Que restera-t-il à nos enfants ?


Par BULLSHIT

TRIBUNE - copie

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France

bullshit

  Que restera-t-il à nos enfants ? 

Par BULLSHIT

Lettre à vous mes deux amours.

Je vous vois grandir, avec l’insouciance de vos deux ans et 10 mois, et je vois dans vos yeux tout l’amour et toute
la confiance que vous me portez.
Vous êtes, avec votre maman, ce qui m’est arrivé de mieux dans toute ma vie.
Avec votre grand père, nous aurions tellement voulu que vous puissiez avoir une vie comme nous en avons eu une….
Et au lieu de ça, qu’allons nous vous léguer?

Quand nous étions petits, puis ados et jeunes adultes, nous avons pu profiter de l’insouciance de ces merveilleuses périodes de la vie.
La sinistrose n’avait pas encore envahi le pays, et même si pour certains de nos parents les fins de mois étaient difficiles, nous ne le ressentions pas.

Nous sommes allés à l’école, on nous a tout appris, lire, écrire, compter étaient les bases, maintenant, le principal est d’apprendre la morale gauchiste et l’islam.
Et pourtant, je me souviens, nous en avions de la morale….
Chaque matin une petite phrase que l’on nous expliquait en quelques minutes sur le respect de soi, des autres, de notre pays.
Mais à l’époque, ce n’était qu’un petit rappel de l’éducation que nous donnaient nos parents.
Le respect était primordial, et je me souviens que si je râlais parce que ma maîtresse m’avait donné une punition, mes parents doublaient cette punition. Alors qu’aujourd’hui, les parents vont jusqu’à des actes de violence envers le corps enseignant.
A l’école, il y avait les enseignants, et puis il y avait les copains. Et là, pas de soucis. Nous étions tous à la même enseigne. Pas de ségrégation, pas de différences. Je n’ai pas le souvenir d’avoir eu dans mes différentes classes, des camarades d’origine étrangère, à part une Aïcha et une Graziella, mais nous étions tous, juste des copains. A la cantine, nous mangions tous la même chose, ce que préparait le cuisinier de l’école, car nous n’avions pas de plateaux repas industriels comme ceux que vous allez devoir manger en grandissant, et surtout, il n’y avait pas ces polémiques de repas communautaristes.

A l’adolescence, nos parents nous laissaient facilement aller rejoindre nos amis car nous n’avions pas ces problèmes de violences qui font que quand vous en aurez l’âge, nous serons, tout comme vos parents, morts de trouille tant que vous ne serez pas rentrés à la maison. Vous laisser aller à des concerts sera un crève coeur
car nous reviendra toujours à l’esprit ce 13 Novembre 2015 qui a volé la vie de jeunes gens qui voulaient simplement profiter d’un bon moment.
En seconde, je crois, année électorale… Je n’y connaissais pas grand chose.
J’étais d’une famille de droite, et naturellement, j’ai milité avec les copains de lycée pour « Giscard à la barre ». De bons souvenirs.
Première expérience politique.
Puis les années Fac, toujours dans une certaine insouciance jusqu’à ce jour maudit de 1981 où un certain Mitterand a été élu président.
Pour être honnête, je ne savais pas grand chose de la gauche mais j’ai réalisé que le pain blanc était mangé quand j’ai vu les mines déconfites et catastrophées de mes parents.

Voilà mes amours, c’est là qu’a commencé la descente aux enfers de notre pays.

Nous n’avons, du moins, je n’ai pas ressenti tout de suite les effets des méfaits des gauchistes car Giscard avait laissé les caisses pleines et Mitterand, au cours de ses deux mandats, n’a fait que les vider et prendre un ensemble de mesures qui allaient ruiner notre économie et une partie de notre société.
Avant Giscard et mitterand, il y avait bien sûr des émigrés en France, mais ils étaient très bien intégrés et respectaient nos traditions et nos coutumes, et surtout, ils étaient en nombre raisonnable, ce qui fait que leur intégration s’est fait en douceur.
Puis, le regroupement familial, rendu légal en 1976, a commencé à montrer ses effets néfastes pour arriver à ce que nous vivons aujourd’hui.
Au fil des mandats, les différents présidents ont fait entrer de plus en plus d’émigrés, mais pas de ceux qui veulent s’intégrer ou qui ont à peu près le même mode de vie que nous.
NON… De ceux qui veulent nous imposer leurs propres traditions et cultures. Tout ça, à des fins électorales.
Sous Mitterand, les choses se sont aggravées, les caisses se sont vidées, les méthodes de gauche se sont vite révélées amorales et « mortelles »: jamais autant d »assassinats ou de « suicides » de politiques ou magistrats entre autre…. Des scandales comme le « responsable mais pas coupable » du sang contaminé de fabius.
(je ne recherche rien, ce sont mes souvenirs, donc possiblement imprécis ou incomplets, mais c’était mon ressenti….)

