Le sang et la terreur


Tant pis si certains vont crier à l’abus ou au racisme mais « Le prix des vies vaut plus que le cri des collabos ».

LOGO OBS

Le sang et la terreur

Par Alexandre Goldfarb

Terrorisme et politique sont étroitement liés.
Le terrorisme existe parce que des politiques absurdes lui ont permis de se développer. Des politiques qui ont toujours refusé l’évidence que ce terrorisme est bel et bien le fait de l’islam en reconquête appelée la Guerre sainte.
50 ans de politique aveugle pro-arabe n’ont rien apporté de positif à la France sauf à laisser se développer une haine anti-française et des crimes barbares.
ici on égorge, là on poignarde, ailleurs on tire et enfin on écrase… Le résultat est toujours le crime barbare dans une société aseptisée et molle qui ne veut pas accepter cette réalité du danger mortel tel qu’il existe. Ceux qui ne comprennent pas ne pourront plus jamais comprendre.
Ces politiques absurdes ont commis trois erreurs face au terrorisme islamique :

  1. Ne pas le reconnaître comme tel. A chaque acte de terreur, remarquez le luxe de précautions dont s’entoure la caste médiatico-politique, plus préoccupée à se poser la question de savoir d’où vient l’acte. Parler aussi d’un homme seul comme pour absoudre cette réalité d’une guerre qui pourtant ne se cache même pas. Les politiques et les médias feraient bien de commencer par reconnaître qu’ils se fourvoient et que leurs attitudes grotesques ne sont plus possibles parce que le sang coule et coulera davantage. Alors peu importe qui quoi comment, la réalité doit être acceptée et dite.
  2. Ne pas appliquer nos lois. Pourtant elles existent pour au moins permettre de fermer nos frontières, exclure les agitateurs connus et sanctionner durement tous les appels au meurtre. or le but du terrorisme islamique est de créer une psychose en Occident pour pouvoir y installer son régime politique basé sur la Charia.
  3. Ne pas revoir notre politique étrangère. parce que tous les gouvernements se sont trompés dans cette politique étrangère, est-ce une raison pour persister à la poursuivre ? Le juge Trévidic a déclaré :“La France n’est pas crédible dans ses relations avec l’Arabie Saoudite . Nous savons très bien que ce pays du Golfe a versé le poison dans le verre par la diffusion du wahhabisme. Les attentats de Paris en sont l’un des résultats. Proclamer qu’on lutte contre l’islam radical tout en serrant la main au roi d’Arabie Saoudite revient à dire que nous luttons contre le nazisme tout en invitant Hitler à notre table.”

