale des socialistes, acceptant toutes les lois scélérates, bien incapable ensuite de les supprimer de peur du qu’endura-t-on de médias partisans et sectaires. Cette erreur de positionnement nous a conduit par trois fois à laisser la gauche, l’originale, nous gouverner et à chaque fois nous enfoncer.

Mais cette constatation en amène une autre encore plus évidente et plus grave : le positionnement actuel de la droite du Centre à l’UMP.
Ce positionnement face au Front National est une grandiose erreur stratégique qui, l’histoire le prouve, amène aux pires défaites de la droite : 1981, 1988, 1997 et 2012. Comment se prétendre de droite si vous vous trompez de cible ?
J’aimerais vous rappeler cette phrase prononcée en 2006 :
« C’est difficile d’être à gauche en France, quand la droite y est déjà ! » Cette phrase avait été prononcée par un expert : un certain François Hollande. C’est dire où se situe vraiment l’échec passé, actuel et futur de la droite.

La route qui mène à la rédemption est de repositionner la droite à droite sinon autant créer un nouveau courant du PS, ce qui serait plus facile bien que moins profitable électoralement face à la montée désormais menaçante du Front National qui n’est que le danger politique pour vous et les Socialistes, lesquels en ont toujours profité au mieux. L’autre danger est ce que les politiques et les médias nomment pudiquement « la montée du fondamentalisme ». Ce danger est le danger réel, celui qui mettra tout le monde d’accord. ne pas le voir pour ne pas avoir à le combattre est une faute énorme et gravissime. Parce que là il va de la survie même de notre pays, la France ! Nous sommes de plus en plus nombreux à constater la réalité de ce danger qui menace notre société jusqu’à la voir disparaître.

Enfin, comment dans ce défi, ne pas évoquer l’idée la plus stupide jamais prise par un prétendu parti de droite : organiser une primaire ouverte, véritable Jeu de cons ! Ou de massacre aussi… Il faut que les cerveaux de ceux qui veulent cette primaire en 2016 soient vraiment détraqués car à mon humble avis, cette primaire offre la seule chance de survie au Président Hollande dans l’état où il se trouve. Pourquoi ? Parce que les médias se gausseront, critiqueront, décortiqueront et assassineront tout ce qui se passera lors de cette primaire… Le mal qui sera fait à ce moment ne pourra plus être soigné pour 2017 : c’est aussi simple que cela.

Pour réaliser ce défi, il eût aussi fallu faire abstraction de l’avis des médias qui sont quelque soit votre proposition, Monsieur Sarkozy, là pour vous lyncher. Je pense qu’il ne sert à rien de composer avec ceux qui veulent votre peau sauf à réclamer la parité totale et réelle de l’information et ce systématiquement. Il faut absolument sortir de ce système pervers, truqué et socialisant.

Le temps passe vite et 2017 c’est demain, pour relever ce défi, votre défi, Monsieur Sarkozy, il vous faut changer et l’orchestre et la partition…

Force est de constater que votre retour, Monsieur Sarkozy, a donc été à l’évidence en deçà de toutes les espérances ! C’est vraiment dommage aussi. Quant au défi, il a été carrément oublié.

Parce que le vrai défi pour les Français ce sont les problèmes de tous les jours : le chômage, l’insécurité et le danger que représente vraiment l’islamisme ici en France. Et non pas de s’opposer au Front National mais bien à cette gauche élitiste, sûre d’elle-même et dominatrice. En vous trompant d’adversaire, vous perdrez les élections. Notre vrai ennemi est la gauche, une gauche rétrograde et proudhonienne, une gauche dangereuse et surtout incompétente. Rappelez-vous, Monsieur Sarkozy, cette phrase : « Il n’y a pas de fatalité pour celui qui veut bien oser. » Parce que cette phrase, Monsieur Sarkozy, c’est vous qui l’avez prononcée !
L’envers de l’ENA c’est l’âne Mais aujourd’hui l’âne c’est vraiment le citoyen français !!!