Nous étions persuadés que Mitterand ne passerait jamais pour un second mandat, et bien, voyez vous mes amours, à l’époque déjà, les français ne comprenaient rien.
Ils l’ont réélu….
Mais bon, nous n’en souffrions pas encore trop. A l’époque, papi et moi avions eu votre maman. Elle avait 3 ans… Et je me souviens à quel point nous avons pleuré.
Tout comme mes parents pour son premier mandat, nous étions catastrophés et bien décidés à faire en sorte que cela ne se reproduise pas.

Les années ont passé. Et là, enfin, la droite, (comme je le croyais), reprennait le dessus. Mais Chirac, avec le recul, a plus profité de sa présidence pour lui même
que pour nous et le pays.
Nous commencions alors à entendre de plus en plus parler de l’europe, de l’euro. Mais cela nous semblait loin, à tous points de vue…
A l’origine, cette europe était assez restreinte, composée de pays de civilisations assez similaires, et chacun de ces pays conservant son autonomie et sa souveraineté.
Peu à peu, d’autres pays se sont ajoutés à cette Europe jusqu’à faire en sorte, comme toujours dans ce genre de cas, que les choses se compliquent, chacun voulant imposer sa suprématie et en quelque sorte sa gouvernance, et de plus en plus avec plus de pays de plus en plus différents à tous points de vue.
A ce moment, je crois, les Français ont commencé à sentir les méfaits de cette Europe, avec toutes ces normes imposées, ces problèmes liés à l’agriculture, et surtout cette monnaie unique qu’on voulait nous imposer.
On nous a alors proposé un référendum pour ratifier le traité de Maastritch en 1992, et les Français ont rejeté ce traité. Malgré tout, l’Union Européenne voit le jour et prévoit l’Euro….

Nous sentant à l’abri au vu du résultat de ce référendum, de l’élection par deux fois de Chirac puis de Sarkozy, nous avons continué à vivre tranquillement.
Etant depuis 1982 en seine st denis pour le travail de votre papi, nous avons vu à partir de la fin des années 90 la dégradation de la vie s’amorcer.
Rien qu’au niveau de l’école, les choses se dégradaient, la violence s’installait. Le changement de population devenait de plus en plus flagrant, laissant s’installer le communautarisme.

Nous avons repris espoir, pensant que les choses changeraient avec l’élection de Sarkozy. De bonnes choses ont été faites bien sûr, mais j’ai toujours gardé une certaine amertume par rapport au traîté de Lisbonne allant contre la décision rendue par les français avec le référendum pour Maastritch.
La seine st denis a continué à se dégrader, notamment avec sa gestion désastreuse par bartolone. Tout semblait perdu.
J’avais l’impression de ne plus être dans mon pays, et j’avais de plus en plus peur pour votre maman.
Le mandat de Sarkozy s’est passé pour ma part dans une relative satisfaction, ce qui fait que j’ai milité pour sa réélection.
C’est à cette époque que j’ai rencontré grâce à FB, un certain nombre d’amis ayant les mêmes convictions que moi, et que nous avons fait de notre mieux pour que Sarkozy soit réélu face à celui que je considérai déjà comme une larve, étant sûre que jamais les français ne seraient assez crétins pour élire une telle chose.
Et là, coup de massue un soir de Mai 2012.
Le mollusque est élu… de peu, mais élu.
Et je me souviens avoir dit ce soir là à votre papi, le pays est foutu, et si nous n’arrivons pas à le virer avant la fin de la première année de son mandat, il sera réélu en 2017.