Le terrorisme se développe parce qu’il répond à la carence de notre société qui n’enseigne plus La connaissance.
Et osons le dire, les victimes ne comptent pas face à l’islamisme que nos politiciens continuent à ménager. Il est vrai qu’il est plus facile de commémorer en grandes pompes, d’attribuer des médailles à titre posthume que d’agir efficacement.
Le terrorisme est la guerre partout dans le monde mais c’est une guerre non conventionnelle à laquelle nous devons adapter nos armées et nos polices.
Visiblement à part des plans foireux, la preuve en est chaque fois sur le terrain, les politiques ont failli à leur mission. Ils sont inaptes. Ils ne sont pas en état de combattre réellement le terrorisme islamique. L’aveuglement intellectuel de la caste médiation-politique contribue grandement à la présente situation.
Prenez la France, qui va de commémoration en commémoration donc de mort en mort, que fait-elle réellement pour au moins lutter contre le terrorisme ?
Du vent !
Les discours d’intention suivent chaque nouveau drame mais les actes ne viennent toujours pas.
Car ce n’est pas en mobilisant X personnes qui patrouillent ici et là que ce terrorisme périclitera.
Bien au contraire !
Ce n’est pas en faisant des discours creux après chaque meurtre que le terrorisme disparaîtra.
Bien au contraire.
Ce n’est pas en réalisant de belles fiches (S je suppose ce S comme signifiant suspect) sur des terroristes patentés que ce terrorisme sera éradiqué.
Enfin ce n’est pas en devenant des champions de la commémoration et des spécialistes pour éteindre la Tour Eiffel que nous ferons reculer ne serait-ce qu’un peu ce terrorisme barbare.
Bien au contraire.
Tout cela n’est qu’un magnifique aveu de faiblesse aux yeux des terroristes et même pire un aveu de notre défaite et un encouragement à continuer de plus belle.
Cela justifie encore plus le développement du terrorisme en France.
D’ailleurs tous ces discours ne font que produire d’autres meurtres.
Quand j’entends des journalistes – du moins ce sont eux qui se prétendent journalistes car aujourd’hui ce sont des désinformateurs patentés – donc quand j’entends des journalistes et leurs experts discuter sur la faisabilité ou non de tel ou tel événement, là je m’inquiète vraiment.
Dans les pays au monde les plus touchés par le terrorisme islamique, la vie continue et les habitants nous montrent le courage qu’il faut adopter.
Ici en France, des nantis évoquent la possibilité de supprimer les fêtes et autres réunions pour éviter que… Mais nous savons très bien que cela ne freinera absolument pas ce terrorisme.
Autant leur donner la France et se soumettre offciellement.
Les terroristes islamistes sont des Barbares: ils peuvent aussi bien frapper une école maternelle ou un marché, un restaurant ou un cinéma, un hôtel ou un hôpital, etc…
Parce que les Occidentaux ne veulent pas admettre la réalité que ce terrorisme est religieux donc n’a aucune revendication sociale et n’est pas lié aux problèmes économiques de la société, que d’ailleurs le terrorisme veut détruire, les Occidentaux ne peuvent pas le combattre efficacement. Ce terrorisme est l’armée d’une religion en guerre contre le reste du monde. Or cette religion ne s’en cache même pas puisqu’elle fait la Djihad ce qui se traduit par guerre sainte. La djihad est un devoir religieux pour les musulmans. En arabe, ce terme djihad signifie « abnégation », « effort », « lutte » ou « résistance », et bien sûr « guerre sainte ».
Est-ce donc si difficile à le comprendre ?
On ne peut prétendre combattre cela par des commémorations, des mises en berne du drapeau, des journées de deuil national, des discours, et des soldats réquisitionnés pour faire les cent pas ici et là.
Pourtant la France s’est mise en état d’urgence ! Mais d’urgence de quoi ? De constater que les crimes sont tous horribles !
Cette façon de procéder est ressentie comme un vulgaire signe de faiblesse par ceux-là même que nous prétendons combattre.
Alors me direz-vous : mais que faire ?
Il faut combattre le mal à la racine.
En dehors de France, éliminer la menace.
En France, rétablir toutes nos frontières et pas ces passoires actuelles. Si cela ne convient pas à l’Europe politique, cela n’a pas d’importance parce que l’urgence de la situation doit primer sur tout le reste.
N’importe quel voyageur qui part d’une gare ou d’un aéroport est consterné de voir l’insécurité qui y règne avec des portes facile d’accès et des contrôles grotesques.
En France, tout prêcheur, tout fiché, tout personnage dangereux doivent être immédiatement refoulés hors de nos frontières sans espoir de retour.
Y compris leur complices et pour certains même leur famille : on ne peut pas faire d’omelette sans casser les œufs. On ne peut passer son temps à comptabiliser les morts et les blessés avec des trémolos dans la voix parce que cela ne s’arrêtera pas ainsi.
tant que l’on pensera médiatiquement et politiquement qu’un terroriste c’est un « déséquilibré »! Que les seuls racistes et pourris en ce monde sont des blancs… Eh bien le terrorisme islamique se développera encore et encore.
Si nos politiques ne peuvent passer outre les médias propagandistes, qui alors que des blessés et des morts jonchent nos rues, nous dressent un portrait presque sympathique du criminel islamiste, eh bien si ces politiques en sont incapables, ils doivent remettre leur démission immédiatement et quitter un métier qui n’est pas fait pour eux. Nous exigeons des responsables pour agir et éradiquer le terrorisme. Des politiques capables de définir le mal et non pas qui se cachent derrière une hypocrisie insupportable.
La lutte contre le terrorisme doit se traduire par des résultats concrets.
Tant pis si certains vont crier à l’abus ou au racisme mais « Le prix des vies vaut plus que le cri des collabos ».
L’Islam est en guerre tout simplement. C’est une guerre de religion ou guerre sainte (JIHAD) et rien d’autre… Tant que les gens refuseront cette évidence, nous ne pourrons rien.
C’est sans faiblesse et sans tergiverser que ce gouvernement, qui dit qu’il s’agit d’une guerre, doit la faire cette guerre…
Or la guerre, ce gouvernement à l’évidence ne la mène pas.
Alors les Français et tous les autres continueront à mourir.
Cette situation politique et médiatique ne peut plus et ne doit plus durer.
Nous sommes dans un processus auquel l’Occident ne peut répondre car il ne maîtrise toujours pas la réalité de cette guerre, JIHAD, qui n’est qu’une croisade barbare pour éradiquer l’autre et s’emparer de ses biens par la terreur, un classique de l’histoire du monde.
Retrouvons cette France que nous aimons et débarrassons-nous de celles et de ceux qui ne l’aiment pas.
Sinon ce sera toujours Le sang et la terreur.

