Ce que fermer les frontières signifie quand on est socialiste


Par Enquête & Débat

TRIBUNE - copie

Ici à l’Observatoire du MENSONGE, nous aimons la liberté de publier. Ce qui ne veut pas dire que nous approuvons.

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Premier site d’opposition en France

Capture d’écran 2015-12-28 à 06.35.18

  Ce que « fermer les frontières » signifie quand on est socialiste

Par Enquête & Débat

Ah les socialistes…Toujours dans le faux, mais toujours la tête haute ! Alors, il y a 30 ans qu’ils nous disent que fermer les frontières c’est être d’extrême-droite, fasciste, raciste, nazi, nostalgique de Pétain, et que cela rappelle les heures les plus sombres de notre histoire. Et il ne leur a fallu qu’une série d’attentats, sanglants certes, mais à l’échelle d’un pays qui a 2000 ans, qui a connu l’occupation, la barbarie, pour citer De Villepin à l’ONU, ce n’est pas la mer à boire tout de même, il ne leur a fallu que cela pour immédiatement annoncer qu’ils fermaient les frontières. Comme ça, clac ! D’un coup d’un seul, sans le moindre vote à l’Assemblée naturellement, dans la grande tradition républicaine et démocratique de la gauche française.

Mais là, figurez-vous, ce n’est plus du tout être d’extrême-droite que de fermer les frontières, bein non, vu que c’est la gauche qui le fait. Rentrez-vous bien ça dans le crâne : quand la gauche commet des horreurs, ou des actes qu’elle-même qualifiait d’horribles auparavant, ces actes deviennent positifs et salvateurs du fait même que c’est la gauche qui les commet. Vous me suivez ? Eh oui, la gauche n’a jamais tort, parce qu’elle est la gauche, c’est l’axiome de départ sur lequel elle base tout le reste, et c’est pour cela qu’elle ne se trompe jamais. Ni dans les années 30 quand elle préférait accorder les congés payés et la semaine de 40h au lieu d’armer le pays pour aller attaquer Hitler pendant qu’il était encore temps. Ni dans les années 80 quand elle préférait créer SOS Racisme et ouvrir les portes du pays à toute l’immigration du monde, plutôt que de laisser les gens rentrer au compte-goutte et selon des critères bien précis afin qu’ils aient une chance de s’intégrer.

Ainsi, quand la gauche annonce qu’elle ferme les frontières, le bon peuple se dit rassuré, y compris à droite, oubliant ce qu’est la gauche marxiste, à savoir une machine à gagner des élections et à rendre le pays totalitaire. Enchaînant les bourdes comme d’autres enfilent des perles, la gauche passe d’un extrême à l’autre avec la même certitude d’avoir raison alors qu’elle a tort à chaque fois. Car fermer les frontières pour la gauche ne signifie pas simplement mettre des douaniers, des tarifs douaniers et des contrôles de toutes sortes. Non, ce serait trop simple. Rapidement, comme la politique menée par la gauche a engendré le chaos dans le pays, les gens raisonnables et encore dotés d’un instinct de survie cherchent à fuir le chaos, pour des contrées moins… socialistes. Horreur, malheur, la gauche les en empêchera bientôt, se rendant compte que les gens qui fuient représentent autant de rentrées fiscales en moins, rentrées fiscales dont elle a toujours plus besoin pour payer son armée de fonctionnaires et d’assistés en tous genres qui lui assurent élection et réélection. Elle accusera même de déserteurs ceux qui osent quitter le sol de la patrie : les rats quittent le navire ! La gauche n’a aucune limite, surtout dans la connerie et la bassesse morale.

Prenez quelques exemples de pays marxistes : Corée du Nord, Cuba, Chine, etc. Là-bas aussi les frontières sont fermées, mais elles le sont hermétiquement, bureaucratiquement, à tel point que vous avez besoin de centaines de signatures de bureaucrates avant de pouvoir commander votre billet d’avion. Vous pensez qu’il est simple de quitter Cuba, la Chine ou la Corée du Nord ? Quasiment impossible de quitter la Corée du Nord, qui que vous soyez (1). Quasiment impossible de quitter la Chine si vous êtes un dissident au régime communiste au pouvoir (2). Il a fallu 50 ans aux Cubains pour pouvoir voyager en dehors de leur pays (3). Raul Castro, frère de Fidel, a appelé cela “la réforme sur la loi migratoire”. Croyez-moi que les Français vont y avoir droit dans les années à venir, à la réforme sur la loi migratoire. Mais dans le sens inverse à Schengen, pour empêcher les Français de partir de France.