Voyez vous mes amours, c’est ce jour là que notre pays a tourné une page.
C’est ce jour là qu’a recommencé le descente aux enfers.
Les gauchistes ont commencé par détruire tout ce que les gouvernements précédents avaient construit, comme ça, juste parce que ça ne venait pas d’eux.
Le souci, c’est qu’ils n’avaient rien d’autre à proposer…
Consciencieusement, ils ont tout démonté, détruit les valeurs morales, familiales (mariage homo, gpa, pma), économiques, sociales. Tout ce qui faisait notre histoire.
Tout ce qui faisait notre pays…
Des millions de français sont descendus dans les rues pour manifester en famille, trouvant face à eux la violence d’un roquet espagnol lâchant sur les manifestants des compagnies de CRS qui ont gazé sans scrupules des enfants, des personnes âgées, des familles, les traitant comme de dangereux terroristes.
En 3 ans, ils ont détruit tout ce qu’ils ont pu, faisant passer en force par le 49-3 ou par la ruse ce qui ne passait pas au vote, Je dois dire qu’une opposition inexistante les a bien aidés….

L’immigration s’est intensifiée, entrainant par conséquent une montée de l’assistanat et… du FN.

En Avril de cette année, nous avons fui la Seine-Saint-Denis car quelques mois auparavant, votre maman, enceinte de toi mon titou,s’est trouvée prise avec votre papa, dans uns fusillade entre bandes rivales en bas de mon immeuble alors qu’elle venait en plein Dimanche après midi, me déposer son fils aîné, toi mon loulou.
Ce genre d’évènements devenait de plus en plus fréquent, agressions, bagarres, coup de feu…. ce qui fait qu’une opportunité se présentant nous nous sommes tous retrouvés en Bourgogne.

Je suis soulagée pour vous mes amours, enfin, pour le moment.
Ici, nous retrouvons un peu la vie que papi et moi avions quand nous avions votre âge.
Ici, vous n’apprenez pas à jurer en arabe et vous ne mangez pas hallal.
Pour combien de temps? Je ne sais pas, mais au moins, profitez de ces moments….

Comme je l’ai dit plus haut, avec le communautarisme, la violence et plus récemment les migrants, le FN est monté de façon impressionnante.
Nous avons alors avec mes amis et de nombreux Français, appelé Nicolas Sarkozy au secours, le suppliant de revenir, de sortir de sa retraite, étant persuadés que seul lui pourrait faire quelque chose pour nous.
J’ai dit dès le début, qu’à mon sens, il ne devait en aucun cas revenir par l’UMP.
Il avait le temps de créer un nouveau parti, les finances de l’UMP étaient au plus bas et rien qu’avec les dons et les cotisations des adhérents et sympathisants, elles sont remontées dans le vert.
Ça aurait pu être la même chose dans un nouveau parti. La différence fondamentale est qu’il aurait pu choisir de qui s’entourer au lieu de se retrouver au milieu d’un panier de crabes ne cherchant qu’à l’éliminer. (NKM, Juppé, Fillon…).
Il aurait pu proposer un programme de droite au lieu de composer avec le centre et les bobos gauchistes de l’UMP devenue Les Républicains.
Mais non….
Et ce que je pressentais est malheureusement arrivé, des guerres fratricides au sein de ce parti LR.
Plus de positions communes mais des opinions divergentes partant dans tous les sens.

Et c’est dans cette situation que nous avons abordé les élections régionales.
Avec les candidats LR proposés dans les différentes régions, il était évident que nous arriverions à ce résultat du premier tour.
Le FN en tête.
C’est logique.
Quand on impose à des électeurs de droite un candidat centriste voire centre gauche, il va réagir et se rapprocher de ce qui lui semble être le plus proche de ses idées, même si elles ne sont pas issues de son parti.

La campagne a été nauséabonde. De tous les côtés. Les gauchistes ont été fidèles à eux mêmes, et la droite dite traditionnelle n’a pas été meilleure, surtout dans la campagne du second tour, en voyant certains candidats LR se prostituer politiquement pour obtenir les voix des électeurs de gauche.
Nous n’avons rien à voir avec la gauche. En nous associant à ces gens, en allant draguer leurs voix, nous renions nos valeurs, et ça, je ne peux pas le tolérer….
Tout comme cette diabolisation du FN ( comme à chaque élection), que l’on accuse de naviguer sur la haine, mais où est elle la haine?
Je la vois dans le visage de Valls complètement hystérique.
Je la vois dans les propos des fans de Sarkozy sur FB par exemple, qui ne se rendent pas compte à quel point ils nuisent à Sarkozy et à LR.
Je la vois dans les propos de certains candidats dans l’entre deux tours.
Et finalement, là où je l’ai en fait le moins vue ces derniers temps, c’est dans ce que nombre d’entre nous appellent le F-Haine.