« La vérité est une délicieuse plante qui ne pousse pas toujours comme on voudrait ».

Alexandre Goldfarb

Président fondateur de l‘Observatoire du MENSONGE


Question subsidiaire :
Si un Catholique ou un Juif commettaient le mêmes crimes au nom de leur religion, nous aurions droit à l’amalgame bien entendu et toute la caste politico-médiatique viendrait nous expliquer les dangers inhérents à ces religions. Alors pourquoi quand c’est une autre religion, le silence est la règle ?

Articles conseillés sur le sujet du terrorisme :
(Pour ouvrir un article, cliquer sur le titre choisi)

Bonus vidéo : le courage des femmes contre la terreur islamique

La chanson coup de coeur face au terrorisme:

et ce magnifique hommage aux victimes du massacre terroriste islamique à Paris 13 novembre 2015:

  SUIVEZ ! PARTAGEZ !  


Image

Un grand merci à vous tous qui faites le succès de l’Observatoire du MENSONGE présent dans 178 pays et suivi par + 200.000 LECTEURS ! + 50 auteurs pour des tribunes libres vraiment libres

Copyright obligatoire en cas de citation ou de transmission de cet article: Alexandre Goldfarb pour Observatoiredumensonge ou http://observatoiredumensonge.com

Inscription gratuite

Recevez chaque dimanche matin par mail les articles publiés avec La Semaine du MENSONGE


NB : vérifier que notre mail n’arrive pas dans vos indésirables…

COMMENTAIRES

Avertissement: Tous les commentaires sont de la responsabilité de leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de L’Observatoire du MENSONGE qui se réserve le droit de ne pas publier un ou des commentaires sans avoir à justifier sa décision.
Ne pas mettre de liens vers d’autres sites car votre commentaire sera supprimé par le système.

Chères lectrices, chers lecteurs, aidez-nous à rester libres!
Pour nous soutenir:  cliquez juste sur le coeur 

 

Publicités

27 comments

  1. Et nous n’avons encore rien vu avec ce terrorisme qui, ne l’oubliez pas, a déjà réussi à ruiner le Liban, ce beau pays où il faisait si bon vivre et qui par le terrorisme islamique est devenu une poubelle à ciel ouvert.

    J'aime

  2. Ni la gauche ni la pseudo-droite ne sont capables de lutter contre ce terrorisme par aveuglement depuis des années face à l’islam. Ce qui arrive était prévisible. Or les lois ne répondent pas à la situation présente et sont dans l’absolu de la daube.

    J'aime

  3. À ce formidable plaidoyer pour la France, je me permets d’ajouter la conclusion de l’article d’aujourd’hui du Pasteur François CELIER.:
    « Pour que renaissent la grandeur et la beauté de la vie à la française. Avec l’aide de Dieu, nommer (l’ennemi) et innover (pour le combattre), sont deux mots chargés d’une volonté de puissance intrinsèque qui peut s’ajouter au génie et à la furia francese. » Et plus concrètement…
    « Un seul scénario stratégique demeure fiable, celui de bouter par tous les moyens hors de nos frontières l’invasion islamiste mahométane ! ».

    « Nommer l’ennemi » c’est–à-dire: appeler un chat un chat et un islamiste un tueur barbare. Quant à l’innovation… Il n’y a rien de plus simple à faire que de procéder illico au « … seul scénario stratégique (qui) demeure fiable… etc. ».

    J'aime

  4. En France…
    Les Portugais sont venus par milliers
    Les Espagnols sont venus par milliers
    Les Italiens sont venus par milliers
    Les Polonais sont venus par milliers
    Les Arméniens sont venus par milliers
    Les Juifs sont venus par milliers
    Rappelez-moi s’il vous plaît combien il y a eu de terroristes
    Parmi eux ou parmi leurs descendants ?
    Rappelez-moi quand un Polonais a tiré sur des enfants ?
    Des Espagnols ont-ils massacré gratuitement des militaires non armés ?
    Qui parmi les Italiens s’est fait sauter au milieu de passants ?
    Combien de Portugais ont tiré sur des adolescents pendant un concert ?
    Dites-moi s’il vous plait où et quand un Arménien a tiré sur des restaurants ?
    Combien de Juifs ont tiré sur un enfant au cri de «Moïse est grand» ?
    Alors, qu’est-ce qui cloche ?