De toute façon, les attentats sur les avions se multiplieront et la situation en Europe et dans le monde sera telle que plus personne ne sera prêt à voyager, donc plus personne ne verra rien à redire à ce genre de mesure liberticide. Le syndrome de Stockholm aidant, le peuple applaudira même majoritairement, tout comme il applaudissait le maréchal Pétain en visite à Paris en mars 44 (avant de crier “vive de Gaulle” moins de 6 mois plus tard).

Quand le mur de Berlin est tombé, rappelez-vous le nombre d’Allemands de l’est étant passé à l’ouest dans les jours qui ont suivi. Pensez-vous que tous ces gens attendaient patiemment que l’autorisation de sortie du territoire leur soit donnée ? Non. Ils crevaient de faim dans leur pays totalitaire, et ils voulaient se barrer, mais le gouvernement marxiste avait “fermé les frontières”. Celui qui ne tire pas les leçons de l’histoire est condamné à la revivre, ce n’est pas faute de vous avoir prévenu.

Enquête & Débat

#ff0000; »>*** Attention ce texte est une TRIBUNE LIBRE qui n’engage que son auteur ***

(1) http://www.jolpress.com/coree-du-nord-webdocumentaire-the-defector-ann-shin-article-818803.html
(2) http://www.pieuvre.ca/2015/07/22/societe-chine-ai-weiwei/
(3) http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/14/cubains-peuvent-voyager-etranger-pour-la-premiere-fois_n_2470161.html

♥ ♥ ♥ ♥ ♥

SUIVEZ ! PARTAGEZ !

LOGO OBS

Recevez gratuitement par mail les articles publiés chaque semaine avec

La Semaine du MENSONGE

OBSERVATOIRE DU MENSONGE 2014 copie

Soutenir l’Observatoire du MENSONGE ce n’est pas cher, cela ne rapporte rien… Sauf le plaisir de l’avoir fait et de nous lire !

Vous pouvez acheter notre livre « Les contes de l’étable » pour 4,50 €
20 chapitres sans concession et sans langue de bois !

Paiement sécurisé via PAYPAL

barn-776414_640

pour le recevoir le livre avec un simple lien sécurisé cliquez exclusivement sur l’image ci-dessous :

"Buy
Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article, vous pouvez le copier :
Enquête & Débat pour http://www.enquete-debat.fr
Pour tous les mots ou phrases qui sont suivis de ce signe © vous devez également citer le copyright ci-dessus défini.
Avertissement : Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE et le site se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Evitez de mettre des liens car votre commentaire sera supprimé par le système.

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Retrouvez tous nos articles sur Facebook en cliquant ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

L’article à lire absolument :

La connaissance

L’Observatoire du MENSONGE est un site d’opposition qui ne perçoit aucune aide. Vous pouvez donc faire un geste pour que l’Observatoire garde son indépendance. Merci !

Cliquez juste sur le logo ci-dessous et laissez-vous guider sur notre plate forme totalement sécurisée

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de

l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays

et suivi par + 150.000 LECTEURS !

Avec 40 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres !

logo Ob dum

Pour contacter l’Observatoire du MENSONGE:

Cliquez ICI

♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣ ♣

Publicités

3 comments

  1. « Croyez-moi que les Français vont y avoir droit dans les années à venir, à la réforme sur la loi migratoire. Mais dans le sens inverse à Schengen, pour empêcher les Français de partir de France. »
    Pardonnez-moi mais là je crois que vous faites erreur. Je m’explique : Non seulement les socialistes laisseront les vrais Français sortir de l’espace chienlit, pardon Schengen, mais encore ils l’ouvriront en grand pour accueillir « les migrants » qui serviront au grand remplacement. En attendant que ces derniers les chassent à leur tout à grands coups de pied au cul. Sinon à les égorger ou les décapiter. Auquel cas, les socialos l’auront bien mérité..
    Cordialement.

    J'aime

  2. Une fort aimable « pen-pal » ukrainienne a reçu la visite armée de policiers en uniforme dès le lendemain de sa demande de passeport… A une autre demande on lui a opposé qu’il n’y avait plus assez de papier pour imprimer de nouveaux passeports. Une autre fois il lui fallait passer par l’ambassade de France, à Moscou (4 ou 5000 km). J’en passe et des plus cocasses! Elle n’a jamais pu venir. Nous avons échangé des centaines de courriels. Je tiens tous ces détails à votre disposition. Les Russes, je ne sais pas bien mais les Engelso-Marxo-Léninistes sont parmi les pires ordures que l’on connaisse.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s