Hier soir, la campagne s’est enfin arrêtée, et avec elle ces flots d’ordures et de grossièretés, ces mesquineries et ces dragues intempestives, ces alliances contre nature et tout ce qui va avec.
Demain, nous verrons.
Mais quelque chose me dit que je ne vais pas aimer les résultats. J’ai comme une impression que les gauchistes (au sens large), auront plus de régions que prévu.

Voilà mes amours, ce que nous vous léguons.
Une France en plein chaos. Vous allez connaitre la violence, les attentats, vous allez voir de plus en plus notre pays envahi avec une possibilité de domination musulmane..
Aucun politique n’a le courage d’agir dans le sens qu’il faudrait pour sauver le pays, et la seule qui semble proposer quelque chose, on la diabolise. A croire que certains ont des intérêts
à voir notre pays se transformer….

Mes amours, je vous promets que je ne baisserai pas les bras, je vous promets qu’à mon petit niveau, je ferai toujours ce que je pourrai pour essayer de vous assurer un avenir meilleur que celui qui vous est
actuellement promis. Je me battrai toujours pour vous, pour mes valeurs, pour mon pays, et je ne me rallierai qu’à ceux que je sens concernés par mes valeurs.
Je ne peux pas vous promettre que vous aurez la même insouciance que moi j’avais durant mon adolescence, mais ce que je peux vous promettre, c’est de faire de mon mieux, et même plus si je peux….

Cessons de craindre d’hypothétiques retombées monstrueuses si nous élisons un parti qui ne convient pas aux autres.
Poussons les partis de droite à s’unir et à faire ce qu’il faut pour que la France retrouve une souveraineté, une certaine indépendance, une autonomie qui nous permettra d’accepter qui nous voulons
sur notre sol.
Protégeons notre patrimoine, du moins ce qu’il en reste, aussi bien matériel que culturel ou traditionnel et même religieux.
Ne nous laissons plus imposer d’être ce que nous ne sommes pas.
Ce n’est qu’à ce prix que mes amours et les vôtres auront peut être un jour la chance de vivre ce que nous avons vécu….avant.

ET un dernier point, révisez un peu votre histoire pour savoir qui, de tous temps, ont été les méchants….

Votre papi, je le sais, est du même avis que moi mes amours, et voulant votre bonheur, nous ferons tout ce qu’il faudra.
Je vous l’assure, sur mon honneur…

Mes amours, je vous aime.

Que restera-t-il à nos enfants ?

BULLSHIT

*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

L’article du moment : Nous n’oublierons rien !

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Soutenir l’Observatoire du MENSONGE ce n’est pas cher, cela ne rapporte rien… Sauf le plaisir de l’avoir fait et de nous lire !
Vous pouvez acheter notre livre « Les contes de l’étable » pour 4,50 €
20 chapitres sans langue de bois à savourer.

Paiement sécurisé via PAYPAL

barn-776414_640

pour le recevoir le livre avec un simple lien sécurisé cliquez exclusivement sur l’image ci-dessous :

"Buy

    SUIVEZ ! PARTAGEZ !   

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
BULLSHIT pour http://observatoiredumensonge.com ou Observatoire du MENSONGE
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.

Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

Vous avez le droit de soutenir l’Observatoire du MENSONGE en devenant suiveur. C’est un service gratuit en plus…! Mode d’emploi cliquez ICI

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Retrouvez tous nos articles sur Facebook en cliquant ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

L’article à lire absolument :

La connaissance

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous pouvez donc faire un geste pour que l’Observatoire garde son indépendance. Merci !

Cliquez juste sur le logo ci-dessous et laissez-vous guider sur notre plate forme totalement sécurisée

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 150.000 LECTEURS !

Avec 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Les Valeurs d’abord c’est OUI !