    LE PROBLEME EST L’ISLAM

    J'aime

    1. Quelle dictature? Je vois plutôt un anéantissement de la civilisation judéo-chrétienne dû à la soumission des uns et à la peur des autres.

      J'aime

  5. que dire de plus que ce plaidoyer complet, juste et vibrant , merci grand merci aussi pour cette vidéo de Louane et Maalouf .
    Tout ce que vous écrivez est tellement vrai que nous sommes nombreux à le ressentir , nous sommes nombreux à le savoir ! il y a longtemps que nous aurions dû agir, car j’ai pris conscience dès le 1er fait à Dijon, un musulman qui a écrasé des personnes sur un trottoir, dont le Préfet a dit qu’il était déséquilibré ( cette notion est d’ailleurs problèmatique et à la mode en ce moment, j’y reviendrais ..) ..puis un marché de Noel peu après et attaque d’un commissariat à Joué les Tours..ce fut les 1ere attaques bien avant le Bataclan et nos dessinateurs Charlie et TOUS les autres .. Mais comme vous le dites « IL » fallait cacher soigneusement ! C’est d’une gravité extrème en effet que des politiques « cachent à dessein, ne prennent pas conscience, et trompent le peuple  » ! avec des arguments fallacieux de « racisme  » ! Et cela va continuer car j’ai entendu hier, après cette tuerie , un élément que je ne connaissais pas, un « clandestin  » n’est pas clandestin – d’ailleurs « ILS  » changent la sémantique, c’est plus commode ! – mais surtout une LOI datant de 2011 Sarkozy ) disant que ce n’est plus un délit que d’être sur le territoire national ! alors on pourra toujours s’évertuer à vouloir fermer les frontières, la loi existe ! C’est ainsi que cet homme qui a tué, et qui avait certes 7 passeports, avait aussi des empreintes digitales en principe, qu’il était en France comme SDF, mais que de toute façon CE N ‘EST PAS UN DELIT. A partir de là, je ne vois pas ce qu’il y a à faire ! SINON que le peuple agisse lui même, car JAMAIS nos politiques qui sont eux protégés, n’agiront ! ça je l’ai compris ! il ne faut pas oublier cet homme rwandais, sans papier, qui en sortant de prison a tué 2 jeunes gens de 20 ans à Rouen, et dont on a pas parlé car ne faisait pas parti de l’appellation « terrorisme » ! Mme la ministre de la justice avait été interpelée avant le meurtre pour savoir pourquoi cet homme était toujours sur le territoire, il semblerait que les pays PEUVENT NE PAS VOULOIR ACCEPTER LEURS RESSORTISSANTS ! où va t on ?
    Donc dernière marotte : Mr Thierry Solère, ancien LR ou encore LR mais constructif quand les autres sont destructifs
    a posé une question écrite le 5/9/2017à l’Assemblée Nationale, donc AVANT les dernières tueries, à MM La ministre des solidarités et de la Santé sur la Création d’un centre référent concernant les « dits copycats » de daesch suite aux derniers « incidents  » de l’été 2017 survenus à Marseille et en Seine et Marne !  » Il est urgent de prévoir la mise en place d’une structure transversale en lien avec les hôpitaux psychiatriques, la justice et la police au regard de la multiplication d’attaques terroristes perpétrées par des personnes en souffrance psychologique, ce qui permettrait de repérer la personne susceptible de passer à l’acte et d’anticiper  » dit Mr Solère ! Mais il n’est pas le seul à dire, le Ministère de l’Intérieur a souhaité une mobilisation en ce sens !!
    Voilà qui est dit et qui est depuis peu, après l’échec des centres de radicalisation, la nouvelle idée !
    Pour moi, et j’aurais encore beaucoup à dire, les citoyens français se font tuer, c’est cela la priorité, et donc il faut y mettre un terme radical , car se demander si ces personnes sont psy ou pas n’est pas notre problème, – je conçois qu’ils le sont avec ce qu’il leur est donné de vivre dans leur pays : ,enfants soldats, Coran, apprentissage dès 4 ans de saloperies ( d’ailleurs je signale une émission Mercredi sur la 5 ; les enfants de daesch ) , mais nous n’avons pas à en faire les frais, sachant aussi qu’il n’y a pas d’argent pour des structures pour nos propres enfants qui sont fragiles « normalement » , dirais je, qui ont un suivi psychologique , cela aussi a été dénoncé !
    D’ailleurs cet homme sans papier, avec des passeports différents aurait été introuvable puisqu’il ne l’a pas été alors qu’il était sensé être expulsé ! ..
    Encore un machin , qui nous prouve l’incompétence de nos élus !