La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait©.

Monsieur Sarkozy, qui aime bien châtie bien…

Alexandre Goldfarb

Président fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE

NB : l’erreur de casting est manifeste et surtout où est le changement promis et vanté par Sarkozy ?
Voir ci-dessous l’infographie réalisée par Le Figaro. (Vendredi 12 décembre 2014)

erreur de casting 1

Sur le même sujet articles à lire :

Sarkozy déception !

Sarkozy l’heure du choix

Sarkozy la porte se referme

Voter Juppé c’est voter à gauche

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

CHERS LECTRICES ET LECTEURS DE L’OBSERVATOIRE:
notre site est gratuit mais nécessite certaines dépenses…
Nous ne pouvons survivre que par vos dons.
Si chacun de vous donnait au moins 5 € maintenant, et ensuite chaque mois, nous serions non seulement tranquilles mais encore plus forts.

Cliquez juste sur le logo dessous et laissez-vous guider sur notre plate forme totalement sécurisée.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Un grand merci à celles et à ceux qui nous suivent, commentent et participent.

Nous suivre, service gratuit, vous permet de recevoir par mail chaque article publié.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine dans

La semaine de l’Observatoire

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Retrouvez tous nos articles sur Facebook en cliquant ICI

  SUIVEZ ! PARTICIPEZ !  

L’article le plus lu : Voter Juppé c’est voter à gauche

# # # # # # # # # #

Offrez-vous Le Best de l’Observatoire bouton Paypal don
→ Le don est de 9,90 !!! Téléchargement inclus du livre (105 pages).

Paiement sécurisé !

# # # # # # # # # #

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Alexandre Goldfarb pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © : vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.

Mode emploi

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 163 pays

et suivi par + 120.000 LECTEURS !

+ 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

3 façons d’aider Observatoire du MENSONGE : Partager, Suivre et/ou Faire un don

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

17 commentaires

  1. Je n’arrive pas à comprendre comment Sarkozy s’est fourvoyé dans pareille aventure qui va le conduire au désastre en 2016. C’est tellement évident que cela en est triste pour lui. Je voulais qu’il revienne mais pour innover, changer et surtout ne pas nous ramener ce ramassis de politicards nuls qui l’ont déjà fait perdre… Félicitations à l’Observatoire pour être le seul médias à avoir osé écrire la vérité…

  2. Un ami vient de m’envoyer cet article. Nous sommes ici tous au départ sarkozystes et en vous lisant, nous avons retrouvé exactement ce que nous ressentons sur le retour raté de notre candidat. Nous vous remercions car cela prouve que nous ne sommes pas les seuls à avoir cette réaction.

  3. OUI vous avez raison de Alerter Mr N Sarkozy, Son retour a ete trop precipiter mais il fallait faire Quoi…nous sommes decus par son entourage Nicolas Sarkozy est tres inteligent , a beaucoup de Courage travailleurs ,, Soyons patients et ne LACHONS PAS

  4. J’ai bien lu cet article et je ne vois pas pourquoi certains traitent l’écrivain d’extrême droite. Je crois qu’ils devraient relire posément et ils se retrouveraient bien ennuyés par leur prise de position intempestive. Que dit l’Observatoire ? Sinon que Sarkozy a déçu et que disent la majorité des sarkozystes ? Que sarkozy a été décevant… Est-ce donc interdit ? Cette vérité devrait au contraire inciter Monsieur Sarkozy a totalement repenser son programme et surtout son organigramme. Car qui peut croire au changement en y voyant certains noms. ?