Publicités

6 comments

  1. Bonjour Bullshit et merci pour votre commentaire qui reflète ce que j’éprouve depuis déjà trop longtemps pour l’avenir de mes enfants et de mes petits enfants.
    Mon parcours tout en étant très différent du vôtre se rejoint au final.
    J’ai vécu ma jeunesse dans le 93, entre Aubervilliers et Saint Denis…
    Rien à voir avec ce que ces communes sont devenues, c’est exactement comme si elles avaient été transportées sur une autre planète appelée Mad Max…!
    Le regroupement familial signé en 1976 a été la première énorme erreur et qu’on le veuille ou pas, c’est la droite qui l’a signé. La droite à l’époque, se croyait indélogeable et c’est pourquoi Giscard a perdu face à Mitterrand, en se comportant comme un monarque… une grave erreur qui nous a coûté et qui nous coûte malheureusement beaucoup aujourd’hui, car s’il n’avait pas fait cette erreur, peut être, je dis bien peut être n’en serions-nous pas là où nous en sommes aujourd’hui…!!!

    Que restera-t’il à nos enfants et à nos petits-enfants ???
    Un monde pourri dans lequel ils devront devenir des pourritures eux-mêmes pour pouvoir survivre, je le crains très fort!!!

    Que faudrait-l faire aujourd’hui pour que ça change ???
    Comme l’ont fait nos ancêtres en 1789, mais en ne nous faisant pas voler ce mouvement, comme ce fut le cas en 1789 par les ancêtres de ceux qui nous pourrissent la vie… aujourd’hui!!! Mais aujourd’hui les Français sont des veaux, ce qu’ils n’étaient pas, à l’époque…!!!
    C’est pourquoi je crains que rien ne changera jamais!!!
    Bien à vous.

    J'aime

  2. Bon résumé de la descente inexorable de la France dirigée par des mafieux communicants. Vous résumez bien la colère de notre génération que l’on a souvent critiquée et traitée de nantie avec les soit disant 30 glorieuses. Comme si après guerre il y avait des nantis.Votre inquiétude, votre désespérance est notre pour nos petits. L’espoir: la fuite ailleurs ou peut être une erreur dans nos prévisions.

    J'aime

  3. Cet article en forme de testament est vraiment digne de vérité et remplie de questions dont malheureusement nous connaissons le scénario.

    Aujourd’hui les élections Régionale, dernières cartouches du gouvernement socialiste :

    «  » l’épouvantail de la guerre civile si le front national est élu !!! Pauvres bouffons ! Effectivement, les heures sombres que nous traversons n’augurent rien de bon et de terribles évènements se profilent…Mais, si une guerre civile…ou autre… éclate, cela sera exclusivement dû aux dernières décennies de laxisme, d’aveuglement volontaire, de clientélisme, d’incompétence, de trahisons, de discrimination envers le peuple Français, d’acceptations, de soumissions,… » » »
    Et comme toujours les français ne comprennent rien.

    Première citation
    Gilbert Collard répond à Manuel Valls sur la guerre civile: « On s’en fout »
    Gilbert Collard a réagi aux propos de Manuel Valls, qui a estimé ce vendredi que le Front national pouvait mener à la « guerre civile ». « Je vous le dis franchement, on s’en fout et je pense que les électeurs ne sont pas dupes des petites gesticulations hystériques de Manuel Valls », a répondu le député d’extrême droite.

    Deuxième citation
    Nous pourrons dire merci à Monsieur Valls qui en tant que Premier Ministre supposé de la France et non pas du seul PS veut quasiment interdire l’élection même démocratique de candidats du Front National. Nous allons voir deux fronts s’opposer : le Front Républicain et le Front National.
    Citation d’Alexandre Goldfarb

    En effet qu’allons-nous vous léguer?

    J'aime

  4. Si le peuple Français ne réagit pas rapidement, voilà ce qu’il va rester à nos enfants…Et cela à cause de tous ceux qui ont dirigé le pays depuis 40 ans !! Droite comme gauche, tous responsables et coupables !!!! Ecoutez ça !!! PLAN KALERGI !!! DESTRUCTION DE NOTRE CIVILISATION PAR LES ENVAHISSEURS C’EST PROGRAMME !! sur : dailymotion.com/video/x2v9don

    J'aime

  5. Magnifique réalité des choses de la vie , j’ai le même parcours en dehors du fait que je n’ai jamais mis les pieds dans le 93 sauf pour visiter la cathédrale de nos rois et reines quel désastre de les voir désormais si mal entouré !!!! Très émouvant votre récit , je suis habité par les mêmes craintes , il faut absolument que la droite se bouge et ceci rapidement …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s