    J'aime

  6. Les chanteurs qui insultaient la France ont ouvert le bal et personne ne trouvait cela anormal de chnater « nique la France » et le reste. Maintenant nous les Français sommes coupables au moindre mot ce qui explique la fin de notre société…

    J'aime

  7. C’est excellent et il fallait l’écrire! Assez de jérémiades et d’anti-français dans ce pays qui perd ses racines à cause du laxisme et du renoncement. Il est temps de retrouver la foi et l’envie de défendre la nation.

    J'aime

  8. Votre article est réellement de qualité Alexandre, c’est bien vrai que l’Observatoire du Mensonge dénonce cet état de fait alarmant que nos politiques sont incapable de faire face. Pour ma part en guise de réaction ou commentaire, j’y mets seulement quelques citations pour éveiller l’esprit de nos concitoyens :

    « Tant que le peuple continue à banaliser le danger de l’islam la
    France n’échappera pas à son destin musulman. »
    Salem Ben Ammar

    «Je peux vous assurer que, si on a peur de nommer l’ennemi, on ne risque pas de gagner cette guerre»
    Alain Marsaud ex-magistrat
    « En refusant de protéger les français tant à l’intérieur, qu’à l’extérieur pour le livrer aux hystériques du “grand remplacement”, en sapant le moral des troupes, en détruisant l’ensemble de nos armées, en se payant le luxe de mépriser, en public, un Chef d’Etat Major, le ‘petit’ Macron qui ne connait rien à la chose militaire pourrait bien aussi avoir sonné le glas de son propre quinquennat. L’avenir nous le dira. »
    ARMEL JOUBERT DES OUCHES

    « Ce manque coupable de lucidité a conduit à la situation désastreuse que nous connaissons avec l’entrée sur notre territoire de populations dont la culture et la religion, incompatibles avec les nôtres, invalident par leur nombre tout espoir d’intégration. »
    Général Antoine Martinez

    « Si le nationalisme c’est la guerre (ou un risque de guerre comme le susurrent certains) le socialisme n’est-il pas synonyme de ruine, de misère, de divisions, de collaboration avec l’ennemi et donc de guerre civile, ce qui est assez préoccupant! »
    Citation de Jean Marie Pieri

    « Un pays qui n’assure plus la sécurité ni le travail mais est capable de dépenser notre argent pour « accueillir » dans des camps comme à Paris, sur ordre de Notre Drame de Paris©, des clandestins qui ne viennent pas pour s’intégrer est un pays foutu. »
    Alexandre Goldfarb Observatoire du MENSONGE
    « Le Président de la République, son gouvernement et un nombre non négligeable de parlementaires (qui viennent de refuser la fermeture des mosquées salafistes) préfèrent se retrancher derrière une attitude lâche et des déclarations fumeuses comme « ça n’a rien à voir avec l’islam » qui « est une religion de paix », ou « l’islam a toute sa place dans la République ». On est en plein délire. Nous sommes en guerre avec un ennemi intérieur et nos gouvernants incapables de mener le combat préfèrent le courtiser en ne prenant pas les mesures radicales qui s’imposent. Ce faisant, ils l’encouragent à poursuivre sa guerre de conquête et mettent ainsi la vie des Français en danger en faisant couler le sang d’innocents. »
    Général Antoine Martinez

    « Si on ne protège plus les Français, ils se protégeront eux-mêmes »,
    Marion Maréchal-Le Pen »

    « Et si, nous sommes en guerre comme l’a affirmé le Président de la République, il faut nommer l’ennemi, et le peuple a le droit et même le devoir de se défendre en toute légalité.
    Quant à l’État, il n’a pas le droit de trahir la Nation. »
    Général Antoine Martinez

    LE REVEIL SERA DUR POUR BEAUCOUP DE FRANCAIS. MAIS IL SERA TROP TARD !!!

    J'aime

  9. Enfin un article sérieux sur le terrorisme islamique qui ne nous prend pas pour des gogos comme le spolitique s le font depuis des années.

    J'aime

    1. J’ai été vraiment touché par la véracité de votre article sur ce sujet dramatique du terrorisme. C’est direct et plein de bon sens.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s