Si j’étais un animal…


Par Pierre Galliez

TRIBUNE - copie

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

espace-715876_640

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France

    Si j’étais un animal…  

Par Pierre Galliez

Si au lieu d’être contribuable, j’étais un animal
C’est ça qui me changerait et ne serait pas banal
Je n’aurais plus d’impôts ni de taxes à payer
Je pourrais voler partout et puis roucouler
Je pourrais être être une mouche bourdonnant sans peur
Je pourrais être une puce dans un ordinateur
Et je pourrais voyager vite tel un Président normal
Si au lieu d’être contribuable j’étais un animal

Si au lieu d’être contribuable j’étais très gros « zoiseau »
Je serais pie voleuse et j’aurais dans le dos
De toutes petites ailes et je pourrais voler
Sans que personne ne cherche à m’arrêter
S’il me prenait ‘envie de faire mes besoins
Je n’aurais pas alors à chercher un petit coin
Je monterais dans le ciel et je ferais d’en haut
Pour donner au peuple si j’étais un gros « zoiseau »

Si au lieu d’être contribuable j’étais un jeune coq
Je serai pour l’amour solide comme un roc
J’aurais au lieu de poils des plumes sur la peau
Pas de costume et je serai plus beau
Comme dans la cour des élus les poules seraient à moi
Je couverais leurs œufs pendant des mois
Je pourrais m’en payer comme ces nantis
A bord de jets privés ou de yacht d’enrichis

Si au lieu d’être contribuable j’étais un escargot
Je pourrais transporter ma maison sur le dos
J’éviterais taxes foncières et d’habitation
Je pourrais vivre partout sas déclarations
Je me mettrais « aux verts » la « peau lisse » et mes façons
J’aurais pas pour y voir clair besoin de lorgnons
Devant moi sans logements des limaçons
Su au lieu d’être contribuable j’étais un escargot

Si au lieu d’être contribuable, j’étais un petit canard
J’aurais de belles canes comme certains élus
J’aurais pas de scooter mais de bonnes ailes
Pour aller me vautrer la nuit auprès d’elles
Je pourrais fréquenter la haute société
Car comme un bon député je serais palmé
Alors le profiterais des affaires de l’Etat
Si j’étais canard au lieu de contribuable

Si au lieu d’être contribuable, j’étais un petit cochon
J’aurais le teint FNSEA, le groin folichon
On me nourrirait bien dans des fermes usines
Comme les vaches qui fonctionnent et turbinent
On me donnerait à manger farines ou croquettes
Et de moi on ferait des saloperies de barquettes
Mais nous sommes tous contribuables et animaux
Au service de ceux qui vivent grâce à nos impôts.

Pierre Galliez

BONUS

LES COP-VING ET UN- D’ABORD

D’après Les copains d’abord par Georges Brassens

Non ce n’était pas une réunion
De syndiqués ou encore de patrons
Qu’on se le dise dans les médias
Dise dans les médias
Ils arrivaient avec leurs jets
Pour parler du réchauff’ment d’la planète
C’était la rencontre des COP-vingt et un- d’abord
Les COP-vingt et un – d’abord
Et tout Paris était bouclé
C’était pas possible de rouler
N’en déplaise à tous les Parisiens
A tous les Parisiens
Paralysaient les persona non grata
Pour les convois de chefs d’état
Tous ces rigolos des COP-vingt et un- d’abord
Des COP-vingt et un- d’abord
C’étaient tous des copains d’grand luxe
C’étaient des nababs sans Pollux
C’étaient des gens vivant dans des palais
Vivant dans des palais
Vivant dans des maisons climatisées
Voyageant à bord d’avions privés
Sur le climat ils tapaient fort
Ces COP- vingt et un- d’abord
Au moindre coup de tempête ou de tornades
Dès que les vagues battaient les rades
Dans leurs abris couraient dare dare
Couraient dare dare
Et lorsque ils étaient en détresse
Leur Internet lançait des S.O.S.
C’était pour les sauver d’abord
Les COP-vingt et un – d’abord
Au Rendez-vous des bons copains
On ne mange surtout pas de pain
Dans les restos de luxe les gueuletons
Oui les gueuletons
Qui s’ront payés par nos impositions
Qui s’ront payés par la population
C’est pour le ventre des COP-vingt et un – d’abord
Les COP-vingt et un–d’abord

Pierre Galliez

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

L’article du moment : Y’a comme un défaut !

Soutenir l’Observatoire du MENSONGE ce n’est pas cher, cela ne rapporte rien… Sauf le plaisir de l’avoir fait et de nous lire !
Vous pouvez acheter notre livre « Les contes de l’étable » pour 4,50 €

Paiement sécurisé via PAYPAL

barn-776414_640

pour le recevoir le livre avec un simple lien sécurisé cliquez exclusivement sur l’image ci-dessous :

"Buy

    SUIVEZ ! PARTAGEZ !   

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Pierre galliez pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Vous avez le droit de soutenir l’Observatoire du MENSONGE en devenant suiveur. C’est un service gratuit en plus…! Mode d’emploi cliquez ICI

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Retrouvez tous nos articles sur Facebook en cliquant ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

L’article à lire absolument :

La connaissance

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous pouvez donc faire un geste pour que l’Observatoire garde son indépendance. Merci !

Cliquez juste sur le logo ci-dessous et laissez-vous guider sur notre plate forme totalement sécurisée

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 150.000 LECTEURS !

Avec 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Les Valeurs d’abord c’est OUI !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s