  5. J’apprécie votre commentaire, Alexandre. Je ne partage pas tout mais il a le mérite de poser de vraies questions. Je vous rejoins sur un point : l’UMP va-t-elle sombrer à nouveau dans la politique du tiède ? Ou va-t-elle se garder de sa gauche. A priori, il faut faire confiance à Sarkozy mais il est vrai qu’on peut se demander à quoi ce parti va ressembler quand il faudra prendre des décisions majeures. Le 1er exemple vient de cette dualité souvent évoquée entre Wauquiez, clairement à droite, et NKM qui pourrait presque se trouver bien au PS et qui va prendre la parole plus souvent qu’à son tour parce qu’elle y sera invitée. C’est un choix hasardeux dans ce contexte d’un retour des français vers la Droite et vers des valeurs fondamentales. Sarkozy devra être fort pour respecter les attentes des français. Sinon, on aura juste fait un peu de politique politicienne.

  6. Très bon article, bien écrit, et surtout qui ose dire ce que beaucoup pensent au sein des sarkozistes. J’aime beaucoup Nicolas Sarkozy mais ce n’est pas une raison suffisante pour ne pas ouvrir les yeux et lui dire que c’est pas ainsi qu’il gagnera. On ne peut pas nier que son retour n’est pas à la mesure de l’homme.Nous qui espérions ce retour gagnant, nous sommes aujourd’hui abattus. Il ne faut être grand clerc pour le voir ! Je souscris et je soutiens l’Observatoire… Il le vaut bien !

  7. Bravo pour votre article qui dit tout haut ce que la majorité des fidèles pense sur le mauvais retour de Sarkozy. Nadine Morano, qui est un des premiers et meilleurs soutiens de SQarkozy a clairement dit qu’il se trompait dans ses choix actuels et votre article le souligne à merveille. Quoi ! Nous n’aurions pas le droit de nous exprimer quand quelqu’un se trompe ? Ce serait un crime de lèse majesté ! Je pense au contraire que l’Observatoire a fait ce qu’il fallait pour prévenir au lieu de guérir car, même nous Sarkozistes de la première heure, nous voyons se profiler le désastre de 2016 et là encore, comme vous l’écrivez, ce sera un jeu de cons. Sarkozy se retrouvera face à des ennemis prêts à tout dans son camp. Alors que, si maintenant, il avait nettoyé cette UMP, cela aurait ruer dans les brancards mais été un bien nécessaire…

  8. Bonjour,

    Je vous lis systématiquement chaque matin.
    Si je suis en accord global pour la majorité de vos articles, j’avoue avoir du mal à définir votre sensibilité politique, quoiqu’avec un penchant vers l’extrème droite.
    Dommage nul n’est parfait. Pour ma part je fais confiance à Monsieur Sarkozy.
    En effet comme vous le relevez bien souvent notre France est en état de décrépitude.
    A qui la faute? C’est notre faute collective, d’un peuple courageux, ne sommes nous pas devenus ces êtres les plus couards des heures sombres de notre histoire.
    Vous n’avez de cesse de vous plaindre des « médias » et des « politocards » et lorsqu’un seul à le courage de vouloir se confronter à toutes cette faune, vous n’avez de cesse de pratiquer le  » jet de traverses de chemin de fer devant ce train lancé à toute vitesses » de manière à apporter votre contribution au linchage.
    En fait vous abondez dans le sport national français qui est :  » le dénigrement et la critique systématique de tout ce qui ne vient pas de soi! »
    Vous souhaitez une prise de conscience, je vous dis CHICHE!
    Commençons par cesser de critiquer ce que notre sensibilité realise et faisons en sorte de participer sans dénigrer a tout va.
    Ou alors annoncez la couleur qu’en fin de compte nul ne fera mieux que vous.
    J’ai vraiment le sentiment que parfois vous ne faites que le bonheur de la gauche en associant la droite à elle.
    De grâce cessez de vous tirer une balle dans le pied car le ricochet de celle- ci finit par atteindre les français en pleine tête.
    Pour conclure et reconnaître que vous jouissez d’une compétence inconsciente, il m’arrive de transférer certains de vos textes. Hélas celui de ce jour je ne le ferais pas.
    Avec tout mon respect de suiveur assidu de vos texte.

