Najat ou le mythe décisif

Par Le journal de Personne

+ 120.000 lecteurs, vu dans 178 pays, 40 écrivains et de nombreuses personnalités qui suivent l’information autrement

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France

TRIBUNE - copie *** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier.

Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

Le journal de personne

    Najat ou le mythe décisif   

Par Le journal de Personne

Ah l’élite !
Une petite part de réalité
Une grosse part de mythe
Le mythe décisif
Qui force la décision
Et renforce l’illusion
De tous ceux qui se font des illusions
Sur leur pouvoir d’autodétermination.
Le génie va croire qu’il y est pour quelque chose
Et l’imbécile qu’il n’y est pour rien
Un destin ça s’hérite
Ou ça se mérite ?
La masse ne croit pas au mérite.
Pour elle, Flaubert est un intellectuel petit bourgeois
Mais tout intellectuel petit bourgeois n’est pas Flaubert !
Rétorque l’élite avec un accent berbère.
Éternel conflit entre Nature et Culture
Le déterminisme a la vie dure.
Pour l’opinion du plus grand nombre, ça rassure :
de renvoyer sans cesse les rois et les reines à leurs gênes.
Entre le fond et la forme
Tout est conforme, rien ne se transforme
L’être pour les nantis et le néant pour les anéantis.

L’excellence n’est pas une science
Mais une question de chance.
Un véritable casse tête pour Nejet
En arabe on dit Nejet… ça jette !
Et non Najat comme les aristocrates…
Elle estime à juste titre que l’élite dont elle fait partie se délite
Et qu’il faut à tout prix, distribuer les mérites
Surtout à ceux qui ont un zéro de conduite.

Des croissants pour le peuple ?
Non !
Des implants pour les sans-dents.
Nouveau pacte à signer
Pour démocratiser l’excellence,
Ce qui revient à valoriser les carences
Égalité pour tous, les dormants valent autant que les mordants
Pour favoriser les nouvelles générations
Un casier à tout caser
Pour que les incasables aient aussi leur casier.
Tout se vaut pour Nejet
Donc : plus rien ne vaut pour nous autres sans têtes !
On disjoint ce qui est conjoint
D’un côté les êtres et de l’autre les valeurs
Pour que les êtres vaillent
Il faut qu’ils se vaillent
Vaille que vaille !
Débarrassons-nous de la valeur
Pour mettre fin à nos malheurs.
L’élite pour tous et le mérite pour personne…
Rions pour rire… du pire et du moins pire !
Car en vérité, même le moins intelligent parmi nous,
ne voudrait pas qu’on sacrifie pour lui : l’intelligence.
Ainsi parla le peuple !

BONUS : la vidéo !

Le journal de Personne

Le journal de Personne c’est Quelqu’un !

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur*** 

La vidéo est exceptionnelle : https://youtu.be/t57ehn-kBO8

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

L’article à lire absolumentUn rêve républicain

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France !

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La semaine de l’Observatoire

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Retrouvez tous nos articles sur Facebook en cliquant ICI

   SUIVEZ ! PARTICIPEZ !   

L’article le plus lu : La connaissance

# # # # # # # # # #

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier : Le Journal de Personne http://www.lejournaldepersonne.com Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini. Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision. Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Mode emploi

# # # # # # # # # #

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous pouvez donc faire un geste pour que l’Observatoire garde son indépendance. Merci !

Cliquez juste sur le logo ci-dessous et laissez-vous guider sur notre plate forme totalement sécurisée

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 120.000 LECTEURS !

Avec 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

Un grand merci à celles et à ceux qui nous suivent, commentent et participent.

Nous suivre, service gratuit, vous permet de recevoir par mail chaque article publié.

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

4 commentaires

  1. Depuis mai 68, les ministres de l’Education Nationale ont toujours voulu laisser leur « Nom » sur une loi.
    Depuis 68 c’est le délitement progressif de l’école Française qui; au fil des ministres qui passent, chacun d’eux voulant y laisser son nom comme c’est la coutume depuis… l’Ecole se meurt petit à petit.
    J’ai passé mon Bac en 1964, j’avais 11,98 de moyenne. Il n’y avait aucun point supplémentaire comme c’est le cas aujourd’hui, qui donnent la possibilité de finir avec plus de 20 de moyenne… En comparant le niveau du Bac en 1964 et celui en 2014 ou 2015, je me demande tout compte fait quelle mention j’aurai si je le passais à notre époque ?!

    C’est vraiment du n’importe quoi… je suis désolée, mais le Bac n’a plus la valeur d’entant à force de baisser les niveaux, on finit par faire perdre toute son importance à un diplôme qui était très important à l’époque.
    Au fur et à mesure des années qui sont passées, les ministres ont limé notre Ecole et par conséquent » l’instruction » qui on peut le dire était une fierté, car la France passait à l’époque pour un pays dont l’instruction était un modèle…!

    Ce n’est plus du tout le cas.
    Me Belkacem a mis son nom, comme tous les précédents ministres nommés à cette institution et à tapé encore beaucoup plus fort que ses prédécesseurs.
    Aujourd’hui on peut dire sans se tromper qu’en France, il y a deux types d’instruction, qui ne pourront plus jamais être comparés : l’école publique, dont le cercueil a été fabriquée dans les mains de cette ministre et l’école privée, dans laquelle cette ministre y met ses deux fils…

    La mort de l’école publique est en cours et c’est une femme qui a bénéficié de l’école Française qui sonne le glas.

    C’est triste pour un Président que se prévalait de Jules Ferry et de son modèle d’instruction, dont il a fait tout un plat lors de sa prise de poste en 2012… tout compte fait, le cinéma n’en valait pas la peine.

    Que de destructions et que de mensonges en seulement 3 ans !

    Le pire reste sans doute à venir, car il y a « encore » 2 ans à tenir !!!

Laisser votre commentaire