    1. Merci pour vos compliments. Le but de mon article n’est pas une critique inutile mais d’alerter Monsieur Sarkozy sur une erreur stratégique qui fera capoter la droite en 2017 : la primaire ouverte. Quant à être d’extrême droite, franchement cela ne peut et n’a jamais été mon orientation. J’écris juste ce que je ressens et je dis qu’en se trompant d’ennemi, Sarkozy sera perdant… je suis quand même à l’initiative de la pétition pour son retour mais pas un béni oui oui et je suis le seul média qui a écrit positivement sur son bilan de Président…Sarkozy, un bilan qui dérange http://wp.me/p2qpcs-1vI et je vois hélas qu’en 2017 nous risquons un second tour entre FN et PS… Parce que le ticket 2016 qui se profile et qui risque de gagner Juppé Avec Le Maire ne me plais vraiment pas…

  9. Vous etes tres NEGATIF,Je Nous ne sommes pas en accord avec votre analyse…Il Arrive laissez a N Sarkozy le temps de remettre en route pour l Avenir ce parti Moribond..Oui l Equipe ne nous satisfait Pas, Oui ca sera tres dificile, Oui les Medias continu a le detruire..,MAI OUI NOUS AVONS CONFIANCE..et qui fera Mieux, PERSONNE, tous enfin presque de la traitrise..Nous ne sommes pas dupes, nous sommes ses Yeux ,Ses partisans sont les premiers a ses cotes…OUI Nicolas Sarkozy est l ESPERANCE pour la FRANCE un Pays DIGNE et en avant pour un Avenr ou les Francais de souche ne seront pas laisser au bord du Chemin et ruine..Non aux Socialisme, Non a la HONTE d une FRance a L international…

    1. Le but de mon article n’est pas une critique inutile mais d’alerter Monsieur Sarkozy sur une erreur stratégique qui fera capoter la droite en 2017 : la primaire ouverte. Quant à être d’extrême droite, franchement cela ne peut et n’a jamais été mon orientation. J’écris juste ce que je ressens et je dis qu’en se trompant d’ennemi, Sarkozy sera perdant… je suis quand même à l’initiative de la pétition pour son retour mais pas un béni oui oui et je suis le seul média qui a écrit positivement sur son bilan de Président…Sarkozy, un bilan qui dérange http://wp.me/p2qpcs-1vI et je vois hélas qu’en 2017 nous risquons un second tour entre FN et PS… Parce que le ticket 2016 qui se profile et qui risque de gagner Juppé Avec Le Maire ne me plais vraiment pas…

  10. AU MONS JE SAIS MAINTENANT DE QUEL BORD VOUS ËTES MAIS SUREMENT PAS NEUTRE MALGRE LE FAIT DE D’ECRIRE que VOUS NE PRENEZ PARTI POUR PERSONNE à l’observatoire du mensonge qui pour ce cas porte bien son nom

    1. Le but de mon article n’est pas une critique inutile mais d’alerter Monsieur Sarkozy sur une erreur stratégique qui fera capoter la droite en 2017 : la primaire ouverte. Quant à être d’extrême droite, franchement cela ne peut et n’a jamais été mon orientation. J’écris juste ce que je ressens et je dis qu’en se trompant d’ennemi, Sarkozy sera perdant… je suis quand même à l’initiative de la pétition pour son retour mais pas un béni oui oui et je suis le seul média qui a écrit positivement sur son bilan de Président…Sarkozy, un bilan qui dérange http://wp.me/p2qpcs-1vI et je vois hélas qu’en 2017 nous risquons un second tour entre FN et PS… Parce que le ticket 2016 qui se profile et qui risque de gagner Juppé Avec Le Maire ne me plais vraiment pas…

Laisser votre commentaire